Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

Articles avec #lucchese tag

LE PROCÈS DE NICODEMO SCARFO A DÉBUTE

17 Janvier 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

LE PROCÈS DE NICODEMO SCARFO A DÉBUTE

Alors que le procès contre Joseph Ligambi et George Borgesi, respectivement Boss et Consigliere de la famille de Philadelphie est sur le point de se terminer, cette semaine a commencé le procès du fils de Nicodemo Scarfo, qui fut le Parrain de la famille mafieuse dans les années 1980. Nicodemo Scarfo Jr (voir photo) comparait devant un tribunal fédéral pour avoir été accusé en Octobre 2011, avec plusieurs membres de la famille Lucchese, pour avoir détourné des millions de dollars au groupe financier "FirstPlus". De plus, les procureurs fédéraux avaient accusé les membres de la Mafia d'avoir utilisé la menace pour prendre le contrôle total de cette société qui a aujourd'hui disparue. Dans les documents judiciaires, il est écrit que Nicodemo Scarfo Jr et ses Associés avaient gagné en quelques mois, près de 12 millions de dollars qu'ils avaient dépensé dans l'achat de maisons, d'armes, d'un jet privé et d'un Yacht coutant près de 850000 dollars, qu'ils nommèrent "Priceless". Pour l'avocat de Nicodemo Scarfo Jr, Michael Riley, cette affaire, n'a rien avoir avec le crime organisé : "Ces accusations n'ont rien avoir avec le crime organisé. Mon client, n'est pas et n'a jamais été un membre de la Mafia" déclara t'il, même si il avoua que son client avait bien des "parts" dans cette société, qui était à l'époque cotée en bourse. Les procureurs fédéraux avaient toujours refusé de commenter cette affaire avant l'ouverture du procès, mais dans les documents judiciaires, ils expliquent que l'argent "récoltait" par Nicodemo Scarfo Jr, servait à payer sa "part" à la hiérarchie de la famille Lucchese à New-York. Plus surprenant aussi, il est aussi écrit que son père, qui est en train de purger une peine de prison à perpétuité dans une prison fédérale, est lui aussi impliqué dans cette affaire. D'après certains spécialistes de la Mafia, la justice Américaine ne l'aurait pas inculpé pour éviter des "frais inutiles" en raison de sa précédente condamnation. Cela est "complétement faux" déclara de nouveau Michael Riley, qui va essayer de prouver qu'aucun dollars est parti dans les "poches" de la famille Lucchese à New-York. Nicodemo Scarfo Jr et son bras droit, Salvatore Pelullo, qui sont incarcérés depuis leur arrestation en 2011, pourraient faire face à une très longue peine de prison s'ils sont reconnus coupables des charges retenues contre eux. Le procès qui devrait duré près de quatre mois, a commencé par une ouverture très détaillée du procureur fédéral Howard Wiener, qui montra aux jurés, des photos ainsi que des enregistrements audios des différents accusés en train de compléter pour récupérer de l'argent sur la société : "Cette affaire, est fondée sur trois choses, la tricherie, le mensonge et le vol" déclara le procureur fédéral. Pour les avocats de Nicodemo Scarfo Jr et de Salvatore Pelullo, les procureurs fédéraux ont mal interprété cette affaire, et accuser leurs clients d'être Associé à la Mafia était un "écran de fumée" pour dramatiser cet procès, car pour les avocats de la défense, Nicodemo Scarfo Jr et Salvatore Pelullo ont effectué des "transactions commerciales légitimes". Le procureur fédéral, Howard Wiener continua sur sa lancée, d'après lui, Nicodemo Scarfo et Salvatore Pelullo ont pris le contrôle de la société "FirstPlus" en 2007, et ils ont petit à petit retiré tout l'argent pour assouvir leur mode de vie "somptueux" : "On va l'éplucher comme un oignon, couche après couche" se vantait Nicodemo Scarfo lors d'un enregistrement audio intercepté par le FBI. Toujours d'après le procureur, pour arriver à ses fins, Nicodemo Scarfo Jr n'hésitait pas à utiliser sa réputation au sein de la Cosa Nostra pour menacer des individus. A un de ses associés, il avait déclaré qu'il s'attaquerait à sa famille s'il devait "un rat". Pour terminer cette première journée, Troy Archie, l'avocat de Salvatore Pelullo est d'accord pour décrire son client comme "grossier commercial", mais pour lui, toutes les transactions effectuées avec la société "FirstPlus" étaient légitimes. Pour ce dernier, s'il est présent aujourd'hui dans ce tribunal c'est en raison de son amitié avec "Nicky Scarfo" déclara t'il.

