Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

colombo

L'ANCIEN CONSIGLIERE DE LA FAMILLE COLOMBO EST DECEDE

25 Septembre 2013, 05:30am

Publié par Xav + A.S

L'ANCIEN CONSIGLIERE DE LA FAMILLE COLOMBO EST DECEDE

Richard "Richie Nerves" Fusco, qui fut le Consigliere de la famille Colombo de 2008 à 2001 vient de décéder à New-York de cause naturelle, il avait 77 ans. Le 20 Janvier 2001, il avait été arrêté en même temps que plusieurs membres de la famille Colombo ainsi que l’actuel Acting Boss, Andrew "Andy Mush" Russo (Voir article : L'Acting Boss de la famille Colombo condamné à 33 mois de prison) et son Underboss, Benjamin "The Claw" Castellazzo (Voir Article : Condamnation pour l'Underboss de la famille Colombo). Accusé d'extorsion, il avait été condamné à 4 mois de détention dans un hôpital pour des détenus fédéraux. Il risquait jusqu'à deux ans de prison dans un pénitencier fédéral, mais la juge fédérale, Kiyo Matsumoto avait été clémente et avait préféré ne pas incarcérer Richard Fusco en raison de ses nombreux problèmes de santé. Quelques jours après la condamnation de l'ancien Consigliere de la famille Colombo, cette dernière avait été très énervée. En effet, Elle avait appris par plusieurs témoins, que Richard Fusco s'était moqué d'elle à la sortie du tribunal. Il avait dis à ses amis qu'il avait feint la surdité pour ne pas répondre aux questions de la juge fédérale. Mais malgré ses talents d'acteur, Richard Fusco souffrait bien de nombreuses maladies rénales. Il est décédé juste après avoir participé à l'enterrement de son beau-frère. Richard Fusco à une longue histoire dans la Mafia italo-Américaine. Il était un allié fidèle de Carmine "The Snake" Persico, actuel Boss de la famille Colombo qui purge plusieurs peines de prison à perpétuité dans le pénitencier fédéral de Butner en Caroline du Nord. D'après les autorités judiciaires, Richard Fusco avait passé près de 14 ans derrière les barreaux en raison de sa participation active dans les différentes guerres internes qui avaient éclaté dans la famille Colombo. A sa sortie, de prison, il devint le Consigliere de la famille mafieuse, mais ce dernier était en résidence surveillée et ne pouvait côtoyer en aucun cas d'autres membres de la Cosa Nostra. Il pouvait seulement sortir librement de chez lui, le mardi et le jeudi pour ses examens médicaux. Mais après quelques filatures, le FBI avait la quasi-certitude que Richard Fusco y tenait des réunions avec d'autres membres de la Cosa Nostra dans le cabinet médical.

