Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UNE NOUVELLE HIERARCHIE POUR LA FAMILLE BONANNO ? PARTIE 2

4 Mai 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

UNE NOUVELLE HIERARCHIE POUR LA FAMILLE BONANNO ? PARTIE 2

Le meurtre de Ralph Pizzolo, entraina plusieurs arrestations au sein de la famille Bonanno. Michael "The Nose" Mancuso, un capitaine très respecté qui remplaçait Vincent Basciano fut condamné à une peine de 15 ans de prison pour avoir admis sa culpabilité dans cet assassinat. En raison des nombreuses arrestations, la famille Bonanno décida de nommer Salvatore "Sal Iron Worker" Montagna. Âgé seulement de 36 ans, il fut désigné pour gérer au quotidien les affaires de la famille Bonanno. A cause de son jeune âge, les médias Américains lui donnèrent comme surnom "Bambino Boss". Salvatore "Sal Iron Worker" Montagna était né à Montréal, mais il passa une grande partie de son enfance, en Sicile, pus précisément à Castellammare del Golfo, lieu ou le "Parrain" historique de la famille Bonanno, Joseph Bonanno naquit. Quand il revint à New-York, il ouvrit une usine de métallurgie "Matrice Steel". Il était très peu connu des autorités. Il fut initié à la fin des années 1990 et devint un soldat dans l'équipe du capitaine Patrick "Patty from the Bronx" DeFilippo. Quand ce dernier fut condamnée à plus de 30 ans de prison pour meurtre, Salvatore Montagna fut promu "Acting Capo". De 2003 à 2006, fut une période très trouble pour la famille Bonanno, elle était pratiquement dévastée par les informateurs. Elle décida de changer en profondeur la réorganisation de la famille. Elle décida de mettre sa faction Sicilienne au pouvoir. Les Siciliens ou les "Zips" comme ils étaient surnommés par les autres membres de la famille Bonanno opéraient dans le "Bronx". La plupart de ses "soldats" avaient passé une grande partie de leur vie en Sicile. Pour plusieurs spécialistes, les "Zips" respectaient davantage les règles de la Cosa-Nosta. Malgré son jeune âge, Salvatore Montagna était considéré comme le responsable de cette faction et c'est pour cela qu'il fut nommé "Acting Boss" sous les ordres de Vincent Basciano qui était incarcéré. Salvatore Montagna essayait le plus possible de rester sous le "radar" du FBI. il résidait avec sa famille dans une modeste maison à Elmont dans le Long Island. Sa seule condamnation remontait à 2002. Arrêté avec son capitaine Patrick "Patty from the Bronx" DeFilippo pour jeux illégaux et prêt usuraire, il refusa de répondre devant un grand jury sur ses liens avec la famille Bonanno. Il avait refusé d'expliquer ce qu'était un "wiseguy", un affranchi. Sa seule réponse était qu'il avait entendu cette expression dans "Les Soprano" ou dans "Le Parrain". Il insista devant le grand jury en répondant que sa "mémoire était mauvaise" et qu'"il ne se souvenait même plus de la date de son mariage". Tout en rigolant il demanda au procureur de ne pas confier cette réponse à sa femme, Francesca Montagna, de peur de la vexer. Condamné pour parjure, il plaida coupable et fut condamnée à de la probation pendant 5 ans. Son avocat Joseph Mure raconta aux journalistes à la sortie du tribunal "Ce que raconte le gouvernement à son sujet est totalement faux. Je le connais personnellement comme étant un honnête travailleur et un bon père de famille".
Alors qu'il était "Acting Boss" de la famille Bonanno, le gouvernement n'arrivait pas à l'impliquer dans la moindre affaire. Mais sa condamnation pour parjure permit à l'USCIS, le Service de la Citoyenneté et de l'Immigration des États-Unis de l'extrader vers le Canada. Arrêté le 6 avril 2009 dans son entreprise "Matrice Steel", il fut détenu en attente de son extradition. Les autorités Américaines avaient expulsé Salvatore Montagna parce qu'il avait commis un crime alors qu'il avait sa carte verte depuis moins de cinq ans, ce qui constituait une violation de la loi Américaine sur l'immigration. Le gouvernement Américain profita de cette occasion pour le renvoyer vers son pays d'origine, le Canada et de le retirer des affaires de la famille Bonanno. Une fois arrivé dans son pays natal, la Mafia Italienne basé au Canada surnommé "La famille Rizzuto" était en plein conflit. Vito Rizzuto le parrain en exercice avait été arrêté en 2006 à cause du témoignage de Joseph Massino et condamné à une peine de 10 ans de prison pour sa participation dans l'assassinat de 3 capitaines de la famille Bonanno en 1981. Depuis son arrestation, une guerre interne avait éclaté dans la famille "Rizzuto" et plusieurs proches du parrain furent abattus. Le 28 décembre 2009 son fils, Nicolo avait été tué froidement dans la rue. Le 20 mai 2010 Paolo Renda son "Consigliere" disparaissait, on ne retrouvera jamais son corps. Le 10 Novembre 2010, son père Nicolo Rizzuto Sr, avait été abattu par un sniper dans sa propre maison. Cela était maintenant évident, l’incarcération de Vito Rizzuto dans une prison fédérale au États-Unis (Florence, Colorado) profitait à des membres de la pègre Italienne de régler leurs comptes avec la faction "Sicilienne" qui était au pouvoir depuis de nombreuses années. Plusieurs spécialistes du crime organisé s'interrogèrent aussi sur le rôle de Salvatore Montagna dans ces assassinats. En effet la famille Rizzuto avait toujours été très proche de la famille Bonanno.
