Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

QUAND LA REALITE DEPASSE LA FICTION - PARTIE 2

28 Mars 2021, 16:19pm

Publié par Xav

James Caan est né en 1940, dans le Bronx. Il est surtout connu du grand public pour avoir joué le rôle de Sonny Corleone dans Le Parrain de Francis Ford Coppola ou celui de Paul Sheldon dans Misery. Dans sa jeunesse, James Caan côtoya de nombreux mafieux. Un de ses meilleurs amis n'est autre que Ronald Lorenzo un Capitaine de la famille Bonanno opérant depuis la Californie. En 1992, ce dernier avait été accusé par le gouvernement Américain de trafiquer de la drogue, de cambrioler et de kidnapper des riches habitants dans la vallée de San Fernando. Alors qu'il était incarcéré en attente de son procès, James Caan l'aida personnellement à payer une partie de sa caution de 2 millions de dollars. Il envoya même une lettre au juge pour défendre son ami : "C'est quelqu'un que j'adore, je le vois tous les jours. S'il avait commis des crimes, ça ne serait pas mon ami". Mais malgré l'aide apportée par James Caan, Ronald Lorenzo sera condamné à près de onze années de prison. Ce n'est pas la première fois que James Caan décide d'aider ses amis mafieux. En 1985 déjà, il était venu apporter son soutient à Andrew "Andy Mush" Russo, qui à l'époque était un capitaine très en vue dans la famille Colombo. En arrivant au tribunal, James Caan en profita même pour faire la bise à Carmine "The Snake" Persico, le boss actuel de la famille Colombo. Cette attitude fit rigoler Rudolph Giuliani qui à cette époque était procureur général : “Je croyais qu’il avait été tué au péage”(En référence au film : Le Parrain), plaisanta t'il. En 2011, il défendit une nouvelle fois son ami qui était accusé cette fois-ci d'extorsion. "Mon amitié avec Andrew Russo remonte à plus de 35 ans. C'est un très bon ami à moi et il est très apprécié dans ma famille". Andrew Russo est le parrain du fils à James Caan, lui aussi acteur Scott Caan. "Je serait prêt à faire tout ce qu'il faut pour qu'il soit libéré sous caution". Il y a quelques années, James Caan avait écrit une lettre au procureur de Brooklyn, Charles Hynes. Il le félicita d'avoir inculpé l'ancien agent du FBI Lindley DeVecchio. Il le remercia, car les enquêtes de cet ancien agent du FBI avait mené à inculpé le fils d'Andrew Russo lui aussi membre de la famille Colombo, Joseph "Jo-Jo" Russo. Dans cette lettre il écrivit : "Joseph Russo est un bon ami à moi et je suis très heureux que votre bureau ait pris le temps pour revoir les poursuites engagées contre lui. C'est quelqu'un de très bien et ces inculpations ont fait beaucoup de mal à sa famille".

Tony Sirico est né le 29 juillet 1942 à Brooklyn. Il est très connu pour avoir interprété de nombreux rôles de gangsters dans différents films (Les Affranchis, Mickey les yeux bleus, Gotti, Copland). Mais il est plus connu du grand public pour avoir joué le rôle de Paulie Gualtieri dans la série TV diffusé sur HBO "The Sopranos". D'ailleurs il accepta le rôle à une condition, que son personnage ne devienne pas une "balance". Avant de devenir acteur, Tony Sirico était très connu de la police de New-York. Il était un associé de la famille Colombo sous les ordres de Carmine "The Snake" Persico. Selon les rapports de police, Tony Sirico s'est fait arrêté près de 28 fois dans sa carrière criminelle. En 1967, il a été envoyé en prison après avoir braqué un bar et purgea une peine de 13 mois de prison. Pendant qu'il était un Associé de la famille Colombo, il extorquait régulièrement les différents bars et boites de nuit de New-York. En 1971, Anthony Sirico menaça le propriétaire d'un club à New-York : "Une fois que je me serais occupé de toi, je reviendrai pour graver mes initiales sur ton front. Tu as intérêt de me respecter un peu plus que ça". Cette même année, il fut condamné à une peine de prison pouvant aller jusqu’à 4 ans pour possession d'arme. C'est en prison qu'il rencontra une troupe d'acteurs composée d'anciens détenus qui lui fit découvrir le métier du cinéma. Il quitta alors sa vie dans le crime organisé pour se lancer dans le "show-business" Mais Tony Sirico garda de très bonne relation avec les membres de la famille Colombo. En 1998, il fut repéré par le FBI avec un autre acteur de la série "The Sopranos", Vincent Pastore en train d'assister à une fête de Noël dans un restaurant de Little Italy organisé par des membres de la famille Colombo.

