Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

Articles avec #philadelphie tag

VERS DE NOUVELLES INCULPATIONS DANS LA FAMILLE DE PHILADELPHIE ?

10 Janvier 2021 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Le 12 Décembre dernier, le FBI décidait de relancer l’affaire sur le meurtre de Gino DiPietro, en offrant près 10 000 dollars à quiconque apporterait des renseignements sur cet assassinat intervenu en pleine rue lors d’une journée de Décembre en 2012. Relancer une affaire vieille de plus huit ans est loin d’être anodine pour le gouvernement fédéral, surtout que que cette annonce intervenait au final, quelques jours avant les arrestations de plusieurs membres dans la famille de Philadelphie. Les agents fédéraux ont toujours été persuadés que le Soldat, Anthony Nicodemo, arrêté quelques minutes après ce meurtre, n’était pas le seul homme dans cette affaire, mais ce dernier a toujours refusé de coopérer avec les autorités fédérales et purge actuellement une peine comprise entre vingt cinq et cinquante années dans une prison d’État. Avec les arrestations de Salvatore Mazzone, Steven Mazzone et Domenic Grande, inculpés de plusieurs charges fédérales tenant de la loi RICO, il est évident que les autorités ont une idée derrière la tête et pourquoi pas d’ajouter le meurtre de Gino DiPietro, mais aussi celui de John Casasanto dans l’acte d’accusation.

Gino DiPietro
Gino DiPietro

Gino DiPietro était un ancien Associé de la famille de Philadelphie, condamné par le passé à quelques années de prison pour trafic de drogue. A sa sortie, Gino DiPietro essayait de remettre sa vie en ordre, d’arrêter ses conneries passées dans le crime organisé et de s’occuper de sa vraie famille. Le problème était que Gino DiPietro était un joueur acharné et continuait à côtoyer les parties de cartes organisées par des membres de la famille de Philadelphie. Un soir, Gino DiPietro aurait quitté une table de jeux sans payer sa part au Soldat, Anthony Nicodemo, qui prévenu, aurait décidé de superviser la prochaine partie, prévue quelques jours plus tard. Par la suite, Gino DiPietro se présenta de nouveau et demanda au Soldat de la famille de Philadelphie l’autorisation de pouvoir jouer, surement pour essayer de se renflouer, mais Anthony Nicodemo refusa tant que ce dernier n’avait pas remboursé ses dettes. A partir de ce moment-là, Gino DiPietro passa en quelques secondes, d’Associé de la famille de Philadelphie, à “homme à abattre". Ce dernier commença à insulter Anthony Nicodemo de tous les noms, devant des individus stupéfaits par ce qui venait de se passer. Gino DiPietro alla beaucoup plus loin, en traitant Anthony Nicodemo de “fils de pute”. Tout le monde dans la salle connaissait la réputation de tueur d’Anthony Nicodemo, mais curieusement ce dernier resta imperturbable, sourire aux lèvres, il déclara seulement que “s’il ne dégageait pas tout de suite”, il se retrouverait dans un “autre monde”, une scène surréaliste, digne d’un épisode des Sopranos. Gino DiPietro était de nouveau dans une mauvaise passe et des rumeurs circulaient que ce dernier aurait même collaboré avec le gouvernement fédéral pour faire emprisonner son propre cousin, Victor DiPietro. Un Soldat de la Cosa Nostra ne peut décider de lui-même de lancer un contrat sur un individu, il doit en faire part à sa hiérarchie. A cette époque, Joseph Merlino était toujours incarcéré dans une prison fédérale après une condamnation pour racket et l’”autorisation” serait venue de son Underboss, Steven Mazzone.

John Casasanto
John Casasanto

En 2003, le Soldat John « Johnny Gongs » Casasanto devenait un problème. Dans la famille de Philadelphie certaines personnes déclaraient que John Cassanto profitait de l’incarcération de Joseph Merlino pour avoir une liaison avec sa femme. Un soir, dans une boite de nuit huppée de Philadelphie, John Casasanto aurait attrapé les fesses de la femme de Joseph Merlino et hurla : « Vous pouvez dire à Joey qu’elle est à moi maintenant », John Casasanto venait de signer son arrêt de mort. Pourtant dans les années 1990, John Casasanto était un allié proche de Joseph Merlino, dans un conflit qui l’opposait à l’ancien Parrain, John Staffa, mais John Casasanto était quelqu’un d’imprévisible. Caractérielle, violent, il aurait même, un mois avant d'être assassiné, poignardé un chanteur de R&B, Chico DeBarge dans un club branché de Philadelphie. Le 22 Novembre 2003, alors que John Cassanto se trouvait dans sa cuisine, il fut abattu. Ce crime ne fut jamais résolu, mais les procureurs fédéraux se sont toujours demandés si Domenic Grande et Anthony Nicodemo avaient participé à ce meurtre. 

A ce jour, Domenic Grande et Steven Mazzone ont pu obtenir des libérations sous caution, avant les fêtes de noël pour le premier et avant les fêtes de nouvel-an pour le second. Les deux hommes doivent rester confiner à domicile, après avoir accepté d’hypothéquer une grande partie de leur bien afin de pouvoir retrouver la liberté. Dans les prochaines semaines, il est fort probable que des tractations s'effectuent entre les équipes de la défense et le gouvernement fédéral, afin de pouvoir trouver des accords de plaidoyer et ainsi éviter un procès, toujours compliqué à mettre en place pendant une pandémie mondiale de coronavirus. En attendant, le gouvernement fédéral communique très peu sur cette affaire, mais avait prétendu, lors des arrestations, que des nouvelles charges pouvaient être présentées par la suite et ainsi permettre de nouvelles inculpations. Dans l’assassinat de Gino DiPietro, des nouvelles images, d’un individu masqué quittant les lieux du crime, ont été diffusées. Pour les agents fédéraux, Anthony Nicodemo n’aurait servi “que” de chauffeur dans ce meurtre, laissant supposé qu’un proche du Soldat de la famille de Philadelphie aurait été le veritable tireur. Pour avancer dans ces affaires de meurtre non élucidées, les procureurs fédéraux vont surement prendre en compte les différents témoignages d’indivus présents sur les scènes de crime ce jour là, mais aussi profiter de la coopéreration de l’ancien Soldat de la famille Lucchese, John Pennisi.

Lire la suite

LA COSA NOSTRA AUX ÉTATS-UNIS EN 2020

31 Décembre 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Genovese, #Gambino, #Lucchese, #Bonanno, #Colombo, #DeCavalcante, #Philadelphie, #Patriarca, #Buffalo, #Outfit

L’année 2020 restera à jamais marqué par la pandémie du coronavirus qui se propagea dans le monde entier. Aux États-Unis, où la situation n’est toujours pas sous contrôle, la plupart des États Américains ont adopté des confinements, plus ou moins longs, plus ou moins strictes, pour essayer d’endiguer l’épidémie. Les familles de New-York ont été impactées, un confinement, dit forcément moins de business. Les restaurants, les bars, tous les lieux de rencontre et de brassage de public furent fermés. Les chantiers de construction ont été pour la plupart à l’arrêt et le confinement dit, forcément, moins de ramassage d'ordures, un secteur encore bien contrôlé par les familles mafieuses. Mais cette pandémie a aussi des “avantages” pour le crime organisé. Les agences gouvernementales n’ont pas pu surveiller aussi activement les familles de la Cosa Nostra et les arrestations pendant ce confinement furent pratiquement inexistantes. En revanche, les demandes de libération anticipée ont explosé. Le virus s’étant propagé dans la plupart des prisons fédérales, les tribunaux ont été ensevelis de plusieurs requêtes provenant de membres de la Cosa Nostra, demandant aux différents juges de faire preuve de compassion, en les laissant effectuer le reste de leur peine à domicile, sous surveillance. La plupart d’entre eux ont été libérés, d’autres ont essayé, mais sont restés incarcérés. L’année 2020 restera aussi l’année où John “Sonny” Franzese, l’ancien homme fort de la famille Colombo, est décédé, de causes naturelles, à l’âge 103 ans dans une maison de soin à New-York. L’année 2020 restera aussi les condamnations à perpétuité de l’ancienne hiérarchie de la famille Lucchese, reconnus coupables d’avoir orchestré l’assassinat de Michael Meldish. Pour terminer cette année, qui restera sans nul doute dans les mémoires, le gouvernement fédéral lança une opération contre la famille de Philadelphie, arrêtant l’Underboss en exercice, Steven Mazzone de plusieurs délits tenant de la loi Rico :
 

La Famille Genovese :

Liborio Bellomo
Liborio Bellomo

 

Parrain : Liborio « Barney » Bellomo
Acting Boss : ?
Underboss : ?
Consigliere : ?
Membres : + 200-220