Lire la suite

UN REPENTI DE LA FAMILLE COLOMBO DEMANDE A LA JUSTICE DE LUI PAYER UN NOUVEAU VISAGE

5 Septembre 2013, 19:53pm

Publié par Xav + A.S

UN REPENTI DE LA FAMILLE COLOMBO DEMANDE A LA JUSTICE DE LUI PAYER UN NOUVEAU VISAGE

Un nouveau nom, une nouvelle vie dans un autre État, cela n'est pas suffisant pour Sebastiano "Sebby" Saracino, (voir photo)un ancien soldat de la famille Colombo qui avait décidé de collaborer avec la justice en 2010. La vie dans le programme de protection des témoins est toujours compliqué pour un ancien membre de la Cosa Nostra. Une nouvelle vie commence, éloignée de ses anciens associés qui veulent désormais le voir mort et cela n'est pas toujours facile à gérer. Pour éviter la prison, Sebastiano Saracino avait accepté de témoigner contre plusieurs membres de la famille Colombo dont son propre frère, Dino “Little Dino” Saracino. Ce dernier était accusé de plusieurs meurtres par la justice Américaine. D'après le FBI, quand Dino Saracino apprit que son propre frère allait témoigner contre lui, il aurait demandé à la hiérarchie de la famille Colombo la permission de le tuer. Cette information n'a pas été prise à la légère par le FBI et surtout par Sebastiano Saracino. D'après les autorités judiciaires, Sebastiano Saracino était très inquiet à cause d'une photo prise par un journaliste New-Yorkais à la sortie d'un tribunal fédéral. Sur celle-ci, on peut voir ce dernier sortir en vitesse, un bonnet sur la tête. D'après lui, grâce à cette photo, les membres de la famille Colombo peuvent facilement le repérer n'importe ou aux États-Unis. Pour éviter de se faire reconnaitre, il demanda à la justice Américaine de lui payer un chirurgien esthétique pour lui refaire entièrement son visage. Retour sur une histoire qui restera à jamais marqué dans les annales du crime organisé aux États-Unis. Tout commença en décembre 2010, Sebastiano Saracino avait plaidé coupable d'avoir menti aux services d'immigration en 2002. Il avait assuré aux fonctionnaires n'avoir commis aucun crime aux États-Unis depuis son arrivé en 1979. En effet, Sebastiano Saracino avait immigré d'Italie à Brooklyn à l'âge de 24 ans avec sa famille et au début des années 2000, il avait demandé nationalité Américaine. A cette époque, ce dernier vivait en Caroline du Nord et il était déjà soupçonné par le FBI d'appartenir à la famille Colombo mais cette dernière n'avait aucune preuve. Mentir aux fonctionnaires de l'immigration était déjà un crime grave, mais ce n'était pas la première fois que Sebastiano Saracino mentait aux autorités. En 2008, le FBI lança une opération de grande envergure contre la Cosa Nostra et plus particulièrement sur la famille Colombo. Plusieurs membres de la famille mafieuse dont Thomas "Tommy Shots" Gioeli l'Acting Boss à cette époque (Voir article Thomas Gieoli bientôt libéré?) furent arrêtés et inculpés de divers crimes (meurtres, racket). Sebastiano Saracino figurait dans la liste des personnes arrêtées ce jour là. Devant le FBI, il nia à plusieurs reprises avoir participé à des incendies orchestrait par son frère, Dino Saracino. Le jour de sa comparution devant le tribunal, plusieurs journalistes New-Yorkais attendaient sa sortie pour le prendre en photo, mais Sebastiano Saracino ne sortit jamais. Pourtant, les procureurs fédéraux déclarèrent que le soldat de la famille Colombo avait décidé de plaider coupable des accusations retenues contre lui. Le lendemain, John Marzulli, un journaliste du "Daily News" aperçut l'avocat de Sebastiano Saracino, John Jordan discutait avec le procureur en charge du dossier contre la famille Colombo. Pour les spécialistes de la Mafia Italo-Américaine, cela ne faisait plus aucun doute, Sebastiano Saracino avait décider de collaborer avec la justice. Vu l'ampleur de la rumeur, le juge fédéral Brian Cogan, avait rapidement confirmé que le soldat de la famille Colombo coopérait bien avec la justice Américaine et que le jour de son plaidoyer, il avait fait fermer le tribunal, pour pouvoir le faire sortir sans être vu par les journalistes qui attendaient à l'extérieur de la salle. D'après certains spécialistes de la Mafia Italo-Américaine, Sebastiano Saracino avait décidé de plaider coupable du meurtre de Richard Greaves, un associé de la famille Colombo qui d'après lui avait été tué par son frère Dino Saracino dans le sous-sol de sa maison. Il envoya aussi les agents FBI dans un cimetière utilisait par la famille Colombo, là ou le corps de William "Wild Bill" Cutolo un ancien capitaine de la famille mafieuse avait été retrouvé en 2008. Pour certains avocats, le fait d'avoir fermé à huit clos le tribunal lors de la comparution de Sebastiano Saracino permit aux journalistes de savoir que ce dernier était en train de se "retourner" contre la famille Colombo : "Il a plaidé coupable devant un juge fédéral qui avait ordonné de fermer l'accès à la salle d'audience. Cela est un peu léger" déclara procureur fédéral. Sebastiano Saracino a finalement témoigné contre son frère Dino Saracino, lors de son procès qui s'ouvrit en 2012. Quand le procureur fédéral demanda à Sébastino Saracino qui avait tué Richard Greaves, il répondit calmement : "Mon frère Dino". Ce dernier commença à hurler dans la salle d'audience: "Ce gars là, ce n'est pas mon frère. Arrête de mentir Sebby". Finalement le témoignage de Sebastiano Saracino ne fut pas jugé crédible par le jury qui acquitta le soldat de la famille Colombo de plusieurs meurtres, mais il fut reconnu coupable de conspiration de racket.

