Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

patriarca

LA FAMILLE PATRIARCA EN PLEINE REORGANISATION

9 Février 2014, 08:40am

Publié par Xav + A.S

LA FAMILLE PATRIARCA EN PLEINE REORGANISATION

La famille Patriarca, est une famille de la Cosa Nostra basée dans la Nouvelle Angleterre (Région composée de six États). La particularité de cette famille, est qu’elle a deux factions distinctes, une à Providence dans le Rhode Island et une autre à Boston dans le Massachusetts. Pendant plus de trente ans, la famille Patriarca fut dirigée d’une main de fer par Raymond Patriarca Sr puis par son fils Raymond Patriarca Jr jusqu’au début des années 1990. Ces dernières années, la famille mafieuse, qui compte encore d'une trentaine de membres actifs, a subi plusieurs arrestations par le FBI au sein de ses effectifs. Anthony DiNunzio réputé comme étant l’Acting Boss de la famille en 2009, fut arrêté et accusé par la justice en Avril 2012, de racket et d’extorsion de fonds sur des boites de stripteases dans le Rhode Island. Il décida de plaider coupable et fut condamné en Novembre 2012 à 6 ans de prison dans un pénitencier fédéral. Son frère Carmine DiNunzio considéré par le FBI comme le Consigliere de la famille Patriarca, fut lui aussi arrêté en 2008 à Boston pour des affaires de corruption et condamné à 6 ans de prison. Le Boss de la Cosa Nostra dans la Nouvelle-Angleterre dans les années 2000, était Luigi "Baby Cabanes" Manocchio, un gangster de la vieille école, qui à l’âge de 86 ans plaida coupable d’extorsion et fut condamné en 2012 à 5 ans et demi de prison. En attendant que ces derniers sortent de prison, la famille est dirigée par Peter Limone, un ancien Associé de la famille Patriarca dans les années 1960, qui passa près de 33 ans de prison pour le meurtre de Edward «Teddy» Deegan. Innocenté en 2001, il fut libéré de prison et monta très rapidement les échelons de la famille Patriarca. Mais même si cette dernière a perdu une partie de ses « cadres », une ancienne génération de mafieux qui furent condamnés à de longue peine de prison il y a des dizaines d’années, sont aujourd’hui prêt à retourner dans la rue et à reprendre les affaires. Parmi eux, un ancien membre de la famille Patriarca, très influent dans les années 1980, Matthew Guglielmetti (voir photo). Ce dernier qui est aujourd'hui âgé de 65 ans, est bientôt admissible à une libération conditionnelle. D’après les services pénitenciers, Matthew Guglielmetti pourra sortir de prison en Juin prochain, pour intégrer une « maison de transition », avant d’être libéré totalement en Décembre prochain. L’ancien Capitaine de la famille Patriarca, avait été condamné en 2005 à près de 11 ans de prison pour trafic de drogue. Très respecté au sein de la famille mafieuse, il était dans les années 1980, un proche collaborateur de l’ancien Parrain, Raymond Patriarca Jr. D’après Steve « The Rifleman » Flemmi, un Associé de James « Whitey » Bulger, le célèbre gangster Irlandais, Patron du « Winter Hill Gang » dans les années 1970, qui travaillait secrètement pour le FBI, avait déclaré que Matthew Guglielmetti était « le contact principal de Raymond Patriarca Jr » quand ce dernier était le Parrain de la famille mafieuse. En 1997, il renforça sa stature d’homme craint et respecté, quand il se présenta dans un hôpital, blessé de deux coups de couteau dans le ventre. Soigné de ses blessures, il avait refusé de parler de cet « incident » aux autorités présentes ce jour làl, préférant régler ce problème par lui-même. En 1989, il fut enregistré par le FBI dans une cérémonie d’initiation, qui fut rendu célèbre par la suite et sema la « honte » au niveau de la famille Patriarca auprès des autres familles de la Cosa Nostra (Cf : Initiation dans la famille Patriarca). En 1991, il fut condamné à quatre ans de prison pour avoir « surveillé » les opérations illégales de la famille mafieuse pendant plusieurs années. A sa sortie de prison, il devint un membre du « Labourers' International Union of North America » un syndicat lié aux entreprises de construction. Pendant des années et grâce aux informations d’un collaborateur du FBI, Matthew Guglielmetti gagna des millions de dollars grâce au racket de la construction dans la Nouvelle-Angleterre. Mais aujourd’hui, et alors que le mafieux arrive à un age avancé, plusieurs spécialistes se demandent si ce dernier ne va pas reprendre « les affaires » de la famille mafieuse, très affaiblie ces derniers temps ou prendre sa « retraite » comme son ancien patron, Raymond Patriarca Jr. Le lieutenant de police Steven O'Donnell, qui avait procédé à son arrestation en 2005 déclara : « Il est comme tout le monde ici, nous lui souhaitons le meilleur, es espérant qu’il change de vie ». Mais la situation « désastreuse » de la famille Patriarca en ce moment, peut aussi profiter à Matthew Guglielmetti pour prendre du « pouvoir ». Jeffrey Sallet, l’agent spécial du FBI en charge de la famille Patriarca, déclara que cette dernière est « décimée » : « La Cosa Nostra dans le Rhode Island est très limitée, ce n’est pas évident pour eux de faire des affaires en ce moment » déclara t’il. Mais outre la libération, Matthew Guglielmetti, le Soldat de la famille Patriarca, Alfred "Chippy" Scivola qui termine de purger une peine de trois ans et demi de prison pour extorsion « On espère que ces individus vont rentrer dans le droit chemin, mais quand vous avez prêté allégeance à la Cosa Nostra, on ne peut pas revenir en arrière » déclara de nouveau le lieutenant de police, Steven O'Donnell.

