Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA VIE DE FRANK CULLOTTA APRES LA MAFIA

25 Juillet 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Outfit

LA VIE DE FRANK CULLOTTA APRES LA MAFIA

Frank Cullotta est un ancien membre de la Outfit de Chicago. Ce nom vous dis peut être rien, mais ce dernier avait été joué par l'acteur Frank Vincent dans le film de Martin Scorsese, "Casino" (Frank Vincent interprété Frank Cullotta sous le pseudonyme de Frank Marino). Frank Cullotta était le "bras droit" d'un membre très influent de la Outfit dans les années 1970, Anthony "The Hant" Spilotro (joué par Joe Pesci dans le film sous le pseudonyme de Nicky Santoro). Ce dernier avait été envoyé par la Outfit pour gérer les affaires de la famille mafieuse dans le racket des casinos comme le "Stardust Resort and Casino" avec la complicité de son associé Frank Rosenthal (Joué par Robert De Niro sous le pseudonyme de Sam 'Ace' Rothstein). A la fin des années 1970, Frank Cullotta, Anthony Spilotro et plusieurs associés de la Outfit faisaient aussi partis d'une équipe de cambrioleur dénommée "Hole in the Gang Wall". Cette équipe composée de braqueurs professionnels, désactivée les systèmes d’alarme des bijouteries et faisait sauté le mur pour accéder à l'intérieur de la boutique. Pendant des mois, ils écumèrent les différentes bijouteries du coin et ramassèrent énormément d'argent. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et en 1981, Frank Cullotta fut arrêté pour divers crimes liés aux différents braquages qu'il effectuait. La relation qu'il entretenait avec Anthony Spilotro était de plus en plus tendue. En effet, ce dernier après l'inculpation de Frank Culliotta, devenait de plus en plus paranoïaque, il pensait que son ami collaborait avec le FBI. Face à cette situation, il décida de lancer un contrat contre Frank Cullotta. Mais celui-ci fut mal effectué et c'est son propre voisin qui fut tué à sa place. L'équipe du tueur envoyé par Anthony Spilotro, s'était tout simplement trompée de maison. Frank Culliotta compris alors qu'il n'y avait plus qu'une seule solution, mourir ou collaborer avec le FBI, il choisit la deuxième solution. En 1982, il entra dans le programme de protection des témoins après avoir témoigné contre plusieurs membres de la Outfit. Depuis, Frank Culliotta vit avec un nom d'emprunt, quelque part aux Etats-Unis. Dans une interview qu'il donna à un journaliste du magasine "Forbes", Frank Culliotta expliqua la première fois qu'il avait du déménager après avoir intégré le programme de protection des témoins. "Les habitants m'ont demandé pourquoi j'étais venu chez eux. J'avais répondu que j'étais marié et que ma femme était décédée dans un accident de voiture. Que j'avais fini par déménager pour éviter de ressasser les mauvais souvenirs". Les US-Marshals qui le surveillent à longueur de journée, lui ont donné quelques consignes à respecter. "Ils m'ont demandé de ne pas envoyer des photos à mes amis, car une personne pouvait toujours reconnaitre l'endroit ou je me trouvai". Frank Culliotta a reçu par le gouvernement fédéral un nouveau numéro de sécurité social, un nouveau certificat de naissance. Il a même dû repasser son permis de conduire. Ensuite le gouvernement lui a fourni de l'argent et l'a installé dans un nouvel État. "Il est très difficile de trouver un appartement si vous avez pas de passé. Je n'avez pas de compte bancaire, je n'existais pas". Il raconta aussi les difficultés qu'il avait eu pour ouvrir un compte bancaire. "C'était très difficile car je n'avais aucun passé et les banques étaient assez réticentes. Je leur ai expliqué que je payais tout en espèce, que ça soit l'eau, le gaz ou l’électricité". Le gouvernement fédéral avait aussi conseillé à Frank Cullotta de ne communiquer que très rarement avec sa famille. Mais ce dernier avait trouvé un système de communication : "J'ai pris l'habitude d'appeler ma famille à une certaine date, à un certain mois, à un certain jour et je les appelle toujours d'une cabine téléphonique. Je n'ai jamais appelé de chez mes parents directement, car je pense qu'il avait du mettre leur ligne sur écoute". Frank Cullotta a déménagé dans plusieurs États tout au long de sa vie. Au Texas, à Estes Park dans le Colorado, à Biloxi et Gulfport dans le Mississipi et Mobile en Alabama. Un jour alors qu'il participait à une fête à Mobile, il rencontra un ami de sa sœur. Le lendemain , il déménagea dans un autre État par mesure de sécurité. Pendant toutes ces années, il travailla dans différentes branches. Il devint routier, ensuite il vendit des voitures d'occasion. Mais malgré ses nouveaux noms, Frank Cullotta ne pouvait pas changer une chose, son comportement.
"Vous avez entendu ma voix?. Vous pouvez imaginez que je vis dans le Mississippi ou au Texas?. Les gens me disaient "Vous êtes un Yankee, vous parlez comme un gangster". J'ai essayé d'avoir un autre style vestimentaire. Je portais un jeans, une casquette, des baskets. Mais j'ai jamais réussis à perdre mon accent de Chicago. Et même ma façon de marcher, je n'ai jamais réussi à la changer". Aujourd'hui, Frank Cullotta vit toujours avec un nom d'emprunt quelque part aux États-Unis. Il déclara aux journalistes que ses anciens associés étaient soit tous mort ou condamnés à des peines de prison à perpétuité. Alors désormais, il peut se permettre de vivre un peu plus tranquillement.

Partager cet article