Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

REGLEMENT DE COMPTES DANS LA FAMILLE BONANNO ?

31 Juillet 2022, 08:16am

Publié par Xav

Vito et Joseph Grimaldi
Vito et Joseph Grimaldi

Vito Grimaldi, ancien Capitaine de la famille Bonanno est décédé récemment de cause naturelle à l’âge de quatre vingt trois ans. Vito Grimaldi au sein des Bonanno ce n’était pas n’importe qui. Il dirigeait en partie la faction Sicilienne, les “Zips”, avec l’aide de son fils, le Soldat et “ancien” Capitaine Joseph Jr. Je dis “ancien” car il y a près de trois ans, les Grimaldi ont été rétrogradés par l’actuel Parrain de la famille Bonanno, Michael “The Nose” Mancuso. Le motif ?, Michael Mancuso n’avait pas tellement apprécié que lors de son incarcération, les Grimaldi aient essayé de le renverser de son trône, en voulant donner les pleins pouvoirs au beau-fils de Vito Grimaldi et ancien Acting Boss de la famille Bonanno, Joseph Cammarano Jr . Ce dernier, qui vit avec Angela, la fille de Vito Grimaldi dans une maison modeste de Long Island, avait été nommé en 2015 par Michael Mancuso, “Street Boss”, pour assurer ses arrières pendant que le Parrain des Bonanno purgeait une peine de quinze années de prison depuis le pénitencier fédéral de Danbury dans l’État du Connecticut. A cette époque, il y avait une certaine confiance entre les deux hommes et Joseph Camarrano Jr pour fêter cette fulgurante ascension, invita une grande partie des membres de la famille Bonanno au restaurant Bocelli à Staten-Island quelques jours avant les fêtes de noël. Une réception qui fut une aubaine pour les agents fédéraux, qui n'ont pas hésité à prendre une multitude de photos pour l’occasion. Malgré son incarcération, Michael Mancuso recevait beaucoup d’informations venant de New-York, par le biais de son neveu et Soldat, Frank Santoro, qui venait lui rendre en visite en prison, mais aussi entre autre par Vincent “Vinnie TV” Badalamenti, un proche de Michael Mancuso, qui avait déjà servi d’Acting Boss des Bonanno entre 2010 et 2012. Très rapidement, il apprit que Joseph Cammorano Jr s’était réuni en 2017, soit une année après son repas au Bocelli, avec l’ensemble des Capitaines de la famille Bonanno pour essayer d'être nommé officiellement nouveau Parrain de la famille. Un manque de respect flagrant que Michael Mancuso ne voulait pas laisser passer. 

Joseph Cammarano Jr
Joseph Cammarano Jr

Des tensions ont commencé à resurgir au sein de la famille Bonanno, entre deux factions, les pro Mancuso et les pro Cammarano Jr. Pour éviter que cela dégénère, les fédéraux ont décidé de transférer Michael Mancuso dans une autre prison fédérale, à Seagoville dans l’État du Texas. Ces tensions furent confirmées par la suite grâce au témoignage de l’ancien Soldat Thomas “Sharkey” Carrube lors du dernier procès pour racket de Joseph Cammarano Jr. Il confirma avoir eu à plusieurs reprises des discussions à ce sujet avec Vincent Badalmenti. Vinny TV qui est resté sous le radar du gouvernement fédéral depuis sa libération de prison en 2013, expliqua qu’il était très « énervé » du comportement de l’avocat de John Zancocchio, qui avait indiqué que Vincent Badalamenti servait de “Consigliere” pour Michael Mancuso. Dans les enregistrements effectués par Thomas Carrube, Vincent Badalamenti lui expliqua qu’il voulait envoyer « quelqu’un à son bureau pour lui casser la gueule », chose qui heureusement n’arrivera jamais. Suite à cet enregistrement, l’avocat de John Zancocchio s’était défendu en affirmant qu’il avait seulement « utilisé les preuves gouvernement, pour essayer de convaincre le jury que son client n’était pas coupable », tout en ironisant sur sa situation : « S’il me cherche, je suis à mon bureau six jours par semaine et je n’ai jamais vu personne ». En 2019, à sa sortie de prison, Michael Mancuso fit le ménage dans sa famille et décida de rétrograder les Grimaldi, Joseph Cammarano Jr et l’ancien Consigliere John Zancocchio, au simple rang de Soldat, en le mettant sous la tutelle d’un Capitaine à la solde de Michael Mancuso,une humiliation. Malgré le fait d’avoir été rétrogradé, Vito Grimaldi, qui gèrait avec sa famille la célèbre boulangerie Grimaldi Bakery dans le Queens, continuait à rendre hommage à la famille Bonanno.