Lire la suite

INITIATION DANS LA FAMILLE PATRIARCA

5 Novembre 2013, 06:25am

Publié par Xav + A.S

INITIATION DANS LA FAMILLE PATRIARCA

La famille Patriarca est une famille de la Cosa Nostra basée dans deux États. Une faction se trouvant dans providence dans l’État du Rhode Island et une autre à Boston dans le Massachusetts. Depuis sa création, il y a toujours eu des relations très tendues entre les deux clans, même, si ces derniers appartiennent à la même famille. En 1984, le Boss de la famille Raymond Patriarca Sr (voir photo) décède d'une crise cardiaque mettant fin à près de 30 ans de règne au sein de la famille mafieuse. Son fils, Raymond J. "Junior" Patriarca, le remplaça tout naturellement et devient le nouveau Parrain. Mais ce dernier, n'avait pas le même charisme que son père et il n'était pas aussi respecté. La plupart des membres de la famille Patriarca le critiquaient, car ce dernier s'appuyait énormément sur la famille Gambino à New-York pour résoudre ses problèmes dans sa propre famille. Chose qui pour eux était inconcevable pour un Boss de la Cosa Nostra En 1989, pour essayer d’atténuer les tensions qui avaient ressurgi entre la faction de Boston et celle de Providence, Raymond Patriarca Jr décida d'introniser des nouveaux membres. La cérémonie devait se dérouler dans la maison de la sœur de Vincent Federico, un soldat de la famille, au 34 St. Guild, Medford dans le Massachusetts. Mais ce que les mafieux ignoraient, est que le FBI, avait depuis quelques temps comme informateur, Angelo "Sonny" Mercurio, le chauffeur du Parrain de la famille. Ce dernier déclara qu'une cérémonie allait voir lieux et se proposa de tout enregistrer. Ce jour là, Gaetano J. Milano et Louis R. Failla deux membres de la famille étaient déjà présents. Ces derniers étaient arrivés dans une Lincoln Noire, après avoir laissé leur voiture quelques kilomètres plus loin, pour échapper au FBI. Puis arriva Raymond Patriarca Jr et son chauffeur. Ils furent accueillis par son Consigliere Joseph "JR" Russo qui déclara : "Vous avez l'air en forme Ray". Quand tout le monde furent réunis, Raymond Patriarca Jr lança la cérémonie :

- "Nous sommes tous ici pour ajouter des nouveaux membres dans notre famille"

Biagio "Benny" Digiacomo un capitaine de la famille Patriarca, qui fut initié à Cosa Nostra en Sicile et aux États-Unis continua l'intronisation.

- (S'adressant au futur initié) Nous allons encore vous baptisé. Vous l'avez été quand vous étiez enfant, vos parents ont effectué cette démarche. Maintenant, c'est à nous de le faire". Il continua : "Il y a deux cents ans, il y avait beaucoup de violence en Sicile. Jusqu'a ce que certaines personnes, des individus très respectés se sont réunirent pour créer une organisation, pour faire de bonne chose". Après quelques applaudissements, l'initiation commença.

- "«Dans onore della Famiglia La Famiglia e 'aperta (En l'honneur de la famille, la famille est ouvert"). Puis il divulgua le serment.

Il fit répéter ces phrases aux futurs initiés :

- "«Je ... veux entrer dans cette organisation pour protéger ma famille et protéger tous mes amis. Je jure de ne pas divulguer ce secret et d'obéir, avec amour et avec omerta".

