Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

MICHAEL "MIKEY CIGARS" COPPOLA "What're you gonna do now, tough guy?"

9 Mai 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Genovese

MICHAEL "MIKEY CIGARS" COPPOLA "What're you gonna do now, tough guy?"

En 1983, a Newark dans le New-Jersey, plusieurs membres de la Cosa Nostra s'étaient réunis pour célébrer la sortie de prison d'un membre de la famille Genovese, Michael Coppola. La fête avait lieu dans un bar dénommé "La Taverne" qui fut ce jour là exceptionnellement fermé au public. Selon les autorités, la fête avait commencé dès midi et tout avait été prévu pour accueillir comme il se doit Michael Coppola. Il venait de purger une peine de cinq ans d'emprisonnement dans un pénitencier fédéral pour extorsion de 1979 à 1983. Lors de cette soirée, des membres de la famille Genovese mais aussi d'autres familles de la Cosa Nostra étaient présents. Tommy Ricciardi un ancien membre de la famille Lucchese qui devint un collaborateur pour la justice quelques années plus tard, raconta aux enquêteurs comment s'était déroulé cette soirée. En 1983, Tommy Ricciardi venait d'être initier dans la Cosa Nostra, il avait été invité à cette fête par un ami proche de Michael Coppola, Michael Taccetta. Ce dernier était un capitaine de la famille Lucchese qui opérait lui aussi principalement dans le New-Jersey. Michael Taccetta avait crée une entreprise avec son frère Martin Tacceta, lui aussi un membre initié de la famille Lucchese dénommé "Taccetta Group Enterprises". C'était quelqu'un de très craint, extrêmement puissant. Il se considérait d'après les autorités comme "Le Parrain" du New-Jersey. Pendant la fête, il en profita pour présenter Tommy Ricciardi en tant qu'"amico nostra" à Michael Coppola. A la fin des festivités, la plupart des invités commencèrent à quitter les lieux. Tommy Ricciardi, Michael Coppola et Martin Tacceta s'installèrent au fond du bar pour raconter leurs aventures. Michael Coppola profita de cette occasion pour raconter à ses amis une histoire qui le rendit célèbre dans toute la Cosa Nostra.
A cette époque, Michael Coppola était encore un simple associé. Il faisait partit d'un groupe de tueurs qui exécutait une multitude de contrats pour la famille Genovese appelé "The Fist". En 1977, la famille Genovese décida de lancer un contrat contre John "Johnny Coca-Cola" Lardiere. Ce dernier était accusé par plusieurs membres de la famille Genovese de collaborer avec le FBI et Michael Coppola devait se charger de l’exécuter. Mais d'après Tommy Ricciardi, la famille Genovese avait lancé un contrat contre John Lardiere car ce dernier avait ouvertement manqué de respect à un capitaine de la famille de Philadelphie, Ralph "Blackie"Napoli. Cette histoire remontait à l'époque ou Ralph Napoli était incarcéré dans la même prison fédérale que John Lardière après avoir refusé de témoigner contre des membres de la Cosa Nostra. En prison, il ne s'entendait pas très bien avec l'associé des Genovese. John "Johnny Coca-Cola" Lardiere était connu pour avoir une "grande gueule", et son tempérament "rentre dedans" ne plaisait pas beaucoup à Ralph "Blackie"Napoli. Un jour, une dispute éclata entre Ralph "Blackie"Napoli et John "Johnny Coca-Cola" Lardiere. Ce dernier, pendant cette accrochage, manqua ouvertement de respect à un membre initié de la Cosa Nostra ce qui était formellement interdit. John Lardiere par ailleurs n'était pas encore un membre à part entière de la Mafia, il avait donc signé son arrêt de mort.
En Avril 1977, John "Johnny Coca-Cola" Lardiere obtint une permission d'une journée pour fêter Pâques avec sa famille. John lardière avait tout prévu, il avait réserve une chambre dans un motel dénommé le "Red Bull Inn". A 2h30 du matin, il arriva à son hôtel et sortit tranquillement de sa voiture pour aller s'enregistrer à l'accueil. Une fois l'enregistrement effectué, il rejoignit sa voiture pour récupérer sa valise dans son coffre. Soudain, une personne portant un bonnet arriva derrière lui et l'appela par son nom. Lorsque John "Johnny Coca-Cola" Lardiere se retourna , il vit Michael Coppola armé d'un semi-automatique muni d'un silencieux pointé sur lui. Michael Coppla n'hésita pas une seule seconde, il en avait l'habitude maintenant, ce n'était pas le premier contrat qu'il effectué pour la famille Genovese. Il appuya sur la détente mais l'arme s'enraya. John "Johnny Coca-Cola" Lardiere éclata de rire et commença à lui sortir une phrase qui deviendra célèbre chez tous les membres de la Cosa-Nostra : " "What're you gonna do now, tough guy?" (Qu'est-ce que tu vas