Lire la suite

UN ANCIEN ASSOCIE DE LA FAMILLE LUCCHESE DEVENU REPENTI, ARRETE POUR PLUSIEURS CAMBRIOLAGES

16 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

UN ANCIEN ASSOCIE DE LA FAMILLE LUCCHESE DEVENU REPENTI, ARRETE POUR PLUSIEURS CAMBRIOLAGES

Il y a deux ans, un associé de la famille Lucchese, Gianni Iacavo était arrêté avec plusieurs de ses associés pour blanchiment d'argent. Pour éviter une lourde peine de prison, ce dernier décida de raconter ses activités dans l'organisation mafieuse au FBI et accepta par la même occasion de témoigner dans un procès contre la famille Lucchese qui devrait s'ouvrir le 25 Octobre prochain (Cf : Trois associés de la famille Lucchese meurent avant le procès). Mais même en ayant eu une seconde chance par la justice Américaine, Gianni Iacavo avait du mal à perdre ses vieilles habitudes. En Mars dernier, la police de Garfield dans le New-Jersey avait arrêté l'ancien associé de la famille Lucchese pour une série 7 cambriolages qui s'étaient déroulés en moins d'un mois. Lors de son arrestation, Gianni Iacavo portait un fusil à air comprime et plusieurs grammes de cocaïne. Voici un petit récapitulatif des cambriolages commis par Gianni Iacavo :
- Le 11/02/2013 : Braquage dans la pizzeria T & J Pizza et tentative d'effraction au Bagel Shop Vic dans le New-Jersey.
- Le 12/02/2013 : Cambriolage au Pizza Mania à Garfield.
- Le 18/02/2013 : Cambriolage au Mini Market à Garfield
- Le 25/02/2013 : Cambriolage au Wicania Mini Market et tentative d'effraction au Pazza Luna à Garfield.
- Le 05/03/2013 : Cambriolage au Bobs Market tentative de vol au Kitchen Polish à Garfield.
- Le 07/03/2013 : Tentative d'effraction au Golden Eagle
Ce dernier fut Inculpé par la justice Américaine de vol à main armé, possession illégal d'armes à feux et de deux autres chefs d'inculpations pour possession de cocaïne. Après une courte apparition devant un tribunal du New-Jersey, Gianni Iacavo a été libéré sous caution après avoir payé près de 27500 dollars à la justice.

