Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ANCIEN CAPITAINE DE LA FAMILLE COLOMBO CHOQUE D'AVOIR TUE UN POLICIER

20 Novembre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

UN ANCIEN CAPITAINE DE LA FAMILLE COLOMBO CHOQUE D'AVOIR TUE UN POLICIER

Choqué, oui c'est le bien mot qu'a utilisé Dino Calabro (voir photo) un ancien Capitaine de la famille Colombo, qui témoigne en ce moment même dans un tribunal fédéral de New-York, contre son ancien Underboss, Joel Cacace (Cf : Le procès de l'ancien Underboss de la famille Colombo va commencer). En 2011, Dino Calabro avait été accusé par la justice d'avoir participé à plusieurs meurtres, risquant de terminer sa vie derrière les barreaux, il n'avait pas hésité longtemps avant de collaborer avec la justice. A la barre des témoins, l'ancien Capitaine de la famille Colombo déclara qu'il n'était pas du tout au courant que Ralph Dolls était un policer de la NYPD. Il stipula l'avoir appris seulement le lendemain du meurtre le 26 Aout 1997. Ce jour là, les médias Américains ne parlaient que de ça à la télévision, "Un policier de New-York assassiné!!",surtout que le FBI soupçonnait très fortement la Cosa Nostra d'être derrière ce meurtre : "Whoahh, ce mec était un putain de flic" s’était exclamé Dino Calabro le lendemain du meurtre, en regardant la télévision. Il déclara devant la cours, que Joel Cacace lui avait demandé de "surveiller" les habitudes de Ralph Dolls avant de lancer un contrat contre lui. Pendant plusieurs semaines, Dino Calabro, accompagné de son cousin Dino "Little Dino" Saracino (Cf : L'ancien Acting Boss de la famille Colombo attend son verdict) surveillaient les moindres fais et gestes du policier New-Yorkais. Malgré les nombreuses journées à "planquer" devant chez lui, Dino Calabro affirma devant le jury qu'il ne savait pas que Ralph Dolls appartenait à la NYPD. Pour lui, c'était une règle de la Cosa Nostra, ne jamais s'attaquer aux flics et aux juges. Il déclara que Joel Cacace avait dit que l'individu en question était un "Mexicain", qui travaillait dans un club social du Queens. Il admit par contre devant le tribunal, qu'il avait tiré à plusieurs reprises sur Ralph Dolls, alors que ce dernier sortait de sa voiture pour rejoindre tranquillement son appartement. Mais un des avocats de Joel Cacace, David Stern s'attaqua très violemment à l'ancien Capitaine de la famille Colombo en déclarant que ce dernier avait déjà menti lors du procès de Thomas "Tommy Shots" Gioeli et de Dino Saracino, qui furent tous les deux acquittés d'avoir commandité cet assassinat. Pour l'avocat de Joel Cacace, Dino Calabro n'avait pas réussi à convaincre le jury de faire condamner ses deux anciens "amis" lors du dernier procès, donc maintenant, il faut trouver un coupable, et pour lui ça sera désormais Joel Cacace. Dino Calabro, calmement déclara que l'ordre d'assassiné Ralph Dolls avait été donné par l'ancien Underboss de la famille Colombo dans une boulangerie de Bensonurst, un quartier à forte densité Italienne. Il stipula aussi que les mafieux utilisaient le code "sida" (en référence à une aiguille dans le bras pour signifier l'injection létal) pour parler du meurtre du policier. Ce nom de code avait été utilisé, car d'après les lui, les membres de la Cosa Nostra savaient que si ils tuaient un policier, les procureurs demanderaient automatiquement la peine de mort : "C'est une règle de la Cosa Nostra, vous ne faites pas de mal aux enfants, aux policiers et aux juges" déclara Dino Calabro.

Partager cet article