Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

colombo

LA COSA NOSTRA AUX ÉTATS-UNIS EN 2021

31 Décembre 2021, 10:59am

Publié par Xav

L’année 2021 se termine comme l’année dernière avec une pandémie liée au coranovirus avec ces avantages et ces inconvénients pour les familles de la Cosa Nostra. Les avantages, ils sont clairement d’ordre judiciaire. En effet, avec la prolifération du virus, qui touche les États-Unis et une bonne partie des prisons fédérales, les mafieux ont profité de la situation pour demander des demandes de libération, plus ou moins farfelues, avec les mêmes motifs : problèmes médicaux, incompatibilité à la détention. Dans la plupart des cas, les demandes de libération ont été acceptées, mais avec l’arrivée des vaccins, les membres de la Cosa Nostra se “cassent désormais les dents” pour essayer de sortir de prison. Au niveau des inconvénients, c’est forcément la perte du business, mais contrairement en 2020, où la ville de New-York avait instauré un confinement strict, 2021 fut plus clémente pour les familles de la Cosa Nostra qui ont pu reprendre une partie de leurs affaires dans le domaine de la construction et dans le ramassage des ordures : 

La famille Genovese :


Parrain : Liborio « Barney » Bellomo
Acting Boss : Michael “Mikey” Ragusa
Underboss : Ernest "Ernie" Muscarella
Consigliere : ?
Membres : + 220-250
Associés : + 1000

Une année 2021 encore très calme pour la famille Genovese, qui ne fit parler d’elle que pour une demande de libération, qui sera finalement rejetée, de l’un de ses Capitaines, Pasquale Parrello. Mais contrairement à 2020, la hiérarchie de la famille Genovese commence à se dessiner petit à petit. Au poste d’Acting Boss, laissé vacant depuis le décès en 2018 de Peter “Petey Red” DiChiara, Michael Ragusa, un proche de Liborio Bellomo aurait été confirmé. Cette nomination ne daterait pas de cette année et Michael Ragusa aurait été officialisé à ce poste dès 2018, soit quelques semaines après le décès de Peter DiChiara. En tant qu’Underboss, cette fonction aurait été confiée à Ernest Muscarella, un gangster de la vieille école, qui aurait passé quelques années derrière les barreaux au début des années 2000 après une condamnation pour racket. 

La famille Gambino :


Parrain : Lorenzo Mannino
Acting Boss : ?
Underboss : ?
Consigliere : Michael « Mickey Boy » Paradiso
Membres : + 200-220
Associés : + 1000

En 2021, la famille Gambino a perdu son Parrain, Peter “One Eye” Gotti, décédé dans la prison fédérale de Terre-Haute dans l’État de l’Indiana à l’âge de quatre vingt et un an.  Alors même si Peter Gotti avait gardé ce titre honorifique, qui arrangeait sans nul doute une partie des membres de la famille Gambino, Peter Gotti n’avait plus aucune influence sur les décisions familiales, surtout depuis que ce dernier a clairement indiqué au gouvernement fédéral, quelques mois avant sa mort, avoir fait une croix sur son passé criminel. Pour le remplacer, il ne ferait aucun doute que Lorenzo Mannino, digne successeur de Francesco Cali, reprenne la direction de la famille Gambino, même si aucune officialisation n'a eu lieu cette année. L’année 2021 sera aussi marquée par plusieurs décès. Outre celui de Peter Gotti, les Capitaines Vincent “Vinny A” Artuso, Anthony Scotto, ainsi que l’ancien Underboss de la famille Gambino sous l’ère Gotti, Frank Locascio sont décédés cette année.      

La famille Lucchese :


Parrain : Vittorio « Vic » Amuso
Acting Boss : Michael « Big Mike » DeSantis
Underboss : Patrick « Patty » DeRusso
Consigliere : Andrew DeSimone
Membres : + 100-140
Associés : + 1000

L’année 2020 s’était soldée par un procès retentissant au sein de la famille Lucchese, qui a vu la plupart de ses membres, dont : Steven Crea, Matthew Madonna, Christopher Londonio et l’Associé Terrence Caldwell condamnés à des peines de prison à perpétuité pour l’assassinat de l’ancien leader du Purple Gang Michael Meldish. Cette année fut relativement beaucoup plus calme pour la famille Lucchese qui est toujours gérée par Vittorio Amuso et ses fidèles. Contrairement à Peter Gotti, Vittorio Amuso, même incarcéré, gère encore d’une main de fer cette famille qui reste toujours enclin à différentes tensions entre certaines de ces factions. Mais les Lucchese continuent à gérer leur business avec au-dessus de leur tête, la préparation d’un dossier Rico contre cette nouvelle hiérarchie. 

La famille Bonanno :


Parrain : Michael « The Nose » Mancuso
Acting Boss : John « Johnny Skyway » Palazollo
Underboss : ?
Consigliere :
Membres : + 120-150
Associés : + 1000

Une année très calme pour la famille Bonanno et pour cause, le Parrain actuel, Michael “The Nose” Mancuso, qui est sorti d’une maison de transition en 2019, doit toujours rendre des comptes à des agents de probation. Alors face à cette situation, le calme absolu doit régner dans les rangs des Bonanno, sous peine que Michael Mancuso retourne derrière les barreaux purger le restant de sa peine. Mais malgré cela, Michael Mancuso avait tout de même réorganisé à sa manière et avant sa sortie, la famille Bonanno. Joseph Cammarano Jr et John Zancocchio, qui avaient, pendant un moment, repris les rènes des Bonanno pendant l’incarcération de Michael Mancuso ont été rétrogradés, ainsi que les Grimaldi, père et fils, Vito et Joseph, qui représentent la faction Sicilienne de la famille Bonanno. Michael Mancuso aurait très peu apprécié que Vito Grimaldi, beau-père de Joseph Cammarano Jr ait essayé de convaincre plusieurs membres de la famille Bonanno, de nommer son beau-fils comme nouveau Parrain, alors que Michael Mancuso était encore incarcéré dans la prison fédérale de Danbury. 