Lire la suite

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE COLOMBO ACCUSE LE GOUVERNEMENT D'AVOIR TRAUMATISE SON CHIEN

25 Août 2013, 09:30am

Publié par Xav + A.S

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE COLOMBO ACCUSE LE GOUVERNEMENT D'AVOIR TRAUMATISE SON CHIEN

Frank "Frankie Steel" Pontillo est un associé de longue date de la famille Colombo. Il avait été arrêté en 1991 par le FBI pour avoir participé à la troisième guerre interne qui avait faire rage dans la famille Colombo au début des années 1990. De nouveau arrêté en 2011 lors d'une vaste opération menée par le FBI contre la Cosa Nostra, il fut accusé d'avoir vendu pour près de 10 000 dollars de téléviseurs volés à New-York. Pendant son procès, il accusa le gouvernement d'avoir traumatisé son chien, un caniche dénommé "Logan", lors de son arrestation à son domicile à Staten-Island. Son avocat avait demandé à un juge fédéral, Leo Glasser de prendre en compte lors de son verdict le traumatisme qu'avait pu subir son chien lors de la perquisition menée par le FBI. D'après ce dernier, deux équipes du FBI avaient jeté des grenades "assourdissantes" dans la maison de Frank Pontillo : "L'explosion à propulsé son chien dans une autre pièce. A cause de ça, il n'est plus le même aujourd'hui" déclara son avocat. Frank Pontillo stipula que son arrestation était exagérée et la compara à une opérations des Navy SEAL lors de l'assassinat de Oussama Ben Laden au Pakistan en 2011. Le voisin du mafieux avait déclaré à la police qu'il se croyait dans un film d'action. "C'était horrible. j'ai commencé à regarder par la fenêtre et deux agents ont pointé leur arme sur moi". L'agent du FBI James Margolin stipula que ce genre d'intervention était nécessaire vu le passé criminel de Frank Pontillo. Mais ce dernier savait que ce genre d'accusation n'allait pas suffire pour amadouer le juge Leo Glesson, connu pour avoir condamner l'ancien Boss de la famille Gambino, John Gotti en 1992. Il déclara qu'il avait déjà voulu arrêter sa vie dans le crime organisé mais qu'a Staten-Island, l'endroit ou il vivait, c'était rempli de gangsters. "Chaque fois que je vais quelque part, je vois quelqu'un que j'ai connu dans le passé" déclara t'il devant le juge fédéral. Leo Glasser qui avait déjà condamné deux fois dans le passé Frank Pontillo, montra une certaine forme de sympathie : "Je vous comprends, c'est un problème avec des personnes qui ont grandi dans des quartiers à forte densité mafieuse comme à Bensonhurst ou à Staten-Island et qui ont passé de nombreuses années en prison". déclara t'il. A la surprise générale, le juge féral, Leo Glasser condamna Frank Pontillo à 6 mois de résidence surveillée ainsi qu'a deux ans de probation. Ce dernier qui était accompagné de sa futur femme, prévoit de se marier dans les mois à venir et d'ouvrir une entreprise de plomberie. Interrogé à la sortie du tribunal sur la santé de son chient, il répondit calmement : "Il va mieux, merci". Mais le retour à la maison allait être difficile pour l'associé de la famille Colombo. En effet, certains voisins avaient été surpris d'apprendre que ce dernier travaillait pour la Cosa Nostra : "C'est honteux, je ne suis pas d'accord avec ce verdict. Il mériterait d'aller en prison" déclara une de ses voisines. Un autre habitant de Staten-Island critiqua ouvertement le verdict du juge fédéral, Leo Glasser : "Je pense qu'il est très étroit d'esprit. Je ne sais pas ou il a eu ses informations sur la criminalité à Staten-Island. C'est énervant, honte à lui". Cette semaine Jerry Capeci un spécialise de la Mafia Italo-Américaine déclara que le juge fédéral Leo Glasser avait condamné Frank Pontillo à une peine légère grâce à l'accord des procureurs en charge du dossier contre la famille Colombo. En effet, d'après lui sa condamnation à permis à Frank Pontillo de porter un micro pendant plus d'un an pour la D.E.A (Drug Enforcement Administration) même si d'après le journaliste, les résultats obtenus ne furent pas jugés satisfaisants. Affaire à suivre...

