Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE COLOMBO ACCUSE LE GOUVERNEMENT D'AVOIR TRAUMATISE SON CHIEN

25 Août 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

UN ASSOCIE DE LA FAMILLE COLOMBO ACCUSE LE GOUVERNEMENT D'AVOIR TRAUMATISE SON CHIEN

Frank "Frankie Steel" Pontillo est un associé de longue date de la famille Colombo. Il avait été arrêté en 1991 par le FBI pour avoir participé à la troisième guerre interne qui avait faire rage dans la famille Colombo au début des années 1990. De nouveau arrêté en 2011 lors d'une vaste opération menée par le FBI contre la Cosa Nostra, il fut accusé d'avoir vendu pour près de 10 000 dollars de téléviseurs volés à New-York. Pendant son procès, il accusa le gouvernement d'avoir traumatisé son chien, un caniche dénommé "Logan", lors de son arrestation à son domicile à Staten-Island. Son avocat avait demandé à un juge fédéral, Leo Glasser de prendre en compte lors de son verdict le traumatisme qu'avait pu subir son chien lors de la perquisition menée par le FBI. D'après ce dernier, deux équipes du FBI avaient jeté des grenades "assourdissantes" dans la maison de Frank Pontillo : "L'explosion à propulsé son chien dans une autre pièce. A cause de ça, il n'est plus le même aujourd'hui" déclara son avocat. Frank Pontillo stipula que son arrestation était exagérée et la compara à une opérations des Navy SEAL lors de l'assassinat de Oussama Ben Laden au Pakistan en 2011. Le voisin du mafieux avait déclaré à la police qu'il se croyait dans un film d'action. "C'était horrible. j'ai commencé à regarder par la fenêtre et deux agents ont pointé leur arme sur moi". L'agent du FBI James Margolin stipula que ce genre d'intervention était nécessaire vu le passé criminel de Frank Pontillo. Mais ce dernier savait que ce genre d'accusation n'allait pas suffire pour amadouer le juge Leo Glesson, connu pour avoir condamner l'ancien Boss de la famille Gambino, John Gotti en 1992. Il déclara qu'il avait déjà voulu arrêter sa vie dans le crime organisé mais qu'a Staten-Island, l'endroit ou il vivait, c'était rempli de gangsters. "Chaque fois que je vais quelque part, je vois quelqu'un que j'ai connu dans le passé" déclara t'il devant le juge fédéral. Leo Glasser qui avait déjà condamné deux fois dans le passé Frank Pontillo, montra une certaine forme de sympathie : "Je vous comprends, c'est un problème avec des personnes qui ont grandi dans des quartiers à forte densité mafieuse comme à Bensonhurst ou à Staten-Island et qui ont passé de nombreuses années en prison". déclara t'il. A la surprise générale, le juge féral, Leo Glasser condamna Frank Pontillo à 6 mois de résidence surveillée ainsi qu'a deux ans de probation. Ce dernier qui était accompagné de sa futur femme, prévoit de se marier dans les mois à venir et d'ouvrir une entreprise de plomberie. Interrogé à la sortie du tribunal sur la santé de son chient, il répondit calmement : "Il va mieux, merci". Mais le retour à la maison allait être difficile pour l'associé de la famille Colombo. En effet, certains voisins avaient été surpris d'apprendre que ce dernier travaillait pour la Cosa Nostra : "C'est honteux, je ne suis pas d'accord avec ce verdict. Il mériterait d'aller en prison" déclara une de ses voisines. Un autre habitant de Staten-Island critiqua ouvertement le verdict du juge fédéral, Leo Glasser : "Je pense qu'il est très étroit d'esprit. Je ne sais pas ou il a eu ses informations sur la criminalité à Staten-Island. C'est énervant, honte à lui". Cette semaine Jerry Capeci un spécialise de la Mafia Italo-Américaine déclara que le juge fédéral Leo Glasser avait condamné Frank Pontillo à une peine légère grâce à l'accord des procureurs en charge du dossier contre la famille Colombo. En effet, d'après lui sa condamnation à permis à Frank Pontillo de porter un micro pendant plus d'un an pour la D.E.A (Drug Enforcement Administration) même si d'après le journaliste, les résultats obtenus ne furent pas jugés satisfaisants. Affaire à suivre...

Partager cet article