La famille Colombo :

Parrain : Théodore Persico (par la suite) ?
Acting Boss : Andrew « Andy Mush » Russo
Underboss : Benjamin « The Claw » Castellazzo
Consigliere : Ralph DiMatteo
Membres : + 110-130
Associés : + 1000

En Septembre dernier, le gouvernement fédéral a lancé une opération de grande envergure contre la famille Colombo. Près de quatorze membres ont été inculpés de délits fédéraux tenant de la loi Rico, dont l’ensemble de sa hiérarchie. Théodore Persico qui devrait reprendre les rênes de la famille Colombo après ses contraintes liées à sa liberté surveillée terminées, a été lui aussi arrêté et incarcéré au Métropolitan Center en attendant son procès. Cette enquête qui aura duré plusieurs années, aura mis en évidence la mainmise de la plus petite famille New-Yorkaise, dans le domaine de la construction.

La famille de Philadelphie :

Parrain : Joseph « Joey » Merlino
Acting Boss : Michael Lancellotti
Underboss : Steven « Handsomme Steve » Mazonne
Consigliere : Joseph « Uncle Joe » Ligambi - Francis Iannarella ?
Membres : + 50-70
Associés : + 500

Une année sans parler de la famille de Philadelphie serait quelque chose d'anormal. En 2021, Joseph Merlino a été libéré de toutes ses contraintes liées à sa liberté surveillée et pour fêter ça qu’a t’il fait ?, il est retourné à Philadelphie faire la fête avec des membres de sa famille. Cette venue créa un peu la surprise au sein des agences gouvernementales, qui sont persuadés que ces quelques jours de “vacances”, dans la ville de “l’amour fraternel” est loin d’être anodine. En effet, depuis l’inculpation de plusieurs membres hauts placés fin 2020, la date d’un futur procès reste encore à ce jour inconnue. La raison ? Les membres de la famille de Philadelphie demandent des procès séparés en raison du contexte lié au coronavirus, mais aussi en raison de divergences d’ordre administratif entre l’équipe de procureurs et les avocats de la défense. Les perspectives d’éventuelles condamnations font l’origine de plusieurs débats au sein de la famille de Philadelphie et il est fort probable que la présence de Joseph Merlino, sur place, était pour préparer une future réorganisation. 

La Famille de Détroit :

Parrain : Jack « Jacky The Kid » Giacalone
Acting Boss : Peter « Blackie » Tocco
Underboss : Anthony « Chicago Tony » LaPiana
Consigliere : ?
Membres : + 40-50
Associés : + 200

Resté loin des objectifs depuis de nombreuses années, Jack “Jackie The Kid” Giacalone considéré par les autorités fédérales comme l’actuel Parrain de la famille de Détroit, est apparu cette année devant un tribunal de Détroit, non pas pour des accusations liées à cette famille mafieuse qu’il gère depuis bientôt huit ans, mais pour des impôts impayés. En effet et selon la justice, Jack Giacalone aurait omis de payer ses impôts depuis le début des années 2000, accumulant près de 550 000 dollars d’impayés au Fisc Américain. Face à cette situation, la justice lui ordonna de rembourser, à l’aide d’un échéancier, cette somme où le risque pour le Parrain de la famille de Détroit de terminer en prison était bien réel. Cette histoire est assez surprenant pour un Parrain de la famille de la Cosa Nostra et connaissant la situation de la famille de Détroit, connu pour brasser des centaines de millions de dollars grâce à des délits dit “à col blanc”. Il n'empêche, que malgré cette histoire judiciaire, la famille de Détroit reste une organisation criminelle encore très active à Détroit, très difficile pour les autorités fédérales à infiltrer, en raison des liens du sang qui perdure encore dans cette famille. 

La Outfit de Chicago :

Parrain : Salvatore « Solly D » DeLaurentis
Acting Boss : Albert « Albie The Falcon » Vena
Underboss : James « Jimmy The Ice Pick » Inendino
Consigliere : Joseph « The Builder » Andriarchi
Membres : + 40-60
Associés : + 1000

Encore une année très calme pour la Outfit de Chicago qui continue à se restructurer petit à petit depuis le décès de John DiFronzo. Cette année, Michael Sarno, ancien Capitaine de Cicero s’est vu rejeté une nouvelle demande de libération pour des raisons de santé. Ce dernier, qui purge une peine de vingt-cinq années de prison, a été transféré récemment au MC Springfield dans l’État du Missouri, un centre de détention, qui fait office d’hôpital pour les prisonniers fédéraux. Sa date de sortie reste inchangée et est toujours fixée en Mai 2032.

La famille de Buffalo :
 

Parrain : Joseph Todaro Jr
Acting Boss : ?
Underboss : Domenico Violi
Consigliere : Victor Sansanese ?
Membres : + 30-40
Associés : + 100

La nouvelle de cette année pour la famille de Buffalo, est la sortie en semi-liberté de l’actuel Underboss, Domenico Violi. Cette décision de remettre partiellement en liberté un individu aussi impliqué dans le crime organisé que Domenico Violi avait surpris les autorités fédérales, mais aussi les services pénitentiaires, qui avaient indiqué que l’Underboss de la famille de Buffalo gardait une certaine “autorité” derrière les barreaux et “contrôlait” même certains détenus. Domenico Violi reste tout de même contraint à une surveillance renforcée lors de ces moments à l’extérieur des barreaux qu’il passe entièrement dans son domicile familial. En attendant, le Parrain de la famille de Buffalo, Joseph Todaro Jr, continué à gérer la Nova Pizzeria, l’une des pizzerias les plus populaires de Buffalo

La famille Patriarca :

Parrain : Carmen « The Cheese Man » DiNunzio
Acting Boss : Anthony DiNunzio ?
Underboss : Matthew « Good Matty » Guglielmetti Jr
Consigliere : Joseph « The Bishop » Achille
Membres : + 40-50
Associés : + 200 

Rien à signaler une nouvelle fois pour la famille Patriarca désormais gérer par Carmen DiNunizo surnommé the Cheese Man. A noter, que son frère, Anthony qui aurait repris certaines responsabilités en étant nommé Acting Boss, est désormais libéré de toutes ses contraintes liées à sa liberté surveillée.

