Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LES MEURTRES COMMIS PAR LA COSA NOSTRA CES DIX DERNIERES ANNEES - PARTIE 1

19 Juillet 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Divers

LES MEURTRES COMMIS PAR LA COSA NOSTRA CES DIX DERNIERES ANNEES - PARTIE 1

La Cosa Nostra Italo-Américaine tue moins qu'avant, cela est une certitude. Il est loin le temps de la Murder Inc, une organisation criminelle liée à cette dernière qui exécutait plusieurs contrats par jour. Le système judiciaire Américain s'est beaucoup amélioré avec l'arrivé de la loi RICO (Racketeer Influenced and Corrupt Organizations) au début des années 1970, qui inflige désormais de lourdes peines de prison aux membres appartenant à la Cosa Nostra. Aujourd'hui, les familles mafieuses utilisent plus souvent la menace pour arriver à leurs fins. Même si elles tuent moins, les familles de la Cosa Nostra ont toujours des membres prêts à exécuter des contrats à tout moment (Voir Article : La dure réalité des membres de la Cosa Nostra : Partie 1). Depuis les attentats du 11 septembre 2001. Le FBI a compté une trentaine d'assassinats ou de tentative de meurtre lié à la Cosa Nostra. Voici un petit récapitulatif :

Octobre 2011 : Adam " Adam Silver" Finelli un associé de la famille de Philadelphie est assassiné de plusieurs balles dans le dos et dans la tête alors qu'il était assis dans sa Cadillac. Ce dernier trafiquait de la drogue pour la Mafia et il était aussi le propriétaire d'un restaurant. Billy Rinick, un ami d'Adam Finelli a été accusé du meurtre.
Novembre 2001 : Anthony " Tony The Hatch" Chiaramonti, un membre important de la Outfit de Chicago avait été assassiné devant le restaurant le "Chicken & Pasta Brown". L'individu s’avança tranquillement vers Anthony Chiaramonti et lui tira plusieurs balles dans le corps après avoir eu une altercation qui durera quelques secondes avec ce dernier. Anthony Chiaramonti était le propriétaire d'une entreprise de camionnage et roulait dans une BMW d'une valeur de près de 67 000 dollars. La police avait déclaré à cette époque que cet assassinat avait eu lieu, car Anthony Chiaramonti avait repris le contrôle des rackets d'un ancien membre de la Outfit décédé 1 an auparavant, John "Johnny Apes" Monteleone. Mais la plupart des membres de la Outfit n'était pas d'accord de cette décision et une lutte pour le pouvoir avait éclaté. Anthony Chiaramonti était considéré comme un "vrai dur", dans un enregistrement du FBI, il se vantait d'avoir poignardé une personne à coup de fourchette et d'avoir mis la tête d'un individu qui lui devait de l'argent sur une plaque chauffante. Le crime ne fut jamais résolu et personne ne fut inculpé dans cette affaire.
Décembre 2001 : Pete Devito, un ancien associé de la famille Patriarca dans la NOuvelle-Angelette et propriétaire de boîtes de striptease, est abattu
Janvier 2002 : Raymond "Long John" Martorano un soldat de la famille de Philadelphie, est abattu de plusieurs balles dans le corps alors qu'il circulait dans Lincoln. Raymond Martorano était un important distributeur de méthamphétamines pour la famille mafieuse. Depuis sa sortie de prison en 1999, après avoir passé près de 17 années derrière les barreaux pour trafic de drogue, il essaya de se lancer dans le jeux à Philadelphie. Alors qu'il était incarcéré, il se retrouva dans la même prison que Nicodemo "Little Nicky" Scarfo qui était le patron actuel de la famille de Philadelphie. Il commença à se disputer avec ce dernier, car certains membres de la famille avaient repris ses activités alors qu'il était incarcéré. Le crime ne fut jamais résolu et personne ne fut inculpé dans cette affaire.
Janvier 2002 : Un associé de la famille Gambino, Martin Bosshart, impliqué dans le trafic de pièces automobile et dans le trafic de drogue est assassiné dans le Queens de plusieurs balles dans le dos.
Avril 2002 : Un associé de la famille Gambino, Daren D'Amico avait été attiré à l'extérieur d'un restaurant denomé "Caffe on the Green", puis blessé de plusieurs balles dans les jambes. Les caméras qui étaient positionnées à l'extérieur du restaurant, avaient été retirées.
2002 : Un soldat de la famille de Détroit, Gerard "Gerry The Blade" Bianchette agé de 31 ans est assassiné alors qu'il se trouvait sur un chantier de construction et cela quelques mois à peine après la condamnation de Tony Zerilli l'Underboss de la famille de Détroit à cette époque. (Voir article Le cadavre de Jimmy Hoffa enfin retrouvé).
Novembre 2003 : Adolfo "Big Al" Bruno était un capitaine de la famille Genovese qui gérait les opérations de la famille mafieuse à Springfield dans le Massachusetts. Alors qu'il allait rentrer dans son véhicule, un individu appela Aldolfo Bruno par son nom de famille et lui tira dessus à plusieurs reprises. Arthur « Little Guy » Nigro et Anthony « Bingy » Arillota deux membres de la famille Genovese furent condamnés pour ce meurtre. Ce dernier décida de collaborer avec la justice pour éviter une peine de prison à perpétuité (Voir article : Initiation en peignoir : La Classe).
Novembre 2003 : John "Johnny Gongs" Casasanto un soldat de la famille de Philadelphie a été assassiné de 2 balles dans le corps, alors qu'il se trouvait dans sa cuisine. personne ne fut inculpé de ce meurtre, mais Anthony Nicodemo un soldat de la famille fut suspecté d'avoir exécuté le contrat (Voir Article : Gino DiPietro collaborait bien avec la justice).
Décembre 2003 : Un associé de la famille Genovese, Louis "Lump Louie" Barone tue froidement un soldat de la famille Lucchese, Albert Circelli à l'intérieur d'un restaurant très prisé par les Mafieux Italos-Américain mais aussi des acteurs de cinéma, le "Rao's" à New-York. Alors qu'une femme chantait "O Sole Mio" le titre d'une célèbre chanson Napolitaine dans le restaurant, Albert Circelli en profita pour se moquer de la performance vocale de la jeune chanteuse "Oh mon Dieu, vous pouvez pas arrêter cette putain de chanteuse" déclara Albert Circelli. Ces propos mirent en colère Louis Barone qui lui fit signe d'arrêter en mettant son doigt sur ses lèvres. Mais Alvert Circelli n'était pas n'importe qui, il était un membre initié de la famille Lucchese et un associé de la Cosa Nostra ne doit pas parler de cette façon à un membre intronisé. Albert Cirelli commença à s'avancer vers Louis Barone et lui rétorqua "Je vais prendre ton doigt, je vais le briser et je vais te le foutre dans ton cul. Je m'en fous avec qui tu es, je vais m'occuper de toi". Même s'il était âgé de 30 ans de plus que Albert Circelli, ce dernier déclara plus tard au policer qu'il avait eu "très peur" des menaces du soldat de la famille Lucchese. Alors que ce dernier s’apprêtait à partir, Louis Barone pris sa veste, sortit son arme et commença à tirer sur Albert Circelli. Il tua ce dernier de plusieurs balles dans le corps en plein dans le restaurant et dans la confusion blessa légèrement plusieurs personnes. Les gens commencèrent à sortir, paniqués par ce qui venait de se passer. La jeune chanteuse affolée se réfugia en dessous d'une table.

Partager cet article