Associés : + 1000

Encore une année très calme pour la famille Genovese et ou les agences gouvernementales se cassent encore les dents pour connaître la hiérarchie de l’une des organisations criminelles les plus cloisonnées des États-Unis. Une chose est sûre, Liborio “Barney” Bellomo est l’actuel Parrain, mais depuis le décès de l’ancien Acting Boss, Peter “Petey Red” DiChiara, il est difficile de poser des noms sur les postes à responsabilité. Daniel Pangano, un important Capitaine, qui rencontrait très souvent Peter DiChiara dans son club de Cherry Streets à Manhattan, aurait repris les rênes, sans certitude. Cette année, seule l’inculpation du Soldat, Christopher Chierchio aurait fait pendant quelques jours la une des médias Américains. Ce dernier qui fut inculpé de fraude, aurait essayé, avec l’aide d’un avocat spécialisé, d’extorquer des gros gagnants de la loterie Américaine. A noter que, Joseph Zito, un ancien Capitaine, qui gérait le restaurant le Ruggiero, un très bon restaurant Italien, mais qui était aussi un repère pour les mafieux de la famille, dont Anthony Salerno, est décédé à l’âge de quatre vingt trois ans du coronavirus dans une maison médicale à New-York, 


 

La Famille Gambino

Lorenzo Mannino
Lorenzo Mannino

Parrain : Peter « One Eye » Gotti
Acting Boss : Lorenzo Mannino
Underboss : 
Consigliere : Michael « Mickey Boy » Paradiso
Membres : + 190-210
Associés : + 1000

L’année 2019 s’était terminée avec les inculpations des Capitaines, Andrew Campos et Richard Martino, l’année 2020, quant-à elle, s’est plus tournée sur les demandes de libération successives effectuées par Frank Locascio. En Décembre dernier, Frank Locascio s’est vu rejeté une révision de son procès par le juge fédéral Leo Glasser, laissant supposer une fin de vie derrière les barreaux pour l’ancien Consigliere de la famille Bonanno. Au niveau de sa hiérarchie, celle-ci reste stable. Peter Gotti, le Parrain actuel, qui a essayé de profiter de la pandémie du coronavirus pour purger le reste de sa peine chez lui, restera finalement derrière les barreaux. Son titre de Parrain est plus honorifique qu’autre chose, Peter Gotti, au vu de son état de santé, ne prendrait plus aucune décision sur les activités criminelles de la famille Gambino. Celle-ci est toujours dirigée massivement par la faction Sicilienne, avec Lorenzo Mannino à la barre et Domenico “Italian Dom” Cefalu, qui resterait derrière pour donner des conseils et même si le poste de Consigliere a été donné à Michael “Mickey Boy” Paradiso. Sa nomination est stratégique. Michael Paradiso, qui a passé plus de la moitié de sa vie derrière les barreaux, est un gars de la rue, de la vieille école, qui arrivera à faire approuver les autres factions derrière les décisions prises par Lorenzo Mannino.

 

La Famille Bonanno :

Michael Mancuso
Michael Mancuso

Parrain : Michael « The Nose » Mancuso
Acting Boss : John « Johnny Skyway » Palazollo 
Underboss : ?
Consigliere : 
Membres : + 120-150
Associés : + 1000

Contrairement à 2019, ou la famille Bonanno, avec son Parrain, Michael Mancuso, avait remanié une grande partie de sa hiérarchie, l’année 2020 fut extrêmement calme. Michael Mancuso continue à gérer les Bonanno d’une main de fer. Libéré de la prison de Danburry en Mars 2019, Michael Mancuso est toujours sous contrôle judiciaire et pour éviter de retourner derrière les barreaux, le Parrain de la famille Bonanno fait marcher ses membres aux pas. Fini les réunions “bling-bling” de l’époque de l’ancien Acting Boss, Joseph Cammarano, désormais la consigne est de faire du business sous le radar du FBI. Pour l’aider dans sa tâche, Michael Mancuso nomma au poste d'Acting Boss John Palazollo. D’après les agents fédéraux, John Palazzolo avait pour habitude de communiquer assez souvent avec Anthony « Fat Tony » Rabito ancien Consigliere et le neveu de Michael Mancuso, le Soldat Frank Salerno lors de l’incarcération de Michael Mancuso. Les discussions portaient essentiellement sur la pression que mettaient Joseph Cammarano Jr et John Zancocchio pour prendre le pouvoir au sein de la famille Bonanno, une situation qui énervait profondément John Palazzolo.

 

La Famille Lucchese :

Vittorio Amuso
Vittorio Amuso

Parrain : Vittorio « Vic » Amuso
Acting Boss : Michael « Big Mike » DeSantis
Underboss : Patrick « Patty » DeRusso
Consigliere : Andrew DeSimone
Membres : + 100-140
Associés : + 1000

L’actualité en 2020 s’est concentrée essentiellement sur le procès de la famille Lucchese. Dans le box des accusés, Steven Crea, Matthew Madonna, Christopher Londonio et l’Associé Terrence Caldwell sont accusés d’avoir assassiné l’ancien leader du Purple Gang, Michael Meldish. Ce procès était loin d’être gagné d’avance, au vu des témoins présentés à la barre, mais l’un d’entre eux a réussi à convaincre un jury médusé, John Pennisi. Dans la famille Lucchese, John Pennisi était loin d’être une “pointure”, mais sa position assez centrale dans les activités criminelles de la famille Lucchese, ont permis de faire condamner les quatres accusés. De par les informations apportées, John Pennisi a confirmé que Vittorio Amuso est toujours l’actuel Parrain et que depuis sa cellule de Cumberland, il aurait ordonné de dépouiller entièrement l’ancienne faction du Bronx de toutes responsabilités. A sa tête désormais, les Lucchese sont gérés par des fidèles de Vittorio Amuso, mais pour de courte durée ?. Selon les informations qui auraient filtré pendant ce dernier procès, les procureurs fédéraux sont en train de préparer un dossier Rico contre cette nouvelle hiérarchie, histoire de mettre à terre les Lucchese une deuxième fois de suite. 
 

La Famille Colombo :

Théodore Persico
Théodore Persico

 

Parrain : Théodore Persico - Joel Cacace, Andrew Russo, Michael Persico ?
Acting Boss : Andrew « Andy Mush » Russo ?
Underboss : Benjamin « The Claw » Castellazzo ?
Consigliere : Thomas « Tom Mix » Farese ?
Membres : + 110-130
Associés : + 1000

Depuis le décès de Carmine Persico, le poste de Parrain de la famille Colombo n’a pas encore été défini, mais les candidats sont loin de manquer à l’appel. En cette année 2020, la plus petite des familles New-Yorkaise a vu des membres importants être libérés de prison. Le premier est Théodore Persico, qui est le neveu de Carmine Persico. Considéré par les autorités fédérales comme un individu "extrêmement dangereux”, une “tête brûlée", Théodore Persico est sorti d’une prison fédérale en Mai dernier après avoir purgé près de quinze années derrière les barreaux. De part son statut au sein de la famille Colombo, Theodore Persico est un candidat potentiel au poste de Parrain, mais son tempérament pourrait jouer contre lui, dans une famille qui a déjà connu plusieurs guerres internes. Le deuxième candidat potentiel est Joel Cacace, qui est sorti de prison une semaine avant Theodore Persico, après avoir purgé près de vingt ans pour meurtre. Joel Cacace est un gangster de la vieille école, très apprécié au sein de la famille Colombo, mais l’ancien Acting Boss de la famille Colombo approche de la 80 ème année et des conflits au sein de sa propre famille pourrait décider Joel Cacace de prendre sa “retraite”. Ensuite, il y a Michael Persico, fils de Carmine, qui quant-à lui est sorti d’une prison fédérale en Novembre dernier, après avoir purgé près de cinq ans pour racket. La position de Michael Persico au sein de la famille Colombo est incertaine. Certains diront que Michael Persico n’est pas un membre intronisé, que de part son statut et son nom de famille, il occupe déjà une place de choix au sein des affaires familialles. D’autres diront que Michael Persico a déjà été intronisé par le passé dans la famille Colombo et qu’ils pourraient prétendre à occuper le poste de Parrain, une fois que les contraintes liées à sa liberté surveillée seront terminées. 
 

La Famille DeCavalcante :

Charles Marjuri
Charles Marjuri

Parrain : Charles « The Ear » Marjuri ?
Acting Boss : ? 
Underboss : ?
Consigliere : Frank Nigro
Membres : + 40-60
Associés : + 200

L’année dernière, on se demandait qui pouvait diriger la famille DeCavalcante, aujourd’hui la même question se pose toujours. L’actualité concernant cette famille a été pratiquement inexistante en 2020, avec une seule condamnation en juillet dernier d’un Associé pour trafic de drogue. Au niveau de sa hiérarchie, le mystère reste entier. Quand Charles Stango, un Capitaine, fut arrêté en 2015 au Nevada, le gouvernement fédéral avait fait remonter certaines informations sur l’état actuel de la famille DeCavalcante. Pour Charles Stango, la famille DeCavalcante “travaillait” sous la coupe de la famille Gambino. Ceci n’est pas forcément un scoop, la famille Gambino ayant toujours eu des liens étroits avec sa petite cousine du New-Jersey. De plus Charles Stango avait certifié, dans des enregistrements, que Frank Nigro occupait un poste à responsabilité au sein de la famille, celui de Consigliere. En 2014, suite à une réunion, Charles Stango avait aussi donné certains détails sur le poste d’Acting Boss, un dénommé “Horse” ou “Milk”. Le mystère demeure, mais une chose est sûre, la famille DeCavalcante est toujours bien implantée dans le New-Jersey.

