Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

A LA RECHERCHE DE SALVATORE GRAVANO

4 Décembre 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Gambino

 

De gauche à droite : Peter Gotti, John Gotti, Salvatore Gravano et Dominick PizonniaSalvatore "The Bull" Gravano est connu du grand public  pour avoir été l'Underboss du célèbre Parrain John Gotti. En 1992, pour éviter une condamnation à perpétuité, il collabora avec la justice et envoya plusieurs responsables de la famille Gambino en prison dont son ancien Boss, qui terminera sa vie dans le pénitencier fédéral de Marion dans l'État de l'Illinois. Pour avoir aidé le gouvernement Américain dans sa lutte contre le crime organisé, le Juge Léo Glasser le condamna à une peine de 5 ans de prison, une peine de prison dérisoire, alors que Salvatore Gravano avoua pendant son témoignage avoir participé à plusieurs assassinats. A sa sortie, en 1994, il rentra avec sa famille dans le programme de protection des témoins. Le FBI le fit déménager en Arizona, sous une nouvelle identité et lui et sa famille créèrent une entreprise d'installation de piscine, en prenant le nom de Jimmy Moran. Mais en 1995, il quitta volontairement le programme de protection des témoins après une interview donnée à une chaine de télévision. Dans celle-ci Sammy Gravano fut très clair avec ses anciens collègues mafieux : "S'ils envoient une équipe pour m'abattre, je vais les tuer. Ils ont intérêt à ne pas me manquer car s'ils me cherchent, je vais envoyer leurs cadavres jusqu'à New-York. Je n'ai pas peur d'eux... Je ne vous ai pas demandé de venir en plein milieu de nulle part et je ne suis pas déguisé avec une fausse barbe.... Je vais vous dire, je suis un putain de pro... Qu'ils viennent me chercher, je leur réserve quelques surprises". En 1997 il co-écrit avec Peter Maas le livre Underboss. Mais à force de se montrer devant les médias, Salvatore Gravano donnait des indications sur sa nouvelle localisation à la famille Gambino, qui n'avait toujours pas oublié sa désertion. A cette époque, John Gotti, malgré son incarcération, continuait à gérer les activités criminelles de la famille Gambino depuis sa prison, en s'appuyant sur son frère Peter, qu'il noms Acting Boss. Ce dernier qui rendait régulièrement visite à son frère en prison, réussit lors d'une conversation codée avec son frère John Gotti à lui transmettre un message. Il lui raconta qu'un article était paru stipulant que Sammy Gravano vivait avec sa famille en Arizona. John Gotti, heureux d'apprendre cette nouvelle, donna l'ordre d'envoyer une équipe de tueurs exécuter le contrat. Peter Gotti demanda alors à Thomas "Huck" Carbonaro d'aller rendre visite à une vieille connaissance. En effet Thomas "Huck" Carbonano, Soldat de la famille Gambino, avait travaillé dans l'équipe de Salvatore Gravano quand ce dernier occupait les fonctions de Capitaine. D'ailleurs et assez curieusement, sa femme entretenait encore des bonnes relations avec Debra Gravano, l'épouse de Salvatore Gravano, et s'appelait encore régulièrement. Pour exécuter le contrat, Thomas Carbonaro prit dans son équipe, un expert en électronique du nom de Sal "Fat Sal" Mangiavillano. Ce dernier qui travaillait depuis de nombreuses années pour les Gambino, avait aussi la particularité de créer des bombes. Alors même si cette méthode d'assassinat n'est pas acceptée en principe dans les "règles" de la Cosa Nostra, elle fut depuis quelques années régulièrement utilisée. Arrivé à Phoenix en Arizona, Thomas Carbonaro commença à changer d'apparence, à se laisser pousser la barbe et à toujours porter une casquette. En effet Salvatore Gravano avait travaillé des années avec lui et il le connaissait par cœur. Lui et son associé commencèrent leur recherche dans une bibliothèque et ils trouvèrent très rapidement, à leur grand étonnement, une entreprise dénommée Marathon Piscine, Inc, ou le fils et la fille de Sammy y étaient inscrits comme associés. Grâce à toutes ces informations, Ils repérèrent le lieu ou travaillait leur ancien collègue, mais aussi le lieu de résidence de sa femme Débra, il ne restait plus pour les deux mafieux, qu'a préparer un plan pour tuer l'ancien Underboss de la famille Gambino. La première solution était de le tuer dans le ranch que tenait la femme de Sammy Gravano.. C'était un ranch immense et il pensait que Sammy habitait dans un appartement proche de chez elle pour ne pas attirer l'attention. Le problème était qu'aucun véhicule ne stationnait devant chez elle et le fait de voir la même voiture trainait dans les parages plusieurs jours de suite, pouvait être suspect. Ils se rendirent derrière la maison de Debra Gravano, il y avait un terrain immense qui faisait office de petite écurie, elle et son mari adorait les chevaux. Ils purent constater qu'un petit chemin était utilisé fréquemment pour des sorties équestres, ils pourraient alors se cacher et attendre