Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

Articles avec #philadelphie tag

GINO DIPIETRO COLLABORAIT BIEN AVEC LA JUSTICE

6 Juillet 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

GINO DIPIETRO COLLABORAIT BIEN AVEC LA JUSTICE

En Décembre 2012, Gino DiPietro, un associé de la famille de Philadelphie est abattu de plusieurs balles dans le corps alors qu'il sortait de chez lui. Le jour même Anthony Nicodemo un soldat de la même famille, fut arrêté et accusé du meurtre. Selon plusieurs témoins, ce dernier, aurait été vu en train de s'enfuir de la scène de crime dans un Van Noir. Une partie de sa plaque d'immatriculation avait pu être identifiée par un passant, ce qui permit son arrestation. En arrivant à son domicile, les policiers trouvèrent la voiture garée dans l'allée de sa maison. A l'intérieur du véhicule, ils découvrirent une arme et plusieurs fragments de balles. Anthony Nicodemo était déjà très connu des autorités pour ce genre de méfaits. En 2003, il avait été soupçonné d'avoir tué un associé de la Mafia, Johnny "Gongs" Cassanto, mais par manque de preuve il ne fut jamais accusé de ce crime. L'assassinat de Gino DiPietro mis fin à une dizaine d'années sans exécution mafieuse dans la ville de Philadelphie. Mais plusieurs personnes se demandaient encore pourquoi la Mafia, si discrète d'habitude, avait décidé d’exécuter Gino DiPietro. Ce dernier était connu du FBI pour être un trafiquant de drogue, mais d'après plusieurs journalistes, son exécution ne proviendrait pas du trafic de cocaïne qu'organisait Gino DiPietro. En effet, même si les familles de la Cosa Nostra ont interdiction de vendre de la drogue, la plupart des familles ferment les yeux à cause des énormes sommes d'argent engendrées par la trafic de stupéfiant Pour plusieurs spécialistes, la famille de Philadelphie soupçonnait Gino DiPietro de collaborer avec la justice. En 1997, Gino DiPietro avait été condamné à 6 ans et demi de prison pour trafic de cocaïne. En 2004, alors qu'il venait de sortir de prison depuis quelques mois, Gino DiPietro fut de nouveau accusé de trafic de drogue. Cette fois-ci, s'il était reconnu coupable, cela pouvait l’amener à terminer sa vie derrière les barreaux. Mais curieusement, les charges retenues contre lui furent annulées ce qui provoqua de nombreuses interrogations au sein de la famille de Philadelphie. L'information a été confirmée par un journal Américain très récemment. Gino DiPietro collaborait bien pour la justice et avait enregistré différents membres de la Cosa Nosta. D'après le Daily News, Gino DiPietro coopérait avec le FBI en portant un micro sur lui, ce qui avait permis de mettre en prison son propre cousin, Victor DiPietro. Ce dernier avait été condamné à 3 ans et demi de prison grâce aux enregistrements de Gino DiPietro. Libéré d'un pénitencier fédéral depuis plusieurs mois, Victor DiPietro travaille désormais dans une entreprise de construction à Philadelphie. Même si Victor DiPietro se sentit humilié d'avoir été trahi par son propre cousin, jamais il n'avait pensé à se venger. "Vu qu'il était un membre de ma famille, bien entendu, j'ai beacoup souffert. Mais je n'ai jamais voulu lui faire du mal" déclara t'il à un journaliste.