La famille DeCavalcante :

Parrain : Charles « The Ear » Marjuri ?
Acting Boss : ?
Underboss : ?
Consigliere : Frank Nigro
Membres : + 40-60
Associés : + 200

Toujours aucune nouvelle sur la famille DeCavalcante, mais une chose est sûre, cette organisation criminelle reste encore bien implantée dans l’État du New-Jersey et a forgé de solides alliances avec la famille Gambino de New-York, la famille de Philadelphie, ou encore la famille Patriarca

Lire la suite

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE COLOMBO OPÉRANT DEPUIS LA FLORIDE ACCUSÉ DE FRAUDE

27 Novembre 2021, 18:32pm

Publié par Xav

Thomas Farese
Thomas Farese

En 2012, les fédéraux avaient subi un revers de taille avec l’acquittement pour blanchiment d’argent de Thomas « Tom Mix » Farese. A cette époque, Thomas Farese occupait le poste de Consigliere de la famille Colombo, un poste qu’il supervisait depuis l’État de la Floride où Thomas Farese gère la plupart de ses activités. Le procès pour les fédéraux ne s’était pas déroulé comme prévu. Leur témoin clé, un ancien Capitaine, Reynold Maragni, avait été sévèrement discrédité par la défense, quand elle prouva que ce membre de la Cosa Nostra profitait de son statut de témoin du gouvernement pour continuer à enfreindre la loi. Après son acquittement Thomas Farese retourna en Floride et gardera son poste de Consigliere, un statut qu’il conservera jusqu’en 2019. Mais au lieu de profiter du soleil de la Floride pour y jouer au golf, ce dernier qui vit dans le dans le comté de Palm Beach, fait souvent la une des journaux du coin, mais pas pour de bonnes raisons. En Avril dernier, l’ancien Consigliere de la famille Colombo, ainsi que quatre de ses Associés, Pat Truglia, Domenic Gatto Jr, Christopher Cirri et Nicholas DeFonte ont été inculpés d’avoir comploté pour frauder plusieurs instituts de santé entre Avril 2017 et et Avril 2019. Thomas Farese et Pat Truglia se connaissent très bien. En 2012, quand Thomas Farese était inculpé de blanchiment d’argent, Pat Truglia était à ses côtés, mais pour se défendre quant-à lui d’accusations de prêts usuraire et de blanchiment d’argent, mais contrairement à Thomas Farese, Pat Truglia sera reconnu coupable et purgera quelques années de prison. Dans cette affaire et en cas de culpabilité, la plupart des protagonistes risquent près de dix années derrière les barreaux. 

Thomas Farese
Thomas Farese

Thomas Farese est loin d’être un inconnu des autorités fédérales basées en Floride. En 1978, alors simple Soldat de la famille Colombo, il aurait dirigé une énorme opération de contrebande de marijuana, une affaire qu’il gérait au-dessus d’un restaurant à Broward County. A cette époque, c’était la DEA qui avait supervisé cette affaire sensible, car elle incriminait également des politiques de l’État que Thomas Farese essayait de corrompre avec l’argent de la drogue. Arrêté en 1980 et condamné pour trafic de drogue, Thomas Farese sera condamné à trente années de prison, mais sera libéré en 1994. A sa sortie de prison, Thomas Farese reprend tout naturellement ses activités criminelles au sein de la famille Colombo. En 1996, la DEA, toujours elle, fait infiltrer plusieurs de ses agents dans trois clubs de striptease gérés par Thomas Farese dans le comté de Palm Beach, le Hialeah's Club Pink Pussycat, le Goldfinger et le Club Diamonds. Rapidement les fédéraux se rendirent compte que Thomas Farese, grâce à ces trois établissements, avait blanchi près d’un million de dollars. Arrêté en 1996, il sera condamné à dix années de prison et de nouveau libre en 2005. Mais suite aux dernières arrestations, les fédéraux ont décidé de porter de nouvelles accusations envers Thomas Farese et son bras droit, Pat Truglia. Il faut savoir que les fédéraux ont calculé les pertes engendrés par les entreprises pharmaceutiques, qui, forcés d’acheter différents produits aux mafieux, ont perdu près de vingt-cinq millions de dollars. Alors que les deux accusés risquaient à la base au maximum dix années de prison, Thomas Farese et Pat Truglia risquent désormais de passer les vingt prochaines années derrière les barreaux.

Lire la suite

RETOUR À LA CASE PRISON POUR UN CAPITAINE DE LA FAMILLE COLOMBO

3 Novembre 2021, 17:29pm

Publié par Xav

Joseph Amato Jr et son père
Joseph Amato Jr et son père

Joseph Amato, Capitaine de la famille Colombo opérant depuis Staten-Island, vient d’être condamné à près de six années de prison. C’est forcément une mauvaise nouvelle pour Joseph Amato, qui espérait, après avoir accepté un accord de plaidoyer en Mars dernier, une peine avoisinant les soixante trois mois de prison maximum, soit un peu plus de cinq ans. Dans cette enquête, tout a commencé par une vulgaire scène de ménage entre un Capitaine de la Cosa Nostra et sa petite-amie. Joseph Amato était jaloux et suspectait sa maîtresse de voir quelqu’un d’autre et pour se "rassurer", décida de placer un dispositif GPS sous la voiture de sa maîtresse afin de pouvoir suivre le moindre de ses déplacements. Selon le FBI, qui se saisira de cette affaire plusieurs mois plus tard, ce dispositif était retiré régulièrement par le Capitaine de la famille Colombo afin de pouvoir le recharger et le placer de nouveau discrètement sous le véhicule. Sauf qu’un jour, le GPS avait disparu et Joseph Amato, paniqué, appela le fournisseur pour essayer de le localiser. Après quelques recherches, celui-ci fut capté curieusement dans un dépôt de bus à Manhattan et c’est là que tout commença. Rapidement, les fédéraux s'aperçoivent que ce traceur appartenait à Joseph Amato et demanda alors à un juge fédéral la possibilité de pouvoir surveiller le téléphone du Capitaine de la famille Colombo, ainsi que ceux des membres de son équipe et quelques adresses mails. Le FBI se rendit très vite compte qu’en plus de surveiller étroitement sa petite amie, Joseph Amato et son équipe de Soldats était très impliqué dans le racket et l’extorsion. 

