Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LCN

LES MEMBRES DE LA FACTION REBELLE FUIENT LE CANADA POUR ÉCHAPPER A LA FAMILLE RIZZUTO

30 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Rizzuto

LES MEMBRES DE LA FACTION REBELLE FUIENT LE CANADA POUR ÉCHAPPER A LA FAMILLE RIZZUTO

Encore un signe du retour en force de Vito Rizzuto (voir photo) au sein de la Mafia Italienne au Canada (Cf : Le Parrain de la Cosa Nostra au Canada déménage). D'après plusieurs spécialistes, les membres de la faction rebelle, basée essentiellement dans l'Ontario sont en train de rejoindre la clandestinité par peur des représailles de la famille Rizzuto : "Ils savent qu'il va y avoir d'autres règlements de compte. C'est comme un jeux d'échec, tout le monde attend un massacre à la Saint-Valentin ( le nom donné à l'assassinat de sept personnes qui s'est produit le 14 février 1929. Meurtres commandités par Al Capone) mais cela n'arrive toujours pas" déclara une source policière au Toronto Sun. Les membres de la Mafia basées dans l'Ontario, sont affiliés plus ou mois avec la N'Drangheta Calabraise. Cette dernière avait essayé de reprendre le pouvoir au sein de la Mafia Italienne après l'incarcération de Vito Rizzuto en 2007 à 10 ans de prison aux États-Unis. Il avait été condamné en raison de sa participation à un triple assassinat, en relation avec la famille Bonanno en 1981 (Cf : Joseph D. Pistone AKA Donnie Brasco). A sa sortie de prison le 05 Octobre 2012 de l'ADX Florence dans le Colorado, Vito Rizzuto s'était envolé directement vers le Canada pour reprendre le pouvoir et surtout régler ses comptes avec ses "anciens amis". Les premiers signes de son ascension avait démarré dès Novembre 2012, avec la mort de Joseph Di Maulo ancien "ami" du Parrain, qui aurait selon certains sources, manqué de loyauté envers Vito Rizzuto pendant son incarcération. Autre assassinat marquant, en Juillet 2013, avec le meurtre de Salvatore "Sam" Calautti à la sortie d'une salle des fêtes à Woodbridge. Salvatore Calautti qui était considéré comme un tueur à gage à la solde de la N'Drangheta, à d'après la police, participé à plusieurs assassinats contre des membres de la famille Rizzuto et surtout au meurtre du père de Vito Rizzuto, Nicolo Rizzuto, tué par un sniper à son domicile en Novembre 2010 (Cf : Extermination Suite et fin ?). Une source policière avait déclaré que depuis que Vito Rizzuto avait repris le pouvoir, plusieurs mafieux de la région de l'Ontario n'avaient pas été vu depuis un moment. La tentative d'évincer Vito Rizzuto de son poste de Parrain aurait été mené par les Calabrais, mais aussi par Salvatore "Sal The Ironwaker" Montagna, ancien Acting Boss de la famille Bonanno de 2006 à 2009. Extradé au Canada, il fut assassiné le 24 Novembre 2011 à Charlemagne au Québec par des alliés de la Vito Rizzuto. D'après certains spécialistes, le Boss aurait ordonné son exécution de sa cellule à Florence dans le Colorado. Mais ces tentatives de reprise de pouvoir au sein de la Mafia Italienne, avait causé aussi beaucoup de dégâts dans la famille Rizzuto, mais cela est différent aujourd'hui : "Vito Rizzuto est revenu au pouvoir aujourd'hui, mais je crois que le paysage actuel au sein de la Mafia Italienne est différent. Il a perdu beaucoup de ses proches, des membres de sa famille. Je pense que l'esprit de vengeance est bien ancré dans son esprit. A chaque assassinat, il veut envoyer un message" déclara un journaliste. Très peu de monde n'aurait parié sur un éventuel retour de Vito Rizzuto au sein de la Cosa Nostra. Mais malgré trois années de règlements de comptes dans Montréal et ces alentours, ce dernier a pu réaffirmé son autorité : "Il a su apporter une paix relative entre les différentes factions au sein de la Mafia" déclara un journaliste. Le journal Américain, The New York Post avait écrit il y a quelques semaines, qu'un détenu, qui était incarcéré dans la même prison que Vito Rizzuto à Florence, lui avait déclaré, que le mafieux ne cherchait pas seulement à être le Parrain du Canada, il voulait être le Parrain du "monde".

