Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

DES MEMBRES DE LA FAMILLE BONANNO ARRÊTÉS POUR LE BRAQUAGE DE LA « LUFTHANSA »

25 Janvier 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

DES MEMBRES DE LA FAMILLE BONANNO ARRÊTÉS POUR LE BRAQUAGE DE LA « LUFTHANSA »

Il aura fallu attendre près de 35 ans pour que le « casse » de la « Lufthansa », rendu célèbre par le film de Martin Scorsese, « Les Affranchis », soit enfin résolu. Après des dizaines d’années de piétinements, l’enquête s’était soudainement accélérée en Juin 2013, avec la fouille de la maison d’un ancien Associé de la famille Lucchese, « James « Jimmy The Gent » Burke (Joué par Robert DeNiro dans le film « Les AffranchisCF : Fouille dans la maison d’un Affranchi ). D’après une source proche de l’enquête, un témoin du gouvernement avait précisé au FBI, que James Burke "enterrait" la plupart de ses victimes dans son ancien domicile. Cette fouille, permit au FBI de retrouver les ossements humains d’un ancien Associé de la Cosa Nostra, Paul Katz. Ce dernier, qui avait disparu en 1969, avait été étranglé d'après un témoin, avec une « chaine pour chien », car James Burke soupçonnait Paul Katz de collaborer avec la justice. En fin de semaine, le FBI procéda aux arrestations de plusieurs membres de la famille Bonanno, Vincent Asaro (voir photo), un Capitaine de la famille mafieuse âgé de 78 ans et son fils, Jérôme Asaro, ainsi que des membres présumés de l’organisation, dont le nouvel Underboss depuis quelques mois Thomas "Tommy D" DiFiore, un mafieux de la « vieille école » âgé de 70 ans, mais aussi les Soldats John "Bazoo" Ragano et Jack Bonventre. Selon le un repenti que plusieurs spécialistes soupçonnent être Joseph Massino, l'ancien Boss de la famille Bonanno (Cf : Joseph Massino Aka The Last Don), Vincent Asaro, était un proche collaborateur de James Burke avec qui, d’après les documents judiciaires, a participé « à plusieurs réunions concernant le braquage de la Luftansa ». Bien que James Burke, fût un Associé de la famille Lucchese, ce dernier devait traiter avec Vincent Asaro, qui gérait l’aéroport JFK pour la famille Bonanno dans les années 1970. D’ailleurs, d’après la justice Américaine, après le braquage, James Burke reversa une partie de l’argent récolté (plus d'un million de dollars) à la famille Bonanno, pour éviter une "guerre" entre les deux familles de la Cosa Nostra. La plupart des membres liés au braquage, avaient disparu, ou assassinés par James Burke et ses associés, car ce dernier ne voulait pas partager les bénéfices engendrés par ce célèbre vol. Selon un enregistrement dévoilé par le FBI, en 2011, Vincent Asaro, déclara à un de ses Associés : « Nous n’avons jamais eu la totalité de notre part dans ce casse, à cause de ce « putain » de Jimmy Burke, car il gardait tout pour lui ». A la sortie du tribunal, l’avocat de Vincent Asaro, Gerry McMahon, déclara que son client qui avait décidé de plaider non-coupable, qu’il « niait » catégoriquement les accusations qui étaient retenues contre lui. Mais le directeur adjoint du FBI, George Venizelos, rétorqua : « On attendra surement des dizaines d’années pour résoudre une affaire, mais on traduira en justice un par un ces « Affranchis ». D’après le FBI, quand ces derniers avaient commencé à fouiller l’ancienne maison de James Burke, Vincent Asaro, avait été aperçu à plusieurs reprises avec certains de ses associés en train de regarder les policiers mener leur enquête. Outre les accusations de vol concernant le braquage de la Luftansa, Vincent Asaso fut aussi soupçonné d’avoir ordonné le meurtre de Paul Katz. Outre Vincent Asaro, Thomas « Tommy D » DiFiore, considéré comme l’actuel Underboss de la famille Bonanno, fut arrêté et accusé de « complot » et suspecté de « reconstruire » la famille mafieuse, depuis la désertion de Joseph « Big Joey » Massino. Ironiquement, l’arrestation de Vincent Asaso sema l’ « indignation » auprès de ses voisins, qui considéraient le Capitaine de la famille Bonanno, comme une personne « très agréable, qui disait bonjour à tout le monde ». Mais pour le FBI, ce dernier est un membre « violent » d’une organisation criminelle qui gagne des millions de dollars par an grâce à la violence et au racket.

Extrait du film "Les Affranchis" de Martin Scorsese parlant du braquage de la "Luftansa"

Partager cet article