Lire la suite

L'ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO PROMET AU JUGE DE NE PAS MENACER LE JURY DANS SON NOUVEAU PROCES

5 Août 2013, 17:07pm

Publié par Xav + A.S

L'ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO PROMET AU JUGE DE NE PAS MENACER LE JURY DANS SON NOUVEAU PROCES

Joel "Joe Waverly" Cacace était l'ancien Acting Boss de la famille Colombo au début des années 2000. Son règne à la tête de la famille mafieuse fut de courte durée, car en 2003, la justice Américaine inculpa ce dernier de plusieurs meurtres. Après avoir accepter de plaider coupable, il fut condamné à une peine de 20 ans de prison qu'il purge actuellement dans la prison fédérale de Beaumont au Texas. En 2008, alors qu'il était incarcéré, il fut inculpé d'avoir commandité le meurtre d'un ancien policier du NYPD, Ralph Dols. Joel Cacace avait lancé un contrat contre ce dernier, car il sortait avec son ex-femme. Le meurtre de Ralph Dols avait choqué une grande partie de la population et le procureur général Eric Holder avait réclamé la peine de mort pour l'ancien Acting Boss de la famille Colombo. Mais en Mai 2012, Thomas Gieoli un des tueurs présumé avait été acquitté de l'assassinat de Ralph Dolls. Face à ce retournement de situation, Eric Holder avait déclaré qu'il ne demanderait qu'une peine de prison à perpétuité si Joel Cacace était reconnu coupable (Voir article : Le gouvernement ne demandera pas la peine de mort pour Joel Cacace). Son procès devrait s'ouvrir très prochainement, mais les procureurs fédéraux en charge du dossier contre Joel Cacace ont demandé au juge fédéral de faire la sélection du jury à huit clos. Pour les procureurs, l'ancien Acting Boss de la famille Colombo est considéré comme quelqu'un "d'extrement dangereux". Les avocats de Joel Cacace ont tout de suite fait appel de cette demande en déclarant que leur client était devenu si "faible" qu'il ne pouvait plus faire ce genre de chose. Ils affirmèrent même que Joel Cacace et ses associés ne feraient pas de "mal à une mouche". S'il était reconnu coupable, Joel Cacace qui est aujourd'hui âgé de 72 ans, terminerait sa vie derrière les barreaux. Sa date de sortie étant prévue en 2020, il aura alors 81 ans.

Lire la suite

L'ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO MENACÉ PAR UN AGENT DU FBI

14 Juillet 2013, 17:06pm

Publié par Xav + A.S

L'ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO MENACÉ PAR UN AGENT DU FBI

