Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE BONANNO DEMANDE A POUVOIR SORTIR DE CHEZ LUI

19 Août 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE BONANNO DEMANDE A POUVOIR SORTIR DE CHEZ LUI

Arrêtés en Janvier dernier, les membres de la famille Bonanno à New-York font tout leur possible pour pouvoir sortir de prison. Pendant plusieurs mois, il y a eu Thomas « Tommy D » DiFiore, l’actuel Acting Boss de la famille Bonanno, qui fit parler de lui, quand il demanda au juge fédéral de le libérer sous caution en raison de ses problèmes de santé. Le mafieux souffre en effet d’un diabète assez important et il estime que la nourriture qui lui est servi en prison, pourrait aggraver son état de santé et donc sa présentation lors du prochain procès. Mais après plusieurs vérifications, les services pénitenciers et le FBI, avaient remarqué que les commandes de nourritures effectuées par Thomas DiFiore, n’avaient pas pour but non plus de diminuer son diabète, mais plutôt de l’augmenter pour espérer une libération sous caution. Une chose que le juge fédéral prit en compte et décida de laisser derrière les barreaux l’actuel Acting Boss de la famille Bonanno. En début de semaine dernière, un Capitaine par intérim, Giacomo « Jack » Bonventre (voir photo), accusé par la justice Américaine de racket et d’extorsion, avait fait plusieurs demandes au juge fédéral, pour pouvoir assister aux différentes représentations de sa fille. Giacomo Bonventre, à eu la chance par rapport à ses anciens collègues mafieux, de pouvoir être en résidence surveillée, portant un bracelet électronique, il est autorisé à quitter son domicile que pour aller voir son avocat ou son médecin. Mais le Capitaine de la famille Bonanno n’est pas très heureux de sa situation. Oui il a bien l’avantage contrairement aux autres membres de la famille Bonanno, qui sont incarcérés au Métropolitan Center, de pouvoir être avec sa famille chez lui, dans sa maison à Campbell Hall près de New-York, mais Giacomo Bonventre en veut plus. Il veut pouvoir sortir par moment de son domicile pour des raisons familiales, pas pour un enterrement, pas pour un mariage, ni pour une naissance, seulement pour assister au spectacle de fin d’année de sa fille, car pour cette dernière, son père est son « fan numéro un ». Son avocat prétexta au juge fédéral, que son client avait déjà manqué plusieurs représentations depuis sa mise en accusation et qu’il espérait pouvoir assister au spectacle final. Au départ, les procureurs fédéraux n’étaient pas contre une possible sortie, mais la représentation qui se déroule à Ferndale en Californie, aurait engendré beaucoup de frais pour les autorités judiciaires, ce qui comprendrait, les billets d’avions, mais surtout l’escorte des US-Marshalls pour éviter que le Capitaine de la famille Bonanno en profite pour s’échapper. Cela rappelle un peu une scène de la célèbre série télévisée « The Sopranos » qui fut diffusé sur la chaîne HBO pendant des années, ou Junior Soprano, membre important de la famille mafieuse dans le New-Jersey, qui est en résidence surveillé en attendant son procès, essaye par tous les moyens de sortir un peu de chez lui, en assistant à des enterrements. Face à cette situation, la juge fédérale décida de refuser la requête de Giacomo Bonventre, qui peut encore s’estimer heureux de pouvoir dormir dans son lit, alors que l'actuel Acting Boss, Thomas DiFiore, les Capitaines, Vincent Asaro, Jerôme Asaro et le Soldat John Ragano, accusés eux aussi dans cette affaire, doivent se contenter des couchettes du Métropolitan Center. En attendant les procureurs fédéraux ont demandé au juge fédéral, que la sélection du jury se fasse de manière anonyme et ont demandé une escorte particulière par les US-Marshall pour chacun des jurés, en raison disent-ils de la relation extrêmement forte des accusés avec la Cosa Nostra.

Partager cet article