Salvatore Montagna profita donc de ce mouvement de léthargie dans la Mafia Italienne pour essayer de prendre le pouvoir. Selon un journaliste Canadien : «Dès son arrivée à Montréal, Salvatore Montagna avait rencontré des gens d'affaires importants de la communauté italienne pour leur rappeler qu'ils n'avaient pas payé leurs dû depuis longtemps aux familles. Il avait également des liens avec New York, évidemment, mais aussi avec des familles de l'Ontario. Donc c'est quelqu'un qui a aussi des appuis». Mais son ascension au sein de la Mafia italienne au Canada fut de courte durée. Son corps avait été retrouvé le 24 Novembre 2011 dans la ville de Repentigny, au Québec. Celui-ci avait été criblé de balles, Vito Rizzuto incarcéré au moment du meurtre pouvait être selon certains journalistes à l'origine de cet assassinat. Pour plusieurs personnes, Salvatore Montagna "n'avait pas les reins assez solides malgré le fait qu'il avait des alliés très important au sein de la famille Bonanno"
Quand Salvatore Montagna fut extradé vers le Canada, la famille Bonanno décida de nommer Vincent " Vinny TV "Badalamenti comme "Acting Boss". Vincent Badalamenti était propriétaire d'un magasin d’électronique dans Brooklyn et il contrôlait un club social en plein Bensonhurst. Très peu connu lui aussi aussi des autorités, il gérait au quotidien les affaires de la famille Bonanno avec Nicholas "Nicky Mouth" Santora comme "Underboss" et Anthony "Fat Tony' Rabito comme "Consigliere". En janvier 2012, il fut accusé avec Nicholas "Nicky Mouth" Santora d'extorquer plusieurs restaurants et bars dans Brooklyn et Manhattan. Ces inculpations avaient été possibles grâce à Hector Pagan, l'ex-beau-fils d'Anthony Graziano, l'ancien "Consigliere" de la famille Bonanno. En Avril 2012 Vincent " Vinny TV "Badalamenti plaida coupable et fut condamné à une peine de 18 mois de prison qu'il purge actuellement dans le pénitencier fédéral de Fort Dix dans le New-Jersey. Il sera libérable le 16 mai 2013. Nicholas "Nicky Mouth" Santora plaida lui aussi coupable et avait été condamné à une peine de 2 ans de prison.
D'après le journaliste Américain spécialisé dans la Mafia Italo-Américaine, Jerry Capeci. La famille Bonanno nomma 3 capitaines pour gérer la famille. Les 3 mafieux en question sont : Anthony "Fat Anthony" Rabito, Vincent Asaro, et Thomas DiFiore. Le premier était déjà connu des autorités pour avoir été le "Consigliere" pendant plusieurs années de la famille Bonanno. Anthony "Fat Anthony" Rabito est quelqu'un de très respecté. Il avait été initié en 1974 et il a toujours infirmé aux médias qu'il était un homme d'affaire et non un gangster. Il est propriétaire de plusieurs restaurants et bars dans New-York. En 2005, il avait été arrête pour paris illégaux, prêt usuraire, corruption et possession d'armes. En 2007, il avait aussi été inculpé de racket, d'extorsion, fraude boursière et de trafic de drogue. En 2009, il fût libéré de prison mais sa période de probation lui interdisait de fréquenter des endroits ou se réunissaient des membres de la famille Bonanno. Cette liste comprenait le "Rao" à Harlem, le "Bamonte" à Williamsburg, le "Parkside Restaurant" à Corona et le "Don Peppe" à Ozone Park. "J'ai mangé toute ma vie dans ces restaurants. J'avais l'habitude d'y aller 3 à 4 fois par semaine" raconta Anthony "Fat Anthony" Rabito à un de ses amis "Dans un sens ça me fera économiser de l'argent". Continuant à critiquer le gouvernement : "Le gouvernement me considère comme un criminel. Je suis un proxénète?, Je suis un joueur?, je suis rien de cela". Vincent "Viny" Asaro est un capitaine de la famille Bonanno. Condamné à 12 ans de prison en 1998 pour corruption d'entreprise, il est depuis sortit et serait malgré son âge encore actif dans la famille Bonanno. Son fils Jerome« Jerry »Asaro est aussi un capitaine dans cette même famille. On sait très peu de chose sur Tommy D" DiFiore Thomas âgé de 70 ans. La famille Bonanno n'a pas encore nommé officiellement un nouveau "Boss" depuis l'arrestation de Joseph Massino en 2004.

Partager cet article