Lire la suite

LA FAMILLE DE PHILADELPHIE PREPARE LEUR NOUVEAU PROCES

17 Juin 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

LA FAMILLE DE PHILADELPHIE PREPARE LEUR NOUVEAU PROCES

Les deux membres de la famille de Philadelphie, Joseph "Mousie" Massimino et Damion "Dame" Canalichio vont devoir encore attendre un mois avant de recevoir leur verdict (Voir article : Joseph Massimino va devoir encore attendre). Mais avant de recevoir leur peine de prison, les deux mafieux ont déjà décidé de contre-attaquer. En effet, les avocats de Joseph Massimino et de Damion Canalichio ont déposé une requête contestant le rapport final de l'équipe de procureur. Celui-ci demandait au juge de condamner les deux accusés à une peine de 17 à 21 ans de prison après avoir été déclaré coupable de conspiration de racket en Février 2013. Pour les avocats de Joseph Massimino et de Damion Canalichio, cela est inacceptable, pour eux leurs clients devraient être condamnés à une peine maximale de six ans de prison. Deux autres accusés dans cette affaire, le Boss de la famille Joseph "Uncle Joe" Ligambi et son neveux, Consigliere en exercice George Borgesi devraient être rejugés en Octobre après que les jurés furent dans l'incapacité à se mettre d'accord sur un verdict. L'avocat de Joseph Ligambi veut s'assurer que les jurés ne puissent utiliser les anciennes accusations de son client qui avait été déclaré non coupable de plusieurs chefs d'inculpations en Fevrier 2013. George Borgesi avait été acquitté sur 13 des 14 accusations retenues contre lui, le jury était resté indécis sur un complot de racket le concernant (Voir article : Une nouvelle date contre la Mafia à Philadelphie). L'avocat de George Borgesi va jouer sur le fait que son client avait été déclaré non-coupable de 13 accusations criminelles et que le jury ne pouvait plus dans ce cas là le condamner pour racket. Christopher Warren déclara que le seule acte d'accusation de racket retenu contre lui était basé sur les mêmes allégations des 13 chefs d'inculpations ou son client avait été acquitté. Edwin Jacobs Jr l'avocat de Joseph Ligambi déclara à la presse : "Après près de quatre mois de procès dont 21 jours de délibération, le jury à acquitté mon client de 95 % des charges qui étaient retenues contre lui". Christopher Warren l'avocat de George Borgesi déclara de nouveau que les accusations de son client était dû au seul témoignage d'un ancien soldat de la famille de Philadelphie, Louis "Bent Finger Lou" Monacello. Ce dernier avait décidé de collaborer avec la justice après avoir été arrêté sur des accusations de racket en 2011. Depuis l'incarcération de George Borgesi en 2001, Louis Monacello avait repris les activités du consigliere de la famille de Philadelphie. Pendant le procès qui s'était ouvert en automne 2012, il avait déclaré devant le tribunal, que George Borgesi même incarcéré, continuait à lui donné des ordres sur les rackets qu'il était en train de gérer. Louis Monacello va t'il revenir à la barre des témoins lors du prochain procès, la question reste encore en suspend. Lors du premier procès, l'animosité entre George Borgesi et Louis Monacello était palpable. Ce dernier n'arrêtait pas de dire qu'il était sûr que Joseph Ligambi l'aurait exécuté une fois que George Borgesi serait sorti de prison. Louis Monacello raconta aussi que George Borgesi s'était vanté à plusieurs reprises d'avoir participé à plus de 11 assassinats. "Je savais qu'un soir, j'aurai été convoqué et je ne serai jamais revenu" déclara Louis Monacello au jury.

Lire la suite

JOSEPH MASSIMINO VA DEVOIR ENCORE ATTENDRE

10 Juin 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

JOSEPH MASSIMINO VA DEVOIR ENCORE ATTENDRE

Joseph "Mousie" Massimino l'Underboss de la famille de Philadelphie va devoir encore attendre quelques semaines pour savoir à combien d'années de prison il sera condamné. Le juge fédéral, Eduardo Robreno a en effet décidé de repousser le verdict au 11 Juillet prochain. Très connu du FBI depuis de nombreuses années, Joseph Massimino a passé plus de 20 ans de sa vie d'adulte derrière les barreaux. Sa dernière condamnation remontait à 2004 ou il avait purgé une peine de 5 ans de prison pour racket et prêt usuraire. Relâche en 2009, il avait rapidement repris ses activités dans la rue et était devenu l'Underboss de la famille de Philadelphie. Joseph Massimino avait été arrêté le 23 mai 2011 pour des accusations de racket en même temps que plusieurs membres de la famille mafieuse. Depuis son arrestation en Mai 2011, Joseph Massimino était restait incarcéré avec les autres membres inculpés dans cette affaire. En Février 2013 après plusieurs mois de procès, Joseph Massimino avait été condamné pour conspiration de racket en même temps qu'un soldat de la famille de Philadelphie Damion "Dame" Canalichio et d'un associé, Gary Battaglini. Dans le même procès, le "Boss" de la famille Joseph "Uncle Joe" Ligambi et le consigliere en exercice George Borgesi avaient été déclarés non coupable de plusieurs chefs d'inculpation (voir article : George Borgesi traite un procureur). Pendant tout le procès, ce dernier s'était moqué à plusieurs reprises de l'équipe de procureur en charge du dossier. Le Jury avait mis plusieurs semaines pour se mettre d'accord sur un verdict contre les différents accusés et Joseph Massimino s'amusait de cette situation. A un moment, ce dernier lança à ses amis mafieux :

