Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA OUTFIT DE CHICAGO VEUT REVENIR A DES ANCIENNES VALEURS

11 Juillet 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Outfit

LA OUTFIT DE CHICAGO VEUT REVENIR A DES ANCIENNES VALEURS

La Outfit de Chicago est connue du monde entier pour ses parrains légendaire comme Al Capone, Sam Giancana ou encore Anthony Accardo. A une époque, cette organisation criminelle avait une énorme influence dans plusieurs Etats Américains et avait une place de choix à la Commission, à côté des cinq familles de New-York. Depuis les années 1990, la pression mise en place par le FBI et les procureurs fédéraux a considérablement baissée l’activité de la Outfit, plusieurs de ses lieutenants comme Joseph Lombardo dit « Joey Le Clown », James « Jimmy The Man » Marcello ou encore Nicholas Calabrese Sr ont été condamnés à des peines de prison à perpétuité dans le procès dit des « Secrets de famille ». Aujourd’hui, la Outfit , reste encore une famille viable dans la Cosa Nostra, avec sa cinquantaine de membres, elle est très actif dans différents secteurs chère à la famille mafieuse et garde une influence redoutable auprès des autres organisations criminelles. A ce jour, elle est dirigée par John « No Nose » DiFronzo, un membre de l’organisation depuis de nombreuses années, qui a profité de la condamnation des différents lieutenants pour se hisser au pouvoir. Avec l’incarcération de plusieurs Capitaines, une réorganisation a du être effectuée, pour éviter que les différents gangs du coin prennent le contrôle de quartiers historiquement détenus par la Outfit, ce fut le cas avec l’incarcération de Joseph Lombardo qui contrôlait les quartiers a proximité de Grand Avenue, un secteur très important qui génère des millions de dollars par an à l’organisation mafieuse. Pour le remplacer, Joseph DiFronzo choisit son mentor, un membre respecté et redoutable, Albert « Albie The Falcon » Vena. D’après la police c’est une « version améliorée » d’Anthony Spilotro (rendu célèbre pour avoir été joué par Joe Pesci dans le film de Martin Scorsese, Casino). Anthony Spilotro un ancien « protégé » de Joseph Lombardo, avait été envoyé à Las Vegas pour contrôlait une partie des rackets que détenait la famille dans les années 1980 mais en grande partie à cause de sa « mauvaise gestion », le FBI avait arrêté des membres importants dont Joseph « Doves » Aiuppa (voir photo), le Parrain de la Outfit à cette époque, qui se sentit humilié quand le FBI était venu l’arrêté à son domicile en présence de sa femme. Il fut alors tué avec son frère dans la maison d’un Capitaine de la Outfit en 1986. Peu d‘informations circulent sur Albert Vena, sauf que le FBI l’a fortement soupçonné d’avoir participé au meurtre de Sam Taglia, un membre non initié, qui gardait une partie de l’argent destinée à des membres comme Albert Verna. Son corps avait été retrouvé dans le coffre de son véhicule, la gorge tranché d’une oreille à une autre et atteint de plusieurs balles. D’après la police, Sam Taglia fut torturé avant son décès, une spécialité des membres de la Outfit adepte de ce genre de procédé. Pour cette dernière commettre un meurtre n’est pas suffisant, il faut d’abord laisser un message, montrer aux autres individus qui osent la voler ou la trahir, qu’on ne rigole pas avec eux. Tout portait à croire qu’Albert Vena été le coupable de ce meurtre. La femme de Sam Taglia avait déclaré à la police que son mari avait quitté son domicile avec ce dernierla veille du meurtre, de plus lors de son arrestation le Soldat de la Outfit avait foncé avec sa voiture sur les policiers présents devant son domicile, pour lui cela était un manque de respect envers sa famille. Mais malgré ce témoignage, aucune preuve ADN ne fut retrouvée et Albert Vena fut acquitté du meurtre de Sam Taglia. Pendant toutes ces années, ce dernier continua à gagner des millions de dollars pour la Outfit et resta sous le radar du gouvernement fédéral. Son nom ne ressurgit dans les journaux qu’en 2014, lors du procès de Steve Mandell, un ancien officier de police et Associé de l’organisation mafieuse qui fut condamné à mort par erreur et qui dès sa sortie de prison avait repris ses activités criminelles dans l’écrémage des boites de striptease du coin. Pendant son procès, des agents du FBI avaient affirmé que Steve Mandell avait été vu en train de manger avec Albert Vena au restaurant « La Scarola » à Chicago. D’après ces derniers, Steve Mandell avait demandé la « permission » à Albert Vena de « tuer » un de ses Associés, un homme d’affaires qui causait des soucis à son business, mais il n’avait pas pu le faire, car le Capitaine de la Outfit ne lui avait pas donné le « feu vert ». Commettre un meurtre dans la zone gérait par Albert Vena sans son autorisation, aurait été une insulte pour ce dernier et Steven Mandell aurait pu passer du stade d’assassin à victime en quelques jours. Tous les spécialistes du crime organisé sont tous d’accords pour dire qu’Albert Vena incarne « les valeurs des anciens Parrains de la Outfit » et il est fort probable que ce dernier intègre la hiérarchie de cette organisation criminelle encore très présente dans l’État de l’Illinois.

Partager cet article