Lire la suite

LA FEMME D'UN CAPITAINE DE LA FAMILLE LUCCHESE ADMET AVOIR FRAUDE LE FISC AMERICAIN

2 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

LA FEMME D'UN CAPITAINE DE LA FAMILLE LUCCHESE ADMET AVOIR FRAUDE LE FISC AMERICAIN

Lisa Scarfo est la femme d'un célèbre capitaine de la famille Lucchese, Nicodemo Scarfo Jr (voir photo). Ce dernier est le fils de Nicodemo "Little Nicky" Scarfo Sr, qui fut l'ancien Boss de la famille de Philadelphie de 1981 à 1991. Son histoire est digne d'un film de Martin Scorsese. Diplômé de l'université "Holy Spirit High School" à Absecon dans le New-Jersey, Nicodemo Scarfo Jr ne voulait pas être impliqué dans les affaires de son père, même si tous ses camarades de classe savaient que Nicodemo Scarfo Sr était le Boss de la Cosa Nostra à Philadelphie. Nicodemo Scarfo Jr trainait souvent avec Joseph «Skinny Joey» Merlino (Voir Article : Joey Merlino veut se retirer de la Mafia). Ils étaient devenus très proches et le jeune Scarfo commença à s'impliquer de plus en plus dans le crime organisé, avec l'aide de son ami. Mais en 1988, le père de Joey Merlino, Chuckie Merlino un membre important de la famille de Philadelphie fut condamné à 45 ans de prison pour racket et Nicodemo Scarfo Sr, décida naturellement de le rétrograder au simple rang de "soldat", ce qui énerva profondément Joey Merlino. La relation entre les deux amis furent de plus en plus tendue. A la fin des années 1980, Nicodemo Scarfo Sr fut reconnu coupable de divers crimes et condamné à plusieurs peines de prison à perpétuité. D'après les autorités, Nicodemo Scarfo Jr voulait profiter de cette occasion pour remplacer son père et prendre le pouvoir, mais certains membres très influents de la Mafia à Philadelphie s'y opposèrent. Pour eux, l'ère Scarfo avait assez duré et avait causé beaucoup de dommages dans les rangs de la famille mafieuse. Le soir d'Halloween, le 31 Octobre 1989, Nicodemo Scarfo Jr dinait tranquillement dans un restaurant Italien à Philadelphie, quand un homme portant un masque de Batman entra dans le restaurant. Il se dirigea immédiatement vers la table du jeune Scarfo et lui tira plusieurs balles dans le corps. Nicodemo Scarfo Jr avait été atteint aux bras, au torse et au cou, mais aucun organes vitaux avait été touchés. Une chance inouie, au bout de 9 jours d'hospitalisation, ce dernier retournait déjà dans la rue. Mais même s'il était toujours vivant, le message était clair, Nicodemo Scarfo Jr n'était plus le bienvenu dans la famille de Philadelphie. D'après plusieurs témoignages, Joey Merlino, son ancien ami, aurait été le tireur ce soir là. Nicodemo Scarfo Jr comprit le message, et s'installa avec sa famille dans le New-Jersey. De sa prison, son père essaya de trouver une solution pour éviter que son fils ne soit tuer et demanda à la famille Lucchese d'introniser ce dernier, pour éviter d'être en contact avec ses anciens "amis" de Philadelphie. D'après le FBI, cela fut chose faite dans les années 1990. En 1995, Joey Merlino devint après plusieurs règlements de compte au sein de la Mafia, le nouveau Boss de la famille de Philadelphie. Mais d'après les autorités, sa vengeance envers Nicodemo Scarfo Jr n'était pas terminée. Un ancien membre de la famille mafieuse qui avait décidé de collaborer avec la justice, déclara que Joey Merlino, aurait demandé à un soldat du nom de Peter "Pete The Crumb" Caprio, de surveiller les moindres faits et gestes de Nicodemo Scarfo Jr, car selon lui, Joey Merlino voulait lancer un contrat contre son ancien ami. Mais une nouvelle fois, la chance tourna à l'avantage de Nicodemo Scarfo Jr et avant que le contrat ne soit effectué, ce dernier fut incarcéré dans une prison fédérale de Georgie pour divers délits. En 2005, il fut libéré du pénitencier et promu Capitaine. Il s'installa dans une nouvelle maison de près de 715.000 dollars dans le quartier chic de Egg Harbor Township dans le New Jersey. Mais le FBI, le surveillait en permanence, car d'après eux, Nicodemo Scarfo Jr, même en étant un membre de la famille Lucchese, avait pour objectif de prendre le contrôle de la famille Philadelphie. Ce dernier, n’arrêtait pas de faire la une des journaux Américains. A cause de cette couverture médiatique, la famille Lucchese, le rétrograda au rang de Soldat. Le 31 Octobre 2011, 22 ans jour pour jour après sa tentative d'assassinat, Nicodemo Scarfo Jr et sa femme furent arrêté pour avoir détourné des millions de dollars au groupe financier "FirstPlus". Vic Amuso l'ancien Boss de la famille Lucchese et son propre père Nicodemo Scarfo Sr avaient été eux aussi cités dans cette affaire. Le problème est que les deux anciens Parrain, purgent actuellement des peines de prison à perpétuité dans un pénitencier fédéral. Pour éviter des millions de dollars de procédure judiciaire, les deux anciens Boss de la Cosa Nostra ne furent finalement pas inculpés. Aujourd'hui Nicodemo Scarfo Jr est toujours incarcéré au Métropolitan Center de Philadelphie en attente de son procès qui devrait débuté en Octobre 2013. Sa femme, Lisa Scarfo quand à elle, avait payé une caution pour éviter un séjour en prison. Cette semaine, elle admit devant la justice qu'elle et son mari avait tenté d'obtenir un prêt de 500 000 dollars en signant une fausse déclaration d’impôt ou elle avait amplifié ses revenus. Elle décida de plaider coupable de toutes les charges retenues contre elle et sera condamnée le 10 Janvier prochain. Elle risque 5 ans de prison.

Lire la suite

TROIS ASSOCIES DE LA FAMILLE LUCCHESE MEURENT AVANT LE PROCES

28 Septembre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

TROIS ASSOCIES DE LA FAMILLE LUCCHESE MEURENT AVANT LE PROCES

A la fin de l'année 2009, le FBI avait lancé une opération contre la famille Lucchese à New-York. Près de 34 personnes avaient été arrêtés dont 4 capitaines très influents de la famille mafieuse : Joseph DiNapoli, Matthew Madonna (a cette époque les deux capitaines formaient un panel qui géraient les activités de la famille Lucchese avec un autre capitaine, Aniello Migliore), Ralph Perna (Voir article : Initiation dans la Cosa Nostra) et Nicodemo Scarfo Jr (Voir Article : La femme d'un capitaine de la famille Lucchese admet avoir fraudé le FISC). Les personnes arrêtés furent inculpés d'appartenir à une organisation criminelle, d'extorquer des entreprises de construction et de jeu illégal qui aurait rapporté près de 2.2 milliards de dollars par an à la famille Lucchese. L'équipe de procureur en charge du dossier, s'est présentée devant un juge fédéral en début de semaine pour finaliser les derniers détails du procès qui devrait commencer dans quelques semaines. Les procureurs ont déclaré que depuis les arrestations en 2009, 3 accusés étaient aujourd'hui décédés. Alfonso "Tic" Cataldo, un associé de longue date de la famille Lucchese et cousin de ​​Michael Taccetta et Martin Taccetta est décédé le 21 Août dernier. Michael Cetta, un autre associé de la famille mafieuse âgé de 46 ans est mort en Juin dernier de "cause naturelle" selon son avocat Marco Laracca. Une 3ème personne liée à cette affaire, Samuel Juliano âgé de 67 ans est lui aussi décédé en Mars 2012 à son domicile de Glen Ridge dans le New-Jersey. Le frère de Alfonso Cataldo s'est présenté en début de semaine devant le juge fédéral Robert Gilson en demandant à ce dernier que les charges retenues contre son frère soient abandonnées et que la caution qu'il avait payé pour sortir de prison soit redistribuer à sa famille. Le juge fédéral accepta sa demande. L'avocat de Michael Cetta, Marco Laracca demanda la même chose au juge fédéral, mais cette fois-ci, ce dernier refusa. En effet, il prétexta que la femme de l'ancien associé de la famille Lucchese, Vita Cetta, était encore une accusée dans cette affaire. La plupart des autres individus inculpés avaient préféré plaider coupable des charges retenues contre eux pour éviter de longue peine de prison. Le procès devrait s'ouvrir dans le tribunal fédéral de New-York, le 25 Octobre prochain.