De 2008 à 2009, Ralph DeLeo était devenu l'Acting Boss de la famille Colombo. Mais son règne fut de courte durée. En effet, en décembre 2009, il fut accusé de divers trafics et condamné le 23 novembre 2012 à 19 ans de prison dans un pénitencier fédéral. Sa peine avait été réduite car Ralph DeLeo avait accepté de plaider coupable de toutes les accusations retenues contre lui (Voir article : Ralph DeLeo gère la famille Colombo depuis Boston). Mais cette semaine, l'avocat de Ralph DeLeo a transmis à un tribunal fédéral de Somerville un courrier de son client. Dans celle-ci, Ralph DeLeo demande à un juge de rejeter son plaidoyer de culpabilité qu'il avait effectué avec la justice Américaine en Novembre 2012. Ce dernier prétend en effet, qu'une personne travaillant dans le tribunal avait imité sa signature et signé ses aveux à sa place. Incarcéré dans la prison fédérale de Butner en Caroline du Nord, Ralph DeLeo qui est aujourd'hui âgé de 70 ans ne pourrait pas sortir de prison avant Octobre 2025. En Novembre 2012, Ralph DeLeo avait décidé de plaider coupable pour des accusations de racket. La justice Américaine avait déclaré que ce dernier dirigeait la famille Colombo depuis Boston et que lui et ses associés étaient très actif dans le trafic de stupéfiant, dans l’extorsion et dans le prêt usuraire. Ralph DeLeo connait déjà parfaitement le milieu carcéral Américain. En effet, il a déjà passé plus de la moitié de sa vie en prison. En 1977, il avait été condamné à une peine de 25 ans pour vol à main armé. Pendant son incarcération, il en avait profité pour s'évader. Arrêté quelques mois plus tard par le FBI, il avoua être l'auteur du meurtre d'un médecin de campagne, Walter Bond qui avait été tué pendant la fuite de Ralph DeLeo en Octobre 1977. En 1991, alors qu'il était incarcéré pour ce meurtre, le gouverneur de l'Ohio, décida d'accorder sa clémence pour les crimes de Ralph DeLeo effectué dans son État. Il fut alors libéré de prison en 1997. Dans un courrier écrit de sa cellule, il prétend aussi avoir été menacé par un agent du FBI : "Je demande au tribunal de prendre en compte mon etat de santé et des menaces proférées par un agent du FBI qui m'avait certifié qu'il allait me faire tuer en prison". Le procureur fédéral Timothy E. Moran qui était en charge du dossier contre Ralph DeLeo déclara à la presse : "Je pense qu'en condamnant Ralph DeLeo à une peine de 19 ans de prison,le tribunal s'était rendu compte de la dangerosité de ce dernier envers la population. Pendant la perquisition de son appartement, un arsenal d'armes avait été retrouvé et je pense que son passé criminel parle pour lui".

Lire la suite

THOMAS GIOELI BIENTOT LIBERE ?

25 Mai 2013, 17:08pm

Publié par Xav + A.S

THOMAS GIOELI BIENTOT LIBERE ?

L'ancien "Acting Boss" de la famille Colombo, Thomas "Tommy Shots" Gioeli, à peut être une chance d'échapper à une condamnation pour meurtre la semaine prochaine. Les procureurs fédéraux ont informé le juge Brian Cogan que de nouvelles informations avaient fait surface montrant qu'une autre personne que Thomas Gioeli avait été impliquée dans le meurtre de Frank "Chestnut" Marasa en 1991. Le 9 mai 2012, Thomas Gieoli avait été acquitté des meurtres de William Cutolo et de Ralph Dolls (voir article : Le gouvernement ne demandera pas la peine de mort pour Joel Cacace) mais il avait été reconnu coupable d'avoir comploter l'assassinat de Frank Marasa. Le juge fédéral à ordonné aux deux parties de se présenter devant lui le 28 mai prochain pour déterminer la suite à donner à ce procès. Bien que Thomas Gioeli a évité une peine à perpétuité pour tous ces meurtres, il est toujours confronté à une peine de 20 ans de prison pour l'assassinat de l'ancien "soldat" de la famille Colombo, Frank Marasa. "Cette affaire sent extrêmement mauvais pour l'équipe de procureur en charge du dossier. Ca va être un fiasco" déclara une source anonyme. Avec ces nouvelles informations, Thomas Gioeli pourrait demander d'annuler le verdict et de demander un nouveau procès. Si le juge décidait de rejuger Thomas Gioeli, ce dernier pourrait demander à être libéré sous caution en attentant son nouveau procès. "Nous avons toujours soutenu le fait que notre client (Thomas Gioeli) était innocent de toutes ses charges" déclara l'avocat de la défense Adam Perlmutter. Si Thomas Gioeli était acquitté du meurtre de Frank Masara, cela pourrait remettre en cause le témoignage de son ancien bras droit Dino Calabro. Ce dernier avait décidé de collaborer avec la justice juste après son arrestation pour éviter une peine de prison à perpétuité. Pendant le procès, Dino Calabro avait affirmé que Thomas Gioeli avait ordonné le meurtre de Frank Masara en lui disant : "Tue le, et tu te débarrasses du corps".