 

La Famille de Philadelphie :

Joseph Merlino
Joseph Merlino

Parrain : Joseph « Joey » Merlino
Acting Boss : Michael Lancellotti 
Underboss : Steven « Handsomme Steve » Mazonne 
Consigliere : Joseph « Uncle Joe » Ligambi - Francis Iannarella ?
Membres : + 50-70
Associés : + 500

Dans cette famille, une chose est sûre, la hiérarchie est connue de tout le monde, même si certaines interrogations se portent encore sur un poste, celui de Consigliere. La famille de Philadelphie est de loin, la famille de la Cosa Nostra la plus en vue aux États-Unis. La plupart de ses membres n’hésitent pas à s’afficher sur les réseaux sociaux, en train de boire des verres dans des clubs branchés de la ville ou encore en train de traîner devant des clubs sociaux. Cette année, Joseph Merlino fut libéré de prison et intégra rapidement une maison de transition à Boca Raton, avant de rejoindre sa luxueuse villa à Palm Beach. La position actuelle de Joseph Merlino ne fait aucun doute, il est bien le Parrain de la famille de Philadelphie, mais ce dernier est encore en liberté surveillée et sa marge de manœuvre reste limitée. A Philadelphie, là où tout se passe, le gouvernement fédéral a lancé une opération contre plusieurs membres quelques semaines avant les fêtes et quelques semaines après la condamnation du Soldat Joseph Servidio pour trafic de drogue. Dans cette opération, le Soldat Salvatore Mazzone, le Capitaine Domenic Grande et l’Underboss en exercice, Steven Mazzone furent inculpés de plusieurs charges fédérales tenant de la loi Rico. Ce coup de filet juste avant cette nouvelle année prouve encore une chose, la famille de Philadelphie est toujours hantée par ces vieux démons et cette affaire surgit grâce aux informations de différents informateurs dans la famille. Alors que va t’il se passer en 2021 ?. Il est fort probable que Steven Mazzone et Domenic Grande aillent chercher un accord de plaidoyer assez avantageux, avec à la clé, quelques années derrière les barreaux. Mais dans la famille de Philadelphie, rien n’est plus dangereux que le changement. Certaines factions, dont celle de Phil Narducci et Joseph Pungitore, n’ont jamais tellement apprécié la gouvernance de Joseph Merlino et ses amis. D’autres, comme George Borgesi, attend son tour, le bon moment, pour se positionner de nouveau dans la hiérarchie mafieuse, avec un poste de futur Acting-Boss à la clé ?.
 

La Outfit :

Salvatore DeLaurentis
Salvatore DeLaurentis

Parrain : Salvatore « Solly D » DeLaurentis
Acting Boss : Albert « Albie The Falcon » Vena
Underboss : James « Jimmy The Ice Pick » Inendino
Consigliere : Joseph « The Builder » Andriarchi
Membres : + 40-60
Associés : + 1000

Marco D’Amico, ancien Consigliere de la Outfit, est décédé à l’âge de quatre vingt quatre ans de cause naturelle et son décès tourne définitivement la page de l’ancienne hiérarchie. Avec l’arrivée au poste d’Acting Boss d’Albert Vena, les choses ont changées et celui qui est considéré comme “l’individu le plus dangereux de Chicago” a réparti les rôles afin de satisfaire le plus de monde possible et surtout éloigner le FBI du radar de Salvatore DeLaurentis. En 2020 ? rien à signaler, a part que l’ancien Capitaine de Cicero, Michael Sarno, s’est vu refusé une demande de libération anticipée pour cause de coronavirus. Peter DiFronzo, Soldat de la Outfit et frère de l'ancien Parrain, John DiFronzo est décédé début décembre à l'âge de quatre vingt sept ans du coronavirus.
 

La Famille Patriarca :

Carmen DiNunzio
Carmen DiNunzio

Parrain : Carmen « The Cheese Man » DiNunzio
Acting Boss : Anthony DiNunzio ?
Underboss : Matthew « Good Matty » Guglielmetti Jr
Consigliere : Joseph « The Bishop » Achille
 Membres : + 40-50
Associés : + 200 

Comme en 2019, l’année 2020 fut très calme pour la famille Patriarca qui continue à gérer son business sous les ordres de Carmen DiNunzio. Le frère de Carmen, Anthony, est en passe de terminer ses contraintes liées à sa libertée surveillée et il ne serait pas étonnant, que l’ancien Acting Boss de la famille Patriarca, reprenne ses fonctions. 


La Famille de Détroit :

Jack Giacalone
Jack Giacalone

Parrain : Jack « Jacky The Kid » Giacalone
Acting Boss : Peter « Blackie » Tocco
Underboss : Anthony « Chicago Tony » LaPiana
Consigliere : 
Membres : + 40-50
Associés : + 200

Comme à son habitude, l’une des familles les plus cloisonnées de la Cosa Nostra, avec la famille Genovese, n’a rien délivré de ses secrets en 2020.

La Famille de Buffalo :

Joseph Todaro Jr
Joseph Todaro Jr

Parrain : Joseph Todaro Jr
Acting Boss : ?
Underboss : Domenico Violi
Consigliere : Victor Sansanese ?
Membres : + 30-40
Associés : + 100

2018 avait été une année assez mouvementée pour la famille de Buffalo avec l’arrestation de son Underboss Domenico Violi. Son arrestation n’avait pas échappé à la presse Américaine et Canadienne et démontra que la famille de Buffalo, depuis la prise de pouvoir de Joseph Todaro Jr, tentait de la reconstruire ses ramifications basées au Canada. En Novembre dernier, le Consigliere de la famille de Buffalo, Frank Bifulco est décédé à l’âge de soixante-quinze ans, laissant la place supposée à Victor Sansanese ?.

Lire la suite

DES FÊTES DE NOËL DERRIÈRE LES BARREAUX POUR LA FAMILLE DE PHILADELPHIE

15 Décembre 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Une nouvelle demande de libération sous caution devrait avoir lieu cette semaine dans un tribunal fédéral de Philadelphie, mais il est fort à parier que Domenic “Baby Dom” Grande célèbre les fêtes de Noël derrière les barreaux. Domenic Grande est inculpé de trafic de drogue et de racket, des charges fédérales qui peuvent l'amener à terminer sa vie derrière les barreaux, mais pour la défense : “Approuver le comportement criminel d’un individu ou discuter d’activité criminelle, n’est pas un crime et notre client maintient fermement son innocence sur ces accusation” déclara l’un des avocats. Pour ce motif et toujours selon la défense, Domenic Grande devrait être maintenu en détention, mais à domicile, sous surveillance électronique et pour prouver sa bonne foie, le Capitaine de la famille de Philadelphie est prêt à mettre sous caution la plupart de ses propriétés. Du côté de Steven Mazzone, l’actuel Underboss s’est payé la défense d’une pointure New-Yorkaise, John Meringolo, qui a déjà défendu, par le passé, des membres de la Cosa Nostra, comme Vincent Asaro, John Gotti Jr ou encore Joseph Merlino. John Meringolo avait obtenu une importante victoire, il y a quelques mois, en faisant acquitter le Parrain de la famille de Philadelphie dans une histoire de racket, l’opération East Coast et obtenu dans la foulée un accord de plaidoyer très avantageux. A cette époque, ce fut une première pour Joseph Merlino, acceptait un accord avec les fédéraux, mais le jeu en valait la chandelle, à peine deux ans derrière les barreaux et les derniers mois effectués dans une maison de transition avant une libération complète en Juillet dernier et un retour à Boca Raton en Floride. La défense de Steven Mazzone sont interloqués par le maintien en détention de leur client, qu’il considère comme un “citoyen modèle” depuis plus d’une décennie, tout en déclarant que “sa mère” avait “besoin de lui”.

Steven Mazzone
Steven Mazzone

Du côté des procureurs, le discours est forcément différent. Pour Domenic Grande, les procureurs fédéraux fustigent cette demande de libération au vu du pedigree criminel de l’accusé : “Domenic Grande a été enregistré plusieurs fois en train de gérer les affaires criminelles de certains membres de la famille de Philadelphie, dans un seul but : extorquer les bookmakers et les prêteurs locaux afin qu’ils versent un pourcentage de leur bénéfice à la Cosa Nostra”. En plus de ces délits, Domenic Grande a été enregistré en train de parler de drogue, demandant à l’un de ses Associés d’être “prudent” quand il parle d’acheter près d’un kilo de cocaïne, mais qu’il devait faire ce “qu’il voulait” afin de vendre la drogue dans les rues. D’après les procureurs, les membres de la famille de Philadelphie voulaient vendre de l’oxycodone contrefait (un antalgique très puissant) déclarant même que ce produit se vendait “vingt dollars pièce” dans les rues. Tous ces enregistrements prouvent formellement l’implication de Domenic Grande dans une organisation criminelle et pour la défense, il sera sûrement très difficile de convaincre un jury de l'innocence de leur client. Dans un procès fédéral, le témoignage d'un témoin peut toujours se discuter, mais un enregistrement, ou on entend formellement un individu parler d’activité criminelle, couplé à un repenti, présent ce jour là, qui confirmera sans nul doute les accusations des procureurs, cela peut faire des ravages. Pour la défense, il sera difficile de faire croire aux jurés, que leurs clients ne font pas partie de la Cosa Nostra quand on entend les déclarations de Steven Mazzone pendant une cérémonie d’intronisation.

