Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

VINCENT BASCIANO DANS LA PRISON DE SUPERMAX

29 Mai 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

VINCENT BASCIANO DANS LA PRISON DE SUPERMAX

Vincent Basciano est l'ancien "Acting Boss" de la famille Bonanno. Condamné en Juin 2011 pour avoir ordonné l'assassinat de Ralph "Randy" Pizzolo, il purge actuellement une peine de prison à perpétuité dans la prison "ADX Florence - Supermax" dans le Colorado. Ce pénitencier fédéral est considéré par les autorités Américaines comme le plus dur des États-Unis. A "Florence" sont incarcérés les prisonniers jugés les plus dangereux et nécessitant un contrôle étroit. Dans les années 1990, la prison la plus répressive des États-Unis était l"USP Marion" dans l'Illinois, lieu ou l'ancien Parrain John Gotti était incarcéré. Mais les meurtres des gardiens de prison Merle Clutts et Robert Hoffman par des membres de l'"Aryan Brotherhood" à l'intérieur du pénitencier, ont obligé les autorités Américaines à construite un nouveau type de prison. L'objectif était simple, le gouvernement Américain avec "ADX Florence" voulait détruire psychologiquement n'importe quel détenu, même les plus robuste. Les prisonniers y sont enfermés 23 heures dans une cellule de 3.5 mètres sur 2 mètres. Ils ne sont pas autorisés ni à rencontrer d'autres détenus pour déjeuner ni à faire de l'exercice, ni à fréquenter un service religieux ou à participer à quelque autre activité. Dans cet "enfer" carcéral se trouve : Tyler Bingham et Barry Mills les leaders de l'"Aryan Brotherhood" , Theodore Kaczynski dit "Unabomber", Robert Hanssen, un ancien agent de la CIA qui travaillait pour la Russie, les terroristes Zacarias Moussaoui, Richard Reid. Des membres de la Cosa Nostra ont déjà été incarcérés dans cette prison comme Nicodemo "Little Nicky" Scarfo, l'ancien "parrain" de la famille de Philadelphie, ou le sont encore comme Salvatore "Sammy The Bull" Gravano et Anthony Casso des anciens repentis de la Cosa Nostra. Mais dans la prison "ADX Florence", Vincent Basciano reste un des détenus les plus surveillé. En arrivant dans la prison fédérale, l'ancien "Acting Boss" de la famille Bonanno avait été placé en isolement dans le célèbre après avoir menacé de mort un procureur de New-York, Greg Andres en charge du dossier contre la famille Bonanno. (Voir article : Une nouvelle hiérarchie pour la famille Bonanno : Partie 2). Vincent Basciano y était incarcéré dans la partie réservée aux terroristes, le "Bock H" comme on l'appelle à "Florence". Il y était enfermé plus de 23 heures dans sa cellule, avec pour seule heure de détente, une heure de marche autorisée dans une cour bétonnée et grillagée. Ses repas étaient servis directement dans sa cellule. Vincent Basciano n'avait aucun contact avec les autres prisonniers mis à part les gardiens de prison.
Au bout de quelques années et grâce à sa bonne conduite, Vincent Basciano eu le droit à quelques privilèges. Il pouvait désormais communiquer avec les membres de sa famille et sa maîtresse Debra Kalb. Une télévision en noir et blanc fut installé dans sa cellule qui diffusait des programmes religieux ou éducatifs. Vincent Basciano qui était autrefois habillé avec des costumes de luxe, porte maintenant la combinaison orange des prisonniers fédéraux. Il peut maintenant participer à des activités pédagogiques avec d'autres prisonniers, mais toujours enfermer dans une cage. "Vincent est vraiment quelqu'un de très fort mentalement. S'il y avait une personne qui pouvait s'acclimater à des conditions aussi difficile, c'était vraiment lui" déclara un proche du mafieux.Vincent Basciano veut garder son image intacte et montrer que son incarcération ne le détruisait pas psychologiquement. Pour cela, il se fit photographier par un de ses proches lors d'une visite dans la prison. Sur cette photo on peut voir Vincent Basciano, sourire aux lèvres, saluant le photographe. Ses cheveux étaient soigneusement coiffés et il avait un bronzage qui stupéfia plusieurs personnes. "Si les détenus veulent bronzer pendant leur heure quotidienne de promenade dans la "cage ouverte", ils le peuvent." déclara un porte parole du pénitencier. "Nous avons un contrat avec des coiffeurs dans l'Arizona. Les détenus peuvent se faire coiffer une fois par mois".

Partager cet article