Lire la suite

UN ANCIEN ASSOCIE DE LA FAMILLE BONANNO VA TÉMOIGNER DANS LE PROCÈS CONTRE LA MAFIA DE PHILADELPHIE

28 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

UN ANCIEN ASSOCIE DE LA FAMILLE BONANNO VA TÉMOIGNER DANS LE PROCÈS CONTRE LA MAFIA DE PHILADELPHIE

Les procureurs ne veulent pas lâcher l'affaire contre la famille de Philadelphie. Leurs cibles? Joseph "Uncle Joe" Ligambi (à gauche sur la photo) le Boss de la famille et George Borgesi (à droite sur la photo) (Cf :George Borgesi insulte un procureur), son neveu et actuel Consigliere. Après un procès de plusieurs semaines, qui avait débuté en fin d'année 2012, les deux mafieux avaient été déclarés non coupable de plusieurs chefs d'inculpations. Ce verdict fut véritablement un échec pour les procureurs fédéraux qui avaient tout de suite fait appel de ce verdict (Cf : Une nouvelle date pour le procès contre la Mafia de Philadelphie). Mais les procureurs se demandaient encore comment procéder dans ce nouveau procès. Appeler les mêmes témoins?, faire écouter les mêmes enregistrements que lors du premier procès?, cela ne marcherait surement pas, il fallait donc trouver une autre solution (Cf : La famille de Philadelphie va être rejugée). En début de semaine, les procureurs avaient déclaré devant la presse, qu'ils allaient faire appel à Anthony Aponick, un ancien Associé de la famille Bonanno, qui avait décidé de collaborer avec la justice. Ils vont le faire témoigner dans ce nouveau procès, car il avait été incarcéré en 2002 dans la même prison fédérale que George Borgesi. Après avoir longtemps été débriefé par le FBI, il avait raconté qu'à sa sortie de prison en 2003, il était parti à Philadelphie à la demande de George Borgesi pour s'intégrer dans la famille mafieuse. Avant de partir, ses "collègues" de New-York l'avait mis en garde sur Joseph «Skinny Joey» Merlino qui était selon eux "un tueur fou" (Cf : Joey Merlino veut se retirer de la Mafia). En arrivant à Philadelhie, il avait pris contact avec le frère de Goerge Borgesi, Anthony Borgesi et un membre de la famille mafieuse, Mauro Goffredo, propriétaire d'une entreprise de déchets, qui employait entre autre Joseph Ligambi, le Boss de la famille... Il avait aussi diné dans un restaurant de Ninth Street, avec Louis "Bent Finger Lou" Monacello, un soldat de la famille de Philadelphie qui avait repris les activités de l'actuel Consigliere depuis son incarcération. Louis Monacello avait par la suite décidé en 2011, de collaborer avec la justice pour éviter une longue peine de prison. Il avait aussi témoigné lors du premier procès en fin d'année 2012, mais sa crédibilité avait toujours semblé suspecte. Pendant le procès, il avait signalé que George Borgesi était un "bandit" : "Il est né gangster et il mourra comme un gangster" avait t'il déclaré. Il stipula aussi qu'il récoltait les "taxes de Noël" pour le Parrain (Joseph Ligambi). La défense était resté dubitatif car il avait Il niait devant le tribunal avoir participé à des assassinats, mais accepta de témoigner sur des meurtres qu'auraient commandité Joseph Ligambi et George Borgesi. Les procureurs pensent que le témoignage de Louis Moacello accompagné de Anthony Aponick pourraient se révéler important lors du prochain procès. En effet ce dernier, avait déclaré que George Borgesi continuait à gérer ses activités de sa prison par le biais de son Oncle, qui lui rendait visite plusieurs fois dans le mois. Il affirma par ailleurs que la relation entre les deux étaient très tendus. D'après Anthony Aponick, George Borgesi soupçonnait son oncle de "voler" son argent et de profiter de son incarcération pour se faire une place dans la famille mafieuse. Mais le témoignage de Anthony Aponick reste un gros problème. La défense va demander pourquoi, les procureurs n'avaient pas demandé à ce dernier de témoigner lors du premier procès, problème de crédibilité? ou tentative désespérée des procureurs pour arriver à leurs fins. De plus, l'ancien Associé de la famille Bonanno est considéré dans le milieu comme étant un "toxicomane". La sélection du jury commencera le 31 Octobre et sera présidé par le même juge fédéral, Eduardo Robreno.