Gino DiPietro
Gino DiPietro

Dans cet enregistrement, Steven Mazzone montre aux futurs initiés le pistolet et le couteau posés sur la table : “Maintenant vous allez les utiliser pour nous d’accord ?”, puis Steven Mazzone les met en garde : “Si tu trahis cette famille, tes amis, tu brûleras en enfer pour toujours”. Une fois les membres intronisés, Steven Mazzone les présente aux membres déjà présents dont Domenic Grande qui s’identifie lui-même comme un “Skipper”, un Capitaine de la Cosa Nostra. Pour la défense, cet enregistrement sera sans nul doute un boulet à traîner tout au long du procès. Outre ces enregistrements, le FBI a relancé il y a quelques semaines une enquête sur l’assassinat d’un ancien Associé de la famille de Philadelphie, Gino DiPietro, promettant près de 10 000 dollars à quiconque donnant des informations supplémentaires sur ce sujet. Dans cette affaire, le Soldat, Anthony Nicodemo, fut rapidement arrêté et condamné à près de vingt-cinq années derrière les barreaux, une peine qu’il purge actuellement dans une nouvelle prison flambant neuf à quelques kilomètres de Philadelphie. Anthony Nicodemo a toujours refusé de coopérer sur cette affaire, prétextant au début avoir été victime d’un “car-jacking”, avant finalement d’accepter un accord de plaidoyer avec les procureurs. Dans cette affaire, le gouvernement fédéral a toujours prétexté qu’Anthony Nicodemo n’avait pas agit seul, montrant dans des images de vidéosurveillance, un autre individu s’enfuir du lieu du crime. Depuis l’arrestation de plusieurs membres de la famille de Philadelphie, le gouvernement fédéral communique au “compte-gouttes” les nouvelles informations et il ne serait pas étonnant que ces derniers puissent donner de nouveaux éléments sur l’assassinat de Gino DiPietro dans les prochains jours. A noter, que dans ce meurtre crapuleux, Domenic Grande avait été à un moment suspecté.

Lire la suite

UNE CÉRÉMONIE D'INTRONISATION ENREGISTRÉE DANS LA FAMILLE DE PHILADELPHIE

13 Décembre 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Michael Lancillotto
Michael Lancellotti

Les arrestations des frères Mazzone et de Domenic Grande, ont permis aux agences gouvernementales de mettre à jour l’organigramme de la famille de Philadelphie. Il faut savoir que dans le milieu du crime organisé, la famille de Philadelphie reste plus ou moins à part. Contrairement aux autres familles de la Cosa Nostra qui essayent, tant bien que mal, de rester sous le radar du FBI, les membres de cette organisation criminelle ont souvent tendance à s’afficher ouvertement sur les réseaux sociaux. Une simple recherche sur Google suffit pour constater qu'il n’est pas rare de trouver des photos de Steven Mazzone, de Domenic Grande et plusieurs autres membres, affiliés ou non, en train de manger dans un restaurant ou en train de boire un cocktail dans un bar branché de la ville. Ces photos sont complètement en contradiction avec les valeurs voulues par les familles de la Cosa Nostra lors de leur création et sont forcément une aubaine pour le gouvernement fédéral qui essaye de reconstituer les actuelles factions de la famille. Avec ces photographies, il est plus simple de constater les copinages, de repérer les éventuelles équipes, des nouveaux Capitaines et de placer des noms en haut de la pyramide. Depuis quelques années, les intronisations dans les familles mafieuses sont plus nombreuses, le FBI le sait et avait déjà émis une alerte en prenant l’exemple de la famille Colombo, qui très discrète depuis quelques années, se réorganise petit à petit en intronisant du sang neuf. Dans la famille de Philadelphie, les cérémonies d’intronisation sont souvent l’occasion de réunir tout le beau monde dans des restaurants et qui dit restaurant, dit forcément partage de photos sur les réseaux sociaux. Selon le gouvernement fédéral et grâce à un informateur du gouvernement, le Soldat Anthony Persiano, la famille de Philadelphie intronisa en 2015 de nouveaux Soldats, dont Salvatore Mazzone, frère de l’actuel Underboss, Steven “HandSome Steve” Mazzone. Cette cérémonie fut dirigée par Michael “Mikey Lance” Lancellotti, un proche de Joseph Merlino, qui s'identifie comme l’actuel Acting Boss de cette organisation. A ses côtés, Steven Mazzone, Underboss qui supervisa lors de cette journée, l’intronisation de cinq nouveaux membres.

Ralph Natale intronise de nouveaux membres
Ralph Natale intronise de nouveaux membres

Anthony Persiano fut identifié comme un informateur fédéral lors de l’arrestation d’un autre Soldat, Joseph “Joey Electric” Servidio. Les deux hommes opéraient depuis l’État du New-Jersey et étaient très actifs dans le trafic de drogue. Le problème avec la drogue, c’est que les peines encourues sont très importantes et pour éviter la prison, certains membres de la Cosa Nostra décident de collaborer. Accepter une collaboration avec un Soldat de la Cosa Nostra, qui plus est, un trafiquant de drogue est souvent problématique pour les procureurs fédéraux, les jurés ont souvent du mal à croire les propos d’un individu qui distribuait de la drogue dans les rues, mais cette fois-ci cela était différent. En plus de donner des informations, Anthony Persiano était prêt à porter un micro lors d’une cérémonie d’intronisation et pour le FBI, ce genre d’évènement, c’est souvent le gros lot assuré. Pour les agences gouvernementales, c’est l’occasion rêvée de mettre à jour leur organigramme et d’ajuster les mouvements dans la hiérarchie mafieuse, souvent présentes quand certains de ces membres sont incarcérés. Le FBI ne fut pas tellement étonné de constater que Michael Lancellotti était devenu Acting Boss. Occupant depuis des années le poste de Capitaine, Michael Lancellotti qui fut intronisé sous Ralph Natale, une girouette sous l’emprise de Joseph Merlino, a souvent navigué sous le radar du FBI, en étant condamné la plupart du temps pour des délits mineurs. Le plus étonnant pour le gouvernement fédéral était de constater que le poste de Consigliere était occupé par Joseph “Scoops” Licata. 

Joseph Licata
Joseph Licata

Joseph Licata est un Capitaine qui opérait depuis le New-Jersey et à Atlantic City, mais depuis que Domenic Grande fut chargé par la famille de Philadelphie de gérer ce territoire, ouvert aux autres familles de la Cosa Nostra, plusieurs questions se sont posées sur Joseph Licata. Qu’est-il devenu ?, Il a été rétrogradé pour avoir mal géré une partie de son équipe dont Joseph Servidio?, cet enregistrement permit de constater que Scoop, comme il est nommé dans le milieu, avait en réalité pris du galon. Après cette cérémonie, les membres de la famille se sont réunis au restaurant d’Angelo Lutz, un ancien Associé de la Cosa Nostra, qui a purgé neuf ans pour racket et qui est désormais propriétaire du restaurant The Kitchen Consigliere basé dans le New-Jersey, un endroit très prisé des amateurs de la bonne cuisine Italienne, mais aussi des membres de la Cosa Nostra. A ce jour, il est fort probable que la hiérarchie de la famille de Philadelphie ait pu connaître quelques changements. Le poste de Consigliere étant assez disputé dans une famille mafieuse, des rumeurs ont circulé comme quoi Joseph Licata aurait été remplacé par Joseph Ligambi ou encore Francis Iannarella.

Lire la suite

L'UNDERBOSS DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE ARRÊTÉ ET INCARCÉRÉ

27 Novembre 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Domenic Grande et Steven Mazzone
Domenic Grande et Steven Mazzone

Quelques jours après l’arrestation du Soldat Salvatore Mazzone, la direction de la famille de Philadelphie, que l’on pensait épargner par cette vague d’arrestations, fut une nouvelle fois fragilisée avec l’inculpation de Steven « Handsome Steve » Mazzone, considéré comme l’actuel Underboss de cette organisation. Nous en savons un peu plus sur cette affaire qui aurait duré près de cinq ans et sur cette opération menée par le FBI la semaine dernière au petit matin. Les différents individus sont accusés d’extorsion, de racket fédéral, de jeux illégaux, d’extorsion, mais aussi de trafic de drogue. Parmi les accusés figure aussi Domenic Grande, un Capitaine de la famille de Philadelphie. Baby Dom comme il est surnommé dans le milieu ou encore Mr.Hopkins, vient d’une famille affiliée à la Cosa Nostra, de plusieurs générations, dont la plupart ont été intronisés sous les commandements d’Angelo Bruno ou de Nicodemo Scarfo. Son père était à Salvatore « Wayne » Grande, un ancien membre intronisé et un tueur à gage, impliqué dans le meurtre de Salvatore Testa. Quelques années plus tard, il décidera de renier sa famille et de collaborer avec les autorités fédérales. L’ascension de Domenic Grande au sein de la famille de Philadelphie fut fulgurante. Proche de l’actuel Parrain, Joseph Merlino, il fut supervisé depuis son adolescence par Steven Mazzone, qu’il considère comme son neveu, même s’il n’y a aucun lien de parenté entre les deux hommes. De Soldat à Acting-Capo, Domenic Grande fut officiellement promu au rang de Capitaine ces derniers mois. Selon les autorités fédérales, Domenic Grande fut soupçonné dans plusieurs assassinats non élucidés et son nom serait très vite ressorti comme un suspect potentiel dans le meurtre de l’ancien Associé Gino DiPietro, même si au final, aucune inculpation ne sera lancée contre lui.