- "Gardez les boissons au frais, on va bientôt sortir et fêter ca"
Puis se tournant vers le procureur John S. Han, il l'interpella :
- "Hey John, tu viendras me raccompagner à la maison, ou on ira faire un tour si tu veux".
Puis il continua avec un agent du FBI présent dans la salle
- "Ca va Franck ?, tu m'as l'air un peu pâle aujourd'hui".
Puis viens le tour d'un autre agent Jack Martinelli ou Joseph Massimino se moqua de lui ouvertement dans la salle d'audience :
- "Tu étais ou? ou est Augie ? (en référence à l'agent spécial John Augustine), la prochaine fois tu oublieras pas de cirer mes chaussures".
Pour l'Underboss de la famille de Philadelphie, tous les jours du procès étaient un spectacle. Vers la fin, les délibérations des jurés étaient tellement longue que Joseph Massimino s'exclama :
- "Ils sont tellement perdus, qu'ils ont demandé une boussole. Ils sont en plein désert".

Mais aujourd'hui, Joseph Massimino attend patiemment dans sa cellule la détermination de sa peine. Son avocat, Joseph Santaguida, à envoyé une lettre au juge demandant à ce que son client ne soit condamné qu'a une peine maximale de six ans de prison. Malgré ses nombreuses condamnations dans le passé, son avocat demande au juge de ne le condamner qu'a une courte peine d'emprisonnement. Pour lui son client n'avait été reconnu coupable d'aucun acte de violence. "Le gouvernement est obligé de montrer mon client comme quelqu'un de dangereux, même s'il n'a été reconnu coupable que de racket. Ils ont dépensé des millions de dollars sur le dos du contribuable. Infliger une peine légère les embêterait" déclara l'avocat de Joseph Massimino. Les procureurs n'ont pas encore demandé au juge une peine particulière pour l'Underboss de la famille de Philadelphie. Mais d'après certains journalistes, les procureurs demanderont plus d'une dizaine d'années derrière les barreaux vu le passé criminel de Joseph Massimino. Le procureur fédéral John S. Han avait déclaré : "Joseph Massimino à commis une panoplie de crimes pendant toute sa vie. Il ne s'est jamais laissé décourager par les nombreuses années de prison. Il a montré à plusieurs reprises qu'il refusait d’obéir à la loi".

