Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

QUAND LA REALITE DEPASSE LA FICTION - PARTIE 3

18 Mai 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Divers

QUAND LA REALITE DEPASSE LA FICTION - PARTIE 3

En 1999, la chaîne HBO diffusa pour la première fois la série "The Sopranos". Cette série TV raconte l'histoire de "Tony Soprano" un membre influent de la Mafia dans une famille du New-Jersey. Ce dernier n'arrivant plus à concilier sa vie familiale et sa vie "professionnelle" est obligé de consulter un psychologue. Dans la vraie vie, le New-Jersey est contrôlé par une famille de la Cosa Nostra, les "DeCalvacante". En Mars 1999, des membres de la famille du New-Jersey se rendirent à une "réunion d'affaire" avec des membres de la famille Colombo.Le ramassage des ordures est contrôlé depuis des années par la Cosa Nostra, et un litige avec éclaté entre les deux familles. La réunion devait se dérouler dans un restaurant du "Queens". Sur la route les emmenant à New-York, les mafieux se plaignirent du manque de "respect" que pouvaient avoir les membres des familles de New-York à leur égard. "Ils disent qu'ont est des fermiers" lança Joseph "Tin Ear" Sclafani. Les membres de la famille DeCavalcante ne supportaient plus que les mafieux de New-York puissent les prendre "de haut" et avec autant de "mépris". Dans la voiture,Joseph "Tin Ear" Sclafani un soldat de la famille du New-Jersey était accompagné d'Anthony Rotondo "un Capitaine" des "DeCavalcante" et de Ralphie Guarino un "Associé" de la famille mafieuse. Mais les deux mafieux ignoraient que Ralphie Guarino collaborait avec le gouvernement depuis quelques mois. Ce dernier s'était fait arrêter par le FBI pour avoir cambriolé une banque à New-York en 1998. Pendant le trajet, Ralphie Guarino enregistra les discussions des deux mafieux. Celles-ci s'orientèrent très vite sur la série télé qui faisait fureur à cette époque, "The Sopranos". Joseph "Tin Ear" Sclafani parla en premier :
"C'est quoi de cette putain de série, Les Sopranos. C'est supposé être nous ?".
"Tu sais que tu es dans la série, ils ont mentionné ton nom" plaisanta Anthony Rotondo. Joseph Sclafani hésitait à le croire. ""Ah ouais ?"
Les mafieux se mirent à rire et Anthony Rotondo continua : "Ils disent, fais attention à ce mec (en rigolant). Chaque fois que tu regardes un épisode, tu reconnais quelqu'un, un soir c'était Corky (Gaetano "Corky" Vastola)par exemple".
Anthony Rotondo parlait en effet des nombreuses similitudes que pouvait avoir la série avec la famille DeCavalcante. En effet, le réalisateur David Chase s'inspira de faits réels pour ses différents épisodes. Au début de la série, la famille est dirigée par un "Acting Boss", Giacomo "Jackie" Aprile. Mais ce dernier atteint d'un cancer de l'estomac, succomba au bout de quelques épisodes. Dans la vraie vie, la famille DeCavalcante avait été dirigée par Giaciano "Jake" Amari de 1992 à 1997. Ce dernier était lui aussi décédé des suites d'un cancer de l'estomac. Tout au long de la série, les membres de la famille "Sopranos" discutaient devant une boucherie dénommée "Satriale". Les différentes scènes furent tournées à "Elizabeth", une ville du New-Jersey ou la famille mafieuse est très bien implantée. Dans la vraie vie, les membres de la famille DeCavalcante se retrouvaient dans une boucherie appelée "Sacco's Meat Market" qui se situait à quelques centaines de mètres du "Satriale". Dans "Les Sopranos" le Boss officiel était Dominic DiMeo. Dans la série, on ne le voit jamais car il purge une peine à perpétuité dans une prison fédérale. Ce personnage a été inspiré du parrain de la famille DeCavalcante, Giovanni "John the Eagle" Riggi qui était emprisonné depuis 1990 et qui est sortit recemment de prison en Novembre 2012. Dans la série, Tony Sopranos ce fait conseiller par une personne extérieur de la famille mafieuse, du nom de "Herman Hesh". Cet associé d'origine "juive" n'est pas un membre initié de la famille mais il conseille Tony Sopranos dans plusieurs affaires. Dans la série, ce dernier avait fait fortune en produisant de nombreux groupes. Ce personnage est inspiré de Gaetano "Corky" Vastola l'ancien "Underboss" de la famille DeCavalcante. Gaetanao Vosata produisait lui aussi de nombreuses musiques comme la chanson "Lily Maebelle" du groupe "The Valentines" ou encore "You Baby You" des "Cleftones". D'ailleurs la chanson "Lily Maebelle" a été utilisé dans un épisode de la série. Vito Spatafore était un "Capitaine" dans la famille "Sopranos". Dans une des saisons, son homosexualité fut révélé et il fut abattu sur les ordres de Phil Leotardo. De 1990 à 1992, alors que le Boss de la famille DeCavalcante, Giovanni "John the Eagle" Riggi était incarcéré, John "Johnny Boy" D'Amato devint "Acting Boss" de la famille mafieuse. En 1992, après s'être disputé avec sa petite amie, cette dernière raconta à Anthony Capo, un soldat de la famille DeCavalcante que John D'Amato avait des relations homosexuelles (voir article Homosexualité dans la Cosa Nostra). Plusieurs membres de la famille DeCavalcante décidèrent alors de lancer un contrat contre lui. John D'Amato fut exécuté et son corps de ne fut jamais retrouvé. Dans plusieurs saisons, Tony Soprano entretien une relation houleuse avec sa mère Livia Soprano. Cette dernière n'hésitant pas à lancer un contrat contre son fils quand elle apprit qu'il consultait un psychologue. Cette relation est basée sur l'histoire qu'entretenait David Chase le réalisateur de la série et sa mère. Il la décrivait comme une femme "complètement cinglée". Mais il prit aussi exemple sur les histoires de famille d'un soldat de la famille DeCavalcante, Joseph "Joey O" Masella. Ce dernier était le chauffeur d'un capitaine très puissant de la famille mafieuse, Vincent "Vinny Ocean" Palermo. Joseph Masella rencontrait des gros problèmes familiaux. Sa mère lui faisait tout voir, sa femme l'avait quitté pour un autre homme, sa fille suivait une thérapie. Joseph Masella avait contracté des dettes. Il devait plus de 450 000 $ à de nombreuses personnes. De plus, il était surveillé en permanence par le FBI. La famille DeCalvante commençait à penser que Joseph Massela collaborer avec la justice pour essayer de s'en sortir. Il fut assassiné en 1998.

Partager cet article