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO DÉCÈDE AVANT SON PROCÈS

26 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

UN SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO DÉCÈDE AVANT SON PROCÈS

En Janvier 2011, le FBI avait lancé une opération de grosse envergure contre la Cosa Nostra. Des centaines de membres et associés avaient été arrêtés pour divers crimes. Dans ces arrestations, il y avait Andrew "Andy Mush" Russo l'Acting Boss de la famille Colombo, (Cf : L'Acting Boss de la famille Colombo condamné à 33 mois de prison), son Underboss, Benjamin Castellazzo (Cf : Condamnation pour l'Underboss de la famille Colombo) et Richard "Richie Nerves" Fusco (Cf : L'ancien Consigliere de la famille Colombo est décédé). Mais il y avait aussi, Ralph Scopo Jr (voir photo), un soldat de la famille mafieuse, qui vient de décéder en début de semaine d'une insuffisance hépatique et cardiaque, il avait 63 ans, faisant de lui le seul gangster à avoir échappé à une condamnation. Depuis 2011, il avait retardé l'ouverture de son procès en envoyant des lettres à un juge fédéral, déclarant qu'il était trop malade pour être jugé. Son procès devait s'ouvrir en Janvier 2013, mais la juge fédérale Kiyo Matsumoto avait décidé de le remettre à une "date ultérieure". Accusé par la justice, d'avoir extorqué plusieurs cafés dans New-York, il était confiné, depuis son arrestation, sous caution dans sa maison de Long Island sous surveillance électronique, avec pour seule visite, celle de son médecin : "Il sera désormais jugé par Dieu" déclara une source judiciaire. Les procureurs fédéraux en charge du dossier contre la famille Colombo, ne prenaient pas très au sérieux les courriers du mafieux, ils pensaient que ce dernier jouait la comédie. En effet, lors de sa dernière condamnation pour racket en 2006, il avait déclaré lors de son verdict, qu'il ne lui restait moins de deux ans à vivre. La famille Scopo a toujours été très impliquée dans le crime organisé. Son père n'était autre que Ralph Scopo Sr qui était décédé dans une prison fédérale en 1993. Son frère, Joseph Scopo avait été assassiné pendant la guerre interne qui avait éclaté dans la famille Colombo au début des années 1990.

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO CONDAMNE A 71 MOIS DE PRISON

24 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Gambino

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO CONDAMNE A 71 MOIS DE PRISON

Après avoir été arrêté en 2011 pour extorsion et paris illégaux, et avoir plaidé coupable en Juin 2013 (Cf : Un Soldat de la famille Gambino plaide coupable), il ne restait plus qu'à Dean "The Kid" DePreta, un soldat de la famille Gambino basé dans l’État du Connecticut, à recevoir son verdict. Cela est désormais chose faites depuis le début du mois. Un juge fédéral à a décidé en effet, de condamner le mafieux à 71 mois de prison dans un pénitencier fédéral pour tous ses crimes. Les procureurs fédéraux avaient déclaré que Dean DePreta, était le chef d'un groupe d'un vingtaine d'associés qui furent tous inculpés d'extorsion après une opération lancée par le FBI en 2011. Devant le tribunal, les procureurs avaient fait écouté des enregistrements téléphoniques de Dean DePreta en train de discuter de "pizzo" (racket pratiqué envers les commerçants locaux) et surtout de demander à ses "hommes" de "secouer" les bookmakers indépendants en prenant une partie de leurs bénéfices. Un agent du FBI avait raconté dans le tribunal, qu'il avait suivi une réunion entre Dean DePreta et plusieurs bookmakers du Connecticut. L'un d'entre eux, à sa sortie, était tellement pétrifié, qu'il avait failli causé plusieurs accidents sur la route du retour. Pour le soldat de la famille Gambino, les bookmakers locaux représentaient des "proies faciles". Le 30 Janvier 2010, Dean DePreta fut convoqué à réunion avec des membres de la famille Gambino à Paramus dans le New-Jersey. Ce qu'il ne savait pas, c'est que ce jour là, cette entrevue fut enregistrée par Nicholas « Nicky Skins » Stefanelli, un Soldat de la famille mafieuse, qui décida de collaborer pour éviter une longue peine de prison (Cf : Quand un membre de la Cosa Nostra se suicide). Dean DePreta se vanter d'être un membre initié de la Cosa Nostra et qu'il croyait aux valeurs de "famille" et de "respect" qu'incarnée par cette organisation criminelle. Il déclara aussi, qu'il remettait une partie de ses bénéfices à son supérieur, un capitaine de la famille Gambino dénommé, Jimmy Dellarata. Pendant le procès, les procureurs fédéraux avaient montré aussi qu'une lutte de territoire entre la famille Gambino et la famille Genovese avait éclaté. En effet, 3 associés de la famille Genovese avait attaqué à plusieurs reprises des tripots tenus par la famille Gambino, menaçant les "clients" qui se trouvaient à l'intérieur. En 2002, Dean DePreta avait déjà été condamné à 36 mois de prison pour extorsion. En rendant son verdict, la jugé fédérale Vanessa Bryant déclara "Il est clair que cette peine de prison ne vous a pas découragé à changer de vie". Son avocat, Ethan Levin-Epstein, essaya de défendre tant bien que mal son client en déclarant que : "Dean DePreta n'était pas un usurier ou un pyromane, mais juste le gérant d'une entreprise".

