Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

ET PENDANT CE TEMPS LA...

7 Mai 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Divers

ET PENDANT CE TEMPS LA...

UN SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO CONDAMNE A CINQUANTE ANS DE PRISON :

Après la condamnation en Mars dernier de l'ancien Acting Boss de la famille Colombo, , Thomas « Tommy Shots » Gioeli à 18 années dans un pénitencier fédéral (Cf : l'ancien Acting Boss de la famille Colombo condamné à 18 ans de prison), les yeux étaient désormais rivés sur son complice, Dino "Little Dino" Saracino (voir photo). D’après les procureurs fédéraux, ce dernier a toujours rêvé d’un membre initié de la Cosa Nostra. Son vœu fut finalement exaucé à la fin des années 1990 par la famille Colombo en récompense de l’assassinat de Ralph Dols, un ancien policier du NYPD qui avait « osé » sortir avec l’ancienne femme de l’Acting Boss de la famille Colombo à cette époque, Joel Cacace. Il fallut attendre Juin 2008 pour que la justice Américaine inculpe Dino Saracino pour ce meurtre. Après des années de procédure judiciaire ou le propre frère de Dino Saracino, lui aussi un membre initié de la Cosa Nostra décide de coopérer avec le FBI, le Soldat de la famille Colombo fut finalement reconnu non-coupable du meurtre de Ralph Dolls, mais coupable de racket fédéral, une peine qui pouvait l’amener au maximum à terminer sa vie derrière les barreaux. Au départ, un verdict dans cette affaire aurait du être rendu en Novembre 2013, mais encore une fois, il fut repoussé seulement en début de semaine. Devant le juge fédéral Cogan, Dino Saracino fut condamné à cinquante années dans une prison fédérale, le Soldat de la famille Colombo qui est aujourd’hui âgé de 42 ans, pourrait très certainement terminer sa vie derrière les barreaux. S’adressant aux procureurs fédéraux, le juge fédéral Cogan déclara : « Il semble que ce qu’il voulait, c’était devenir un membre initié de la Cosa Nostra, il a atteint son objectif ». Pour justifier de cette peine assez sévère dans l’ensemble, le juge fédéral s’appuya sur un enregistrement effectué par un ancien Associé de la famille Colombo qui avait décidé de collaborer avec la justice. Sur la bande audio, on pouvait entendre Dino Saracino se vantait qu’il pouvait « purger » une peine de « 20 ans de prison » et sortir avec « un sourire sur son visage », une phrase que le juge Cogan n’apprécia guère. Dino Saracino n’exprima aucun regret et déclara une dernière fois avant d'être emmené par les Us-Marshals : « J’espère que ceux qui ont collaboré contre moi (Dino Calabro et Joseph "Joey Caves'' Competiello), recevront la même peine. » Joseph Competiello, un Soldat de la famille Colombo avait déclaré lors de sa collaboration avec le FBI, qu’il faisait parti d’une équipe, chargée de surveiller les déplacements de Ralph Dolls avant l’exécution du contrat.

ET PENDANT CE TEMPS LA...

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GENOVESE NE VEUT PAS ALLER EN PRISON :

Robert Franco un Soldat de la famille Genovese a demandé en début de semaine à un juge fédéral, de ne pas lui infliger de peine de prison, après que ce dernier ai accepté de plaider coupable d’avoir transporté des déchets volés il y a plusieurs mois. D’après son avocat, Robert Franco souffre toujours des effets secondaires suite à accident intervenu en Mai 2010, depuis qu’une dalle en béton lui avait provoqué une « commotion cérébrale » et « dix huit points de suture ». De plus, toujours d’après son avocat, Robert Franco souffre « terriblement » de son pied, depuis un accident de voiture en 2003. Ironie du sort, la chute de la dalle sur le Soldat de la famille Genovese s’était déroulée devant les agents du FBI qui le surveillaient déjà depuis plusieurs mois et alors que ce dernier commettait devant les agents fédéraux un délit. D’après eux, Robert Franco qui est le neveu d’un célèbre Associé de la famille Genovese, très actif dans le domaine des déchets, Carmin "Schtroumpf" Franco, ne mérite aucune clémence, car il a pu montrer à plusieurs reprises que ses problèmes de santé ne l’avaient pas empêché de commettre des crimes pour le compte de la famille Genovese. En Janvier 2013, il fut inculpé avec 32 autres individus liés à la Cosa Nostra après une enquête de près de quatre ans sur l’influence de la Mafia Italo-Américaine dans l’industrie des déchets dans l’État de New-York et du New-Jersey, un domaine ou la Cosa Nostra reste très influente depuis de nombreuses années. D’après la justice Américaine, Robert Franco avait accepté de plaider coupable, en avouant avoir gagné plus de 100000 dollars illégalement, grâce aux transports de déchets volés. La peine demandait par les procureurs fédéraux était de douze mois maximum dans un pénitencier fédéral. Verdict très prochainement…

