Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN REPENTI DE LA FAMILLE COLOMBO DEMANDE A LA JUSTICE DE LUI PAYER UN NOUVEAU VISAGE

5 Septembre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

UN REPENTI DE LA FAMILLE COLOMBO DEMANDE A LA JUSTICE DE LUI PAYER UN NOUVEAU VISAGE

Un nouveau nom, une nouvelle vie dans un autre État, cela n'est pas suffisant pour Sebastiano "Sebby" Saracino, (voir photo)un ancien soldat de la famille Colombo qui avait décidé de collaborer avec la justice en 2010. La vie dans le programme de protection des témoins est toujours compliqué pour un ancien membre de la Cosa Nostra. Une nouvelle vie commence, éloignée de ses anciens associés qui veulent désormais le voir mort et cela n'est pas toujours facile à gérer. Pour éviter la prison, Sebastiano Saracino avait accepté de témoigner contre plusieurs membres de la famille Colombo dont son propre frère, Dino “Little Dino” Saracino. Ce dernier était accusé de plusieurs meurtres par la justice Américaine. D'après le FBI, quand Dino Saracino apprit que son propre frère allait témoigner contre lui, il aurait demandé à la hiérarchie de la famille Colombo la permission de le tuer. Cette information n'a pas été prise à la légère par le FBI et surtout par Sebastiano Saracino. D'après les autorités judiciaires, Sebastiano Saracino était très inquiet à cause d'une photo prise par un journaliste New-Yorkais à la sortie d'un tribunal fédéral. Sur celle-ci, on peut voir ce dernier sortir en vitesse, un bonnet sur la tête. D'après lui, grâce à cette photo, les membres de la famille Colombo peuvent facilement le repérer n'importe ou aux États-Unis. Pour éviter de se faire reconnaitre, il demanda à la justice Américaine de lui payer un chirurgien esthétique pour lui refaire entièrement son visage. Retour sur une histoire qui restera à jamais marqué dans les annales du crime organisé aux États-Unis. Tout commença en décembre 2010, Sebastiano Saracino avait plaidé coupable d'avoir menti aux services d'immigration en 2002. Il avait assuré aux fonctionnaires n'avoir commis aucun crime aux États-Unis depuis son arrivé en 1979. En effet, Sebastiano Saracino avait immigré d'Italie à Brooklyn à l'âge de 24 ans avec sa famille et au début des années 2000, il avait demandé nationalité Américaine. A cette époque, ce dernier vivait en Caroline du Nord et il était déjà soupçonné par le FBI d'appartenir à la famille Colombo mais cette dernière n'avait aucune preuve. Mentir aux fonctionnaires de l'immigration était déjà un crime grave, mais ce n'était pas la première fois que Sebastiano Saracino mentait aux autorités. En 2008, le FBI lança une opération de grande envergure contre la Cosa Nostra et plus particulièrement sur la famille Colombo. Plusieurs membres de la famille mafieuse dont Thomas "Tommy Shots" Gioeli l'Acting Boss à cette époque (Voir article Thomas Gieoli bientôt libéré?) furent arrêtés et inculpés de divers crimes (meurtres, racket). Sebastiano Saracino figurait dans la liste des personnes arrêtées ce jour là. Devant le FBI, il nia à plusieurs reprises avoir participé à des incendies orchestrait par son frère, Dino Saracino. Le jour de sa comparution devant le tribunal, plusieurs journalistes New-Yorkais attendaient sa sortie pour le prendre en photo, mais Sebastiano Saracino ne sortit jamais. Pourtant, les procureurs fédéraux déclarèrent que le soldat de la famille Colombo avait décidé de plaider coupable des accusations retenues contre lui. Le lendemain, John Marzulli, un journaliste du "Daily News" aperçut l'avocat de Sebastiano Saracino, John Jordan discutait avec le procureur en charge du dossier contre la famille Colombo. Pour les spécialistes de la Mafia Italo-Américaine, cela ne faisait plus aucun doute, Sebastiano Saracino avait décider de collaborer avec la justice. Vu l'ampleur de la rumeur, le juge fédéral Brian Cogan, avait rapidement confirmé que le soldat de la famille Colombo coopérait bien avec la justice Américaine et que le jour de son plaidoyer, il avait fait fermer le tribunal, pour pouvoir le faire sortir sans être vu par les journalistes qui attendaient à l'extérieur de la salle. D'après certains spécialistes de la Mafia Italo-Américaine, Sebastiano Saracino avait décidé de plaider coupable du meurtre de Richard Greaves, un associé de la famille Colombo qui d'après lui avait été tué par son frère Dino Saracino dans le sous-sol de sa maison. Il envoya aussi les agents FBI dans un cimetière utilisait par la famille Colombo, là ou le corps de William "Wild Bill" Cutolo un ancien capitaine de la famille mafieuse avait été retrouvé en 2008. Pour certains avocats, le fait d'avoir fermé à huit clos le tribunal lors de la comparution de Sebastiano Saracino permit aux journalistes de savoir que ce dernier était en train de se "retourner" contre la famille Colombo : "Il a plaidé coupable devant un juge fédéral qui avait ordonné de fermer l'accès à la salle d'audience. Cela est un peu léger" déclara procureur fédéral. Sebastiano Saracino a finalement témoigné contre son frère Dino Saracino, lors de son procès qui s'ouvrit en 2012. Quand le procureur fédéral demanda à Sébastino Saracino qui avait tué Richard Greaves, il répondit calmement : "Mon frère Dino". Ce dernier commença à hurler dans la salle d'audience: "Ce gars là, ce n'est pas mon frère. Arrête de mentir Sebby". Finalement le témoignage de Sebastiano Saracino ne fut pas jugé crédible par le jury qui acquitta le soldat de la famille Colombo de plusieurs meurtres, mais il fut reconnu coupable de conspiration de racket.

Partager cet article