Lire la suite

JOEY MERLINO VEUT SE RETIRER DE LA MAFIA

1 Juin 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

JOEY MERLINO VEUT SE RETIRER DE LA MAFIA

Joey Merlino est un membre initié de la Cosa Nostra qui a servit en tant que "Boss" de la famille de Philadelphie pendant plusieurs années. En Juin 1999, il fut inculpé pour avoir essayé d'acheter et de distribuer de la drogue avec la famille Patriarca de Boston, de racket et de meurtre. Finalement, le 3 décembre 2001, il fut condamné à une peine de 14 ans de prison pour racket et extorsion de fond. Il fut acquitté de trafic de drogue et de plusieurs meurtres. A l’énoncé du verdict, Joseph Merlino s'exclama "Finalement c'est pas si mauvais, c'est mieux que la peine de mort". Il fut incarcéré pendant plusieurs années dans le pénitencier de "Marion" dans l'Illinois et termina sa peine dans la prison fédérale de "Terre-Haute" dans l'Indiana ou il fut libéré le 15 mars 2011. D'après certains journalistes, Joey Merlino gérait sa "famille" depuis sa cellule, Joseph "Oncle Joe" Ligambi lui servait d'"Acting Boss" dans la rue. A sa sortie de prison, Joey Merlino s'installa à Boca Raton en Floride. Pour George Anastasia un journaliste spécialiste de la Mafia de Philadelphie, "Joey a une famille, il a des enfants, il a d'autres préoccupations que d'être le leader charismatique de la Mafia à Philadelphie. Il vient de passer plus de 12 ns en prison. Je pense qu'il a d'autres priorités." Peu de temps après sa sortie de prison, Joey Merlino rencontra au "Dunkin Donuts" près de la plage de Boca Raton, Nicholas Stefanelli un soldat de la famille Gambino. Ce dernier lui proposa d'investir dans différentes entreprises, des bars ou des restaurants. Joey Merlino qui venait tout juste de sortir de prison, était tout ouïe aux propositions faites par Nicholas Stefanelli. La discussion ne dura seulement qu'une petite heure, mais ce que Joey Merlino ignorait, était que Nicholas Stefanelli était en train de l'enregistrer. En effet, le soldat de la famille Gambino avait décidé depuis quelques temps de collaborer avec le FBI pour éviter d'être condamné lui et son fils à une longue peine de prison pour trafic de drogue. Mais Joey Merlino était très méfiant et quand Nicholas Stefanelli commença à lui parler de la Cosa Nostra et de ses anciens associés, il décida de changer de sujet. Il ne voulait pas parler de certaines choses avec quelqu'un qu'il venait à peine de rencontrer.
Quelques mois plus tard, Joey Merlino donna une interview avec le journaliste spécialiste de la pègre, George Anastasia. Il raconta alors sa rencontre avec Nicholas Stefanelli. "Il m'a posé des questions sur Joseph Ligambi (Le Boss actuel de la Mafia à Philadelphie). Je lui ai dis que c'était un bon gars et que j'espérais qu'il gagne son procès qui était en train de se dérouler". (Voir article : Le Boss de la Mafia à Philadelphie veut rentrer chez lui). Puis le soldat de la famille Gambino interrogea sur Nicky Scarfo Jr, un "capitaine" de la famille Lucchese opérant dans le New-Jersey. Il est le fils de Nicodemo "Little Nicky" Scarfo, l'ancien Boss de la Mafia à Philadelphie qui purge actuellement une peine de plus de 100 ans de prison pour plusieurs meurtres. Nicodemo Scarfo Jr venait d'être inculpé pour avoir essayé de détourner des millions de dollars à la banque "FirstPlus". Sa femme, Lisa Murray-Scarfo, et son père qui était déjà incarcéré depuis plus de vingt ans avaient eux aussi été inculpés dans cette affaire. "Quand il a commencé à me parler de Nicky Scarfo Jr, je lui ai dis que c'était une honte. Son père allait le mettre en prison pour plus de 100 ans avec ses conneries. D'ailleurs je me suis pas gêné pour lui dire" délara Joey Merlino au journaliste. "Quand j'ai appris que Nicholas Stefanelli était en train de m'enregistrer, j'étais en colère. Ce gars là portait deux micros, j'ai eu les bandes par mon avocat après. Il avait deux fils, un sur le corps et un sur sa montre. Le FBI l'avait envoyé pour essayer de me piéger. Mais moi j'ai changé vie, j'ai un travail légitime maintenant". Joey Merlino commença à raconter au journaliste sa vie actuelle en Floride. "C'est beau ici, il y a pas de stress ici". Il insista sur le fait qu'il ne voulait plus retourner à Philadelphie, mais que sa famille lui manquait. Ses parents et sa sœur vivaient encore dans le Sud de la ville. Il savait très bien qu'un retour à Philadelphie pouvait l'exposer à une surveillance policière constante. "Il suffirait que je rentre dans un restaurant ou dans un bar dans le sud de Philadelphie pour que je sois "griller". Les gens diraient : " Tiens ta vu, c'est Joey Merlino, il est de retour". Il expliqua à George Anastasia pourquoi il avait décidé de changer de vie. Pour lui, il avait passé trop de temps en prison, près de 20 ans. Il n'a pas vu grandir ses deux filles. Sa femme et ses deux enfants vivaient encore dans le New-Jersey. Il raconta au journaliste qu'il travaillait pour une agence de publicité et qu'il comptait ouvrir des restaurants, des bars et même écrire un livre. Sa vie en prison l'a fatigué : "J'ai passé trop de temps derrière les barreaux, trop de temps à l'isolement. Se lever, manger et dormir à la même heure, je ne pourrai plus le supporter. Et puis maintenant dans la Mafia, ça a changé, il y a trop de "rats".