Lire la suite

L'HISTOIRE DE LOUIS EPPOLITO OFFICIER DU NYPD ET ACTEUR QUI TRAVAILLAIT POUR LA FAMILLE LUCCHESE - PARTIE 3

4 Août 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

L'HISTOIRE DE LOUIS EPPOLITO OFFICIER DU NYPD ET ACTEUR QUI TRAVAILLAIT POUR LA FAMILLE LUCCHESE - PARTIE 3

Septembre 1986 : James Hydell était un associé de la famille Gambino qui avait participé à la tentative d'assassinat contre Anthony Casso. Burton Kaplan déclara que ce dernier lui avait transmis une enveloppe avec les noms et les photos des personnes qui avaient participé a cette tentative de meurtre. Burton Kaplan donna alors les noms aux deux détectives qui utilisèrent tout simplement le base de donnée de la police de New-York pour retrouver les coupables. James Hydell, vivait encore chez sa mère dans une maison à Staten Island, mais les deux policiers le trouvèrent dans une laverie à Brooklyn. Stephen Caracappa et Louis Eppolito l’emmenèrent dans un endroit isolé et assommèrent l'associé de la famille Gambino. Ils ne restaient plus qu'aux deux policiers de ramener James Hydell vivant à Anthony Casso. Ce dernier tortura James Hydell afin qu'il révèle le nom de ses complices. Avant de mourir, il demanda à Anthony Casso de jeter son corps dans la rue pour que sa mère puisse toucher son assurance vie mais l'Underboss de la famille Lucchese n'accorda pas cette dernière faveur à James Hydell. Son corps ne fut jamais retrouvé.
Décembre 1986 : Nick Guido était un associé de la famille Gambino qui avait participé à la tentative d'assassinat contre Anthony Casso. Grâce à la base de donnée de la police de New-York, Stephen Caracappa et Louis Eppolito transmirent à la famille Lucchese l'adresse de Nicholas Guido, un jeune homme de 26 ans qui travaillait dans les télécoms. Ce dernier portait le même nom que l’associé de la famille Gambino mais n'avait aucun lien avec le crime organisé. L'assassinat se passa le jour de Noël, en 1986. Pauline Pipitone la mère de Nicholas Guido était en train de laver la vaisselle. Son fils était devant chez elle et il montrait à son oncle la toute nouvelle voiture qu'il venait de s'offrir. Nicholas Guido travaillait dur et malgré son maigre salaire, il avait réussi à s'acheter la toute nouvelle Nissan Maxima. En un instant une voiture s'arrêta devant Nicholas Guido et un de des passagers lui tira plusieurs balles dans le corps. Personne ne fut jamais arrêté pour ce meurtre.
Octobre 1987 : John "Otto" Heydel était un associé de la famille Lucchese et faisait parti d'une équipe de cambrioleur dénommée le "Bypass Gang". Il fut assassiné alors qu'il changeait son pneu de voiture dans une rue à Brooklyn. Stephen Caracappa et Louis Eppolito avaient confirmé à Anthony Casso que ce dernier collaborait avec la police depuis plusieurs mois.
Février 1990 : Anthony DiLapi était un soldat de la famille Lucchese. Son oncle était Salvatore Santoro l'ancien Underboss de la famille mafieuse. Anthony DiLapi contrôlait pour la famille Lucchese le célèbre syndicat des camionneurs, les "Teamster" à New-York. Après être sorti de prison, le mafieux fut convoqué par Anthony Casso à une réunion. En effet, à cette période, Vittorio "Little Vic" Amuso le Boss de la famille Lucchese et son Underboss Anthony Casso devenaient de plus en plus paranoïaques. Ils avaient décidé de lancer plusieurs contrats contre des membres de la famille mafieuse qu'ils soupçonnaient soient de collaborer, ou de ne pas être assez fidèle à la hiérarchie de la famille Lucchese. Anthony DiLapi pensait qu'en allant à cette réunion il ne reviendrait pas vivant. Il décida alors de s'enfuir loin de New-York et déménagea sur la côte Ouest. Anthony Casso se senti humilié que ce dernier puisse refuser de se présenter. Il demanda alors de l'aide aux deux policiers. Après quelques semaines de recherche, ils finirent par le retrouver à Reseda en Californie. Anthony Casso demanda à Joseph "Little Joe" D'Arco qui deviendra plus tard l'Acting Boss de la famille Lucchese d’exécuter le contrat. Le 06 février 1990, en sortant de son garage Anthony DiLapi reçut 5 balles dans le visage et 4 balles dans le corps.