Joseph Amato Jr
Joseph Amato Jr

Une année avant son arrestation, la petite-amie de Joseph Amato s’était plaint que des employés d’un bar de Staten-Island, avaient montré des vidéos du Capitaine de la famille Colombo en train de flirter avec une autre femme. Face à cette situation, Joseph Amato demanda à son fils, Joseph Amato Jr et l’un de ses Associés, dénommé Anthony “Bugz” Silvestro, de faire comprendre “gentiment” aux employés de ce bar, de ne plus jamais manquer de respect au Capitaine de la famille Colombo. La violence, toujours la violence et Joseph Amato n’a jamais hésité une seule seconde à l’utiliser pour défendre ses intérêts, ceux de la famille Colombo et ceux de son fils. Un soir, dans boite de nuit de Staten-Island, Joseph Amato Jr avait été repris verbalement par un individu qui l’accusait de “manquer de respect à une femme”. Pour se défendre, Joseph Amato Jr n’utilisa pas la violence, mais demanda à l’individu en question s' il savait qui était son père, une question que ce dernier répondit négativement. Selon les procureurs, Joseph Amato Jr aurait alors demandé l’autorisation à son père de “casser la gueule” à celui qui lui avait manqué de respect, une proposition que Joseph Amato accepta sans sourciller. Selon les procureurs fédéraux , cette personne sera frappée à plusieurs reprises non pas par Joseph Amato Jr, mais par plusieurs Associés de la famille Colombo. 

Lire la suite

L'UNDERBOSS DE LA FAMILLE COLOMBO RESTERA DERRIÈRE LES BARREAUX

28 Octobre 2021, 16:41pm

Publié par Xav

En 2013, j'écrivais mon premier article sur Benjamin Castellazzo. A cette époque, il avait soixante quinze ans et était considéré comme l'Underboss de la famille Colombo. Inculpé en 2011 avec plusieurs membres de cette organisation criminelle, il venait d’être condamné à près de cinq ans et demi de prison pour racket. Benjamin Castellazzo est loin de l’image véhiculée par les médias ou les films racontant l’histoire de certains personnages de la Cosa Nostra. Malgré son statut au sein de la hiérarchie de la famille Colombo, Benjamin Castellazzo vit modestement avec sa femme dans un mobilhomme dans l’État du New-Jersey. D’ailleurs, lors d’une audience devant la juge fédérale Kiyo Matsumato, Benjamin Castellazzo avait essayé de sauver sa peau, en jouant sur la corde sensible, en déclarant qu’il qu’il ne touchait que 850 dollars par mois de prestation sociale, mais en réalité personne n’était dupe de la réelle situation financière de l’actuel Underboss de la famille Colombo. Après s’être fait passé pour une personne honnête, ayant travaillé une grande partie de sa vie et même si le FBI ne trouva aucune trace pour justifier ses propos, il trouva tout de même le temps de déclarer au juge, avant d’être emmené par les US Marshall, qu’elle ne le “verra plus dans cette cour ni dans un autre tribunal. J'y ai réfléchi au cours des deux dernières années et je ne suis pas fier de la vie que j'ai pu mener". A sa sortie de prison, Benjamin Castellazzo aurait pu se retirer, se mettre en “retraite”, mais malgré une grande famille avec de nombreux petits-enfants et de surcroît des problèmes de santé, il retournera très vite vers la famille Colombo. Dix années après sa dernière inculpation, “The Claw", comme il est surnommé dans la famille Colombo, la “Griffe”, pour sa capacité à gérer tout type de business, se voit encore arrêter, à l’âge de quatre vingt trois ans, dans une énième opération du FBI pour une multitude de délits fédéraux. Pourtant cette arrestation n’étonne nullement les procureurs fédéraux chargés des affaires relatives aux membres de la Cosa Nostra. En effet, dans la dernière opération du FBI sur la famille Colombo, l’âge moyen des mafieux arrêtés avoisine les soixante dix ans. Benjamin Castellazzo est incarcéré actuellement au Métropolitan Center de New-York avec, selon ses avocats : “l’objectif de lutter contre toutes les accusations retenues contre lui”.

Domicile de Benjamin Castellazzo
Domicile de Benjamin Castellazzo

Le carrière criminelle de Benjamin Castellazzo commence dans les années 1950, avec une condamnation à quelques années derrière les barreaux pour des vols de marchandises. Suite à cette condamnation, Benjamin Castellazzo commença à se rapprocher de la famille Colombo et à être de plus en plus actif dans le trafic de drogue, qui se soldera au final par une condamnation au milieu des années 1970. En 1995, nouvelle condamnation à huit années de prison après avoir été reconnu coupable d’avoir exploité une entreprise de jeux illégaux, spécialisée dans les jeux de cartes. Malgré un casier judiciaire assez chargé, les autorités fédérales venaient seulement d'identifier Benjamin Castellazzo comme un Capitaine de famille Colombo, nous étions alors au début des années 2000. A cette époque, il gérait, depuis son club Social, une équipe des Soldats, impliquée dans les prêts usuraires et les jeux. En raison de ses activités criminelles, il sera de nouveau condamné à trois ans de prison, une peine qu’il essayera déjà à cette époque de faire diminuer, prétextant divers problèmes médicaux. A sa sortie de prison, Benjamin Castellazzo prendra du galon et sera nommé le nouvel Underboss de la famille Colombo, un titre qu’il ne quittera plus jusqu’à ce jour. Selon le FBI  Benjamin Castellazzo essaya tant bien que mal, avec l’aide d’Andrew Russo comme Acting Boss, de maintenir à flot la famille Colombo, en intronisant de nouveaux membres et en restructurant une famille complètement désorganisée depuis que plusieurs de ses membres aient décidé de coopérer avec la justice. 