Lire la suite

L'ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO CONDAMNE A 33 MOIS DE PRISON

27 Avril 2013, 15:45pm

Publié par Xav + A.S

L'ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO CONDAMNE A 33 MOIS DE PRISON

Le juge fédéral Kiyo Matsumoto, a reçu une salve d'applaudissements à l'énoncé du verdict contre Andrew "Andy Mush" Russo. Le juge a en effet décidé de condamner l'actuel "Acting Boss" de la famille Colombo à une peine de 33 mois de prison. Andrew Russo risquait une peine beaucoup plus longue mais comme ses autres collègues mafieux, il prétexta être trop vieux et trop malade pour être incarcéré. Emprisonné depuis 2011, il sera libérable dès le mois de Mai. "Votre grand père sera bientôt de retour parmi vous" déclara Kiyo Matsumoto à la famille d'Andrew Russo présente dans la salle dont sa petite fille qui hurla de joie après le discours du juge. Indiquant que celui-ci avait une grande famille et qu'il devait songer maintenant à quitter sa vie dans le crime organisé pour s'occuper de ses enfants et petits-enfants. Andrew Russo avait été arrête le 22 janvier 2011 lors d'une grande opération orchestré par le FBI. Elle avait permis d'arrêter plus de 127 personnes liées de près ou de loin à la Mafia Italo-Américaine. La famille Colombo avait subit un énorme revers ce jour là. Plusieurs de ses membres et associés ainsi que l'administration toute entière avaient été arrêtés. Benjamin "La Griffe" Castellazzo l'"Underboss" avait été condamné à une peine de 63 mois de prison alors que le même juge avait condamné Richard Fusco le "Consigliere" actuel de la famille Colombo à une peine d'emprisonnement de 4 mois à purger dans un hôpital fédéral. Ce dernier avait été pendant tout le procès incapable d'entendre la moindre chose même en étant équipé d'un casque sans fil. Il prétextait en effet être sourd depuis des années. Quelques semaines plus tard, le juge Kiyo Matsumoto était furieuse quand elle avait appris par plusieurs témoins , que Richard Fusco avait quitté la salle d'audience en riant avec sa famille après avoir feint la surdité pendant tout le procès.
A l'énoncé du verdict, l'avocat d'Andrew Russo salua la décision du juge. "Mon client est quelqu'un de paisible, il veut passer le reste de sa vie entouré de sa famille". Mais le procureur général se demande encore de quelle famille s'agit-elle. Dans les derniers enregistrements, Andrew Russo promettait de remettre sur "pied" la famille Colombo. Lors de son arrestation en Janvier 2011, il n'avait pas hésité à initier un nouveau membre dans le Métropolitan Center, la prison ou il était incarcéré. Le procureur Elizabeth Geddes expliqua devant la presse : "La famille Colombo n'est pas une organisation communautaire. Ils n'ont qu'un seul but, se faire de l'argent".