Lire la suite

UN SOLDAT DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE CONDAMNE

3 Mars 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

UN SOLDAT DE LA FAMILLE DE PHILADELPHIE CONDAMNE

Louis "Big Lou" Fazzini a été condamné à 55 mois de prison dans un établissement fédéral après avoir plaidé coupable à une accusation de racket en Octobre dernier. Louis Fazzini est un membre initié de la Cosa Nostra à Philadelphie, il exploite selon le FBI un club social dans le nord du New Jersey. A l'intérieur, il gère ses activités de bookmakeur (paris sportif, jeux de cartes et autre jeux de dés). Louis Fazzini avait déjà été condamné pour des accusations similaires à une peine de 48 mois de prison en 1999.

Après cette condamnation il a été initié dans la famille de Philadelphie, une cérémonie que Joseph "Oncle Joe" Ligambi l'actuel Boss de la famille présida. Le FBI avait réussi à enregistrer une conversation de Louis "Big Lou" Fazzini en train de raconter son intronisation à d'autres mafieux.

"Mon sang avait éclabousse sur ma chemise... Mon putain de sang..."

Pendant l'intronisation de Louis Fazzini, Joseph Ligambi n'arrivait pas à recueillir une goutte de son sang avec une épingle, il utilisa alors le couteau de la cérémonie.

Lire la suite

LE BOSS DE LA MAFIA DE PHILADELPHIE VEUT RENTRER CHEZ LUI

21 Février 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

 LE BOSS DE LA MAFIA DE PHILADELPHIE VEUT RENTRER CHEZ LUI

Joseph "Oncle Joe" Ligambi présumé chef de la Mafia a Philadelphie veut sortir de prison. Une demande de libération sous caution à été faite et une audience devrait avoir lieu le 25 Février. Joseph Ligambi est détenu dans un centre de détention fédéral depuis son arrestation en Mai 2011 mais son avocat à précisé que sa situation avait considérablement changée depuis quelques temps.

Pour Edwin Jacobs Jr le jury a prouvé que son client n'était pas un membre violent du crime organisé que les procureurs essayaient de démontrer pendant le procès. Pour son avocat Joseph Ligambi devrait être libéré pour plusieurs raisons :

- Il a été déclaré non coupable de la plupart des chefs d'inculpations (Il reste accusé de racket, mais en première instance le jury n'avait pas reussi à se mettre d'accord sur cette accusation).

- Vu son age avancé, il ne representait plus une menace pour la société.

- Joseph Ligambi a un casier judiciaire pratiquement vierge (Une seule condamnation pour jeux illégal. Il avait été condamné pour le meurtre de Frank D'Alfonso mais il fut acquitté en appel et libéré en 1997).

- Un chef d'entreprise lui a trouvé un travail s'il sortait de prison (Le nom de l''entreprise n'a pas été mentionée).

Le juge Eduardo Robreno avait déjà refusé la libération sous caution de trois autres accusés dont George Borgesi (Voir article - George Borgesi insulte un procureur). Ce dernier avait été déclaré non coupable de 13 des 14 chefs d'inculpations dont il faisait face. Le juge avait fixé une date previsionelle pour un nouveau procès au 26 avril mais les procureurs fédéraux n'ont pas encore annoncé leur intention de retenter un nouveau procès contre les membres de la Mafia de Philadelphie

Lire la suite

UNE NOUVELLE DATE POUR LE PROCES CONTRE LA MAFIA A PHILADELPHIE

13 Février 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

UNE NOUVELLE DATE POUR LE PROCES CONTRE LA MAFIA A PHILADELPHIE

Le juge Edouardo Robreno a fixé au 16 avril la révision du procès contre la Mafia à Philadelphie (date qui doit être confirmée).