La famille de Benjamin Castellazzo soutient que ce dernier est père et un grand-père aimant, prêt à rendre service à ses voisins dans le besoin. C’est d’ailleurs une partie de la communauté, où habite actuellement l’Underboss de la famille Colombo, qui a écrit à un juge fédéral afin de lui demander d’accepter la demande de libération sous caution de Benjamin Castellazzo. L’incarcération pour une personne âgée de quatre vingt quatre ans est difficile, surtout quand un juge fédéral déclara que les conditions de détention au Métropolitan Center étaient “horribles et intenables”. Pourtant et malgré ces déclarations, le juge fédéral refusa la demande de libération sous caution de l’Underboss de la famille Colombo. Les conditions au Métropolitan Center sont certes difficiles, mais Benjamin Castellazzo reste un membre de la Cosa Nostra et de part sa position au sein de la hiérarchie mafieuse, peut être un danger pour la communauté. Le juge fédéral a clairement indiqué que Benjamin Castellazzo avait effectué un appel téléphonique en prison, recommandant à un individu non identifié de se débarrasser des téléphones portables en sa possession. Benjamin Castellazzo doit certes suivre un traitement médical assez lourd en prison, mais il a encore toute sa tête. tourné encore et toujours vers la Cosa Nostra.

Lire la suite

UN JUGE FEDERAL REFUSE LA DEMANDE DE LIBERATION SOUS CAUTION D'UN CAPITIANE DE LA FAMILE COLOMBO

9 Octobre 2021, 10:27am

Publié par Xav

Un juge fédéral de Brooklyn vient de refuser très fermement la demande de libération sous caution de Vincent Ricciardo, Capitaine de la famille Colombo, inculpé après une vaste opération du FBI en Septembre dernier. Pourtant les avocats de la défense ont essayé de jouer sur la corde sensible et avaient déclaré que leur client souffrait de nombreux problèmes cardiaques et qu’une incarcération pouvait lui être fatale. Mais les arguments de la défense sont tombés dans l’oreille d’un sourd et le juge fédéral affirma d’emblée, que Vincent Ricciardo était “un danger important pour la communauté” et que le risque “d’une fuite” était possible. Il faut dire que la “mini chasse à l’homme” lancée contre le Consigliere en exercice de la famille Colombo, Ralph DeMatteo, reste encore dans les esprits et le juge fédéral chargé de cette affaire ne veut prendre aucun risque. De plus, les enregistrements dévoilés par les procureurs le jour de ces arrestations sont assez dévastateurs pour Vincent Ricciardo. Dans l’un d’entre eux, le Capitaine de la famille Colombo demande très fermement à sa hiérarchie, l’autorisation d’assassiner un syndicaliste récalcitrant : “Nous enverrons des gens qu’il ne connait pas directement dans sa putain de maison”. Puis il continua : "Laissez-moi vous dire quelque chose. Vous savez quoi ? j’ai envie de lui tirer dessus devant sa femme et ses enfants. Vous pouvez déjà appeler la police car je vais m’en occuper”.

Pour la défense, Vincent Ricciardo est “tellement faible”, qu’il n’arrive même plus à mettre “ses chaussettes". Les procureurs fédéraux ont très vite ironisé sur cette situation, déclarant que “l’état de santé” du Capitaine de la famille Colombo ne l’avait pourtant pas empêché d’élaborer un complot afin de pouvoir assassiner une personne sans défense : “Ici nous parlons d’un membre de longue date d’une famille du crime organisée connue pour sa violence et dont le principal intéressé, de part son statut, à un rôle décisionnaire". Âgé de soixante-quinze ans, Vincent Ricciardo est dans la famille Colombo depuis plus de cinquante ans. Les procureurs ont également fait remarquer au juge, que malgré trois précédentes condamnations dans des affaires de racket, Vincent Ricciardo n’avait jamais essayé de se réinsérer et de quitter pour de bon la Cosa Nostra. Incarcéré actuellement dans une prison dans l’État de la Caroline du Nord, Vincent Ricciardo devrait prochainement être extradé vers New-York pour rejoindre ses collègues mafieux au Métropolitan Center, en attendant son procès dont la date reste encore à ce jour indéterminée. 

Lire la suite

UN MEMBRE INFLUENT DE LA FAMILLE COLLABORAIT AVEC LE FBI

2 Octobre 2021, 09:34am

Publié par Xav

Près de deux semaines après l’énorme coup de filet du FBI qui toucha la hiérarchie de la famille Colombo et plusieurs de ses membres, certains documents internes affirment que le témoin vedette du gouvernement dans cette affaire, serait un membre influent de cette organisation criminelle, craint et respecté, mais dont l'identité réelle reste encore incertaine. Une chose est sûre, ce repenti aurait assisté à certaines réunions avec des hauts dirigeants de la famille Colombo et en aurait profité pour enregistrer certaines conversations dites “cruciales” pour le gouvernement fédéral. Selon les derniers rapports dévoilés par les procureurs fédéraux, la famille Colombo aurait tenu deux réunions en Novembre 2020 dans une célèbre sandwicherie de Brooklyn, le “Brennan And Carr”. Lors de la première réunion, était présent, outre l’informateur du gouvernement, Théodore Persico, qui était toujours en liberté surveillée, l’Underboss, Benjamin “The Claw” Castellazzo, le Consgiliere, Ralph DeMatteo et deux autres Capitaines, Richard Ferrara et Vincent Ricciardo. La deuxième réunion aurait été supervisée par l’actuel Acting Boss de la famille Colombo, Andrew “Andy Mush” Russo et se serait concentrée sur deux sujets : l’extorsion d’une célèbre section syndicale du bâtiment et sur la gérance actuelle de la famille Colombo. Toujours selon les procureurs, les membres de la Cosa Nostra présents ce jour-là, auraient décidé que Andrew Russo puisse continuer de diriger la famille Colombo jusqu’au à la fin des contraintes judiciaires de Théodore Persico prévues en 2023. Par la suite, le neveu de Carmine Persico, considéré par les autorités comme un individu « extrêmement dangereux », une tête brûlée, qui n’hésite pas à recourir à la violence quand cela est nécessaire pour faire avancer son business, serait devenu le nouveau Parrain de la famille Colombo.