Plusieurs acteurs de la série "The Sopranos" sont mêlés de près ou de loin à la Cosa Nostra. Dan Grimaldi qui interprète le rôle de Pasquale "Patsy" Parisi a une sœur du nom de Louise Rizzutto qui était la petite amie d'Antony Spero l'ancien "Consigliere" de la famille Bonanno. En Juin 2001, alors qu'Antony Spero était jugé pour plusieurs meurtres, Dan Grimaldi assista sa sœur tout le long du procès. Au final, l'ancien Consigliere de la famille Bonanno fut déclaré coupable et condamné à la prison à vie. Federico Castelluccio qui interprète le rôle de de "Furio Giunta" est aussi un ami d'Andrew "Andy Mush" Russo l'Acting boss actuel de la famille Colombo. Federico Castelluccio avait du mal à récupéré les 50 000 $ qu'il avait investit dans un restaurant tenu par un de ses amis, Gino Pesci cousin de l'acteur Joe Pesci. Mais l'affaire s'écroula et le Pasta Kitchen Attilio dû fermer ses portes. Mais Gino Pesci continuait à mener la "belle vie" alors qu'il devait toujours les 50 000 $ à son ancien associé, ce qui rendait bien évidemment furieux Federico Castelluccio. Il demanda alors de l'aide à Andrew "Andy Mush" Russo. Dans un enregistrement, on pouvait entendre ce dernier donner l'ordre à un Capitaine de la famille Colombo d'essayer de récupérer l'argent de son ami. "Ce gamin... Tu sais, Federico Castelluccio, celui qui joue Furio dans The Sopranos, il est venu me voir. Je vais te donner toutes les informations..." Mais avant qu'ils ne puissent faire quoi que ce soit, le FBI arrêta plusieurs membres de la famille Colombo ce qui annula les manœuvres lancées contre Gino Pesci. Même si il ne fut pas accusé par la justice, Federico Castelluccio essaya de se défendre en accordant une interview à la presse Américaine. "Gino Pesci ne me doit pas d'argent, et par conséquent, il est difficile d'imaginer que je puisse demander de l'aide à des personnes pour récupérer quelque chose qui n'existe pas". Michael "Big Mike" Squicciarini était un acteur qui joua dans deux épisodes de la série mais il était aussi un associé des DeCavalcante, la famille de la Cosa Nostra qui opère dans le New-Jersey. Il fut identifié par plusieurs témoins d'avoir participé à un meurtre lié à la Cosa Nostra. Mais il décéda avant qu'il ne puisse être jugé.

