Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

« FAT PETE » DÉCÈDE DANS LE PROGRAMME DE PROTECTION DES TÉMOINS

27 Mars 2016 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

« FAT PETE » DÉCÈDE DANS LE PROGRAMME DE PROTECTION DES TÉMOINS

Peter « Fat Pete » Chiodo, ancien Capitaine de la famille Lucchese, est décédé cette semaine dans le programme de protection des témoins. Ce dernier fut intronisé relativement tardivement dans la Cosa Nostra, soit en 1987, la cérémonie avait eu lieu dans un appartement qui se trouvait au dessus d’un magasin funéraire. C’était un an après la fin du règne du célèbre Parrain, Anthony « Tony Ducks » Corallo qui fut condamné à près de cent années de prison dans le procès dit de « la Commission ». La famille qui était désormais « gérée »par Vittorio « Vic » Amuso, allait au fil des années s’enfoncer dans la peur, la paranoïa et le meurtre. En 1991, Peter Chiodo en fera les frais, la faute au couple sanguinaire Vittorio Amuso et de son Underboss Anthony « Gaspipe » Casso, qui assassineront plusieurs de ses membres pour avoir soupçonné, sans vérification préalable, que la plupart d’entre eux, allaient collaborer avec la justice, petit retour en arrière. Les raisons qui ont poussé, Peter Chiodo a coopérer avec la justice Américaine sont complètement différentes que d’autres repentis célèbres de la Cosa Nostra, comme l’ancien Underboss de la famille Gambino, Salvatore « Sammy The Bull » Gravano ou encore l’ancien Acting Boss de la famille Lucchese, Alphonse « Little Al » D’Arco. , Peter Chiodo a décidé de coopérer avec les autorités fédérales, car on voulait le voir mort et que la famille Lucchese avait intenté à sa vie. Quelques semaines avant cette tentative de meurtre, ce dernier fut accusé, dans une affaire célèbre, qui impliqua plusieurs membres de la Cosa Nostra, The Windows Case. Le dossier des procureurs fédéraux était solide, il en conclut que chaque familles de New-York, avaient nommé un ou plusieurs représentants, pour contrôler l’Housing Authority (un organisme gouvernemental qui régit certains aspects des logements), dont la plupart des entreprises étaient spécialisées dans la fabrication et le remplacement de fenêtres dans tout New-York. Les familles de la Cosa Nostra imposaient une taxe, près d’un ou deux dollars pour chaque fenêtres qui étaient remplacées, ce qui rapporta au final des centaines de millions de dollars aux cinq familles New-Yorkaise. Relâché sous caution en attendant son procès, Peter Chiodo continua ses activités au sein de la famille Lucchese, mais il n’en fallut pas plus à Vittorio Amuso et Anthony Casso pour penser que leur Capitaine allait décider de collaborer avec la justice. Le 08 Mai 1991, Peter Chiodo était en train de faire réparer sa voiture dans un garage de Staten-Island, c’était en milieu d’après midi, quand une voiture avec deux individus à l’intérieur commencèrent à tirer sur Peter Chiodo, le touchant à douze reprises, aux bras, aux jambes et au torse. Miraculeusement et grâce à sa corpulence, le Capitaine de la famille Lucchese survécut à l’attaque. Mais malgré le fait d’avoir été trahi par sa famille de crime, il fallut près de deux mois aux agents fédéraux pour convaincre Peter Chiodo de collaborer avec la justice Américaine : « C’est juste la façon dont j’ai été élevé » se justifia t'il. Il raconta aux enquêteurs, qu’avant de se faire tirer dessus, il avait entendu un « bruit sec » et vit deux individus portant chacun une casquette de baseball, s’avancer vers lui. Il prit alors son arme, et commença à tirer avant de se faire cribler de balles. Peter Chiodo ne reconnu par les tireurs, mais selon les enquêteurs, il pourrait s’agir de deux Soldats de l’équipe à Alphonse D’Arco, Joseph et Frank Giaccobe, qui était chargé de la bonne exécution de ce contrat, d’ailleurs, ce dernier aurait servi de chauffeur le ce jour là. Son témoignage, couplé à celui d’Alphonse D’Arco qui décida lui aussi de collaborer quelques mois après la défection de Peter Chiodo, anéantira toutes les chances de Vittorio Amuso et d’Anthony Casso d’échapper à la prison. L’ancien Capitaine de la famille Lucchese qui a subit de nombreuses interventions chirurgicales, viendra témoigner lors de nombreux procès, en fauteuil roulant, comme lors du procès du Soldat des Lucchese, Michael « Baby Milke » Spinelli qui avait comploté pour assassiner la sœur, de Peter Chiodo, qui n’avait aucune relation avec le crime organisé, juste pour venger la collaboration de son frère, trahissant une loi dite « sacrée » de la Cosa Nostra. Dans le programme de protection des témoins, Peter Chiodo, subira de nombreux problèmes de santé liés à sa tentative de meurtre. De plus, il perdit son fils, qui était rentré avec lui dans le programme de protection, d’un accident de voiture en 2006. Contrairement à d’autres repentis, qui ont profité de leur nouvelle vie, pour se faire une notoriété dans les médias Américains, Peter Chiodo, refusa à plusieurs reprises des interviews, et changea complètement son style de vie, en gagnant cette fois ci, sa vie honnêtement En 2007 il sera condamné à dix sept années de prison pour racket dans l’affaire Windows Case, mais en raison de sa collaboration, il n’ira jamais en prison. Lors d’une de ses dernières apparitions pendant un procès contre un membre de la Cosa Nostra, Peter Chiodo, s’était montré très reconnaissant envers la justice Américaine, qui lui a permit selon lui, « de changer de vie et devenir quelqu’un de bien ».

Partager cet article