Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

UN ANCIEN REPENTI DE LA FAMILLE PATRIARCA DECEDE A l'AGE DE 72 ANS

4 Septembre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Patriarca

UN ANCIEN REPENTI DE LA FAMILLE PATRIARCA DECEDE A l'AGE DE 72 ANS

John "Sonny" Castagna était un membre important des Patriarca, une famille de la Cosa Nostra basée dans la Nouvelle-Angleterre et dans le Connecticut. D'après le FBI, dans les années 1980 et au début des années 1990, John Castagna était connu pour être une des personnes gagnant le plus d'argent dans le comté de Hartfort. Mais cette argent gagnée illégalement, attira l'attention des autorités et en 1991, il fut arrêté par le FBI avec plusieurs membres de la famille Patriarca. La justice Américaine l'accusait de gagner des millions de dollars en tenant une grande partie des salons de jeux dans l’État du Connecticut. Son fils, John "Jackie" Johns avait été arrêté le même jour que son père et inculpé pour les mêmes charges par la justice Américaine. Ne voulant pas terminer une grande partie de leur vie derrière les barreaux John Castagna et son fils décidèrent de collaborer avec la justice. Leurs coopérations fut destructrice pour la famille Patriarca et elle permit l'arrestation de dizaine de membres de la Cosa Nostra. Ils témoignèrent tous les deux dans le procès contre Raymond Patriarca, Jr (voir photo) inculpé pour racket fédéral, qui à cette époque, était le Boss de la famille mafieuse. En récompense de sa collaboration, John Castagna fut libéré de prison et placé dans le programme de protection des témoins. Les US-Marshall installèrent lui et sa famille dans plusieurs États. Mais d'après plusieurs informations, l'ancien membre de la famille Patriarca, vivait depuis quelques années en Floride sous le nom de John Serreno. D'après plusieurs personnes, ce dernier se consacrait entièrement à la religion. Il aidait des personnes âgés sans ressources en essayant de leur donner une meilleure condition de vie. Mais le FBI soupçonnait John Castagna de n'a pas avoir tout confessé quand il était devenu un un collaborateur pour la justice Américaine. Le bureau fédéral accusait John Castagna d'avoir participé au meurtre d'un ancien boxeur, associé de la famille Patriarca, Eric Miller en 1988. Le jeune boxer avait osé frappé l'Underboss de la famille mafieuse à cette époque, William "The Guy Wild" Grasso à l'extérieur de son restaurant et cela devant plusieurs membres de la Cosa Nostra. En faisant ce genre de chose, la vie d'Eric Miller ne tenait plus qu'à un fil. Un ancien associé de William Grasso qui était présent ce jour là, raconta à un journaliste : "Je me souviens comme si c'était hier, tout le monde sait qu'il est interdit de frapper un membre initié de la Cosa Nostra. Il avait signé son arrêt de mort en faisant ça. Quand j'ai entendu la disparition d'Eric Miller, j'ai tout de suite compris". Le 27 Décembre 1988 alors que Eric Miller se promenait dans la rue, une personne surgit et lui tira plusieurs balles dans la tête. Personne ne fut arrêté pour ce meurtre, mais John Castagna avait toujours été suspecté par le FBI d'avoir participé à cet assassinat. Avant la mort de ce dernier, les autorités avaient réouvert le dossier sur le meurtre de Eric Miller. Des nouvelles preuves étaient apparues. Selon le FBI, William Grasso aurait donné l'ordre à John Castagna et son fils de tuer l'ancien boxeur. D'après l'ancienne petite amie d'Eric Miller, John Castagna et John "Jackie" Johns s'entendaient très bien avec l'ancien associé de la famille Patriarca et le soir du meurtre, Eric Miller aurait reçu un coup de fil du fils à John Castagna. Pendant le procès pour racket contre Raymond Patriarca Jr, John Castagna et son fils avaient nié avoir participé au meurtre d'Eric Miller. Depuis la mort de l'ancien membre de la famille Patriarca, la justice va demander à un jury fédéral d'inculper John "Jackie" Johns pour ce meurtre.

Partager cet article