Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

ARRESTATIONS DANS LA FAMILLE GENOVESE

30 Avril 2022, 07:00am

Publié par Xav

Ralph Balsamo
Ralph Balsamo

Le FBI a procédé cette semaine à l’arrestation de six membres de la famille Genovese. Les Capitaines Nicholas Calisi et Ralph Balsamo. Les Soldats Michael Messina et John Campanella et leurs associés Michael Poli et Thomas Poli ont été accusés par la justice Américaine de racket, d’extorsion et jeux illégaux, des délits qui auraient été commis entre 2011 et 2022. Le procureur fédéral, chargé de cette enquête, a été très clair sur les différentes arrestations portées contre l’une des familles de la Cosa Nostra les plus importantes aux États-Unis : “De l’extorsion aux jeux, la Cosa Nostra continue, par n'importe quel moyen, de s’attaquer à des individus pour remplir ses coffres. Pendant des années, des membres de la famille Genovese ont terrorisé différentes communautés à New-York, en utilisant la violence pour arriver à leur fin”. Alors même si l’acte d’accusation a été engagé par des procureurs fédéraux New-Yorkais, il est fort à parier que la plupart des délits se sont déroulés également dans l’État de la Floride, où le Capitaine de la famille Genovese, Nicholas Calise y opère depuis Boca Raton. Devant le juge, Nicholas Calisi, Ralph Balsamo Michael Messina, John Campanella, Michael Poli et Thomas Poli ont tous plaidé non coupable et ont tous évité la case prison en payant des cautions de plusieurs centaines de milliers de dollars. En attendant une prochaine comparution, les membres de la famille Genovese seront “confinés” à domicile, avec l’interdiction d’avoir des contacts, de près ou de loin, avec des membres de la Cosa Nostra. Seuls les rendez-vous avec leurs avocats seront acceptés et c’est celui de Ralph Balsamo qui a commencé à lancer les premières salves sur les procureurs fédéraux en charge de cette enquête : “Il semble que le gouvernement fédéral ne puisse pas passer plus de trois mois sans arrêter des Italiens. Aujourd’hui c’est mon client qui a été impacté”. Les six accusés dans cette affaire risquent au maximum vingt ans de prison.

Lire la suite

DES MEMBRES DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE SE PRÉPARENT À ACCETER DES ACCORDS DE PLAIDOYER

17 Avril 2022, 08:02am

Publié par Xav

Il risquait très gros et le fait de tenter sa chance dans un procès fédéral, avec le risque de passer une bonne partie de sa vie derrière les barreaux, n’était pas tellement dans l’optique de Domenic “Baby Dom” Grande, Capitaine de la famille de Philadelphie. Cette semaine, les procureurs ont fixé à leur agenda, en concertation avec le juge fédéral en charge de ce dossier, une audience dite de “changement de plaidoyer”, permettant à la personne inculpée de plaider coupable d’une partie ou de l’ensemble des accusations retenues contre lui. Cette audience aura lieu à la fin Mai et Domenic Grande à des fortes chances de plaider coupable de trafic de drogue et de complot de racket. Mais alors même si le Capitaine de la famille de Philadelphie accepte cet accord, il est dit que Domenic Grande imposerait ses conditions. Une entente avec les procureurs, d’accord, mais avec une peine maximale de prison de sept ans, deux à trois fois moins que la peine initialement prévue si Domenic Grande avait décidé de se défendre lors d’un procès fédéral. Le Capitaine de la famille de Philadelphie à très vite compris que les enregistrements effectués, par un individu coopérant avec le FBI, pouvaient être dévastateurs si il tentait de se défendre devant un jury populaire. En effet, cet informateur, qui pourrait être un membre intronisé de la famille de Philadelphie (un de plus), a pu enregistrer, dès 2016 et à plusieurs reprises, Domenic Grande en train de parler ouvertement de trafic de drogue, en particulier de cocaïne. Selon les déclarations de Domenic Grande, Atlantic City était devenu le nouveau terrain de jeu de la famille de Philadelphie. Territoire dit “ouvert” pour les familles de la Cosa Nostra, Domenic Grande avait repris le territoire d’Atlantic City au Capitaine Joseph Licata, un Capitaine de la vieille école qui gérait une équipe dans l'État du New-Jersey en plus d'Atlantic City, jugé par Joseph Merlino, comme trop « tendre » avec ses membres.

L’Underboss de la famille de Philadelphie, Steven “HandSome” Mazzone, risque quant-à lui, une peine minimale de six années de prison. Son procès a été fixé en Septembre prochain et même si ce dernier risque moins gros dans cette affaire, il attendrait que Domenic Grande accepte un accord de plaidoyer avant de “passer à l’acte” et d’entamer les mêmes démarches de son côté. Steven Mazzone et Domenic Grande sont très proches. La famille de Philadelphie est une famille qui ne se cache pas, au grand bonheur des fédéraux. Pendant des mois, le FBI a eu l'occasion de photographier Steven Mazzone et Domenic Grande en train de déambuler dans les rues ou de traîner devant un club social à la solde de la famille. En plus de se montrer devant les fédéraux, les membres de la famille de Philadelphie ont tendance à être un peu trop bavard. Un enregistrement capté par un informateur (encore un), démontré la volonté de Steven Mazzone de reprendre le contrôle total d’Atlantic City : “Je veux Atlantic City mon pote, c’est ce que je veux. Je veux récupérer tout ça. Tu sais ce qu’on est ?, on est des gangsters, des putains de rois, je ne laisserai personne prendre ça (Atlantic City)”. La première étape de cette “reconquête” aurait été de prendre contact avec les bookmakers et les usuriers locaux en leur proposant une offre très simple : "Travailler avec les membres de la Cosa Nostra ou dégager au plus vite d’Atlantic City avant que cela ne tourne mal”. L’un des Associés envoyés par la famille de Philadelphie, pour y “préparer” le terrain, Victor “Big Vic” DeLuca vient d’être condamné à dix ans de prison, après avoir plaidé coupable de racket et trafic de drogue.

Lire la suite