Andrew Russo
Andrew Russo

La famille Colombo connaît parfaitement ce genre de situation, petit retour en arrière. En Janvier 2011, une gigantesque opération du FBI permit d’arrêter près de 120 individus liés de près ou de loin à la Cosa Nostra. Cette affaire impacta les cinq familles New-Yorkaise, mais la famille Colombo fut plus durement touchée et vit déjà à cette époque, se voir arrêter une partie de sa hiérarchie, dont Andrew Russo et Benjamin Castellazzo. De plus, suite à ces arrestations, plusieurs membres de la famille Colombo décideront de collaborer. Trois Capitaines en particulier, Paul "Paulie Guns" Bevacqua, Anthony Russo et Reynold Maragni viendront témoigner à la barre d’un tribunal. Par “chance”, le principal témoin du gouvernement fédéral contre Andrew Russo, Paul Bevacqua décédera de causes naturelles quelques semaines avant de témoigner contre son ancien patron. Ce fut un réel coup dur pour le gouvernement fédéral, qui même en possession d’enregistrements incriminant directement Andrew Russo, préféra négocier un accord de plaidoyer très avantageux pour l’actuel Acting Boss de la famille Colombo. Dans cette nouvelle affaire, le gouvernement fédéral déclara qu’en plus d’un témoin, il serait en possession de “milliers d’heures d’enregistrement” qu’ils ont pu obtenir grâce à des écoutes téléphoniques sur les téléphones des Capitaines Richard Ferrara, Vincent Ricciardo et le Consigliere en exercice, Ralph DeMatteo. Les avocats de Vincent Ricciardo ont déjà fait une demande de libération sous caution prétextant que leur client avait effectué plusieurs crises cardiaques et qu’une incarcération prolongée pouvait lui être fatale. Réponse immédiate des procureurs qui ironisent, en déclarant que Vincent Ricciardo n’avait pas de “problème de coeur”, quand celui-ci hurla de colère devant Andrew Russo, lui demandant son autorisation d’assassiner un syndicaliste récalcitrant à son domicile devant sa femme et ses enfants.

Lire la suite

CONSIRÉRÉ COMME UN FUGITIF PAR LE FBI LE CONSIGLIERE DE LA FAMILLE COLOMBO SE REND AUX AUTORITÉS

18 Septembre 2021, 16:00pm

Publié par Xav

Pour les procureurs fédéraux, Ralph DiMatteo, identifié comme l’actuel Consigliere de la famille Colombo est devenu “un fugitif”. Ce mini-feuilleton judiciaire est digne d’un épisode de la série télévisée, The Sopranos. Une journée avant une opération du FBI qui permit d’ arrêter la hiérarchie de la famille Colombo ainsi que la plupart de ses membres, Ralph DiMatteo s’envola vers la Floride, vers une ville qui restait encore alors non-identifiée. Assez agacé de cette situation, les procureurs fédéraux furent une nouvelle fois très énervés, quand une photo postée sur le compte Twitter du fils de Ralph DiMatteo, affiche son père en train de poser tranquillement dans une piscine, torse nu, un crucifix en or autour du cou accompagné de son épouse. Provocation du mafieux ou une faute de mauvais goût provenant du fils de Ralph DiMatteo ?, cette question sera surement posée lors d'un futur procès. Mais pendant que les médias Américains faisaient les gros titre et que Consigliere de la famille Colombo profitait d’un bain de soleil en Floride, ses avocats essayèrent tant bien que mal d’entamer des pourparlers avec les procureurs en charge de ce dossier. Il faut dire que d’essayer d'échapper aux autorités peut aggraver considérablement les problèmes judiciaires de Ralph DiMatteo, qui est déjà accusé de plusieurs charges fédérales pouvant l'amener près de vingt ans derrière les barreaux.
 

Malgré le fait que les autorités furent assez surpris de voir Ralph DiMatteo occupait un poste aussi stratégique au sein d'une famille de la Cosa Nostra, ce dernier est loin d'être un inconnu du FBI. Déjà condamné à huit années de prison pour trafic de drogue et blanchiment d’argent en 1985, Ralph DiMatteo a récidivé en 2001 et condamné à dix-huit mois de prison, toujours pour blanchiment d’argent. Son rôle exact au sein de la famille Colombo ne fut relevé par les autorités que pendant ces deux années d’enquête. Grâce à ces milliers d’heures d’enregistrement, effectuées la plupart du temps grâce aux téléphones portables des mafieux, les fédéraux se rendirent compte que des membres de la famille Colombo identifiaient très clairement Ralph DiMatteo comme le “numéro 3” de cette organisation criminelle et que ce dernier se chargeait d’organiser des réunions au domicile d’Andrew "Mush" Russo, situé à Glen Head ou à “Brooklyn”, en faisant un référence à un garage abandonné dans le quartier de Gravesend et où la famille Colombo y tenait des réunions secrètes. Face à cette situation qui devenait de plus en plus problématique pour le Consigliere de la famille Colombo, Ralph DiMatteo décida de prendre un vol retour vers New-York et se rendit rapidement aux autorités. Les procureurs fédéraux ont déjà demandé à un juge fédéral de maintenir Ralph DiMatteo en détention au Métropolitan Center en attendant une future audience de libération qui devrait avoir lieu dans plusieurs semaines.