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO, AMOUREUX DES ANIMAUX, DEMANDE LA CLEMENCE

22 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Gambino

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO, AMOUREUX DES ANIMAUX, DEMANDE LA CLEMENCE

Joseph "Joe Dogs" Lombardi (au centre), un soldat de la famille Gambino va bientôt recevoir son verdict après avoir été inculpé d'extorsion en Janvier 2011. Ce dernier qui est aujourd'hui âgé de 73 ans, ne veut plus qu'une seule chose, éviter la prison. En début de mois, Joseph Lombardi déclara devant un juge fédéral, que sa vie dans le crime organisé était terminé, que maintenant, il voulait se consacrer à une de ses passions, sauver les animaux. Mais les procureurs fédéraux étaient très sceptiques face au comportement du soldat de la famille Gambino dans le tribunal. Pour essayer de montrer son vrai visage, ils firent écouter au juge fédéral des enregistrements de Joseph Lombardi, ou on l'entendait menacer à plusieurs reprises des ouvriers dans différents chantiers à New-York. La famille Gambino comme les autres familles de la Cosa Nostra ont toujours et ceux depuis des dizaines d'années, une énorme influence dans le domaine de la construction à New-York, grâce au contrôle des syndicats. Dans l'un de ces enregistrements, Joseph Lombardi avait déclaré : "Je vais te virer de ton boulot et tu pourras plus travailler. Pour moi, vous êtes que de la merde et si tu me payes pas, crois moi, je vais revenir". Mais pour son avocat, son client avait bien changé depuis son inculpation: "Depuis son arrestation en 2011, mon client a poursuivi une formation animalière. Il passe désormais son temps à recueillir les chiens et chats errants dans les rues de New-York, pour les transporter dans des refuges. A un moment donné, il avait même acheté un entrepôt qui servait de refuge, pour abriter les animaux, mais les voisins s'étaient plaints des nuisances sonores et mon client avait été condamné à une amende". Les procureurs fédéraux ont toujours eu un doute sur ce soit-disant "entrepôt" qu'avait acheté Joseph Lombardi. Pour eux, le soldat de la famille Gambino exagère son rôle dans son "nouveau métier", pour éviter une peine de prison, qui pourrait lui être fatal au vu de son âge avancé.

