Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LES PROCUREURS ANNULENT LES POURSUITES CONTRE LE PARRAIN DE LA COSA NOSTRA A PHILADELPHIE

1 Février 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

LES PROCUREURS ANNULENT LES POURSUITES CONTRE LE PARRAIN DE LA COSA NOSTRA A PHILADELPHIE

Après avoir rendu un verdict sans appel contre George Borgesi, l’actuel Consigliere de la famille de Philadelphie (Cf : « Not Guilty »), il ne restait plus qu’a Joseph Ligambi (voir photo), de recevoir un verdict sur les accusations restantes. Ce dernier, qui avait été acquitté de subornation de témoin, était toujours accusé de trois autres charges (une charge de complot et deux autres charges pour jeux illégaux), après que le jury, composé de onze femmes et un homme eurent rendu un verdict partiel contre lui (10 voix pour sa non-culpabilité et 2 autres indécis). Pour éviter un autre procès, les procureurs ont décidé en début de semaine d’annuler tout simplement les poursuites engagées contre le Parrain de la Mafia à Philadelphie. Il ne restait plus qu’au juge fédéral Eduardo Robreno, qui pouvait très bien retenter un troisième procès contre Joseph Ligambi, d’accepter la décision des procureurs fédéraux, et ce dernier accepta sans surprise. Joseph Ligambi qui était incarcéré depuis son arrestation en Mai 2011, et qui avait été refusé par deux fois une libération sous caution, fut donc libéré au petit matin, un soulagement pour son avocat Edwin Jacobs : « Pour une fois, je suis d’accord avec les procureurs fédéraux qui ont pris la meilleure des décisions" déclara t'il. La plupart des spécialistes du crime organisé ont déclaré, que les procureurs préféraient arrêter un procès qui coutait beaucoup d’argent au contribuable, pour retenter leur chance une prochaine fois. Mais si les procureurs fédéraux essayent de nouveau d’inculper la hiérarchie de la famille de Philadelphie, certains journalistes estiment, qu’ils leur fraudaient des témoins beaucoup plus crédibles, que ceux qu’ils ont utilisé tout le long du procès : « Il y avait très peu de preuves, et les témoins étaient des anciens criminels.Si le gouvernement fédéral avait fait témoigner des personnes plus crédibles, les choses auraient pu être différentes » déclara un juré qui préfèra garder l’anonymat. En libérant Joseph Ligambi et George Borgesi, la Cosa Nostra récupère deux « pointures », après la libération il y a quelques mois de Joey Merlino (Cf : Joey Merlino veut se retirer de la Mafia). George Borgesi, qui vient d’être libéré de prison, après avoir passé près de treize ans un pénitencier fédéral pour racket, sera en liberté surveillée pendant dix huit mois, avec l’interdiction formelle de côtoyer des membres de la Cosa Nostra, ou de quitter l’État de la Pennsylvanie sans une autorisation spéciale de son agent de probation. Ce retour dans les rues de Joseph Ligambi et George Borgesi, pourrait créer des tensions entre des mafieux très influents comme Steve "Handsome Stevie" Mazzone ou encore John Ciancaglini, qui d’après certains spécialistes, ne rêveraient que d’une seule chose prendre le pouvoir au sein de la Cosa Nostra. Mais cette « victoire » du côté de la défense, n’empêche pas certains journalistes à se demander si les poursuites pénales contre certains membres de la Mafia à Philadelphie vont pas bientôt recommencer. En effet, le Soldat Anthony Nicodemo arrêté pour le meurtre d’un Associé de la famille mafieuse, Gino DePietro (Cf : Gino DePietro collaborait bien avec la justice), risque la prison à perpétuité, si ce dernier est reconnu coupable de cet assassinat, qui fut jugé par les médias Américains, comme « Le meurtre le plus stupide effectué par la famille de Philadelphie ». Anthony Nicodemo, aurait utilisé son propre véhicule personnel pour commettre l’assassinat de Gino DePietro. En arrivant chez lui, le jour du meurtre, la police avait retrouvé, une arme dans sa voiture, ainsi que des fragments de douilles. Mais il y aussi l’arrestation il y a quelques semaines d’un Associé de la famille de Philadelphie, Ronald Galati, qui fut accusé de tentative d’assassinat sur un témoin du gouvernement. D’après plusieurs rumeurs, ce dernier ne souhaiterait pas terminer sa vie derrière les barreaux. Si ces derniers décidèrent de collaborer, alors ils pourraient surement donner des informations sur plusieurs assassinats non résolus, liés de près ou de loin à la famille de Philadelphie.

Partager cet article