Lire la suite

LA HIÉRARCHIE DE LA FAMILLE COLOMBO ARRÊTÉE DANS UNE OPÉRATION DU FBI

17 Septembre 2021, 16:53pm

Publié par Xav

Le FBI a lancé ces derniers jours, une opération de grande envergure contre la famille Colombo, arrêtant une bonne partie de sa hiérarchie. Près de quatorze membres de la Cosa Nostra sont ainsi inculpés de plusieurs charges fédérales dont l’extorsion, le trafic de drogue, le prêt usuraire, le blanchiment d’argent, mais aussi d’avoir essayé de contrôler différents syndicats liés au secteur du bâtiment. Depuis le décès de son ancien Parrain, Carmine Persico, en Mars 2019, la famille Colombo n’aurait pas toujours nommé de nouveau Boss et selon les autorités, c’est toujours Andrew “Andy Mush” Russo, âgé de quatre vingt sept ans, inculpé lui aussi dans cette affaire, qui fait encore office d’Acting Boss. Inculpé avec lui, l’Underboss des Colombo, Benjamin "The Claw" Castellazzo, alors que le Consigliere en exercice, Ralph DiMatteo, aurait décidé de prendre la fuite, une journée avant son arrestation, décollant en avion vers la Floride. Il est toujours, à l’heure actuelle, recherché par le FBI. Avec la hiérarchie de la famille Colombo, sont inculpés les Capitaines, Vincent “Vinny Unions” Ricciardo, Richard Ferra ainsi que Theodore Persico. Ce dernier, neveu de l’ancien Parrain, Carmine Persico, était l’un des prétendants au titre de Parrain de la famille Colombo. Condamné à douze années de prison, il avait intégré, en Mai 2020, une maison de transition à New-York, il est désormais incarcéré au Métropolitan Center de New-York. Selon le gouvernement fédéral, des milliers d’heures d’enregistrements ont été effectuées pendant près de deux années d’enquête permettant ainsi ces arrestations. Selon les procureurs fédéraux, le Capitaine Vincent Ricciardo, qui est la “pièce maitresse” dans ce dossier, aurait été enregistré en train de menacer de mort un syndicaliste récalcitrant, menaçant de “l’enterrer” dans son jardin, devant “sa femme et ses enfants”. Pendant des années, Vincent Ricciardo aurait ainsi touché une partie du salaire de ce syndicaliste, une somme qu'il partageait avec son cousin et Associé, Dominick Ricciardo. Dans une déclaration téléphonique à un membre de sa hiérarchie (qui pourrait être Andrew Russo) il stipula : “Je n’ai pas peur d’aller en prison, tu me crois ?. Je vais lui tirer dessus devant sa femme et ses enfants. Tu crois que je vais attendre longtemps comme ça ?”. Selon le gouvernement fédéral, Andrew Russo aurait déclaré lors d’un autre enregistrement ; “Je n’hésite pas et je n’ai jamais hésité à blesser une personne si ce dernier traverse la ligne rouge”.

Theodore Persico
Theodore Persico

“Les accusations d’aujourd’hui démontrent un modèle de longue date appliqué par la famille Colombo et sa volonté absolue de contrôler une partie des syndicats en utilisant la violence. De plus, pour leur enrichissement, les accusés se sont livrés à des prêts usuraires, au racket et au blanchiment d’argent”, déclara un procureur fédéral. Selon le FBI, Andrew Russo qui est le cousin de Carmine Persico, avait succédé logiquement à la tête de la famille Colombo en raison de ses liens de parenté, mais aussi pour son goût prononcé pour la violence. A la base, l’"objectif" d’Andrew Russo était de réorganiser une famille déchirée par une guerre interne qui avait éclaté au début des années 1990, entre Vittorio « Little Vic » Orena et les fidèles de Carmine Persico. Mais désormais aujourd’hui âgé quatre vingt sept ans et ayant eu un accident de voiture nécessitant une hospitalisation le mois dernier, Andrew Russo n’est pas prêt de commettre des délits lui même, mais il sait très bien qu’il peut compter sur des membres de la famille Colombo qui sont clairement “capables” selon un enregistrement dévoilé par l’équipe de procureurs. Dans l’un de ces enregistrements, il déclara : “J’essaye d’être gentil avec tout le monde, mais croyez-moi, il ne vaut mieux pas voir mon mauvais côté, j’ai été éduqué à la dure". Le cas de Théodore Persico est plus problématique. Malgré le fait que dans son rapport, les procureurs fédéraux ont déclaré que ce dernier aurait menti à plusieurs reprises à son agent de probation et qu’il aurait assisté à une réunion concernant le contrôle de syndicats, son avocat stipule qu’aucune preuve ne permet actuellement de relier son client à ces délits. Affaire à suivre...

Lire la suite

UN ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO POURRAIT BIENTÔT SORTIR DE PRISON

2 Mai 2021, 10:00am

Publié par Xav

Vittorio Orena
Vittorio Orena

Quand en 1985, Carmine Persico et son Underboss, Gennaro Langella sont condamnés à près de cent années de prison dans le procès dit de “La Commission”, plusieurs personnalités de la famille Colombo se sont interrogées sur la future gouvernance de la plus petite des cinq familles New-Yorkaise. Dans une famille ou les guerres internes sont, depuis des années récurrentes, la question d’un changement de Parrain est un sujet à prendre avec des pincettes, mais dans l’esprit de Carmine Persico, il était hors de question de laisser planer le moindre doute, il souhaitait conserver le pouvoir. Carmine Persico continue alors à exercer son influence sur le fonctionnement de la famille Colombo depuis sa cellule, en voulant tout d’abord s’appuyer sur son fils, Alphonse “Allie Boy” Persico, avant de changer de stratégie quand ce dernier sera arrêté dans une histoire de prêt. Carmine Persico se retourna alors sur Vittorio « Vic » Orena, tout en lui ordonnant de céder sa place une fois que son fils, Alphonse, sortira de prison. Mais Vittorio Orena aimait trop le pouvoir et en s’aidant de la famille Gambino qui à cette époque était dirigée par John Gotti, essaya de faire évincer Carmine Persico de son fauteuil de Parrain. Dans cette histoire, la Commission ne trancha pas formellement, afin d’éviter un bain de sang. Vittorio Orena commença alors à sonder plusieurs personnalités de la famille Colombo, dont le Consigliere, Carmine Sessa, qui au lieu de garder le secret, fit tout de suite part de cette nouvelles à Carmine Persico. Carmine Sessa avait été nommé Consigliere par Carmine Persico et avait un sentiment de fidélité envers lui, de plus il savait que si il ne respectait pas les ordres établis, il pouvait se faire assassiner. Carmine Persico décida alors de lancer les hostilités en premier, la troisième guerre interne au sein de la famille Colombo pouvait alors commencer, elle dura près de trois ans :

En Juin 1991 : Une équipe de quatre Associés de la famille Colombo attend Vittorio Orena devant son domicile, avec comme objectif de l’assassiner, mais le plan sera avorté, quand ils se rendront compte que ce dernier était rentré chez lui plus tôt que prévu. De son domicile, Vittorio Orena se rendit compte qu’une voiture suspecte était en train de le surveiller, pour lui, il était nécessaire de riposter.