Lire la suite

UN ANCIEN CAPITAINE DE LA FAMILLE COLOMBO RÉCOMPENSÉ POUR SA COLLABORATION AVEC LA JUSTICE

20 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

UN ANCIEN CAPITAINE DE LA FAMILLE COLOMBO RÉCOMPENSÉ POUR SA COLLABORATION AVEC LA JUSTICE

Dans un enregistrement du FBI datant de 2011, Anthony "Big Anthony" Russo (voir photo) un ancien Capitaine de la famille Colombo avait déclaré à plusieurs de ses associés : "Il y a un rat parmi nous et si je le trouve, je vais lui couper sa putain de tête". Mais cette même année, ce dernier et plusieurs membres de la famille Colombo furent arrêtés pour divers crimes. Face aux preuves qu'avaient assemblées les procureurs fédéraux, Anthony Russo risquait d'être condamné à une lourde peine de prison pour un délit de racket. Ce dernier n'hésita pas une seule seconde et accepta de témoigner dans plusieurs procès contre des membres de la Cosa Nostra (Cf : Un associé de la famille Colombo condamné à 14 ans de prison). Dans les semaines qui arrivent, l'ancien Capitaine de la famille Colombo n'espère qu'une seule chose, la clémence. En début de semaine, les procureurs fédéraux en charge du dossier contre la famille Colombo avaient essayé de démontrer qu'Anthony Russo leur avait fourni des informations sur près d'une vingtaine de membres de la Cosa Nostra et que sa coopération avait permis d'aider la justice Américaine sur les condamnations de certains de ses anciens associés (Cf : L'ancien Acting Boss de la famille Colombo attend son verdict). L'ancien mafieux pourrait être condamné à une peine allant jusqu’à 30 ans de prison dans un pénitencier fédéral, si le juge fédéral en décidé autrement. Anthony Russo qui avait raconté devant le tribunal sa vie dans le crime organisé, avait témoigné dans plusieurs grands procès. Celui de Joseph Massino (Joe Massino "The Last Don") l'ancien Boss de la famille Bonanno et de l'ancien Underboss de la famille Colombo Benjamin Castellazzo (Cf: Condamnation pour l'Underboss de la famille Colombo). Lors d'un procès, il avait raconté avoir coupé le pénis d'un individu qu'il venait de tuer et qu'il l'avait mis dans sa bouche. En milieu de semaine, Anthony Russo fut finalement condamné à 35 mois de prison, soit la peine qu'il a purgé depuis son arrestation en 2011. Devant la juge fédérale Kiyo Matsumoto, l'ancien capitaine de la famille Colombo déclara : "J'ai fais mes propres choix. J'ai du écouté les mauvaises personnes et je suis né dans le mauvais quartier". Il a depuis sa coopération, intégré avec sa famille le programme de protection des témoins.

Lire la suite

LE MYSTERIEUX INVESTISSEUR ETAIT UN SOLDAT DE LA FAMILLE PATRIARCA

18 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Patriarca

LE MYSTERIEUX INVESTISSEUR ETAIT UN SOLDAT DE LA FAMILLE PATRIARCA

En automne 2012, la petite ville de Fall River, dans l’État du Massachusetts, faisait les titres des journaux. Le garage Ford Motor Co. qui employait des centaines de salariés allait définitivement fermer ses portes, en raison d'un gros déficit. A la dernière minute, un mystérieux individu décida d'investir près de 3,2 millions de dollars dans la société, ce qui permit de sauver les emplois des différents salariés. Face à vette situation, Will Flanagan, le maire de Fall River, décida pour le remercier de mettre en première page de son journal local, la photo et le nom de la personne. Sans le vouloir, en faisant cette chose, il allait provoqué la stupéfaction dans tout l'Etat du Massachusetts. En effet, le mystérieux investisseur n'était autre que Joseph Ruggiero Sr. (voir photo, à gauche) Pour les habitants de Fall River, ce dernier est le propriétaire d'un bar fréquenté dans la ville et un homme très respecté. Mais pour la justice Américaine, Joseph Ruggiero Sr, n'est autre qu'un Soldat de la famille Patriarca, une famille de la Cosa Nostra régnant sur plusieurs Etats de la côte Est des États-Unis. La police de Rhode Island avait commencé à s’intéresser à Joseph Ruggiero Sr face aux nombreuses interviews que ce dernier donnait à des médias Américains. Dans des documents déposés devant un tribunal fédéral en Février 2011, pour le procès de l'ancien Boss de la famille Patriarca, Luigi "Baby Cabanes" Manocchio, le FBI dévoila un organigramme de la famille mafieuse et Joseph Ruggiero Sr apparaissait dessus. Lors de ce procès, le vieux parrain âgé de 86 ans était accusé avec plusieurs de ses associés de racketter des boites de striptease dont le Satin Doll (boite de striptease dirigé par Tony Soprano dans la série TV, The Sopranos). En acceptant de plaider coupable, Luigi Manocchio avait été condamné à 5 ans et demi de prison dans un pénitencier fédéral. Pendant le procès, les procureurs avaient démontré que Luigi Manocchio avait menti aux autorités en prétextant n'avoir jamais quitté le territoire Américain de toute sa vie. Or, en 2009, et cela à plusieurs reprises, le FBI avait vu le Parrain de la Cosa Nostra s'envolait vers l'Italie avec un ami intime du nom de Joseph Ruggiero Sr. Le 20 Décembre 2012, le nom de ce dernier réapparaissait dans des documents de la justice. Il avait en effet été nommé sans être accusé, dans le racket qu'avait orchestré un associé de la famille Patriarca, Theodore Cardillo. Plusieurs enquêteurs déclarèrent aussi que Joseph Ruggiero était un ami intime de l'ancien Parrain de la famille Patriarca devenu repenti, Frank "Cadillac Frank" Salemme et de l'ancien Underboss de la famille mafieuse, avait lui aussi décider de collaborer avec la justice, Robert DeLuca. Ces dernières années, le FBI avait fait condamné plusieurs membres des Patriarca à de lourde peine de prison. Mais même avec ces nombreuses arrestations, la famille mafieuse reste une des familles les plus stable de la Cosa Nostra avec près de 30 membres faits et des milliers d'associés.