Phil Narducci et Domenic Grande
Phil Narducci et Domenic Grande

Depuis des mois, des rumeurs circulaient comme quoi Domenic Grande aurait repris le territoire d’Atlantic City au Capitaine Joseph Licata, jugé par Joseph Merlino, comme trop « tendre » avec les membres de son équipe, des rumeurs qui seront finalement confirmées suite à ces arrestations. Selon les procureurs fédéraux, la famille de Philadelphie aurait initié récemment plusieurs nouveaux membres dans l’organisation, la cérémonie, qui fut dirigée par Steven Mazzone, aurait eu lieu dans une résidence appartenant à un membre de la famille. Certains des nouveaux initiés ont automatiquement rejoint l’équipe de Domenic Grande et ont reçu l’ordre de s’impliquer dans une série de racket sur le territoire d’Atlantic City. Il ne faisait aucun doute que Steven Mazzone reste une personnalité influente au sen de la famille de Philadelphie. En 2001 déjà, lors d’un procès qui avait rassemblé Joseph Merlino, Steven Mazzone ou encore George Borgesi, les membres de la famille de Philadelphie avaient réussi à se faire acquitter dans plusieurs affaires de meurtre, mais seront finalement condamnés pour racket. Steven Mazzone purgera neuf ans et prouvera ainsi sa loyauté pour la Cosa Nostra. A ce jour, et alors que Joseph Merlino est en liberté conditionnelle à Boca Raton dans l’État de la Floride, Steven Mazzone et Domenic Grande sont incarcérés au Métropolitan Center de Philadelphie. Les procureurs fédéraux ont demandé au juge de les maintenir en détention jusqu’au début de leur procès.

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE ARRÊTÉ

22 Novembre 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Cette semaine, des agents du FBI ont procédé à l’arrestation de cinq individus affiliés à la famille de Philadelphie, dont le Soldat, Salvatore « Sonny » Mazzone, frère de l’actuel Underboss, Steven « HandSome Steve » Mazzone. Parmi les personnes arrêtées, il y a justement l’ancien beau-père de Steven Mazzone, Joe Malone, qui selon les autorités, était par le passé le propriétaire d’un club social très prisé des membres de la famille de Philadelphie, le Malone’s on Ritnersurtout pendant les fêtes de noël. Alors malgré le fait que personne de la hiérarchie ne soit inculpé, ces interpellations surviennent au milieu d’une vague d’arrestations, qui avait commencé la semaine dernière avec l'inculpation de quatre personnes, toujours affiliés à la famille de Philadelphie, accusées de distribution de cocaïne. A ce jour, les autorités fédérales n’ont pas communiqué sur les charges retenues contre Salvatore Mazzone et ses Associés, mais cela pourrait aussi avoir un lien avec une ancienne affaire, liée à la famille de Philadelphie, l’assassinat de Gino DiPietro. En début de semaine, le FBI a publié de nouveau, des images de caméra de surveillance et offre une récompense de près de dix mille dollars pour l’identification d’un autre complice dans ce meurtre crapuleux. En Décembre 2012, Gino DiPietro, un associé de la famille de Philadelphie, est abattu de plusieurs balles dans le corps, par un individu portant un masque de ski et un sweat à capuche. Grâce à plusieurs témoins présents sur la scène de crime, un véhicule fut rapidement identifié qui mènera directement la police, trente minutes plus tard, vers le domicile du Soldat Anthony Nicodemo. Ce meurtre fut jugé comme l’« assassinat le plus stupide » orchestré par la Cosa Nostra depuis de nombreuses années. A l'intérieur du véhicule, les policiers retrouvèrent, en plus de ses empruntes, une arme qui venait de « servir », ainsi que les vêtements utilisés dans cet assassinat. Anthony Nicodemo plaidera coupable et sera condamné entre vingt cinq et trente années dans une prison d’État. Pendant des mois, les fédéraux se sont demandés si Anthony Nicodemo était vraiment seul ce jour là, si une deuxième personne n’était pas présente en tant que chauffeur. Anthony Nicodemo n’a jamais voulu coopéré avec les autorités et préfère respecter son serment d’allégeance à la Cosa Nostra. Incarcéré dans une prison d’État à Phoenix, Anthony Nicodemo pourrait prétendre à une demande de libération conditionnelle en 2038. Salvatore Mazzone est quant-à lui incarcéré au centre de détention fédéral de Philadelphie.

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE CONDAMNÉ POUR TRAFIC DE DROGUE

27 Octobre 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Joseph Servidio
Joseph Servidio

Joseph « Joey Electric » Servidio pensait avoir fait le plus difficile, plaider coupable de trafic de drogue, pensant sans nul doute que sa peine serait considérablement réduite. Ce n’est pas la première fois que le Soldat de la famille de Philadelphie « trempe » avec la drogue, la cocaïne, sa spécialité, mais aussi la marijuana et l’héroïne, ce qui lui a déjà valu plusieurs condamnations par le passé. Mais ce qui perdra finalement Joseph Servidio, c’est de s’être trop dévoilé à un autre Soldat, un proche, Anthony Persiano surnommé « CS-1 » par les autorités, qui collaborait avec les autorités. Lors de sa première comparution devant un tribunal fédéral, les autorités avaient lancé l’artillerie lourde, des enregistrements où Joseph Servidio se vantait ouvertement de commettre des délits, tout en prétextant que de toute façon, plus de « 80 % » des témoins du gouvernement n’étaient pas fiables. Pour le Soldat de la famille de Philadelphie : « La drogue c’est le buisiness qui me permet de faire le plus d’argent » et qui permettait de rendre « heureux sa hiérarchie » et avec tout l’argent récolté, le Soldat de la famille de Philadelphie en blanchissait une partie dans son entreprise de rénovation, une façade. Sauf qu’au niveau fédéral, on ne déconne pas avec le trafic de drogue et Joseph Servidio lors de son arrestation en avait bien conscient. Ce dernier se vanta aussi d’avoir assassiné sa première personne à l’âge de dix neuf ans, tout en précisant qu’il avait essayé de tuer un autre individu en 2017, sans donner le moindre nom. Les enregistrements dévoilés par les procureurs fédéraux furent édifiants, alors certes, Joseph Servidio parlait de ses activités criminelles à un autre membre intronisé, mais toutes les informations dévoilées furent une aubaine pour le gouvernement fédéral. Pourtant Joseph Servidio savait que de se faire « enregistrer » pouvait être fatal pour n’importe quels membres de la Cosa Nostra : « Cela (un enregistrement) peut vous tuez. Presque tous les témoins oculaires peuvent être battus lors d’un procès, mais une bande audio ? ce n’est pas possible »

Anthony Borgesi et Joseph Licata
Anthony Borgesi et Joseph Licata

Basé dans le Nord de l’État du New-Jersey, à Newark, dans l’équipe de Joseph « Scoop » Licata, Joseph Servidio aurait aussi déclaré de sa volonté de « taxer » les bookmakers et les trafiquants de drogue d’Atlantic City, un territoire considéré comme « neutre » pour les familles de la Cosa Nostra et où la famille de Philadelphie reste encore bien implantée : « J’ai dis à mes supérieurs, écoutez, ne cherchons pas à conquérir toute la ville, les gens n’ont pas besoin de savoir qui nous sommes » déclara t’il. Atlantic City serait géré également par Joseph Licata, mais curieusement, Joseph Servidio aurait parlé de ses futurs projets à un autre Capitaine, Domenic « Baby Dom » Grande. Près de vingt ans plus jeune plus que Joseph Servidio, Domenic Grande est considéré comme une personnalité importante de la famille de Philadelphie, un proche de Joseph Merlino, suspecté d’avoir participé à plusieurs assassinats. Joseph Servidio se montra alors très prudent quand il discuta avec Domenic Grande, lui certifiant qu’il « n’agirait pas » sans avoir tout « vérifier » avec lui. Après cet enregistrement, les agents du FBI furent intrigués du comportement de Joseph Servidio, qui voulait faire « affaire » avec un autre Capitaine, autre que Joseph Licata. Lors de son verdict, les procureurs fédéraux avaient demandé douze ans et demi derrière les barreaux, Joseph Servidio sera finalement condamné à quinze années dans un pénitencier fédéral.                                                                  

