Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

L'IDENTITÉ DE L'INFORMATEUR DANS LA FAMILLE BONANNO DÉVOILÉE

18 Novembre 2017, 08:55am

Publié par Xav

Dans l’opération lancée contre la famille Bonanno et Gambino la semaine dernière, l’identité de CW-1, l’informateur, qui pendant plusieurs mois, a pu enregistrer différents mafieux et même sa cérémonie d’intronisation dans la Cosa Nostra a été dévoilée, il s’agit de Vincent Morena, petit retour sur son passé criminel. En 2001, Vincent Morena, avait été arrêté pour racket et condamné à près de quatre ans et demi derrière les barreaux, il avait à cette époque vingt huit ans. Vincent Moreno a toujours trainé dans une petite bande affiliée à la famille Bonanno, qui avait ses repères au Baldo Amato’s Caffe Giannini dans le Queens, un endroit détenu par un Soldat de la famille Bonanno, Baldassare « Baldo » Amato. A l’intérieur de ce club social, Vincent Morena fera la connaissance de Paul Ragusa, qui sera arrêté la semaine dernière, un criminel multirécidiviste, qui avait déjà été condamné à dix neuf années de prison pour braquage et tentative de meurtre. La veille de son incarcération, sa famille, ses amis et Associés organisèrent une dernière fête en son honneur. Pendant cette soirée qui fut très festive, ils se remémorèrent ensemble, leur « histoire de guerre ». A cette époque, Vincent Morena était déjà considéré comme un « dur à cuir », qui était toujours partant pour faire du buisiness et qui attendait qu’une chose, être proposé à l’intronisation dans la famille Bonanno. A Vingt huit ans, rester un peu plus de quatre ans derrière les barreaux, cela ne représentait pas grand chose, surtout qu’effectuer une peine de prison pour racket, pouvait encore améliorer de plus en plus son respect au sein de la famille Bonanno. A sa sortie de prison, Vincent Morena repris ses activités criminelles au sein de la famille Bonanno, le braquage et le vol était sa grande spécialité. Mais en 2006, Vincent Morena, qui n’avait toujours pas été intronisé dans la Cosa Nostra, se fit arrêter par le NYPD. Au vu de son long casier judiciaire, la justice Américaine profita que l’Associé de la famille Bonanno, n’ait pas la nationalité Américaine, pour l’extrader dans son pays natal, l’Italie. Vincent Morena y vécu avec sa femme et son enfant jusqu’en 2011, jusqu’au jour, ou des membres de la famille Bonanno, avec qui il était toujours en contact, lui proposèrent de venir s’installer au Canada, un pays ou cette famille mafieuse, a toujours été très bien implanté avec l’aide de la famille Rizzuto. Sa femme et son fils partirent les premiers vers l’Ontario, Vincent Morena les rejoindra quelques semaines plus tard. En arrivant sur le sol Canadien, ce dernier repris contact très rapidement avc les membres de la famille Bonanno implantés sur ce territoire, avant de se faire arrêter de nouveau par la GRC en 2014. C’est à ce moment là que tout bascula. Vincent Morena, était accusé cette fois-ci non pas de vol, mais de trafic de cocaïne et les peines n’avaient plus rien avoir avec un simple braquage, il pouvait désormais terminer sa vie derrière les barreaux. Vincent Morena, n’hésita pas une seule seconde, et proposa son aide pour mettre derrière les barreaux des membres de la Cosa Nostra au Canada, mais aussi à New-York. Entre 2014 et 2015, Vincent Morena commença à enregistrer des mafieux dans diverses réunions. En 2015, ce dernier filmera et enregistrera son intronisation au sein de la Cosa Nostra, une cérémonie très particulière, qui n’avais strictement rien à voir avec les règles établies par cette organisation criminelle. Quand Salvatore « Sammy The Bull » Gravano, ancien Underboss de la famille Gambino, ou Alphonse « Little Al » D’Arco, ancien Acting Boss de la famille Lucchese, racontaient leur intronisation dans la Cosa Nostra, on pouvait ressentir une certaine forme de gravité, mais aussi un honneur intense, d’appartenir à une famille, qui sera toujours, selon eux, là pour les épauler. Le doigt piqué par une aiguille, le sang coulant sur une image pieuse, les deux hommes avaient prêté serment d’allégeance jusqu’à leur mort à la Cosa Nostra. L’intronisation de Vincent Morano eut lieu au Canada et sera effectué non pas par la hiérarchie mafieuse, dont le Parrain, Michael « The Nose » Mancuso est actuellement incarcéré, mais par un Acting Capitaine, dénommé Damiano Zummo. Dans la pièce ou se déroula la cérémonie, aucune image pieuse, aucun couteau ou encore aucune arme était posée sur la table. Un simple discours de Damiano Zummo qui présenta dans les grandes lignes l’organisation actuelle de la famille Bonanno et le déclara à partir d’aujourd’hui, un membre de la famille Bonanno. Un simple « merci » de la part de Vincent Morena conclura cette cérémonie très simpliste, d'un autre temps.