Lire la suite

QUAND LA REALITE DEPASSE LA FICTION - PARTIE 1

26 Mars 2021, 18:52pm

Publié par Xav

Anthony Borgese est un acteur New-Yorkais plus connu sous le pseudonyme de Tony Darrow. Il est plus connu par le grand public pour avoir joué le rôle de "Sonny Bunz" dans Les Affranchis ou de "Larry Boy Barese" dans la série Les Sopranos. Anthony Borgese est né à Brooklyn dans un quartier contrôlé par la Cosa Nostra. Comme Henry Hill, petit déjà, il aimait regarder les gangsters se pavaner dans les rues avec leur Cadillac, jouant aux cartes toute la soirée., mais finalement, Anthony Borgese préféra se lancer dans le monde du Show-business ce qui ne l'empêcha pas de garder certaines relations avec des membres de certaines familles de la Cosa Nostra. En 2000, dans une interview donnée à un journal Américain, il déclara : "Mes anciens amis sont soient morts ou en prison. Parfois je me demande pourquoi "Dieu" a t-il voulu que je choisisse une vie différente". En Juin 2009, il fût arrêté par le FBI à l'aéroport de LaGuardia à New-York, alors qu'il s'apprêtait à partir sur les lieux de son prochain film. Après avoir passé quelques heures en cellule, il fût emmené dans un tribunal et inculpé d'avoir eu recours à la violence pour avoir extorqué une personne en 2004. Il plaida non coupable et fut libéré après avoir payé une caution de plus de 800 000 dollars. Anthony Borgese fut inculpé en même temps que le Soldat de la famille Gambino Joseph "Joey Boy" Orlando et son Associé Giovanni "Johnny" Monteleone. En 2004, Anthony Borgese avait beaucoup de difficulté pour récupérer plus de 5000 dollars qu'il avait prêté à l'un de ses anciens amis. Il demanda donc de l'aide à Joseph Orlando. Dans un enregistrement, ce dernier expliqua comment il avait demandé à plusieurs de ses associés de frapper l'ancien ami d'Anthony Borgese pour récupérer son argent. "Anthony Borgese nous a montré ou habitait son ami. Ils ont sonné chez lui et une fois qu'il a ouvert la porte, il s'est fait frappé dessus". L'ancien ami fut transporté à l'hôpital avec une mâchoire et un nez cassé et plusieurs côtes fracturées. En raison de ces enregistrements, Anthony Borgese décida de plaider coupable. Âgé de 74 ans, il risquait de passer quelques années derrière les barreaux. Il utilisa donc sa notoriété pour essayer de faire changer son image. Dans une vidéo qu'il publia sur internet, Anthony Borgese lança un avertissement aux jeunes Italo-Américains qui seraient tentés par une vie dans la Cosa Nostra : "Dans ma carrière, j'ai beaucoup joué dans des rôles de durs ou de gangsters. Mais ce que j'ai fais là n'est pas bien, je me suis trompé, je vais m'en vouloir toute ma vie. Si vous voulez être quelqu'un d'honnête, il faut trouver un travail légitime et pas être un gangster". Finalement, le juge fédéral, Eric Vitaliano, décida de condamner Anthony Borgese à 6 mois d'assignation à résidence. Le juge était très "content" et "ému" que l'acteur ait utilisé sa notoriété pour mettre en garde les jeunes au danger du crime organisé. Eric Vitaliano a souligné le travail "remarquable" d'Anthony Borgese pour avoir récolter des "millions de dollars pour différentes associations caritatives". Le Soldat de la famille Gambino Joseph Orlando fut, quant-à lui, condamné à une peine de 51 mois de prison dans un pénitencier fédéral. Au tribunal, ce dernier promit au juge de renoncer à sa vie dans la Cosa Nostra une fois qu'il sortira de prison. "Je n'ai plus rien à faire avec eux. Je voudrais juste à ma sortie, ouvrir une pizzéria ou un restaurant et faire ce que j'aime le plus, cuisiner".