faire maintenant, gros dur ?). Il s’avança alors vers Michael Coppola pour essayer de le frapper mais Michael Coppola avait tout prévu, il sortit une autre arme qu'il avait attaché à sa cheville, la pointa vers John Lardiere et lui tira dessus plusieurs fois. Michael Coppola s'enfuit à toute vitesse, mais le gérant du motel entendit les coups de feux et appela immédiatement la police. Arrivé sur les lieux du crime, la police retrouva John Lardiere allongé au sol avec la clé de sa chambre encore dans sa main. Les agents retrouvèrent aussi l'arme utilisée pour cet assassinat ainsi que le bonnet du tueur. Mais malgré les efforts de ces derniers pour retrouver le coupable, aucun suspect ne put être identifié.
En récompense de ce contrat, Michael Coppola fut initié dans la famille Genovese. L'affaire semblait se tasser et au bout de quelques années, tout le monde ou presque avait oublié cette affaire, tout le monde sauf Tommy Ricciardi. En 1996, ce dernier avait été arrêté ainsi que plusieurs membres de la famille Lucchese dont Michael et Martin Tacceta pour plusieurs affaires tenant de la loi "Rico" (racket, extorsion...). Tommy Ricciardi ne s'entendait plus tellement avec certains membres de la famille Lucchese et surtout avec les frères "Tacceta". Ces derniers avaient lancé la rumeur que Tommy Ricciardi et un capitaine très respecté de la famille Lucchese Anthony "Tumac" Accetturo, avaient fait une alliance avec un cartel Colombien pour anéantir la famille Lucchese et prendre le pouvoir. Pour se venger de ces mensonges à son égard et pour ne pas terminer sa vie derrière les barreaux, il décida de collaborer avec la justice. Pendant ses longs interrogatoires avec le FBI, Tommy Ricciardi raconta aux enquêteurs, qu'il avait entendu Michael Coppola se vantait du meurtre de John "Johnny Coca-Cola" Lardiere lors d'une soirée organisée par ce dernier à sa sortie de prison en 1983. Même si l'histoire de Tommy Ricciardi semblait crédible, il fallait des preuves pour condamner Michael Coppola du meurtre de John Lardiere. Grâce aux échantillons trouvés le jour du crime, le FBI procéda à des analyses ADN. Le résultat se fit connaitre plusieurs mois plus tard et les résultats accablèrent Michael Coppola. Il ne restait plus que pour le FBI que d'arrêter le suspect. Le 8 août 1996, à Spring Lake dans le New-Jersey au petit matin, Michael Coppola sortait tranquillement de son domicile pour aller faire son jogging quand il fut interpellé par deux agents du FBI. Ces derniers lui donnèrent une convocation pour comparaitre devant un tribunal de Somerville. Les agents allèrent droit au but et lui expliquèrent que c'était par rapport à un meurtre qui avait eu lieu des années auparavant. Grâce à son avocat, Michael Coppola réussit à décaler la date de la convocation. Le 13 août 1996, Michael Coppola devait comparaitre devant le tribunal, mais il ne s'y présenta pas, ce dernier en avait profité pour fuir avec sa femme.
Pendant plusieurs années, le FBI le rechercha dans plusieurs États, sans trouver aucune trace de Michael Coppola. Il fut finalement retrouvé le 09 mars 2007 dans l'Upper West Side à New-York. Michael Coppola vivait tranquillement depuis plusieurs années dans le même appartement en plein Manhattan avec sa femme Linda et leur fils. La fouille de son appartement fut très intéressante pour les enquêteurs. Le FBI trouva de faux permis de conduire ainsi que de fausses cartes d'identité. Ils eurent la preuve que Michael Coppola continuait à travailler pour la famille Genovese alors qu'il était en cavale. D'après le FBI, il aurait participé avec son fils (Un "soldat" dans la famille Genovese) dans le meurtre d'un "Capitaine" de la famille en disgrâce, Lawrence Ricci. Sa femme Linda et son fils plaidèrent tous les deux coupables d'avoir abriter un fugitif pendant plusieurs années. Sa femme fut condamné à de la probation alors que son fils fut condamné à une peine de 3 ans de prison.
Le FBI était persuadé que Michael Coppola allait finir par collaborer avec la justice. En effet, il lui avait proposé une offre d’immunité complète ainsi que la protection du gouvernement si ce dernier décidait d'aider les enquêteurs à lutter contre la Cosa Nostra. Mais ce dernier déclina leur offre et décida de plaider non coupable à son procès. Finalement il fut acquitté du meurtre de John "Johnny Coca-Cola" Lardiere, mais il fut déclaré coupable d'extorsion tenant de la loi Rico et condamné à une peine maximale de 20 années de prison, qu'il purge actuellement dans le pénitencier fédéral d'"Atlanta" en Géorgie. Il sera libérale en 2024.

Partager cet article