Mai 1990 : James "Jimmy" Bishop un associé de la famille Lucchese, un représentant syndical du local 137 "Painters Union", est retrouvé mort après que Stephen Caracappa et Louis Eppolito confirmèrent à Anthony Casso que ce dernier collaborer avec la justice dans une enquête de corruption. Alors qu'il venait de rentrer dans sa voiture, un individu s'approcha de lui et lui tira plusieurs balles dans la tête.
Aôut 1990 : Bruno Facciolo était un soldat de la famille Lucchese. Il était un des tueurs à gages le plus redouté de la famille mafieuse. Son capitaine n'était autre que Paul Vario (Joué par Paul Paul Cicero dans les Affranchis). D'après les informations de Stephen Caracappa et Louis Eppolito, Bruno Facciolo avait commencé à collaborer avec le FBI. En apprenant cette nouvelle, Anthony Casso demanda à Louis Daidone qui deviendra un membre important de la famille Lucchese quelques années plus tard de se charger du contrat. Bruno Facciolo fut convoqué à une réunion à Bensonhurst. En arrivant sur les lieux, Louis Daidone le poignarda et lui tira plusieurs balles dans le corps. Comme pour montrer qu'il parlait avec le FBI, Louis Daidone avait mis un canari mort dans sa bouche. Ironiquement Stephen Caracappa et Louis Eppolito s'étaient trompés, Bruno Facciolo ne collaborait pas avec le FBI.
Novembre 1990 : Edward “Eddie” Lino (voir photo) était un capitaine de la famille Gambino qui avait participé au meurtre de Paul "Big Paul" Castellano le Boss de la famille Gambino et son Underboss Thomas Bilotti en 1985. Il était le cousin de Frank Lino un capitaine de la famille Bonanno. Le 06 Novembre 1990, Stephen Caracappa et Louis Eppolito avaient suivi Edward Lino depuis son club social dénommé le "Cabrini Social Club" à Bensonhurst. Roulant dans sa Mercedes Classe S, Edward Lino arrêta sa voiture près de Brighton Beach. Ce dernier fut surpris de voir un individu s’avançait vers lui à toute vitesse. Malheureusement pour Edward Lino, avant que ce dernier ne puisse enlever sa ceinture, Stephen Caracappa lui tira plusieurs balles dans le corps. Le lendemain de sa mort, les journaux Américains faisaient les gros titres. En Novembre 1990, Burton Kaplan était hospitalisé et il raconta devant le tribunal que le 07 Novembre, le lendemain du meurtre de Edward Lino, Louis Eppolito était venu le voir à l'hôpital. Tout souriant il avait jeté le journal sur Burton Kaplan et avait déclaré "Nous l'avons fait". Les deux policiers touchèrent chacun près de 65 000 dollars de la part de la famille Lucchese pour ce contrat..
Mai 1991 : Bartolomeo "Bobby" Boriello était un soldat de la famille Gambino qui avait été impliqué dans la tentative d'assassinat contre Anthony Casso. Stephen Caracappa et Louis Eppolito avaient fourni à Anthony Casso un enregistrement ou on entendait ce dernier menaçait l'Underboss de la famille Lucchese et sa famille. Anthony Casso lança alors un contrat contre Bartolomeo Boriello et les deux policiers lui fournirent son adresse grâce à la base de donnée de la police de New-York.
Le 06 Avril 2006, le jury ne mis que quelques heures pour déclarer Stephen Caracappa et Louis Eppolito coupables de de tous ces meurtres. A l’énoncé du verdict la fille de Louis Eppolito, Andrea Eppolito hurla dans la salle d'audience, "Papa, c'est n'est pas fini!". L'avocat de Louis Eppolito n'était autre que Bruce Cutler, célèbre pour avoir défendu pendant des années l'ancien parrain de la famille Gambino John Gotti. Il déclara à la presse : "Ce qu'on vient de voir aujourd'hui, ce n'est pas la justice". Le 06 Mars 2009, Stephen Caracappa et Louis Eppolito furent condamnés à une peine de prison à perpétuité sans espoir de libération conditionnelle. Devant le juge, Louis Eppolito déclara "Le gouvernement fédérale peut prendre ma vie. Je suis un homme, ils ne peuvent pas prendre mon âme, ma fierté, ils ne peuvent pas prendre ma dignité. J'étais un honnête policier, je n'ai enlevé personne, je n'ai fais de mal à personne. J'ai jamais fais tout ça". Stephen Caracappa est emprisonné dans la prison fédérale de Coleman en Floride. Ironiquement, le Boss de la famille Lucchese, Vittorio «Little Vic" Amuso qui avait été condamné à perpétuité, était incarcéré dans le même établissement que l'ancien policier. Louis Eppolito purge sa peine de prison à perpétuité dans la prison fédérale de Tucson en Arizona.