Lillo Brancato Jr
Lillo Brancato Jr

Lillo Brancato Jr est né à Bogota en Colombie. Adopté dès l'âge de 4 mois par une famille Italo-Américaine, il vécut une partie de son enfance à Yonkers à New-York. Bien qu'il soit d’origine Colombienne, Lillo Brancanto s'est toujours considéré comme un Italo-Américain. "Je me suis toujours considéré comme un Italien. Depuis que je suis petit, j'ai été élevé à manger des pâtes". Très jeune il fut repéré pour ses talents d'acteur et Robert De Niro lui confia le rôle de "Calogero "C" Anello" dans le film "A Bronx Tale". Il fut aussi connu du public pour avoir joué dans la deuxième saison des Sopranos en interprétant le personnage de Matthew Bevilacqua, un jeune associé de la famille Soprano qui rêve de devenir un membre initié de la Cosa Nostra Mais Lillo Brancanto a connu pas mal de problèmes avec la police. Lillo Brancato, commençait à avoir des problèmes dans sa carrière d'acteur. Il consommait de plus en plus de drogues. Il prenait de la cocaïne, puis de l’héroïne. D'après ses parents, il devenait de plus en plus paranoïaque. En Juin 2005, il fut interpellé par la police de New-York, celle-ci retrouva dans sa boite de cigarette quatre petits sachets d’héroïne. Beaucoup plus grave, le 10 décembre 2005, il fut arrêté une nouvelle fois par la police de New-York pour avoir participé à l'assassinat d'un policier du NYPD, Daniel Enchautegui. A cette époque, Lilo Brancanto sortait avec une jeune Italienne du nom de Stéphanie Armento. Son père Steve Armento était un ancien Associé de la famille Genovese. Ce dernier avait été rejeté par les membres des Genovese à cause de ses nombreuses dépendances, la drogue et l'alcool. Le 09 décembre 2005, ils décidèrent de sortir en boite et allèrent tous les deux dans un club de striptease dans le Bronx. Lillo Brancato connaissait bien le patron de cette boite et il savait qu'il pouvait avoir ses consommations gratuites et pendant qu'ils étaient en train de boire un verre, Steve Armento racontait à Lillo Brancato ses derniers cambriolages. De l'argent qu'il gagnait en volant pour assouvir sa consommation d'alcool et de drogue. Pendant cette soirée, Lillo Brancato était sous héroïne, mais aussi sous valium. Vers 4h du matin, en sortant du club de striptease, il n'avait plus de drogue à disposition, mais Lillo Brancati connaissait un ami à lui qui habitait dans le coin qui pouvait lui en fournir, un dénommé Kenneth Scovotti. Il arriva sur les lieux avec le père de sa copine, Steve Armento. Il frappa à la porte de la maison, mais personne ne répondit. Il décida alors de casser la fenêtre pour rentrer à l'intérieur. Mais le voisin de Kenneth Scovotti entendit ce qui se passait. Ce dernier était un policier de la NYPD qui n'était pas en service ce jour là du nom de Daniel Enchautegui. Avant de sortir, il appela le 911 et mis son badge du NYPD autour de son cou. Le policier sortit de chez lui et aperçu Lillo Brancato et Steve Armento s'engager dans une ruelle à coté de sa maison, ils essayaient sans aucun doute de s'enfuir. Le policier commença à crier : "Ne bougez pas !!" tout en pointant son arme de service dans leur direction. Steve Armanto n'hésita pas une seconde, il sortit son arme, se retourna et tira plusieurs fois sur le policier. Une fusillade éclata. Daniel Enchautegui fut touché mortellement et décéda lors de son trajet à l'hôpital. En attente de son procès, Lillo Brancato fut incarcéré dans la prison de Rikers Island à New-York. Il déclara à plusieurs détenus qu'il était "innocent" et qu'il ne devait pas "être ici", que c'était un "gars bien". Finalement, Lillo Brancato fut condamné à une peine de 10 ans de prison après avoir été reconnu coupable de tentative de cambriolage. Steve Armento fut condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle pour meurtre. La sœur du policier exprima sa colère en sortant du tribunal. "Je suis très déçu par le verdict. Pour moi, il sera toujours un meurtrier même si le jury pense le contraire". Lillo Brancato s'exprima après du verdict "Il n'y a pas un jour qui passe sans que je ne prie pas lui et sa famille. Il sera toujours dans mes prières. J'ai commis des erreurs, mais au fond de moi, je suis une personne bien. Je vais essayer en sortant de prison de devenir un meilleur fils, un meilleur frère, un meilleur ami, un meilleur citoyen". Libéré de prison en 2013, Lillo Brancato a repris sa carrière d'acteur.