Lire la suite

APRÈS QUELQUES MOIS D'INCARCÉRATION PHIL NARDUCCI RETROUVE LA LIBERTÉ

16 Février 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Phil Narducci
Phil Narducci

Après la sortie de Damion Canalichio, c’est une autre personnalité de la famille de Philadelphie, Phil Narducci, qui vient de sortir d’un pénitencier fédéral après avoir passé près de huit mois à l’ombre. Le système carcéral Américain, Phil Narducci le connaît très bien. Condamné au milieu des années 1980 à près de quarante années de prison pour meurtre, Phil Narducci fut libéré en 2012. Une fois libre, tout portait à croire que Phil Narducci allait retrouver les rues de Philadelphie et les rangs de la Cosa Nostra, fort de tout le respect accumulé pendant toutes ces années d’incarcération. Au début, Phil Narducci se fit discret, dans un sens c'était logique, étant encore en liberté surveillée, le gouvernement fédéral pensait que Phil Narducci végétait dans l'ombre le temps de pouvoir retrouver une liberté totale sur ses affaires. Mais au final et à la grande surprise des autorités fédérales, Phil Narducci changea complètement « d’orientation professionnelle » et devint un businessman, investissant dans plusieurs restaurants et boites de nuit, toujours à Philadelphie. Mais malgré le fait que Phil Narducci gagnait désormais sa vie légalement, des rumeurs circulaient à Philadelphie, comme quoi l’ancien homme fort de Nicodemo Scarfo, qui détesterait au plus haut point le Parrain actuel, Joseph Merlino, préparerait son retour avec l’aide de son équipe gérée par Joseph « Joe Punge » Pungitore. L’année dernière, Phil Narducci fut arrêté et inculpé d’extorsion. Selon les autorités fédérales, ce dernier aurait prêté à un individu, ayant des liens avec un groupe extrémiste du Moyen-Orient, près de 12 500 dollars. Le problème est que l’individu en question ne respectait pas tellement les versements hebdomadaires fixés par Phil Narducci et ne prenait pas tellement au sérieux les menaces à son encontre. Un soir, Phil Narducci demanda à cet individu de venir s’expliquer, d’homme à homme, dans l’un de ses bureaux. Rapidement, Phil Narducci s’énerva et le jeta contre le mur, puis fini par lui claquer la tête à plusieurs reprises,  contre le pare-brise d’un véhicule garé à l’extérieur. Deux jours plus tard, la victime donna à un Associé de Phil Narducci, Jimmy Gallo, la somme demandée, avec les intérêts. Le problème dans cette histoire, est qu’après s’être fait attaqué physiquement par Phil Narducci, la victime s’était précipitée dans les bureaux du FBI, qui l’ont très vite convaincu de porter un dispositif d’enregistrement. Le soir ou cet individu remit l’argent à Jimmy Gallo, il pu enregistrer l’Associé de Phil Narducci lui demandant « D’arrêter de jouer avec le feu », prétextant que Phil Narducci « était un tueur impliqué dans près de huit meurtres » : « Tu sais quand ce type (Phil Narducci) se présentera chez toi avec un putain de masque de ski, tu n’auras pas le temps de dire quelque chose, que tu seras déjà mort ». Rapidement arrêté, Phil Narducci accepta un accord de plaidoyer assez avantageux. En effet, ce dernier ne fut enregistré à aucune reprise et le relier à une affaire d'extorsion, malgré des enregistrements effectués avec succès sur Jimmy Gallo, aurait pu être compliqué à prouver pour les procureurs fédéraux. Après avoir passé cet accord et lors de sa première comparution devant un juge fédéral, Phil Narducci demanda à être incarcéré immédiatement, afin de pouvoir commencer à purger sa peine le plus rapidement possible et ainsi avoir une possibilité de pouvoir retourner au travail, dans l’un de ses restaurant au printemps prochain. A noter que le frère de Philip Narducci, Frank « Chickie » Narducci, un ancien Soldat de la famille de Philadelphie, est décédé de causes naturelles en Octobre dernier, il avait soixante six ans.

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE LIBÉRÉ DE PRISON APRÈS TREIZE ANNÉES D'INCARCÉRATION

9 Février 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

George Borgesi et Damion Canalichio
George Borgesi et Damion Canalichio

Un Soldat de la famille de Philadelphie, un proche de Joseph Merlino, Damion Canalichio vient d’intégrer une maison de transition après avoir purgé près de neuf années pour racket. Considéré par les autorités, comme un « dur à cuir », un « gros bras » utilisé par la hiérarchie mafieuse afin de résoudre certaines affaires délicates, Damion Canalichio a aussi une réputation de tueur, soupçonné dans différents assassinats encore non élucidés. Lors de son jugement en 2013, les procureurs fédéraux avaient fait passer des enregistrements ou on pouvait entendre clairement le Soldat de la famille de Philaldelphie se vanter, d’une part, d’être un membre intronisé de la Cosa Nostra, mais aussi de vouloir « casser la tête » à un mauvais payeur. A cette époque, le procureur fédéral avait fustigé le comportement de Damion Canalichio prétextant que sa maison, estimée à près de 235 000 dollars, avait été achetée grâce à « l’usure, le racket, les paris, la menace et la violence ». Le jour du verdict, Damion Canalichio n’avait pas bronché, tête baissée, il s’excusa auprès de sa famille avant d’être emmené par les US-Marshals. Damion Canalichio été repéré par le FBI au début des années 1990. A cette époque, il servait de chauffeur à l’actuel Acting Boss de la famille de Philadelphie, Steven « Handsome Stevie » Mazzone. Dans les années 2000, avec l’incarcération

John Casasanto
John Casasanto

de Steven Mazzone, Damion Canalichio aurait veillé aux intérêts de son supérieur dans les rues de de la Philadelphie. Mais être le meilleur ami de Steven Mazzone ne suffit pas pour être intronisé dans la Cosa Nostra, il faut faire ses preuves, assassiner pour la famille. En 2003, le Soldat John « Johnny Gongs » Casasanto devenait un problème. Dans la famille de Philadelphie certaines personnes déclaraient que John Cassanto profitait de l’incarcération de Joseph Merlino pour avoir une liaison avec sa femme. Un soir, dans une boite de nuit huppée de Philadelphie, John Casasanto aurait attrapé les fesses de la femme de Joseph Merlino et hurla : « Vous pouvez dire à Joey qu’elle est à moi maintenant », John Casasanto venait de signer son arrêt de mort. En Novembre 2003, alors que John Casasanto sortait de son domicile, il fut touché à plusieurs reprises. A ce jour, cet assassinat ne fut jamais résolu, mais selon les autorités fédérales, Damion Canalichio aurait été largement impliqué dans ce meurtre. Avant son inculpation en 2011 et sa condamnation en 2013, Damion Canalichio purgeait déjà, depuis 2007, une peine de quatre années de prison pour trafic de stupéfiant. Dans la Cosa Nostra, le respect d'un membre se juge par sa loyauté et par ses années d'incarcération, c’est alors fort de près de treize années passées dans diverses prisons fédérales, que Damion Canalichio retrouve les rues de Philadelphie. Une fois que Damion Canalichio sera sorti de cette maison de transition, le Soldat de la famille de Philadelphie sera soumis pendant quelques temps à des règles très strictes imposées sur sa liberté surveillée. Une fois libéré de toutes contraintes, Damion Canalichio deviendra sans nul doute un personnage important dans la famille, un poste de Capitaine lui est d'ailleurs ouvert, une fois qu'il sera opérationnel.

Lire la suite

LA COSA NOSTRA AUX ÉTATS-UNIS EN 2019

31 Décembre 2019 , Rédigé par Xav Publié dans #Genovese, #Gambino, #Bonanno, #Buffalo, #Colombo, #DeCavalcante, #Detroit, #Philadelphie, #Lucchese, #Patriarca, #Outfit

L'année 2019 restera sans nul doute l'année du changement. Cette année, comme la précédente, fut assez mouvementée dans les familles de la Cosa Nostra, qui pour essayer d’échapper aux griffes du gouvernement fédéral ont essayé de ruser, en changeant, pour la plupart, une partie de leur hiérarchie. Mais 2019 restera à jamais marqué comme l’année où Francesco « Franky Boy » Cali, une étoile montante du milieu, soupçonné par les autorités comme le Parrain de la famille Gambino, fut assassiné devant son domicile de Staten-Island. Près de trente quatre ans après le meurtre d’un autre Parrain, Paul « Big Paulie » Castellano devant le Sparks Steack Housede Manhattan, l’assassinat de Francesco Cali raisonna comme un coup de tonnerre dans les rues de New-York, où les autorités craignaient qu’un règlement de compte entre famille était en train de se préparer. Finalement, après seulement quelques jours d’enquête, il se révéla que Francesco Cali avait été assassiné non pas dans une lutte interne dans la famille Gambino, non pas par une embuscade tendue par une autre famille de la Cosa Nostra, mais par un dégénéré, qui entretenait une liaison avec la nièce de Francesco Cali. Une histoire de famille dans la famille. L’année 2019 est bien et restera l’année du changement et malgré plusieurs procès, qui ont terminé pour la plupart du temps, à l’avantage des mafieux de la Cosa Nostra, les Parrains de différentes familles ont décidé de chambouler une bonne partie de leur organigramme, dans un but de déstabiliser le gouvernement fédéral, mais aussi afin d’assurer leur position au sein de la famille. Dans la Cosa Nostra l’argent est le seul mot d’ordre, mais le pouvoir et la tentation de grimper les échelons plus rapidement, font que certains mafieux essayent de profiter de l’incarcération du Boss en exercice pour essayer de changer les règles établies.

 

La famille Genovese :

 

Liborio Bellomo
Liborio Bellomo

 

Parrain : Liborio « Barney » Bellomo
Acting Boss : Michael « Mickey » Ragusa ?
Underboss : ?
Consigliere : ?

