Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

STEVEN SEAGAL ET LA COSA NOSTRA

17 Novembre 2018, 08:20am

Publié par Xav

Steven Seagal
Steven Seagal

Steven Seagal est né le 10 avril 1952 dans le Michigan. Passionné d'arts martiaux dès son plus jeune âge, il s'exila à la fin de son adolescence pendant plusieurs années au Japon pour pouvoir compléter sa formation en Aïkido. À son arrivée, il s'entraina avec plusieurs « maitres » et devint « Septième dan » d'Aïkido. Au Japon, il en profita aussi pour ouvrir un dojo. Une fois rentré aux États-Unis, il s'installa à Hollywood et ouvrit avec un associé un autre dojo. En même temps que ses activités de professeur d'Aikido, il essaya de percer dans le cinéma. Grâce à ses talents dans les arts martiaux, Steven Sagal se fit vite repérer et tourna dans quelques films comme cascadeur. Steven Seagal enseignait aussi aux acteurs les différentes techniques de combat. En 1986, alors qu'il était en tournage d'un film en Californie, Steven Seagal rencontra Julius Nasso dans un restaurant de Beverly Hills. Ce dernier était un ancien pharmacien qui avait fait fortune grâce à son entreprise Universal Marine Médical Supply, une entreprise qui fournissait du matériel médical pour les transports maritimes. En 1983, âgé de 29 ans, il décida de changer complétement d'orientation professionnelle. Il continuait à gérer son entreprise pharmaceutique, mais maintenant il voulait se lancer dans la production de films, Il commença alors à travailler modestement comme coursier sur le tournage du film Il était une fois en Amérique de Sergio Leone, mettant en vedette Robert De Niro et James Woods. Quand Julius Nasso rencontra Steven Seagal pour la première fois, il vit tout de suite en lui, la possibilité de se faire beaucoup d'argent et devenir une star potentielle dans le milieu du Show-business. A cette époque, Steven Seagal n'était pas encore connu du grand public et ce dernier était attiré par la personnalité de Julius Nasso. D'après certaines rumeurs, à cette époque Julius Nasso était déjà un Associé de la famille Gambino de New-York. Steven Sagal a toujours été fasciné par la mafia-Italo Américaine. Il prétendait à certains de ses amis qu'il était d'origine Italienne, mais en vérité, Steven Sagal est d'origine Irlandaise par sa mère et Cherokee par son père. Steven Sagal et Julius Nasso devinrent très vite de très bon amis. L'acteur racontait à qui voulait l'entendre qu'ils avaient grandi ensemble dans les quartiers "chauds" de Brooklynn. Steven Seagal mentait une nouvelle fois. Avant qu'il s'en aille au Japon, l'acteur avait vécu une partie de son enfance dans le Michigan et en Californie. En 1988, Steven Seagal devint une star grâce au film du réalisateur Andrew Davis, "Nico". Ce film, comportait un casting prestigieux, avec la présence de Sharon Stone ou encore de Pam Grier. Le film racontait l'histoire de Nico Toscani (joué par Steven Seagal), un ancien agent de la CIA qui décida de se révolter contre ses supérieurs qui collaboraient avec la Mafia. Le film connu un grand succès et quand Steven Seagal se fit interviewer par les médias, il leur déclara qu'il avait déjà travaillé dans certaines "missions spéciales" de la CIA. Il disait aussi que cette dernière l'utilisait pour former ses futurs agents. Sa première épouse démentit formellement dans le magazine "Vanity Fair" que son mari avait travaillé pour l'organisme d'espionnage.