Un "cumpare" , un soldat de la famille est désigné pour aider à la combustion de la carte saine. Biagio Digiacomo mis la carte dans les mains du futur initié. Du sang est prélevé et coule sur la carte orné d'un saint. Il déclara :

- "En brulant ce saint, mon âme brule. J'entre vivant dans cette organisation et j'en sors mort"

- "C'est la Mafia. Nous sommes réunis pour déclarer cette chose "Cosa Nostra"

Une fois l'initiation terminée, il ne restait plus qu'aux nouveaux membres (Vincent Federico, Robert DeLucas, Carmen Tortora et Richard Floramo) à attribué à chacun d'entre eux un "Capitaine" qui les suivra dans la vie de tous les jours.

Après la cérémonie, Raymond Patriarca expliqua la situation de la Cosa Nostra aux Etats-Unis. Joseph "JR" Russo le Consigliere commença :

- Russo : -"Toutes les familles sont liées aux États-Unis"

- Patriarca : "Partout dans le monde"

- Russo : "Nous sommes comme des cousins. Mais chaque famille garde pour eux leurs affaires. A New-York, il y a cinq familles. Chicago dispose aussi de sa propre famille."

- Patriarca : "Puis en dehors de tout ça, il y a quatre ou cinq autres familles. A chaque opportunité que cela soit légal ou illégal vous devez nous en parler. Vous devez faire des affaires avec les membres de cette famille avant vos amis".

Biagio Digiacomo rajouta une chose : "Avant quand on se voyait, on avait pris l'habitude de s'embrasser. Maintenant on ne le fait plus en public, car ça attire l'attention". Avant de conclure : "L'onore della Famiglia ritorna Chiusa (L'honneur de la famille est maintenant fermé). Seul un fantôme et Dieu peut savoir ce qui s'est passé aujourd'hui"

Lire la suite

LE MYSTERIEUX INVESTISSEUR ETAIT UN SOLDAT DE LA FAMILLE PATRIARCA

18 Octobre 2013, 05:20am

Publié par Xav + A.S

LE MYSTERIEUX INVESTISSEUR ETAIT UN SOLDAT DE LA FAMILLE PATRIARCA

En automne 2012, la petite ville de Fall River, dans l’État du Massachusetts, faisait les titres des journaux. Le garage Ford Motor Co. qui employait des centaines de salariés allait définitivement fermer ses portes, en raison d'un gros déficit. A la dernière minute, un mystérieux individu décida d'investir près de 3,2 millions de dollars dans la société, ce qui permit de sauver les emplois des différents salariés. Face à vette situation, Will Flanagan, le maire de Fall River, décida pour le remercier de mettre en première page de son journal local, la photo et le nom de la personne. Sans le vouloir, en faisant cette chose, il allait provoqué la stupéfaction dans tout l'Etat du Massachusetts. En effet, le mystérieux investisseur n'était autre que Joseph Ruggiero Sr. (voir photo, à gauche) Pour les habitants de Fall River, ce dernier est le propriétaire d'un bar fréquenté dans la ville et un homme très respecté. Mais pour la justice Américaine, Joseph Ruggiero Sr, n'est autre qu'un Soldat de la famille Patriarca, une famille de la Cosa Nostra régnant sur plusieurs Etats de la côte Est des États-Unis. La police de Rhode Island avait commencé à s’intéresser à Joseph Ruggiero Sr face aux nombreuses interviews que ce dernier donnait à des médias Américains. Dans des documents déposés devant un tribunal fédéral en Février 2011, pour le procès de l'ancien Boss de la famille Patriarca, Luigi "Baby Cabanes" Manocchio, le FBI dévoila un organigramme de la famille mafieuse et Joseph Ruggiero Sr apparaissait dessus. Lors de ce procès, le vieux parrain âgé de 86 ans était accusé avec plusieurs de ses associés de racketter des boites de striptease dont le Satin Doll (boite de striptease dirigé par Tony Soprano dans la série TV, The Sopranos). En acceptant de plaider coupable, Luigi Manocchio avait été condamné à 5 ans et demi de prison dans un pénitencier fédéral. Pendant le procès, les procureurs avaient démontré que Luigi Manocchio avait menti aux autorités en prétextant n'avoir jamais quitté le territoire Américain de toute sa vie. Or, en 2009, et cela à plusieurs reprises, le FBI avait vu le Parrain de la Cosa Nostra s'envolait vers l'Italie avec un ami intime du nom de Joseph Ruggiero Sr. Le 20 Décembre 2012, le nom de ce dernier réapparaissait dans des documents de la justice. Il avait en effet été nommé sans être accusé, dans le racket qu'avait orchestré un associé de la famille Patriarca, Theodore Cardillo. Plusieurs enquêteurs déclarèrent aussi que Joseph Ruggiero était un ami intime de l'ancien Parrain de la famille Patriarca devenu repenti, Frank "Cadillac Frank" Salemme et de l'ancien Underboss de la famille mafieuse, avait lui aussi décider de collaborer avec la justice, Robert DeLuca. Ces dernières années, le FBI avait fait condamné plusieurs membres des Patriarca à de lourde peine de prison. Mais même avec ces nombreuses arrestations, la famille mafieuse reste une des familles les plus stable de la Cosa Nostra avec près de 30 membres faits et des milliers d'associés.