Lire la suite

UN ANCIEN ASSOCIE DE LA FAMILLE LUCCHESE DEVENU REPENTI, ARRETE POUR PLUSIEURS CAMBRIOLAGES

16 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

UN ANCIEN ASSOCIE DE LA FAMILLE LUCCHESE DEVENU REPENTI, ARRETE POUR PLUSIEURS CAMBRIOLAGES

Il y a deux ans, un associé de la famille Lucchese, Gianni Iacavo était arrêté avec plusieurs de ses associés pour blanchiment d'argent. Pour éviter une lourde peine de prison, ce dernier décida de raconter ses activités dans l'organisation mafieuse au FBI et accepta par la même occasion de témoigner dans un procès contre la famille Lucchese qui devrait s'ouvrir le 25 Octobre prochain (Cf : Trois associés de la famille Lucchese meurent avant le procès). Mais même en ayant eu une seconde chance par la justice Américaine, Gianni Iacavo avait du mal à perdre ses vieilles habitudes. En Mars dernier, la police de Garfield dans le New-Jersey avait arrêté l'ancien associé de la famille Lucchese pour une série 7 cambriolages qui s'étaient déroulés en moins d'un mois. Lors de son arrestation, Gianni Iacavo portait un fusil à air comprime et plusieurs grammes de cocaïne. Voici un petit récapitulatif des cambriolages commis par Gianni Iacavo :
- Le 11/02/2013 : Braquage dans la pizzeria T & J Pizza et tentative d'effraction au Bagel Shop Vic dans le New-Jersey.
- Le 12/02/2013 : Cambriolage au Pizza Mania à Garfield.
- Le 18/02/2013 : Cambriolage au Mini Market à Garfield
- Le 25/02/2013 : Cambriolage au Wicania Mini Market et tentative d'effraction au Pazza Luna à Garfield.
- Le 05/03/2013 : Cambriolage au Bobs Market tentative de vol au Kitchen Polish à Garfield.
- Le 07/03/2013 : Tentative d'effraction au Golden Eagle
Ce dernier fut Inculpé par la justice Américaine de vol à main armé, possession illégal d'armes à feux et de deux autres chefs d'inculpations pour possession de cocaïne. Après une courte apparition devant un tribunal du New-Jersey, Gianni Iacavo a été libéré sous caution après avoir payé près de 27500 dollars à la justice.