Steven Sagal et Julius Nasso
Steven Seagal et Julius Nasso

Face aux succès de son premier film, Julius Nasso et Steven Seagal devinrent associés et créèrent leur propre boite de production : "Seagal / Nasso Productions" qui deviendra plus tard "Steamroller Entertainment". Cette association permit au duo d'engendrer des millions de dollars. La carrière de l'acteur était maintenant lancée. Avec Julius Nasso, l'acteur tourna dans des films comme "Désigné pour mourir" en 1990 ou "Piège à grande vitesse" en 1995. Julius Nasso produisit une dizaine de films pour l'acteur. Les scénarios étaient toujours les même. Steven Seagal jouait un ancien agent de la CIA ou un ancien militaire au prise avec des terroristes ou des gangsters. Grâce à l'argent récolté par la production de leurs films, les deux associés devinrent de plus en plus proche et Steven Sagal décida même d'habiter à coté de Julius Nasso. Dans les années 1990, sa popularité était grandissante, tout le monde voulait voir l'acteur dans ses films, mais le succès rendit Steven Sagal de plus en plus mégalomane. Il n'hésitait pas à raconter à plusieurs journalistes, qu'il était un "tireur d'élite hors pair", qu'il était un "excellent cavalier" et d'après plusieurs témoins, Steven Sagal se considérait comme un "vrai dur". Pendant le tournage d'un film, il n'hésita pas à critiquer ouvertement un cascadeur qui était ceinture noir de judo, il essaya même de l'étrangler. Quand il se baladait dans les rues, il portait toujours sur lui un ou deux pistolets. Mais à la fin des années 1990, Steven Seagal commençait à changer physiquement. Il avait grossi, il commençait à vieillir et n'était plus aussi vif qu'avant et ses films devenaient de moins en moins rentables. A cette époque, il se rapprocha de plus en plus de la religion. Les films d'action ne l’intéressaient plus, il voulait jouer dans d'autres rôles, moins violents. Il le fit savoir à son producteur et ami Julius Nasso qu'il voulait changer d'orientation dans sa carrière, mais pour Julius Nasso, cela était hors de question. Alors même si les films de Steven Sagal rapportaient moins d'argent qu'il y a quelques années, l'acteur engendrait encore des millions de dollars, mais Steven Seagal était prêt à tout faire pour arrêter leur association. Julius Nasso était dans une impasse. Ce dernier, décida d'attaquer l'acteur en justice pour rupture de contrat. Pour récupérer son argent outre la justice, il prit alors contact avec des membres de la famille Gambino pour racketter l'acteur. Le 02 Février 2001, trois membres de la famille Gambino, le Capitaine Anthony 'Sonny' Ciccone , le Soldat Primo Cassarino et un Associé, Vincent Nasso, frère de Julius Nasso parlaient dans un restaurant à New-York. Les trois hommes se moquaient ouvertement de l'attitude de Steven Seagal lors d'une réunion qui s'était déroulée un mois auparavant. Pour les mafieux, l'acteur était "pétrifié". Primo Cassarino ajouta même : "Cela aurait été encore plus marrant si on avait été armé". En Janvier 2001, Vincent Nasso et Julius Nasso convoquèrent Steven Seagal dans un restaurant populaire de Brookyln le Gage and Toliber. Arrivés dans le restaurant, ils rejoignirent Anthony Ciccone et Primo Cassarino déjà présents . Steven Seagal connaissait déjà ces deux hommes, il les avait déjà croisé sur le tournage d'un de ses films. Mais cette fois-ci les deux mafieux avaient emmené avec eux, un Soldat dans l’équipe d'Anthony Ciccone, Richard "The Lump" Bondi. Ce dernier, au vu de son physique très imposant, s'occupait des sales besognes pour la famille Gambino. Anthony Ciccone commençait à parler à Steven Seagal, en lui disant que la famille Gambino voulait qu'il continu à faire des films d'action. Avant la réunion, Julius Nasso avait prévenu le mafieux que Steven Seagal ne se laissera pas faire facilement. Dans un enregistrement révélé par le FBI quelques mois plus tard, Julius Nasso avait dit : "Tu dois vraiment passer aux choses sérieuses avec lui. C'est un animal, il ne se laissera pas faire. Je le connais, il ne lâchera pas l'affaire tant qu'il n'a pas le feu au cul". Mais Anthony Ciccone avait assez d'expérience dans ce domaine pour impressionner ce genre d'individu. Il demanda à l'acteur de jouer dans quatre films d'action à gros budget. En même temps, il demanda à ce que l'acteur lui verse 150 000 dollars pour chacun de ses films. Anthony Ciccone regarda fixement Steven Seagal : "Regarde moi quand je te parle. Nous sommes des gens fiers tu comprends ?. Continue à travailler avec Julius Nasso et nous partagerons l'argent. Et la famille Gambino prendra sa part". Une fois la réunion terminée, Steven Seagal sortit du restaurant avec Julius Nasso, ce dernier lui déclara : "C'est une bonne chose que tu ais accepté de continuer à travailler avec moi. Si tu avais refusé, il t'aurait tué sur place". Le 04 Juin 2001, Julius Nasso fut arrêté par le FBI à son domicile de Staten Island. Il fut accusé d'avoir comploté pour extorquer l'acteur. Plusieurs membres de la famille Gambino furent aussi arrêtés ce jour là. Le 11 février 2003, le procès s'ouvrit à New-York. Steven Seagal devait témoigner contre plusieurs membres de la famille Gambino mais aussi contre son ancien ami, Julius Nasso. L'avocat d'Anthony Ciccone commença à attaquer l'acteur en racontant devant le jury que ce dernier était "un menteur pathologique". L'équipe de procureurs commença à poser plusieurs questions à Steven Seagal sur sa rencontre avec les mafieux en Janvier 2001 : "J'étais mal à l'aise" déclara l'acteur "J'étais vraiment inquiet pour ma sécurité". Le 17 Mars 2003, Anthony Ciccone et Peter Gotti, l'Acting Boss de la famille Gambino à cette époque, furent reconnus coupable de diverses accusations de racket et condamnés à plusieurs années de prison. Julius Nasso fut condamné quant-à lui, à une année dans une prison fédérale après avoir plaidé coupable de toutes les accusations retenues contre lui.