Lire la suite

L'HISTOIRE DE LOUIS EPPOLITO OFFICIER DU NYPD ET ACTEUR QUI TRAVAILLAIT POUR LA FAMILLE LUCCHESE - PARTIE 2

2 Août 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

L'HISTOIRE DE LOUIS EPPOLITO OFFICIER DU NYPD ET ACTEUR QUI TRAVAILLAIT POUR LA FAMILLE LUCCHESE - PARTIE 2

Pendant ce temps là, Louis Eppolito était au courant des accusations retenues contre lui, mais la police avait du mal à arrêter l'ancien policier pour tous ces crimes. Bien sûr, il y avait de fort soupçons, mais il fallait des témoignages pour pouvoir juger les deux policiers. Louis Eppolito continua alors sa vie comme si de rien n'était avec sa famille à Las Vegas. Plusieurs fois, il rencontra des producteurs pour adapter son livre au cinéma. Il prit contact avec Irwin Winkler le prodcuteur du film "Rocky" et même avec Nicholas Pileggi écrivain et scénariste de plusieurs films comme les "Affranchis" et "Casino". Mais certaines boites de production étaient méfiantes par rapport au passé de Louis Eppolito et même si pour l'instant, il était présumé innocent, la presse faisait de plus en plus les gros titres à son sujet. Pour cette raison, le projet d'adaptation au cinéma tomba à l'eau. Finalement, en 2005, Stephen Caracappa et Louis Eppolito furent arrêtés et accusés de racket, d'obstruction à la justice et de plusieurs meurtres entre 1986 et 1992. Cette arrestation fut possible grâce au témoignage d'un homme, Burton Kaplan (Voir photo). Ce dernier était connu sous le pseudonyme de "Old Men", ce surnom lui était bien approprié. En effet, âgé de 70 ans, il suffisait d'entendre comment un "Affranchi" lui parlait pour sentir le respect que pouvait avoir Burton Kaplan dans la Cosa Nostra. Il parlait peu et ramener beaucoup d'argent à la famille Lucchese et pour cela, les mafieux le respectaient. A ses débuts, il commença à faire fortune, en important des imitations de vêtements de grandes marques aux États-Unis. Puis il se lança dans le trafic de drogue, de l’héroïne, de la cocaïne mais surtout de la marijuana. D'après les autorités, ce dernier vendait pratiquement près de deux tonnes de cannabis par mois au début des années 1990. Mais la justice le rattrapa et il fut condamné à 3 ans de prison pour la fabrication et la distribution de quaaludes un dérivé du méthaqualone, un très fort sédatif. Incarcéré dans la prison fédérale d'Allenwood en Pennsylvanie, il rencontra un soldat de la famille Lucchese dénommé, Frank Santora. Ce dernier était le cousin de Louis Eppolito. Il lui raconta que même si son cousin était un policier, il essayait toujours de se faire un peu d'argent après son travail, en autre il travaillait pour la famille Lucchese Au début, Burton Kaplan refusa son offre, il ne voulait pas traiter avec des policiers. Mais en 1987, Frank Santora fut tué lors d'un règlement de compte, et lors de ses funérailles, Burton Kaplan rencontra les deux policiers. Les derniers se mirent d'accord pour travailler ensemble. Burton Kaplan pris alors contact avec Anthony Casso qui était à cette époque l'Underboss de la famille Lucchese qui lui parla aussi des deux policiers du NYPD qui travaillaient secrètement pour la famille mafieuse. Il demanda à Burton Kaplan de servir d'intermédiaire entre la famille Lucchese et les deux détectives. Ce dernier était déjà étroitement surveillé par le FBI et il voulait éviter de se faire photographier en compagnie des deux officiers de police. Cette collaboration dura quelques années avant que Burt Kaplan ne soit condamné en 1998 à 27 ans de prison pour trafic de drogue. Les agents du FBI savaient qu'en persuadant Burton Kaplan de collaborer avec la justice, ils pouvaient mettre Louis Eppolito et Stephen Caracappa derrière les barreaux, mais cela ne fut pas chose facile. Le vieil homme, même incarcéré dans une prison fédérale avec des détenus très violents, ne voulait pas coopérer avec le FBI. Finalement, les agents lui expliquèrent qu'à son âge, il y avait de forte chance qu'il meurt tout seul en prison sans avoir vu une dernière fois sa famille. Que si il collaborait, il pouvait sortir et enfin profiter de la vie. Une offre qu'il finit par accepter. Le procès s'ouvrit en 2006 et dans le tribunal, le témoignage de Burton Kaplan scella le sort des deux officiers de police. Pendant plus de 6 heures, il raconta les détails des nombreux meurtres commandités par la famille Lucchese qui furent réalisés grâce en partie au soutient de Stephen Caracappa et Louis Eppolito. Il déclara devant les jurés que la famille Lucchese avait tué avec la complicité des deux policiers pendant plusieurs années. Il expliqua qu'Anthony Casso et la hiérarchie de la famille mafieuse payait gracieusement les deux officiers de police pour résoudre "leurs problèmes" au sein de la famille mafieuse. Burton Kaplan expliqua les meurtres de :