Membres : + 200-220
Associés : + 1000

 

Comme à son habitude et fidèle à ses principes, la famille Genovese aura très peu fait parler d’elle cette année. Vincent Esposito, fils de Vincent « The Chin » Gigante, avait plaidé coupable en Avril dernier après une inculpation pour racket. Cet accord de plaidoyer, une nouvelle fois très avantageux pour le mafieux, prévoyait que le gangster, qui n’est pas référencé comme un membre intronisé de la famille Gambino, accepte de rendre au gouvernement fédéral plusieurs millions de dollars, en échange de deux années derrière les barreaux. Après le décès en 2018 de l’Acting Boss, Peter « Petey Red » DiChiara, Liborio Bollomo, le Parrain de la famille Genovese essaya de combler ce manque très rapidement. Selon les autorités fédérales, ce poste qui est très stratégique dans la famille Genovese, car il permet de relayer les messages du Parrain aux membres de sa famille, aurait été confié à Michael « Mickey » Ragusa, un proche de Liborio Bellomo, âgé de cinquante quatre ans. Gangster de la vieille école et ayant une capacité à naviguer sous le radar du FBI, Michael Ragusa fit pour la première fois parler de lui en 2001, quand il fut inculpé, avec d’autres membres de la famille Genovese, d’avoir contrôlé plusieurs sections syndicales dans les docks de New-York et à Miami. Pour ce délit, Michael Ragusa purgera trois années de prison et sortira en 2005 et depuis ce temps, il ne fera plus jamais parlé de lui. Liborio Bellomo sait pertinemment que pour éviter les attaques du gouvernement fédéral, il est dans l’obligation de s’entourer de membres de confiances, des amis proches, qui lui permettront à continuer à prospérer et à gérer la famille de la Cosa Nostra la plus puissante aux Etats-Unis.

 

La famille Gambino :

 

Lorenzo Mannino
Lorenzo Mannino

 

Parrain : Peter « One Eye » Gotti
Acting Boss : Lorenzo Mannino
Underboss : 
Consigliere : Michael « Mickey Boy » Paradiso

Membres : + 190-210
Associés : + 1000

 

La famille Gambino aura attiré, sans le vouloir, toute l’attention des médias et des agents fédéraux en seulement quelques jours. En Mars dernier, Francesco « Franky Boy » Cali, considéré comme l’un des membres le plus influents de la famille Gambino, fut assassiné devant son domicile de Staten-Island. Ce meurtre, effectué par un individu n’ayant aucun lien avec le crime organisé, pour un simple désaccord amoureux, mais aussi pour des thèses complotistes, fut comme un électrochoc dans cette famille reconnue depuis quelques années pour sa stabilité. Après la mort de Francesco Cali, Domenico « Italiam Dom » Cefalu, l’ancienne garde la faction Sicilienne, en semi-retraite, repris le relais, le temps de trouver un successeur capable de reprendre les rênes. Quelques semaines plus tard, Lorenzo Mannino, un proche de Frank Cali sera nommé poste pour poste, gardant ainsi tout le pouvoir à la faction Sicilienne. Connu des autorités pour son tempérament violent, Lorenzo Mannino a déjà passé près de quinze années derrière les barreaux, après une condamnation pour trafic de drogue et tentative de meurtre. Avant l’assassinat de Francesco Cali, son nom était apparu dans un rapport de la GRC, la Gendarmerie Royale du Canada, prouvant que Lorenzo Mannino était toujours une « personnalité » de choix en matière de trafic de drogue à l’échelle internationale. Peu de temps après sa nomination, le poste de Consigliere fut confié à Michael Paradiso, un gangster de longue date de la famille Gambino, qui a passé plus de la moitié de sa vie derrière les barreaux. Reconnu lui aussi pour son tempérament sulfureux, Michael Paradiso, qui ne fait pas parti de la faction Sicilienne, est un personnage apprécié et respecté des autres membres de la famille Gambino. En Juillet dernier, une opération conjointe entre le FBI et la police Italienne, permit d’arrêter des membres de la famille Gambino, mais aussi des membres de la famille Inzerillo en Sicilie. La famille Inzerillo, l’ancienne perdante de la guerre orchestrée par les Corléonais de Salvatore Riina, avait repris depuis quelques années des négociations assez poussées avec la famille Gambino, par le biais de Francesco Cali. Ces arrestations ont démontré que les forces de police Italienne et Américaine travaillent toujours main dans la main pour démanteler ces réseaux mafieux, mais elles démontrent aussi, que la famille Gambino essaye depuis quelques années de relancer le buisiness avec sa cousine Sicilienne, en particularité avec le trafic de drogue. Et alors que Peter Gotti, le soi-disant Parrain de la famille Gambino rejette sa vie passée dans la Cosa Nostra dans l’espoir de sortir de prison, cette fin d’année marquera aussi l’arrestation de deux Capitaines, Richard Martino et Andrew Campos, inculpés de plusieurs charges fédérales tenant de la loi RICO. 

 

La famille Bonanno :

 

Michael Mancuso
Michael Mancuso

 

Parrain : Michael « The Nose » Mancuo
Acting Boss : John « Johnny Skyway » Palazollo 
Underboss : ?
Consigliere : 

Membres : + 120-150
Associés : + 1000

 

L’année 2019 avait pourtant bien commencé pour la famille Bonanno. Le procès de Joseph « Joe C » Cammarano Jr et John « Porky » Zancocchio, considéré à cette époque comme l’Acting Boss et le Consigliere de la famille Bonanno, se solda par des acquittements pour les deux accusés. Moins de deux semaines après ce verdict, Michael Mancuso, considéré comme l’actuel Parrain de la famille Bonanno, quitta une maison de transition et retrouva les rues de New-York. On aurait pu penser que ces acquittements, couplés à la libération de leur Parrain, permettrait à la famille Bonnano de devenir l’une des familles les plus stables en ce moment. Depuis plusieurs années et malgré son incarcération, Michael Mancuso essaya tant bien que mal de réorganiser sa hiérarchie. Une organisation tellement difficile à gérer à distance, que le Parrain de la famille Bonanno, qui s’exposa un peu trop, se vit transférer à différentes reprises dans des pénitenciers fédéraux afin de couper les liens avec les Bonanno. Une fois sortie de prison et libéré de toutes contraintes sur sa liberté surveillée, Michael Mancuso passa à l’attaque et décida de rétrograder des Capitaines récalcitrants, mais aussi, de renvoyer une partie de sa hiérarchie. La tactique de défense adopté par Joseph Cammarano Jr et John Zancocchio pendant leur procès, avait profondément énervé Michael Mancuso, qui n’avait pas supporté que leurs avocats de ironisèrent sur la gestion supposée de la famille Bonanno depuis la prise de pouvoir de Michael Mancuso. Pire encore, des échos remontés jusqu’aux oreilles de Michael Mancuso, permirent de comprendre que Joseph Cammarano Jr avait essayé de réunir les Capitaines de la famille, en 2017, afin de le confirmer comme le nouveau Parrain de la famille, un affront. A une époque, cette tentative de « putsch » manquée aurait entrainé sans nul doute une guerre interne dans la famille, mais désormais les mentalités ont changé et tout se règle par des rétrogradations. Désormais, les « têtes brulées » de la famille Bonanno, des proches de Joseph Cammarano Jr, sont devenus des simples Soldats, aux ordres de Capitaines à la botte de Michael Mancuso, une humiliation. La faction Sicilienne fut ainsi dépouillée de tout pouvoir et le poste d’Acting Boss fut confié à Michael Palazolla, un membre, qui de part son expérience, sera consolidé les membres de la famille Bonanno autour de Michael Mancuso.

 

La famille Lucchese :

 

Vittorio Amuso
Vittorio Amuso

 

Parrain : Vittorio « Vic » Amuso
Acting Boss : Michael « Big Mike » DeSantis
Underboss : Patrick « Patty » DeRusso
Consigliere : Adrew DeSimone

Membres : + 100-140
Associés : + 1000

 

Un poste que l’on pensait « honorifique » mais que Vittorio Amuso tient toujours d’une main ferme. En effet, après des dizaines années d’incarcération, le Parrain de la famille Lucchese a démontré cette année, qu’il n’était pas encore prêt à « passer la main » et mieux encore, qu’il était encore capable de changer l’organisation de sa famille, à son avantage bien entendu. John Pennisi, un ancien Soldat de cette organisation criminelle, témoigna, lors du dernier procès Lucchese, que Vittorio Amuso voulait au mieux, démanteler la faction du Bronx, au pire, de tous les assassiner. Le Parrain de la famille Lucchese voulait profiter du procès de Steven Crea et Matthew Madonna, des membres de la faction du Bronx, qui géraient la famille depuis des années, pour remettre la faction de Brooklyn au devant de la scène. La première solution fut privilégiée et ainsi, Matthew Madonna sera remplacé par Michael DeSantis et Steven Crea par Patrick DeRusso. Cette réorganisation est dans un sens bien tombée, car après un procès de plusieurs semaines, Steven Crea, Matthew Madonna et le Soldat, Christopher Londonio seront reconnus coupable de plusieurs charges fédérales, dont l’assassinat de l’ancien leader du Purple Gang,Michael Meldish. La famille Lucchese qui compterait actuellement sept factions réparties dans tout New-York, reste à ce jour une famille instable, où les tensions internes réparties entre membres interposés, pourront, à terme, faire imploser cette organisation criminelle.

 

La famille Colombo :

 

Andrew Russo
Andrew Russo

Parrain : ?
Acting Boss : Andrew « Andy Mush » Russo ?
Underboss : Benjamin « The Claw » Castellazzo ?
Consigliere : Thomas « Tom Mix » Farese ?