Le ministère public n'a pas encore officiellement annoncé son intention de retenter un nouveau procès contre le Boss présumé de la Mafia Joseph Ligambi et ses complices.En effet, lors du dernier procès, le jury était resté indécis sur plus de 11 chefs d'inculpations . La décision est maintenant entre les mains du Ministre de la Justice à Washington.

Ligambi, 73 ans, son neveu George Borgesi, 49 ans, et un capitaine présumé, Anthony Staino, 55 ans étaient inculpés de racket, d'extorsion et de prêt usuraire. Pour l'Underboss actuel Joseph "Mousie» Massimino cela reste différent. Il a été reconnu coupable en première instance avec le "soldat" Damion Canalichio et l'associé Gary Battaglini de conspiration de racket. Leur peine sera déterminée au mois de Mai. Ils risquent entre 10 et 12 ans de prison.

Si un nouveau procès devait avoir lieu, il devrait être beaucoup plus court que le premier ou les jurés avaient passé plus de 21 jours en délibération pour déterminer la culpabilité des différents accusés.

Néanmoins pour Joseph Ligambi être reconnu coupable de racket signifierait d'être condamné à un maximum de 20 ans de prison. À son âge une déclaration de culpabilité serait l'équivalent d'une condamnation à perpétuité.

Pour George Borgesi, l'actuel "Consigliere" venait de terminer une peine de 14 ans de prison pour racket quand il a été inculpé en Mai 2011 pour différentes charges. Il a été déclaré non coupable sur 13 des 14 chefs d'inculpations.

La décision finale sur la révision d'un nouveau procès contre la Mafia à Philadelphie devrait avoir lieu dans quelques jours.

Lire la suite

GEORGE BORGESI TRAITE UN PROCUREUR

12 Février 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

GEORGE BORGESI TRAITE UN PROCUREUR

Le neveu du chef de la Mafia à Philadelphie George Borgesi restera en prison malgrè le fait qu'un jury l'ai déclare non coupable de plusieurs chefs d'inculpations. Un Juge fédéral à en effet refusé sa libération sous caution de l'actuel "Consigliere" de la Mafia à Philadelphie invoquant la sécurité envers la population. Il révoqua par la même occasion la liberté sous caution de l'actuel "Capitaine" Anthony Staino et de l'associé Gary Battaglini.

Pour les procureurs fédéraux en charge du dossier, George Borgesi serait resté très actif en prison. Condamné pour racket en 2000, il était admissible à une libération conditionnelle en juillet 2012 avant que d'autres charges quelques mois avant sa libération l'oblige à rester derrière les barreaux.

Le jury était resté dans l'impasse pendant près de 21 jours sur l'accusation de complot et de racket contre Joseph "Oncle Joe"Ligambi considé comme le Boss actuel de la Mafia et sur son neveu. Le procès s'était ouvert en Octobre 2012.

"Espèce d’enculé" hurla George Borgesi au procureur John Han. Mais celui ci se justifia de sa décision de le garder en prison par le fait que Borgesi était encore "un membre très actif et robuste" de la Cosa Nostra.

"C'est inhumain" déclara Many Borgesi la mère de George "J'espère que votre mère peut ressentir ce que je ressens en ce moment. A ce demander si vous en avez vraiment une"

Mais le procureur répliqua en disant que George Borgesi restait "dangereux" pour la population «Imaginez le mal qu'il pourrait faire aux personnes qui ont témoigné contre lui" déclara le procureur.

L'avocat de Borgesi Paul Hetznecker, déclara cette mise en détention de "ridicule" jugeant que son client avait été déclaré non coupable de 13 chefs d'inculpations sur 14. Il ajouta que le bureau fédéral des prisons avait même recommandé la libération de Borgesi.

Joseph Ligambi qui cherche aussi à être libéré sous caution est en attente d'une audience qui devrait avoir lieu dans plusieurs jours.

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14