Lire la suite

L'HISTOIRE DE LOUIS EPPOLITO OFFICIER DU NYPD ET ACTEUR QUI TRAVAILLAIT POUR LA FAMILLE LUCCHESE - PREMIERE PARTIE

1 Août 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

L'HISTOIRE DE LOUIS EPPOLITO OFFICIER DU NYPD ET ACTEUR QUI TRAVAILLAIT POUR LA FAMILLE LUCCHESE - PREMIERE PARTIE

Louis Eppolito est né à Brooklyn le 08 Juin 1948. Il est le fils de Ralph "Fats The Gangsters" Eppolito, un bookmaker qui était un soldat de la famille Gambino et Tessie une infirmière. Plusieurs membres de sa famille appartenaient à la Mafia. Son Oncle James Eppolito et son cousin James Jr, travaillaient pour famille Gambino et furent exécutés par Roy DeMeo un soldat de la famille mafieuse. A l'âge de 20 ans, Louis Eppolito décida de gagner sa vie honnêtement et intégra la police de New-York. Pour rentrer dans les rangs du NYPD il mentit aux autorités, en déclarant que sa famille n'avait aucun lien avec la Cosa Nostra. Pendant toute sa carrière au sein de la police de New-York, Louis Eppolito gravit un à un tous les échelons. Il reçu plusieurs récompenses pour son excellent travail dans les rues de New-York. Il était reconnu par ses supérieurs pour sa bravoure, à aider les victimes et en arrêtant de nombreux criminels. Mais en 1984, la police des polices l'accusa d'avoir transmis des documents sensibles à un membre de la Cosa Nostra. Il fut suspendu plus de 6 mois et pendant cette période, il ne perçut aucun salaire. La NYPD lui proposa de quitter ses fonctions, tout en gardant sa pension. Cette dernière lui promettait par ailleurs de ne pas le poursuivre devant les tribunaux, mais pour cela il devait démissionner. Mais Louis Eppolito ne se démonta pas, il ne voulait pas que son nom soit trainé dans la boue. Il attaqua la police de New-York devant les tribunaux et il fut déclaré non-coupable de toutes les accusations retenues contre lui. Il reprit alors son service au sein de la NYPD et comme pour s'excuser de l'avoir accusé à tort, ses supérieurs le nommèrent "Détective". A la fin des années 1980, il accompagna un ami pour participer au casting du film de Martin Scorsese, "Les Affranchis". Pour sa première audition, ce fut une réussite et ce dernier joua le rôle de "Fat Andy" dans le film qui sortit dans les salles en 1990.Bien sur, Louis Eppolito n'apparaissait que quelques secondes, mais cela lui permit de rencontrer des acteurs comme Robert De Niro et Ray Liotta. Pendant le tournage, Louis Eppolito aimait raconter sa vie, de son enfance dans les quartiers gangrenés par la Mafia et de sa volonté de ne pas rentrer dans la Mafia mais de devenir un travailleur honnête. Pendant le tournage, plusieurs acteurs, l'avaient encouragé à écrire un livre sur sa vie. Cela fut chose faite en 1992, Louis Eppolito sortit une autobiographie intitulée " Mafia Cop: The Story of an Honest Cop Whose Family Was the Mob". La même année, il prit sa retraite au sein de la police de New-York mais pour autant Louis Eppolito ne resta pas inactif. Il voulait continuait à gagner sa vie dans le métier d'acteur et enchaina plusieurs films à petit budget tout au long des années 1990. En 1994, Louis Eppolito et sa famille déménagèrent à Las Vegas. Ce dernier travaillait sur une adaptation de son livre devenu un Best-Seller aux Etats-Unis. Mais cette même année, les ennuis commencèrent pour Louis Eppolito. En 1994, l'ancien Underboss de la famille Lucchese Anthony "Gaspipe" Casso décida de collaborer avec la justice. Pendant ses différents interrogatoires, il déclara au FBI que deux officiers du NYPD travaillaient pour le compte de la famille Lucchese. Ces deux officiers étaient, Stephen Caracappa et Louis Eppolito. Anthony Casso révéla aussi qu'il payait Louis Eppolito 4000 dollars par mois pour avoir des informations sur la famille Lucchese et sur les autres familles de la Cosa Nostra. Encore plus grave, il déclara au FBI que les deux officiers de police avaient aidé la famille Lucchese dans plusieurs assassinats et que ces derniers avaient même participé à plusieurs meurtres pour la famille mafieuse. Anthony Casso raconta que les deux policiers travaillaient pour la famille Lucchese depuis 1985. Pendant plus de dix ans, les autorités Américaine essayèrent de construire un dossier contre Stephen Caracappa et Louis Eppolito. Mais pour faire condamner les deux policiers, il fallait des témoignages, et cela n'était pas évident à trouver. Dès 1997, le témoignage d'Anthony Casso n'était plus jugé très crédible par les autorités judiciaires et le faire témoigner dans un procès aurait pu s’avérer très compliqué. Une équipe d'avocat aurait pu facilement remettre en doute la parole de l'ancien Underboss de la famille Lucchese et le comportement qu'il avait eu depuis qu'il avait accepté de collaborer laissait à désirer. En effet, depuis 1995, Anthony Casso était incarcéré sous la protection du FBI. Mais il se révéla vite que ce dernier soudoyait certains gardiens pour faire rentrer de la nourriture et qu'il profitait de son statut pour agresser certains détenus. De plus, certaines de ses révélations étaient jugées très peu crédibles par le FBI, qui pensait que ce dernier faisait de fausses déclarations pour être libérer au plus vite. Face à ce problème, la justice Américaine décida d'exclure Anthony Casso du programme de protection des témoins et il fut condamné à une peine de prison à perpétuité sans possibilité de libération sur parole.