Lire la suite

IL NE FAUT JAMAIS TRANSGRESSER LES RÈGLES DE LA COSA NOSTRA

13 Mars 2021, 11:10am

Publié par Xav

Anthony Seccafico
Anthony Seccafico

Juillet 2009, Anthony « Little Anthony » Seccafico, attendait un bus près de son domicile sur Arthur Kill Road à Staten-Island, quand un individu non-identifié ouvrit le feu. Les témoins présents ce jour là, ont déclaré aux policiers du NYPD avoir entendu près de sept coups de feu. Anthony Seccafico venait d’être touché à plusieurs reprises et essaya de prendre la fuite avant de s’écrouler par terre, il décédera quelques heures plus tard. Anthony Seccafico n’est pas n’importe qui, et quand la police du NYPD l’identifia formellement, l’enquête sera transférée au FBI, aux agents en charges de la surveillance du crime organisé. Avant ce meurtre, Anthony Seccafico avait un casier judicaire datant de 1984, année de son arrestation pour possession d’armes et stupéfiants. Pour ces délits, il servira moins d’un an de probation avant de continuer lentement, mais efficacement, son avancée au sein de la famille Bonanno. Anthony Seccafico finira par être intronisé dans la Cosa Nostra, et sera installé dans l’équipage du célèbre Capitaine, Patrick « Patty From the Bronx » DeFilippo, un membre influent de la famille Bonanno, opérant depuis le Bronx, soupçonné dans l’assassinat de Gerlando « George From Canada » Sciascia. L’itinéraire d’Anthony Seccafico n’était pas tellement difficile à suivre. Sur le coup d’une enquête fédérale, le Soldat de la famille Bonanno se rendait tous les jours, à la même heure, vers 4h30 du matin, à un arrêt de bus qui le menait directement vers Manhattan, lieu de son travail ou Anthony Seccafico était membre d’une section locale. Les assassinats liés à la Cosa Notra sont désormais rares, heureusement, mais à cette époque, les enquêteurs se sont posés plusieurs questions. Pourquoi ce meurtre en pleine rue ? Cet assassinat était-il lié à l’extradition récente de l’Acting Boss, Salvatore « Sal The Iron Workeer » Montagna vers le Canada ?, pour les agents du FBI le moment était en effet « curieux ». En réalité, cet assassinat remontait à des différends qui remontaient à plusieurs années. La Cosa Nostra à de la mémoire et peut être très patiente avant de vouloir rendre ses comptes : « Ce sont des gens très gentils » déclareront ses propres voisins mais pour la hiérarchie de la famille Bonanno, Anthony Seccafico avait franchi la ligne rouge, il fallait en faire un exemple. 

 

John Spirito
John Spirito

Tout commença quand au début des années 2000, suite aux inculpations de Patrick De Filippo et de John Spirito pour racket et meurtre, Anthony Seccafico fut chargé de remettre l’argent aux épouses des différents membres de la famille Bonanno inculpés. Mais cette mission, qui est habituelle pour les Soldats de la Cosa Nostra, afin d’aider financièrement les épouses et les enfants des membres incarcérés, ne se passa pas correctement. A l’été 2003, Little Anthony, comme il était souvent surnommé dans la famille Bonanno, arriva au domicile du Soldat, John « Johnny Joe » Spirito, un tueur à gage redoutable, condamné à vingt ans de prison pour sa participation dans le meurtre de Gerlando Sciascia. A son arrivée au domicile, Anthony Seccafico fut interpellé par le fils de John Spirito, dit Johnny Boy, qui deviendra quelques années plus tard un membre intronisé dans la famille Bonanno. Ce dernier demanda à Anthony Seccafico s’il donnait les bonnes sommes à sa mère, le soupçonnant de garder une partie pour lui. Le Soldat de la famille Bonanno vit rouge et gifla le fils de John Spirito : « Moi je suis dans les parages actuellement, pas ton père. Si tu as un problème, demande à ton père de venir me voir quand il rentrera à la maison ». John Spirito qui venait de plaider coupable à une accusation de meurtre, avait été condamné à vingt ans de prison et sera libérable en 2021. Pour Anthony Seccafico, cet acte d'insubordination signifiait le début de la fin et même si Johnny Boy, n’était pas encore à cette époque, un Soldat de la Cosa Nostra, frapper le fils d’un membre aussi respecté que John Spirito, n’était pas envisageable. De plus, certains membres incarcérés de la famille Bonanno, se plaignaient qu’Anthony Seccafico passait « un peu trop de temps » avec leurs épouses respectives. Au même moment, son Capitaine, Patrick DeFilippo tentait sa chance dans un procès fédéral. Agé à cette époque de soixante deux ans, ce dernier ne pouvait pas se permettre un accord de plaidoyer, qui aurait signifié sans nul doute une condamnation à mort, il préféra alors de « jouer un coup de poker » et tenter sa chance dans un procès. Le problème, c’est que Patrick DeFilippo qui avait une corpulence assez importante avait perdu beaucoup de poids en très peu de temps et il avait demandé à Anthony Seccafico, de lui acheter de beaux costumes, pour paraitre de manière convenable lors de son procès. Mais le Soldat de la famille Bonanno se garda bien de respecter les ordres de son supérieur et lui acheta des costumes beaucoup trop grands et de mauvaises qualités, dans un but, encore une fois , de garder une partie de l’argent. Le contrat virtuel qui planait depuis quelque temps au dessus de sa tête, fut acté suite à cet évènement, qui scella pour de bon le sort d’Anthony Seccafico.

Lire la suite