Le 18 Novembre 1991 : La faction Orena décide de s’en prendre à une forte personnalité de la famille Colombo, Gregory Scarpa, surnommé The Grim Reaper”, la faucheuse. Alors que ce dernier se rendait chez sa fille, deux voitures composées de membres de la faction Orena bloquent la voiture de Gregory Scarpa qui réussit par chance à s’enfuir. Au même moment, Hank Smurra, un Associé de la famille Colombo qui avait participé à la tentative de meurtre contre Vittorio Orena sera assassiné devant un magasin de beignets à Brooklyn. 

Le 28 Novembre 1991: Carmine Sessa évita de justesse une attaque perpétrée par la faction Orena. 

Le 03 Décembre 1991 : Gregory Scarpa essaye d'assassiner le Soldat de la famille Colombo, Joseph Tollino, un proche de Vittorio Orena, mais cette tentative échouera et le Soldat de la famille Genovese, Thomas Amato, qui se trouvait dans le club social tenu par la famille Colombo, sera assassiné à la place.

Le 06 Décembre 1991 : une équipe de William Cutolo, un Capitaine de la famille Colombo affiliée à Vittorio Orena, assassine deux proches de Carmine Persico, Vincent Fusaro et Rosario Nastasa.

Le 08 Décembre 1991 : Gregory Scarpa assassine un Soldat de la faction Orena, Nicky Rancio.

En Avril 1992 : Vittorio Orena sera inculpé et finalement condamné à plusieurs peines de prison à perpétuité, mettant fin ainsi à cette troisième guerre interne au sein de la famille Colombo, qui se soldera au final par son exclusion temporaire au sein de la Commission.

Vittorio Orena passe la plupart de son temps dans différentes prisons fédérales aux quatre coins des États-Unis. Il ne faut pas croire qu’en prison, les membres de la Cosa Nostra se réunissent entre familles, c’est tout le contraire et Vittorio Orena se trouva, pendant quelques années, dans la même prison que Vittorio Amuso, Parrain de la famille Lucchese et Nicodemo Scarfo ancien Parrain de la famille de Philadelphie. Aujourd’hui âgé de quatre-vingt six ans, Vittorio Orena accumule les ennuis de santé, si bien que l’ancien Acting Boss de la famille Colombo a dû être transféré à Devens, un pénitencier, qui fait office d’hôpital pour les prisonniers fédéraux, dans l’État du Massachusetts. Dernièrement une accusation d’arme à feu a été annulée par une cour fédérale et les avocats de Vittorio Orena veulent profiter de cette décision pour commencer à réhabiliter leur client, qui ne se déplace plus qu’en fauteuil roulant et souffrirait de démence : “L’âge et les conditions médicales de notre client reste le principale motif” déclara l’un de ses avocats. De plus, un informateur du gouvernement a récemment déclaré que l’assassinat de Thomas Ocera, un ancien Soldat de la famille Colombo, avait été mis sur le dos de Vittorio Orena alors que ce dernier n’avait rien avoir dans cette histoire. Thomas Ocera appartenait à l’équipe du Capitaine Pasquale “Patty” Amato. En plus d’avoir une forte activité dans les prêts usuraires, Thomas Ocera était le propriétaire d’un restaurant à Long Island. En 1989, les fédéraux ont commencé à effectuer une perquisition dans son restaurant et ont saisi son livre de compte, qui en réalité, était un livre ou Thomas Ocera y inscrivait tous les prêts effectués. Ce fut le début de la fin pour Thomas Ocera, qui se mit à boire et commença à devenir un problème pour la famille Colombo. Quelques semaines plus tard, Thomas Ocera sera convoqué à une réunion dans le club social de Pasquale Amato, ou il se fera étranglé. Si il est confirmé que Vittorio Orena n’avait rien avoir dans ce meurtre crapuleux, il y aura de très forte chance que l’ancien Acting Boss de la famille Colombo, qui “fêtera” ses vingt d’années d’incarcération l’année prochaine, soit libéré de prison.

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO CONDAMNÉ À DE LA PRISON FERME

17 Avril 2021, 10:47am

Publié par Xav

Les procès envers des membres de la Cosa Nostra sont tellement récurrents à New-York, que ceux-ci n’attirent plus tellement les foules, surtout quand cela concerne un conflit entre un Soldat de la famille Colombo et un bookmaker qui marche en indépendant. L’audience contre Thomas “The Plumber” Scorcia et Dominick “The Lion” Ricigliano s’est déroulée la semaine dernière et alors que la défense et les procureurs fédéraux débattaient sur une négociation de peine, le juge fédéral a remis les choses à leur place : “Le prévenu” (Thomas Scorcia) déclara le juge fédéral “est un membre intronisé de la Cosa et est susceptible de reprendre ses activités pour la famille Colombo une fois qu’il sera sorti de prison”. Le magistrat a d’ailleurs déclaré qu’avant son arrestation, Thomas Scorcia, avait essayé de recourir à la violence contre Dominick Ricigliano, des tentatives qui avaient échoué, petit retour en arrière. De par son statut, Thomas Scorcia décida de lancer un business de prêt sur le “territoire” de Dominick Ricigliano, qui furieux se présenta dans les bureaux de Thomas Scorcia afin de vandaliser les locaux et de menacer, par la même occasion, les “clients” présents à l’intérieur. La réaction de Thomas Scorcia fut, comme n’importe quel membre de la Cosa Nostra se sentant attaqué, tumultueuse et organisa donc une riposte en plusieurs actes. Un jour, il arriva, avec un Associé de la famille Colombo, dans un diner de Staten-Island, ou Dominick Ricigliano avait ses habitudes, afin de rendre des comptes avant de finalement annuler car le diner était bondé et remplit de familles mangeant avec leurs enfants. Thomas Scorcia voulait alors effectuer un règlement de compte directement au domicile de Dominick Ricigliano, mais le Soldat de la famille Colombo fit machine arrière quand il vit la présence de caméras tout autour de son domicile. Le verdict fut sans appel et malgré les dernières remarques de la défense, le juge fédéral condamna Thomas Scorcia à 42 mois de prison alors que Dominick Ricigliano sera condamné, quant-à lui, à près de deux ans derrière les barreaux. Les deux accusés ont aussi eu l’obligation de se présenter, dans près d’un mois, dans le pénitencier fédéral qui sera choisi dans les prochains jours par le Bureau des prisons (BOP).

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>