Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LE PARRAIN DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE DEMANDE À UN JUGE FÉDÉRAL DE CLASSER L'AFFAIRE

24 Juin 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Philadelphie

Joseph MerlinoLe Parrain de la famille de Philadelphie, Joseph Merlino (voir photo), est-il sur le point de voir ses ennuis avec la justice s’arrêtaient dans les prochains jours ?. Alors que l’opération East Coast, avait révélé sa participation dans plusieurs rackets, avec l’aide complice de la famille Genovese, Joseph Merlino avait, contrairement à ses collègues mafieux, préféré tenter sa chance dans un procès fédéral, pour plusieurs raisons. La première, était que ce dernier avait toujours défendu son cas devant un jury populaire. La deuxième raison, est que John Rubio, un ancien Associé de la famille Genovese et principal informateur du gouvernement, avait vu sa crédibilité mise à mal à cause des agents du FBI chargés de sa protection. Pour Joseph Merlino et ses avocats, il y avait assez d’éléments, pour pouvoir essayer de se faire acquitter dans un procès fédéral, surtout, que les procureurs fédéraux venaient de lui proposer une peine dérisoire, s’il décidait de plaider coupable. Mais cette semaine, nouveau coup de théâtre. John Rubio, qui devrait témoigner dans le futur procès de Joseph Merlino, aurait effacé par mégarde, une partie des enregistrements effectués avec certains mafieux de la Cosa Nostra, en essayant d’effectuer une simple mise à jour de son téléphone. Alors bien sûr, ces enregistrements audio et vidéos, avaient déjà été transmis aux autorités compétentes dans cette affaire, mais les avocats de la défense, se défendent désormais, de ne pas pouvoir certifier avec exactitude, si ces enregistrements ont bien été effectués par John Rubio, et non pas par des agents fédéraux, qui ont montré dernièrement une certaine « légèreté » dans le suivi de ce dossier. Pour Joseph Merlino, cette nouvelle information tombe à pic. Le gouvernement fédéral lui avait proposé récemment une peine de deux années de prison s’il décidait de plaider coupable. Alors que Joseph Merlino risquait à la base près de vingt années de prison s’il était reconnu coupable, ce revirement de situation montre bien que les procureurs fédéraux, ne sont pas sereins sur le déroulement de ce procès. Avec cette nouvelle affaire, les avocats de la défense auraient une chance quasi certaine de faire acquitter leur client. Si le Parrain de la famille de Philadelphie était déclaré non-coupable, alors sa position au sein de son organisation criminelle, en serait fortement renforcée. De toute façon, Joseph Merlino a demandé, par le biais de ses avocats, d de déposer une requête, pour que son procès puisse avoir lieu non pas dans un tribunal fédéral New-Yorkais, mais à Philadelphie même, dans son « fief », près de ses amis et de sa famille, dans la ville ou pour lui, tout a commencé.

Partager cet article