Lire la suite

LE GOUVERNEMENT NE DEMANDERA PAS LA PEINE DE MORT POUR JOEL CACACE

26 Avril 2013, 09:39am

Publié par Xav + A.S

LE GOUVERNEMENT NE DEMANDERA PAS LA PEINE DE MORT POUR JOEL CACACE

Joel "Joe Waverly" Cacace est un capitaine de la famille Colombo connu pour avoir un tempérament très brutal, ce qui lui valu d'être très respecté dans la famille Colombo. Il aurait été impliqué selon le FBI dans plusieurs assassinats. Pour la famille Colombo, Joel Cacace est quelqu'un de confiance, qui ne trahirait jamais la famille. C'est pour cela qu'il fut nommé comme "Acting Boss" au début des années 2000, comme une récompense de sa loyauté à l'égard de la famille Colombo. Mais en 2003, les ennuis commencèrent à arriver pour Joel Cacace. Il fut arrêté par le FBI pour plusieurs affaires (assassinats, racket et extorsion). Il plaida coupable en 2004 et fut condamné à une peine de 20 ans de prison à purger dans un établissement fédéral. En 2008, alors qu'il était incarcéré, il fut de nouveau accusé d'avoir commandité le meurtre de Ralph Dols, un agent de police. Cette affaire remontait à plusieurs années, Joel Cacace aurait lancé un contrat contre Ralph Dols car il se sentait humilié qu'une personne d'origine "latino", policier de surcroit puisse se permettre de sortir avec son ancienne épouse. Le 25 août 1997, Dino Calabro et Dino Saracino deux associés de la famille Colombo avaient tendu une embuscade à Ralph Dols alors qu'il sortait tranquillement de son domicile. Une fois le contrat effectué, Dino Calabro et Dino Saracino furent initiés dans la famille Colombo. La Mafia Italo-Américaine interdit de façon générale l'attaque contre les forces de l’ordre ou les civils mais la famille Colombo restait une exception à la règle. Carmine Persico le Boss actuel de la famille Colombo avait déjà lancé un contrat contre le procureur William Aronwald. Le contrat avait été "bâcle" et c'était le père du procureur qui avait été tué à sa place. Le meurtre de Ralph Dols, un agent de police du NYPD choqua la population de New-York. Une fois Joel Cacace arrêté, le gouvernement prépara son dossier et déclara qu'il était prêt à demander une condamnation à mort pour ce crime.
En 2008, les meurtriers présumés, Dino Saracino et Dino Calabro furent arrêtés. Le dernier décida pour éviter une longue peine de prison de collaborer avec la justice. Il accusa un troisième participant dans ce meurtre en la personne de Thomas Gioeli. Ce dernier était un membre important de la famille Colombo et Dino Calabro l'accusa d'avoir participé à l'assassinat de Ralph Dols. Thomas Gioeli avait repris la relève de Joel Cacace en tant qu'"Acting Boss" lors de son arrestation en 2003. Quand il fut accusé du meurtre de Ralph Dols, il était déjà en attente de jugement pour plusieurs crimes. En mai 2012, le procès de Dino Saracino et Thomas Geoli s'ouvrit à New-York. Le témoin vedette fût Dino Calabro qui décida de témoigner à la barre. Le contre interrogatoire de Dino Calabro fut cinglant. L'avocat de la défense prétendit que Dino Calabro était un homme qui battait couramment sa femme et qu'il tuait des animaux pour le plaisir. Au final, les deux mafieux furent acquittés du meurtre de Ralph Dols, le témoignage de Dino Calabro ne fût pas jugé très convainquant par le jury. Le procureur général Eric Holder qui avait réclamé au départ à ce que Joel Cacace soit condamné à la peine de mort revint sur sa décision. Il demanda aux procureurs en charge du dossier contre Joel Cacace de ne pas demander la peine de mort contre l'ancien "Acting Boss" de la famille Colombo qui était toujours en attente de jugement dans cette affaire. Il justifia sa décision en pretextant que "Personne ne devait faire face à la peine de mort s'il n'existait pas des preuves médico-légales contre le suspect et que les témoins du gouvernement n'étaient pas jugés crédibles par les jurés".
En attendant, Joel Cacace reste incarcéré au Metropolitan Center. S'il était déclaré non coupable d'avoir commandité le meurtre de Ralph Dols, il serait libérable en 2020.

Lire la suite

DENNIS DELUCIA CONDAMNE A 36 MOIS DE PRISON

23 Avril 2013, 17:17pm

Publié par Xav + A.S

DENNIS DELUCIA CONDAMNE A 36 MOIS DE PRISON

Dennis DeLucia, un capitaine de la famille Colombo a été condamné à 36 mois de prison pour extorsion à purger dans un établissement fédéral. Il avait été arrête en janvier 2011 en même temps que toute l'administration de la famille Colombo. Dennis "Fat Dennis" DeLucia pouvait être condamné à plus de 46 mois de prison mais sa fille qui venait de révéler son homosexualité, a écrit une lettre qu'elle envoya au juge fédéral Kiyo Matsumoto pour soutenir son père. Dans celle-ci, elle prétendait que son père l'avait aidé dans cette dure épreuve et qu'elle espérait que sa peine de prison pour extorsion soit réduite pour qu'il puisse passer le plus temps possible avec "son petit fils". "Mon père à toujours été une personne très machiste. A la maison, c'était les femmes qui faisaient le repas et qui nettoyaient la table. Il ne m'a jamais laissé tombé quand je lui ai avoué mon homosexualité. Il a toujours été fier de moi". Dennis DeLucia avait refusé de plaider coupable de toutes les accusations retenues contre lui, ce qui avait énervé la plupart des membres de la famille Colombo. Le juge fédéral Kiyo Matsumoto le condamna finalement à une peine plus légère, il déclara que Dennis DeLucia avait donné de l'argent à une association s'occupant des enfants de détenus mais qu'"Une dizaine d'année derrière les barreaux n'avait pas changé la mentalité de Dennis DeLucia par rapport au crime organisé". Dennis DeLucia emprisonné depuis 2011 pourrait être libérable d'ici 2 mois.

