Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

L'ANCIEN ACTING BOSS DE LA FAMILLE COLOMBO ATTAQUE LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

11 Février 2017 , Rédigé par Xav Publié dans #Colombo

Thomas GioeliCondamné à dix huit années de prison pour racket et conspiration de meurtre, l’ancien Acting Boss de la famille Colombo, Thomas « Tommy Shots » Gioeli (voir photo) n’a pas perdu pour autant son instinct de gangster. Alors que ce dernier est actuellement incarcéré dans la prison fédérale de Butner dans l’État de la Caroline du Nord, Thomas Gioeli a décidé avec l’aide de ses avocats, d’attaquer le gouvernement fédéral pour une blessure causée alors qu’il était emprisonné pendant son procès au Métropolitan Center de New-York. Alors que l’ancien Acting Boss de la famille Colombo participé à un tournoi de ping-pong avec d’autres détenus, une chute causée selon lui, en raison d’un sol trop glissant, fit que Thomas Gieoli se fractura le genou droit. Pour ses avocats, les services pénitenciers étaient au courant, qu’en raison d’une fuite provenant des douches qui se trouvaient à proximité de l’aire de détente réservée aux prisonniers, qu’il y avait un risque conséquent pour les détenus de pouvoir se blesser. Pour cette raison, Thomas Gioeli ne demande pas moins près dix millions de dollars de préjudice, qui handicapa selon ses avocats leur client pendant son procès fédéral. Pour la justice Américaine, l’ancien Acting Boss de la famille Colombo, savait très bien qu’il y avait un danger de pratiquer une activité sportive, mais que ce dernier avait décidé de ne pas suivre les directives des gardiens de prison. L’affaire a été confiée au juge fédérale Kiyo Matsumoto, connue des membres de la Cosa Nostra, pour avoir fait condamner de nombreux mafieux, dont la plupart étaient des membres de la famille Colombo. On attend forcément de voir dans ce procès, un Thomas Gioeli, raconter les souffrances endurées par cette blessure, surtout que ses avocats comptent venir à la barre, le médecin de la prison qui a soigné l’ancien Acting Boss de la famille Colombo après sa chute. Outre cette procédure qui embête forcément les procureurs fédéraux, même si ce procès ne durerait que trois jours, c’est surtout la somme demandée par Thomas Gioeli, près de dix millions de dollars de dommage et intérêt qui rend furieuse la justice Américaine. Pour essayer de contre-attaquer, les procureurs fédéraux vont appeler comme témoin, le contremaitre de la prison. Cette personne, avait déclaré, qu’il avait bien pris en compte les plaintes des détenus, mais que selon lui, aucune fuite d’eau n’était à signaler. Pour le BOP, en charge des prisons fédérales Américaine, il ne fait aucun doute que Thomas Gioeli a encore une nouvelle fois menti pour essayer de soutirer de l’argent. Selon l’un des gardiens du Métropolitan Center qui interviendra lui aussi dans ce procès, Thomas Gioeli avait été retrouvé à côté des douches et non à côté, comme il le prétend, d’une table de ping-pong. Cette histoire peut faire rire, mais elle s’inscrit dans un contexte particulier. En effet, les procureurs fédéraux sont depuis ces dernières années, à la peine pour faire condamner des membres de la Cosa Nostra, et ces derniers en profitent tout naturellement, pour essayer d’avoir des avantages en lançant des procès, qui au final ne fait qu’une seule victime, le contribuable Américain.

Partager cet article