Lire la suite

UN ANCIEN REPENTI DE LA FAMILLE PATRIARCA DECEDE A l'AGE DE 72 ANS

4 Septembre 2013, 12:25pm

Publié par Xav + A.S

UN ANCIEN REPENTI DE LA FAMILLE PATRIARCA DECEDE A l'AGE DE 72 ANS

John "Sonny" Castagna était un membre important des Patriarca, une famille de la Cosa Nostra basée dans la Nouvelle-Angleterre et dans le Connecticut. D'après le FBI, dans les années 1980 et au début des années 1990, John Castagna était connu pour être une des personnes gagnant le plus d'argent dans le comté de Hartfort. Mais cette argent gagnée illégalement, attira l'attention des autorités et en 1991, il fut arrêté par le FBI avec plusieurs membres de la famille Patriarca. La justice Américaine l'accusait de gagner des millions de dollars en tenant une grande partie des salons de jeux dans l’État du Connecticut. Son fils, John "Jackie" Johns avait été arrêté le même jour que son père et inculpé pour les mêmes charges par la justice Américaine. Ne voulant pas terminer une grande partie de leur vie derrière les barreaux John Castagna et son fils décidèrent de collaborer avec la justice. Leurs coopérations fut destructrice pour la famille Patriarca et elle permit l'arrestation de dizaine de membres de la Cosa Nostra. Ils témoignèrent tous les deux dans le procès contre Raymond Patriarca, Jr (voir photo) inculpé pour racket fédéral, qui à cette époque, était le Boss de la famille mafieuse. En récompense de sa collaboration, John Castagna fut libéré de prison et placé dans le programme de protection des témoins. Les US-Marshall installèrent lui et sa famille dans plusieurs États. Mais d'après plusieurs informations, l'ancien membre de la famille Patriarca, vivait depuis quelques années en Floride sous le nom de John Serreno. D'après plusieurs personnes, ce dernier se consacrait entièrement à la religion. Il aidait des personnes âgés sans ressources en essayant de leur donner une meilleure condition de vie. Mais le FBI soupçonnait John Castagna de n'a pas avoir tout confessé quand il était devenu un un collaborateur pour la justice Américaine. Le bureau fédéral accusait John Castagna d'avoir participé au meurtre d'un ancien boxeur, associé de la famille Patriarca, Eric Miller en 1988. Le jeune boxer avait osé frappé l'Underboss de la famille mafieuse à cette époque, William "The Guy Wild" Grasso à l'extérieur de son restaurant et cela devant plusieurs membres de la Cosa Nostra. En faisant ce genre de chose, la vie d'Eric Miller ne tenait plus qu'à un fil. Un ancien associé de William Grasso qui était présent ce jour là, raconta à un journaliste : "Je me souviens comme si c'était hier, tout le monde sait qu'il est interdit de frapper un membre initié de la Cosa Nostra. Il avait signé son arrêt de mort en faisant ça. Quand j'ai entendu la disparition d'Eric Miller, j'ai tout de suite compris". Le 27 Décembre 1988 alors que Eric Miller se promenait dans la rue, une personne surgit et lui tira plusieurs balles dans la tête. Personne ne fut arrêté pour ce meurtre, mais John Castagna avait toujours été suspecté par le FBI d'avoir participé à cet assassinat. Avant la mort de ce dernier, les autorités avaient réouvert le dossier sur le meurtre de Eric Miller. Des nouvelles preuves étaient apparues. Selon le FBI, William Grasso aurait donné l'ordre à John Castagna et son fils de tuer l'ancien boxeur. D'après l'ancienne petite amie d'Eric Miller, John Castagna et John "Jackie" Johns s'entendaient très bien avec l'ancien associé de la famille Patriarca et le soir du meurtre, Eric Miller aurait reçu un coup de fil du fils à John Castagna. Pendant le procès pour racket contre Raymond Patriarca Jr, John Castagna et son fils avaient nié avoir participé au meurtre d'Eric Miller. Depuis la mort de l'ancien membre de la famille Patriarca, la justice va demander à un jury fédéral d'inculper John "Jackie" Johns pour ce meurtre.

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5