Lire la suite

FOUILLE DANS LA MAISON D'UN "AFFRANCHI"

23 Juin 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Lucchese

FOUILLE DANS LA MAISON D'UN "AFFRANCHI"

Des agents du FBI et des policiers du NYPD ont commencé à fouiller la maison d'un ancien associé de la famille Lucchese devenu célèbre grâce à la performance de Robert De Niro dans le film de Martin Scorsese "Les Affranchis", James "Jimmy the Gent" Burke (Jimmy Comway dans le film). Les agents du FBI se sont présentés à l'ancien domicile de James Burke, un triplex se situant à Ozone Park vers 8 heures du matin ce lundi 17 juin. D'après le New-York Post, le FBI "rechercherai un corps". Un témoin aurait révélé aux autorités qu'un cadavre aurait été enterré dans la cave de James Burke. La maison appartient toujours aux deux filles de l'ancien associé de la famille Lucchese, Regina Belardinelli et Catherine Burke. Cette dernière est mariée à un membre important de la famille Bonanno, Anthony Indelicato. James Burke était un ancien associé de la famille Lucchese et en particulier du capitaine Paul Vario (Paul Cicero dans le film, joué par Paul Sorvino). Il était un ami proche de Thomas DeSimone (Tommy Devito joué par Joe Pesci) et d'Henry Hill (joué par Ray Liotta). Les trois associés de la famille Lucchese étaient devenus célèbre en 1978, pour avoir commis le vol de la Lufthansa. Ce cambriolage avait rapporté à la famille Lucchese près de 6 millions de dollars. Reconnu coupable de meurtre en 1982 grâce essentiellement au témoignage d'Henry Hill, il fut condamné à la prison à perpétuité. James Burke pouvait être libérable en 2004 mais il mourut d'un cancer du poumon en 1996 en prison. Le FBI précisa que la fouille de l'ancien domicile de James Burke n'était pas lié au vol de la Lufthansa ni des meurtres qui y sont associés. La veuve de James Burke, Mickey Burke qui vit toujours dans un foyer pour personne âgée à Howard Beach était surprise d'entendre parler de cette affaire. "Le FBI ne m'a rient dit, je n'ai aucune idée de ce qui se passe et de ce qu'il cherche exactement" déclara Mickey Burke à journaliste du New York Post. Une tente bleue a été installée par le FBI dans l'allée de la maison qui s'étend jusqu'au trottoir, ce qui entrainèrent de nombreux curieux. "J'ai entendu dire qu'il recherchait de l'argent. Ils n'ont jamais retrouvé entièrement l'argent du vol de la Lufthansa, c'est possible qu'il se trouve encore ici" déclara un des voisins Miguel Torres. En effet, James BUrke n'avait pas été reconnu coupable d'avoir participé au vol de la Lufthansa et une petite partie des gains (environ 20 000 dollars) n'aurait jamais été retrouvé. D'après les enquêteurs, ils ne recherchent pas les restes du meilleur ami de James Burke, Tommy DeSimone. Ce dernier avait été tué par la famille Gambino en représailles du meurtre de William "Billy Batts" Devino un soldat de la famille Gambino. Son corps n'avait jamais été retrouvé. Quelques jours plus tard, le FBI déclara aux journalistes que de "possibles restes humains avaient été retrouvés, les analyses étaient en cours". Selon les autorités, le corps recherché, serait un associé de la famille Lucchese tué par James Burke. D'après le FBI, James Burke aurait été impliqué dans une cinquantaine d'assassinats, mais il n'aurait été reconnu coupable que d'un seul meurtre, celui de Richard Eaton.

Lire la suite
<< < 10