Lire la suite

L'ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO ATTEND SON VERDICT

14 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

L'ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO ATTEND SON VERDICT

Le 04 Juin 2008, Thomas "Tommy Shots" Gioeli, un ancien Acting Boss de la famille Colombo et un de ses capitaines Dino "Little Dino" Saracino (voir photo) avaient été arrêtés pour plusieurs crimes (racket et meurtre). Le 09 Mai 2012, après plusieurs semaines de procès, ou des anciens membres de la famille Colombo étaient venu témoigner contre leurs anciens "associés"(Cf : Un repenti de la famille Colombo demande à la justice de lui payer un nouveau visage), les deux membres de la Cosa Nostra avaient été acquittés de plusieurs meurtres, mais le jury avait déclaré coupable les deux mafieux de racket. Face à ce verdict assez mitigé pour l'équipe de procureur, Thomas Gioeli et Dino Saracino avaient demandé à un juge fédéral de les rejuger dans un nouveau procès, espérant cette fois-ci, être acquittés de la totalité des charges retenues contre eux. Mais en début de semaine, la justice Américaine avait décidé de rejeter leur demande. Aujourd'hui, Thomas Gioeli fait face à près de 20 ans de prison alors que Dino Saracino pourrait être condamné à une peine beaucoup plus sévère. En effet, il avait été reconnu coupable de racket, mais aussi d'obstruction à la justice. Les procureurs fédéraux en charge du dossier contre la famille Colombo, essayent en ce moment de faire pression auprès du juge fédéral, pour que le capitaine de la famille Colombo soit condamné à 20 ans de prison pour le délit de racket, mais qu'il reçoit aussi pas loin de 80 ans pour obstruction à la justice. Le juge fédéral qui avait jugé les deux mafieux en 2012, avait déclaré que les nouvelles preuves présentée par la défense, qui comprenait entre autre, des nouveaux enregistrements impliquant Thomas Gioeli et Dino Saracino dans plusieurs meurtres, ne seraient pas utilisés lors du verdict. Ce dernier déclara en effet, qu'il faisait entièrement confiance au verdict du jury lors du dernier procès. Mais certains spécialistes restent persuadés, que Thomas Gioeli et Dino Saracino recevront des peines de prison assez sévères. Thomas Gioeli recevra sa peine le 04 novembre prochain. Pour Dino Saracino, il devra attendre un peu plus longtemps, son verdict est attendu pour le 22 novembre 2013.

Lire la suite

FINALEMENT, LE SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO N’ÉTAIT PAS AUSSI MALADE

12 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

FINALEMENT, LE SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO N’ÉTAIT PAS AUSSI MALADE

Début Octobre, Nicky Rizzo, un soldat de la famille Colombo avait été condamné à 6 mois de détention dans un hôpital fédéral (Cf : Un Soldat de la famille Colombo condamné à 6 mois dans un hôpital fédéral). Ce dernier avait réussi à éviter la prison en raison de ses nombreux ennuis de santé. La juge fédérale, Kiyo Matsumoto avait pris en compte, lors de son verdict, les problèmes familiaux du vieux mafieux et avait même autorisé Nicky Rizzo à purger sa peine après le mariage de son petit fils. Mais le 07 Octobre, l'équipe de procureur ont demandé à la juge fédérale d'incarcérer immédiatement le soldat de la famille Colombo. Le motif?, il a été vu par des agents du FBI en train de sortir d'un tripot tenu par la famille Bonanno avec un de ses associés, Benedicto U'rso, à New-York. Ce club appartiendrait d'après les autorités judiciaires, à l'ancien Acting Boss de la famille Bonanno, Vincent "Vinny TV" Badalamenti . Pourtant, au tribunal, Nicky Rizzo poussait des gémissements et était venu le dos courbé, boitant pour se présenter devant la juge. Il avait prétexté être atteint de surdité et avait demandé à plusieurs reprises à la juge Kiyo Matsumoto de répéter ce qu'elle disait. Il avait aussi déclaré à cette dernière, qu'il avait un cancer de la vessie même si son avocat avait affirmé plus tard, devant le presse, que son client n'avait pas ce genre de maladie. Pour le procureur fédéral Allon Lifshitz, Nick Rizzo à "violé ses conditions de libération conditionnelle". Il accuse par la même occasion, la juge fédérale Kiyo Matsumoto d'être trop "attendrissante" envers les vieux mafieux qui se présentent devant elle dans son tribunal. Au final, en début de semaine, la caution de Nicky Rizzo fut révoquée par la jugé fédérale Kiyo Matsumoto. Après avoir discuté longuement avec les agents de probation, la juge déclara qu'elle avait désormais une image différente du vieux mafieux qui s'était présenté dans sont tribunal en début de mois "Mr Rizzo a été vu en train de marcher d'une façon totalement différente, dont il est entré pour la dernière fois dans la salle d'audience. Et je peux vous affirmer une chose, d'après les agents du FBI, il entend très bien"

Lire la suite