ET PENDANT CE TEMPS LA...

NOUVELLE COMPARUTION POUR THOMAS DIFIORE :

L’Acting Boss de la famille Bonanno, Thomas « Tommy D » DiFiore (voir photo) ne supporte plus la prison. Sa première demande de libération conditionnelle avait été refusée logiquement par le juge fédéral Allyne Ross, mais pour sa deuxième comparution, Thomas DiFiore a trouvé une nouvelle solution pour parvenir à ses fins, la raison médicale. Déjà visiblement très énervé d’avoir été arrêté avec plusieurs membres de la famille Bonanno en Janvier 2014 (Cf : Des membres de la famille Bonanno arrêtés pour le casse de la « Lufthansa »), le mafieux qui est aujourd’hui âgé de 70 ans, a comparu en début de semaine devant un tribunal fédéral pour sa deuxième demande de libération sous caution. D’après son avocat, Thomas DiFiore est « prêt » à payer pas loin de quatre millions de dollars pour sortir de prison en attendant son jugement. Mais sachant que l’argent n’est pas une condition pour être un homme libre, l’avocat de l’Acting Boss de la famille Bonanno, démontra que son client avait « atteint » un type de diabète de niveau 2 depuis son incarcération et qu’une libération était « nécessaire » pour être en forme à l'ouverture de son procès. Mais les procureurs fédéraux, désormais habitués à ce genre de manœuvre, avaient tout prévus. Ils demandèrent à la direction du Métropolitan Detention Center (MDC), le lieu ou est incarcéré actuellement Thomas DiFiore en attendant son jugement, de sortir une liste des achats effectués par le mafieux ces derniers mois et le résultat fut à la hauteur de leur attente. Ce jour là, devant le juge fédéral, Thomas DiFiore et son avocat étaient confiant de l’issue du verdict, mais une chose qu’ils ne savaient pas, c’est que les procureurs avaient fait appel au médecin de la prison ou « loge » actuellement le mafieux, le Docteur Robin Edwin de venir témoigner à la barre Quand le procureur fédéral demanda quel type de nourriture avait acheté Thomas DiFiore, le médecin répondit : « Des Pringles, du piment Jalepeno, du fromage, du beurre d’arachide, des friandises Hershey. Ces aliments ont sans nul doute monté le taux de sucre de l’accusé. Il est très difficile de contrôler son diabète en mangeant ce type d’aliments » déclara le Docteur Robin Edwin. La tentative de l’actuel Acting Boss de se manger des aliments sucrés pour augmenter son diabète, est-elle volontaire ? Fort probable pour les procureurs fédéraux qui selon eux, l’accusé aurait volontairement stocké de la nourriture depuis qu’il avait appris que le gouvernement fédéral surveillait ses achats dans la prison. D’ailleurs, la plupart des aliments que détenait Thomas DiFiore serait à l’origine d’un « troc » entre les détenus, un système fréquemment utilisé en prison. Cela rappel une scène du film de Martin Scorsese « Les Affranchis » ou les membres de la Mafia, font cuire du homard et des steaks en prison. Ironie du sort, l’un des accusés de la famille Bonanno, Vincent « Vinny » Asaro avait été arrêté en même temps que Thomas DiFiore en Janvier dernier pour avoir participé au casse de la « Lufthansa ». En attendant, le jugé fédéral, Allyne Ross rejeta une nouvelle fois la libération sous caution de Thomas DiFiore, jugeant tout simplement que ce dernier était une « menace pour la société ».

Partager cet article