Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE GAMBINO DÉCÈDE D'UN CANCER EN PRISON

7 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Gambino

UN CAPITAINE DE LA FAMILLE GAMBINO DÉCÈDE D'UN CANCER EN PRISON

Joseph "Joe The Blond" Giordano (voir photo à gauche), un capitaine de la famille Gambio et un ancien ami très proche de l'ancien parrain de la famille mafieuse John Gotti (Cf : John Gotti : Le Don En Tefflon") vient de décéder dans une prison fédérale, six mois après son incarcération, il avait 64 ans. "Il est mort seul" déclara son fils Michael Giordano à un journaliste du Daily News. Son père avait été condamné en Mars dernier à 3 ans de prison et 50 000 dollars d'amande après avoir plaidé coupable d'extorsion. Son avocat, Joseph Corozzo connu pour être le fils de l'actuel Consigliere de la famille Gambino, Joseph "Jo Jo" Corozzo, avait demandé à plusieurs reprises à ce que son client soit libéré en raison de son état de santé. "Mon père est parti en prison alors qu'il crachait du sang et le juge n'a rien fait. Il m'avait dit avant d'être incarcéré qu'il rentrerait jamais à la maison. Le juge en avait rien a foutre tout comme les procureurs. Tout le monde a ignoré les appels que nous avons fait" déclara Michael Giordano. Joseph Giordano, est connu depuis des années pour être un membre important de la famille Gambino. Son frère, qui est lui aussi décédé, John "Handsome Jack" Giordano était un ami fidèle de John Gotti. Tous les deux étaient les neveux de l'ancien Consigliere de Paul "Big Paul Castellano, Joseph "Joe Piney" Armone. Les frères Giordano avaient géraient leurs affaires à East Village à Manhattan dans le restaurant Lanza's Restaurant et le DeRobertis Caffe sur First Avenue. Joseph Giordano qui était surnommé "The Blond" en raison de sa couleur de cheveux, était une personne très respectée dans la famille Gambino. D'après les autorités, il faisait partit d'un cercle de décision au sein de la famille Gambino depuis 2009, ou il supervisait les rackets dans la construction jusqu'à son arrestation en octobre 2012. Depuis sa condamnation, il avait d'abord commencé à purger sa peine dans la prison de Adirondack à New-York. Le personnel médical de la prison pensait que Joseph Giordano souffrait d'une pneumonie et il était traité avec des antibiotiques. Mais après des examens plus approfondis, les médecins découvrirent une tumeur à la langue qui s'était développée au niveau du poumon. Il ne restait plus qu'à ce dernier que quelques mois à vivre et son avocat Joseph Corozzo avait demandé au juge de le libérer mais sans succès. Michael Giordano et sa famille envisage d'attaquer en justice le Département d'Etat Correctionnel.

Partager cet article