Membres : + 100-120
Associés : + 1000

 

La famille Colombo reste à ce jour, la plus petite des cinq familles New-Yorkaise et comme l’année dernière, les Colombo n’auront que très peu fait parler d’eux dans les médias Américains. En Mars dernier, Carmine « The Snake » Persico, l’emblématique Parrain, emprisonné depuis le procès dit de la Commission,est décédé dans un hôpital proche de la prison fédéral de Butner dans l’État de la Caroline du Nord, lieu ou il était emprisonné pendant toute ces années. On ne sait pas avec exactitude, si Carmine Persico gérait encore une famille anéantie par les nombreux raids orchestrés par les agents fédéraux ces dernières années. Cette non-médiatisation pourrait signifier que l’état de la famille Colombo est tellement désastreux, que celle-ci n’a plus tellement de hiérarchie dans la capacité de diriger les affaires quotidiennes. Mais cela pourrait aussi signifier que la famille Colombo végète dans l’ombre, se reconstruit, se réorganise afin de redevenir une famille viable dans la Cosa Nostra.

 

La famille DeCavalcante :

 

Charles Marjuri
Charles Marjuri

 

Parrain : Charles « The Ear » Marjuri ?
Acting Boss : ? 
Underboss : ?
Consigliere : Frank Nigro

Membres : + 40-60
Associés : + 200

 

Qui dirige la famille ?. Combien de factions se composent cette famille de la Cosa Nostra implantée dans le New-Jersey ?. A ce jour et depuis la mort de Francesco Guaracci en 2016, l’organisation de cette famille reste un mystère. Comme je le stipulais dans mon article l’année dernière, les membres susceptibles de prendre la relève sont peu nombreux, mais sont bien présents. Il y a Charles « The Ear » Marjuri ou encore Philip « The King Of Wall Street » Abrams  des personnalités d’envergure qui pourraient très bien prétendre au poste de Parrain, mais à ce jour, rien n’est fixé. Pourtant et malgré le fait que les DeCavalcante n’ont pas fait la une des médias Américains cette année, les autorités fédérales sont persuadées que la famille DeCavalcante reste très bien implantée dans l’État du New-Jersey et qu’elle contrôle toujours, avec l’aide de dirigeants syndicaux corrompus, le port de Newark. Dernièrement, deux Associés de la famille, ont été inculpés de trafic de drogue. 

 

La famille de Philadelphie :

 

Joseph Merlino
Joseph Merlino

 

Parrain : Joseph « Joey » Merlino
Acting Boss : Michael Lancellotti ?
Underboss : Steven « Handsomme Steve » Mazonne ?
Consigliere : Joseph « Uncle Joe » Ligambi ?

Membres : + 50-70
Associés : + 500

 

Après la condamnation de Joseph Merlino, relative à l’opération East Coast, le Parrain de la famille de Philadelphie a intégré cette année une maison de transition en Floride, après un peu plus d’un an derrière les barreaux. Avant son incarcération, Joseph Merlino avait essayé de réorganiser la direction de la famille. Michael « Mikey Lance » Lancelotti avait été promu au poste d’Acting Boss, mais des rumeurs sur ses problèmes de santé, font qu’il aurait décidé de prendre du recul. En solution de remplacement, Joseph Merlino aurait alors tablé sur George Borgesi, qui a déjà occupé par le passé un poste au niveau de la direction. En Mai dernier, un rival de Joseph Merlino, Philip Narducci plaidera coupable pour des accusations d’extorsion. Selon ses avocats, ce dernier aurait tourné définitivement la page avec ses années dans la Cosa Nostra. Condamné à moins d’un an de prison, Philip Narducci demanda curieusement à commencer à purger sa peine après son verdict, dans l’optique de pouvoir reprendre ses activités, légales bien entendu, dès sa sortie de prison. 

 

La Outfit : 

 

Salvatore DeLaurentis
Salvatore DeLaurentis

 

Parrain : Salvatore « Solly D » DeLaurentis
Acting Boss : Albert « Albie The Falcon » Vena 
Underboss : James « Jimmy The Ice Pick » Inendino
Consigliere : Joseph « The Builder » Andriarchi

Membres : + 40-60
 Associés : + 1000

 

Avec l’arrestation du Soldat, Robert Panozzo Sr, les autorités fédérales espéraient que ce dernier passe à table, qu'il commence à faire des confessions, qui auraient pu amener les agents fédéraux vers Albert « Albie the Falcon » Vena, une cible prioritaire. Mais malheureusement pour le gouvernement fédéral, Robert Panozzo Sr leur a clairement dit « d’aller se faire voir » et préféra purger sa peine de dix huit années de prison tout en continuant à respecter son serment d’allégeance à la Cosa Nostra. Pour les fédéraux, Albert Vena est devenu depuis quelque temps, un personnage central dans la Outfit Chicago. Le Parrain actuel, Salvatore « Solly D » DeLaurentis a passé une bonne partie de sa vie derrière les barreaux et aurait montré son souhait de se retirer petit à petit des affaires familiales. Ce dernier qui passerait la plupart de son temps dans l’État du Wisconsin, a demandé à son Acting Boss, Albert Vena de réorganiser la direction de la Outfit, signe que Salvatore DeLaurentis se voyait de plus en plus en dehors des affaires. Albert Vena décida de s’entourer de nouvelles têtes. Il demanda alors à James « Jimmy The Ice Pick » Inendino, le Capitaine actuel de la faction de Cicero, de devenir son Underboss. Au poste de Consigliere, Albert Vena demanda à James « Joe The Builder » Andriarchi de sortir de sa pré-retraite. James Andriarchi à un long parcours criminel au sein de la Outfit. Très respecté, Albert Vena est persuadé que son expérience permettra de résoudre certains conflits entre certaines factions. Et alors que la nouvelle organisation de la Outfit est pratiquement opérationnelle, son ancien Consigliere, John Matassa Jr à été condamné à six mois de détention pour avoir profité de son rôle de trésorier d’une section syndicale, pour y détourner les fonds. Un autre Consigliere, une ancienne figure de la Outfit, Joseph « Joey The Clown » Lombardo, est quant-à lui décédé cette année, dans le pénitencier fédéral d’ADX Florence, lieu ou il purgeait sa peine de prison à perpétuité suite à sa condamnation relative à au procès dit des « Secrets de famille ».

 

La famille Patriarca :

 

Carmen DiNunzio
Carmen DiNunzio

 

Parrain : Carmine « The Cheese Man » DiNunzio
Acting Boss : ? 
Underboss : Matthew « Good Matty » Guglielmetti Jr
Consigliere : Joseph « The Bishop » Achille

           Membres : + 40-50
           Associés : + 200

 

Une année extrêmement calme pour la famille Patriarca, qui depuis la prise de pouvoir de Carmine DiNunzio n'a pas réellement fait parler d'elle. Le Capitaine Edward « Eddie » Lino a été libéré d’un pénitencier fédéral en Février dernier après avoir purgé près de neuf années de prison. A ce jour, le rôle d’Anthony DiNunizo, le frère de Carmen qui a été libéré en 2008, reste quant-à lui reste inconnu. 

 

La famille de Détroit :

 

Jack Giacalone
Jack Giacalone

 

Parrain : Jack « Jacky The Kid » Giacalone
Acting Boss : Peter « Blackie » Tocco
Underboss : Anthony « Chicago Tony » LaPiana
Consigliere : Anthony « Tony Pal » Palazzolo

        Membres : + 40-50
        Associés : + 200

 

Comme pour 2018 la famille de Détroit fut complètement épargnée par les autorités fédérales. Il faut dire que le cloisonnement de cette organisation criminelle et les liens de sang entre plusieurs de ses membres, rendent le travail beaucoup plus difficile pour les agents fédéraux. Alors que certaines familles de la Cosa Nostra gagnent encore de l’argent grâce au trafic de drogue ou aux jeux illégaux, la famille de Détroit a depuis des années s'est orientée vers une toute autre stratégie, en privilégiant les crimes en « col blanc ». L’un de ses membres, adepte de ce genre de pratique, le Consigliere Anthony « Tony Pal » Palazzolo est décédé en Janvier dernier, il avait soixante dix huit ans. Et pour vous démontrer que la famille de Détroit reste une famille très cloisonnée, près d’un an après son décès, aucune information n’a fuité sur un éventuel successeur à son poste, une stratégie payante qui en font de la famille de Détroit, l’une des familles de la Cosa Nostra les plus influente aux Etats-Unis. 

 

La famille de Bufallo :

 

Joseph Todaro Jr
Joseph Todaro Jr

 

Parrain : Joseph Todaro Jr
Acting Boss : ?
Underboss : Domenico Violi

Consigliere : ?

       Membres : + 30-40
       Associés : + 100

 

L’opération de la GRC et du FBI en 2018 a complètement bouleversé le quotidien de la famille de Buffalo qu’on croyait défunte depuis plusieurs années. Joseph Todaro Jr, qui a toujours déclaré qu’il n’avait aucun lien avec la Cosa Nostra, qu’il n’était qu’un honnête travailleur, propriétaire d’une célèbre pizzeria dans la ville de Buffalo, la Nova Pizzeria, a clairement été identifié comme le Boss d’une famille composée de membres implantés aux Etats-Unis et au Canada. Et alors même si Domenico Violi est actuellement incarcéré, la famille de Buffalo reste encore active dans certains domaines. Récemment, les autorités fédérales ont inculpé un ancien agent de la DEA, Joseph Bongiovanni, pour avoir accepté des pots de fin venant de membres de la Cosa Nostra, en particulier de la famille de Buffalo. 

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>