que Sammy passe à cheval pour lui tendre une embuscade. La deuxième solution avait été de le tuer dans la pizzeria de son fils, Gerard Gravant qui se trouvait dans un centre commercial. Ils s'y rendirent et ils purent constater que la porte menant au cuisine était toujours ouverte pour permettre au livreur de pizza de déposer sa marchandise. S'ils le voyaient, ils pourraient lui tirer dessus et partir par cette même porte. Troisième solution, il y avait aussi la possibilité de garer leur véhicule à coté de celle de Salvatore Gravano sur le parking du centre commercial et de la faire exploser une fois que celui-ci se trouverait dedans. San "Fat Sal" Mangiavillano avait l'expérience nécessaire pour fabriquer ce genre de bombe, il ne restait plus qu'a trouver le matériel nécéssaire à sa fabrication. Le duo fit plusieurs voyages entre Los Angeles, la Floride et New-York pour acheter les outils à l’exécution du contrat. Le plan fut mis en attente pendant un moment, la mère de Louie Vallaro le Capitaine de Thomas Carbonaro venait de décéder et ce dernier retourna à New-York assister aux funérailles. Le Soldat de la famille Gambino devait se montrer, premièrement par respect pour son supérieur, mais aussi pour se faire voir auprès du FBI. En effet, les autorités auraient pu trouver étrange, le fait que ce dernier n'assiste pas aux funérailles de la mère de Louie Vallaro. Une date fut fixée et la veille du départ, Sal "Fat Sal" Mangiavillano roula dans New-York quand il entendit une dépêche à la radio. Salvatore Gravant, son fils Gérard, sa fille Karen et sa femme Débbie furent arrêtés en Arizona pour trafic de stupéfiants. Salvatore Gravano était à la tête d'un important réseau d'amphétamines et il s'était associé à un groupe néo-nazi pour la distribution. Il appela immédiatement Thomas Carbonaro et le plan fut annulé. L'histoire du contrat manqué contre Salvatore Gravanno fut revélée quelques mois plus tard. Michael «Mikey Scars" DiLeonardo un ancien Capitaine de la famille Gambino qui devint repenti, accusa Peter Gotti d'avoir lancé une opération pour tuer Salvatore Gravano. Dans son témoignage il raconta que Peter Gotti Acting Boss de la famille à cette époque, s'était plaint d'avoir dépenser des milliers de dollars pour tuer l'ancien Underboss de la famille Gambino sans rien avoir en retour. De sa prison, John Gotti fulminait encore plus, une nouvelle fois Salvatore Gravano échapper une nouvelle fois aux griffes de la famille Gambino. Mais les détails de cette opération furent racontés par Sal "Fat Sal" Mangiavillano. Ce dernier avait été arrêté quelques mois plus tard et condamné  sept années pour plusieurs cambriolages. Sal Mangiavillano accepta sa peine sans broncher, mais peu de temps après sa condamnation, ce dernier fut de nouveau accusé de plusieurs charges fédérales, il pouvait alors terminer sa vie derrière les barreaux. De plus, le changement d'attitude de ses anciens collègues mafieux poussa Sal Mangiavillano à collaborer avec la justice. Plus personne ne prenait contact avec lui et certains membres de la famille Gambino le considéraient maintenant comme un pestiféré. Il se sentit humilié, il avait participé avec la famille Gambino dans plusieurs affaires, ce qui l'avait amené en prison à maintes reprises et maintenant plus personne ne le respectait. Il comprit que la vie dans la Cosa Nostra était faite d'individualisme et de coups tordus. Après avoir refusé plusieurs fois de coopérer avec FBI, il se décida à devenir un repenti plusieurs mois après son incarcération. Il demanda à son avocat de contacter le gouvernement Américain prétextant détenir des informations importantes sur la famille Gambino, sur son Acting Boss Peter Gotti, mais aussi sur le complot d'assassinat contre Salvatore Gravano. Après plusieurs réunions, le FBI décida d'inculper Peter Gotti, Thomas Carbonaro mais aussi plusieurs membres de la famille Gambino pour complot d'assassinat et de rackets. Le marché avec le gouvernement stipulait que Sal Mangiavillano ne serait pas poursuivi pour avoir essayer de tuer Salvatore Gravano, mais qu'il continuerait à purger sa peine pour cambriolage dans une prison fédérale sous la protection du gouvernement Américain. Incarcéré, Thomas Carbonaro fut effrayé d'apprendre que Sal Mangiavillano allait témoigner contre lui et par le biais de son avocat, essaya de convaincre son ancien Associé de revenir sur ses déclarations, sans succès. Grâce à son témoignage Peter Gotti et Thomas Carbonaro furent condamnés respectivement à vingt huit ans et soixante et un an de prison. Salvatore Gravano fut condamné en 2003 à une peine de dix neuf années de prison, qu'il purge actuellement dans la prison fédérale Supermax dans le Colorado.  Son fils Gérard fut  condamné à une peine de neuf années de prison. Quant-à sa femme Debra et sa fille Karen, elles reçurent plusieurs années de prisons avec sursis.

Partager cet article