Michael Mancuso
Michael Mancuso

Avec le décès de Vito Grimaldi, on aurait pu penser que les tensions entre ces deux factions auraient pu s'apaiser, au moins un minimum, ce ne fut pas le cas. Lors d’un enterrement d’un membre de la Cosa Nostra, les mafieux ont tendance à mettre leur rancœur de côté, le tout étant de rendre un dernier hommage à celui qui a servi la famille pendant toute ces années. Alors que certains membres de la famille Bonanno étaient réunis au salon funéraire pour saluer une dernière fois Vito Grimaldi, Michael Mancuso aurait envoyé plusieurs individus de sa faction, le Soldat, John “Johnny Mulberry” Sciremammano, l’Acting Capo, Ernest “Ernie” Aiello et le soldat John Spirito Jr pour mettre le “bordel” pendant la cérémonie. Après les hurlements, les trois mafieux se sont dirigés devant Joseph Cammarano Jr, à qui Michael Mancuso lui aurait interdit de se rendre à la cérémonie religieuse de son beau-père, pour y demander des comptes. Une altercation éclata entre les quatre hommes avant qu’un groupe de motards, proche de Joseph Cammarano Jr, lui serait en venu en aide, en frappant et en expulsant John Sciremammano, l’Acting Capo, Ernest Aiello et le soldat John Spirito Jr manu militari du salon funéraire. Cette scène surréaliste et même si elle fut démentie par l’avocat de Michael Mancuso, démontre que les tensions dans la famille Bonanno ne sont pas prêtent de s’arrêter et démontre également une certaine fragilité pour l’actuel Parrain de la famille Bonanno, prêt à envoyer plusieurs de ses hommes en pleine cérémonie religieuse pour y régler ses comptes. C’est une situation instable et dangereuse. Michael Mancuso qui a été inculpé en Mars dernier pour avoir violé à plusieurs reprises ses contraintes liées à sa libération conditionnelle à surement était très énervé de voir Joseph Cammarano Jr lui désobéir et de constater surtout, un groupe de motards, non affilié à la famille Bonanno, se rendre à la cérémonie d’un membre de la Cosa Nostra. Il est difficile de savoir si des représailles auront lieu après cet évènement. Si rien n’est fait, les membres de la famille Bonanno battus ce jour-là demanderont sûrement des représailles et s' il y en a, les fédéraux pourraient très bien s’en mêler. La famille Bonanno serait-elle devenue la future famille Colombo ?. La suite au prochaine épisode.

Lire la suite

L'UNDERBOSS DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE PLAIDE COUPABLE

10 Juillet 2022, 08:26am

Publié par Xav

L’Underboss de la famille de Philadelphie, Steven “HandSome Steve” Mazzone, vient d’accepter un accord de plaidoyer avec les procureurs, près d’un mois après que Domenic Grande ait effectué la même démarche. Les charges retenues contre Steven Mazzone étaient certes moins lourdes que celles de Domenic Grande, mais la perspective de tenter sa chance dans un procès fédéral et de se faire condamner, pouvait amener l’Underboss de la famille de Philadelphie à passer plusieurs années derrière les barreaux. Pourtant, la prison, Steven Mazzone l’a connaît très bien. Au début des années 2000, suite au témoignage de Ralph Natale, Steven Mazzone avait été inculpé de plusieurs meurtres, de racket, d’extorsion et de bookmaking. Acquitté des charges les plus importantes, celles de meurtre, Steven Mazzone sera tout de même condamné à neuf années derrière les barreaux et sortira de prison en 2008. Avec cet accord, l’Underboss de la famille de Philadelphie accepte de reconnaître sa culpabilité sur des charges de racket et de passer au maximum près de quatre ans derrière les barreaux. Concernant son frère, Sonny Mazzone, Soldat dans cette organisation criminelle, il a accepté lui aussi un accord assez avantageux avec les procureurs et sera condamné à une peine maximale de deux ans de prison. C’était sa première condamnation dans une affaire fédérale. Avec ces accords passés récemment, d’autres membres de la famille de Philadelphie, eux aussi inculpés, ont décidé de changer de stratégie. Le Soldat Joseph “Joey Electric” Servidio, qui purge actuellement une peine de quinze années pour trafic de drogue et l’Associé, Louis "Louie Sheep" Barretta, ont effectué une demande de changement de plaidoyer, une requête qui sera analysé dans les prochaines semaines. Un plaidoyer avec les procureurs étaient sans nul doute la meilleure des solutions pour Steven Mazzone au vu des nombreux enregistrements effectués par les fédéraux et surtout, d’un témoin du gouvernement prêt à témoigner dans des futurs procès contre les membres de la famille de Philadelphie. Alors même si le nom de ce témoin n’a pas été dévoilé, il aurait profité de son statut au sein de cette organisation, pour enregistrer une cérémonie d’intronisation de nouveaux membres dans la Cosa Nostra et où Steven Mazzone était l’un des participants.

Lire la suite