Lire la suite

RALPH DE LEO GERE LA FAMILLE COLOMBO DEPUIS BOSTON

6 Mars 2013, 17:20pm

Publié par Xav + A.S

RALPH DE LEO GERE LA FAMILLE COLOMBO DEPUIS BOSTON

Au début des années 1990, Ralph DeLeo purgeait une peine de 15 ans de prison pour meurtre dans un établissement fédéral. Il rencontra Alphonse Persico qui est le fils de Carmine Persico le Boss actuel de la famille Colombo. Ils devinrent très proches et quand Ralph DeLeo sortit de prison en 1997, il fut intronisé dans la famille Colombo.
Au début des années 2000, il déménagea dans le Massachusetts et devint "Capitaine". Les activités de Ralph DeLeo étaient le trafic de drogue, l'extorsion, le prêt usuraire et le racket. En 2008 il fut nommé "Acting Boss" en remplacement de Thomas "Tommy Shots" Gioeli qui venait d'être arrêté pour meurtre.
Il gérait les "affaires courantes" de la famille Colombo pendant que Carmine "The Snake" Persico était en prison. Mais la vie d'un Boss est différente de celle d'un "soldat" ou même d'un "capitaine". Un jour ou il se plaignait de tout ca avec sa soeur au téléphone, le FBI en profita pour enregistrer la conversation.
"A Boston je ne suis plus personne, mais à New York ce n'est pas pareil. Tout le monde est différent avec moi, ils me tiennent la porte, ils prennent mon manteau quand je me deshabille. Ils me demandent toujours si je me sens bien ou si je veux un café."
Ignorant que son téléphone était sur écoute, il continua à se confier.
"Ils me portent trop d'attention, ils me font des embrassades, ils me tiennent la portière de voiture... Tu sais tout ce genre de chose... Au fond de moi je suis quelqu'un d'ordinaire, je ne suis pas habitué à ca. Je ne peux pas emmener ma copine avec moi, j'ai peur qu'elle se doute de quelque chose. Ils agissent vraiment comme dans les Sopranos (Série télé diffusé par HBO)".
"On a même était obligé de changer plusieurs fois de véhicules pour éviter d'être suivi. Je n'étais pas pret pour cela".
Il raconta aussi à sa soeur sa "première journée de travail" qui fut harrassante.
"La journée a commencé par une première réunion au petit déjeuner.Juste après nous nous sommes rendu à l'autre bout de la ville pour une autre réunion. Pour terminer le soir,nous avons tous diner au restaurant. Je suis rentré à l'hotel, je n'arrivais pas à dormir tellement mon ventre était plein".
Ralph DeLeo contrôlait la famille Colombo depuis le Massachusetts et plus précisément à Boston.
"C'est la première fois en 30 ans de carrière que je vois un Boss temporaire d'une des 5 familles de New York controler sa "famille" depuis un autre Etat" déclara l'agent du FBI Todd Richards. "Ralph DeLeo était responsable des activités de la famille Colombo et il s'est installé à Détroit pour éviter d'être dans la ligne de mire du FBI" précisa t'il.
Par le passé, travailler dans une région controlée par une autre famille de la Cosa Nostra pouvait entrainer une "guerre" entre les deux clans. Mais Ralph DeLeo connaissait bien Gennaro "Jerry" Angiulo un membre important de la famille Patriarca. (Une famille de la Cosa-Nostra qui opère généralement dans ce secteur).
Raplh DeLeo ne resta pas longtemps au pouvoir. Le 17 décembre 2009, il est accusé avec d'autres membres de la famille Colombo de divers trafics dans le Massachusetts, Rhode Island, New York, Floride et dans l'Arkansas.
Le 23 Novembre 2012, il est condamné à une peine de 19 ans de prison après avoir plaidé coupable d'importation et de distribution de stupéfiants.

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>