Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA VIE DE FRANK CALABRESE JR DANS LA OUTFIT A CHICAGO - PARTIE 3

30 Juillet 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Outfit

LA VIE DE FRANK CALABRESE JR DANS LA OUTFIT A CHICAGO - PARTIE 3

Le Procès contra la Outfit de Chicago s'ouvrit en Juin 2007. Les cinq principaux accusés dans cette affaire étaient des membres de haut rang de la Mafia comme Joey "The Clown" Lombardo, James "Little Jimmy" Marcello, Paul "The Indian" Schiro, Anthony "Twan" Doyle et Frank Calabrese Sr. Tous étaient accusés de plusieurs crimes allant de 1970 à 1986. L'avocat de Frank Calabrese Sr essaya de montrer son client comme la victime d'un dysfonctionnement au sein de la famille Calabrese. Il voulait démontrer que c'était son frère Nicholas qui était le vrai tueur alors que lui ne réglait ses comptes que en se bagarrant. Concernant son fils, oui, son client l'avait bien frappé quelques fois, mais cela en grande partie à cause de la dépendance à la drogue de Frank Jr. Son avocat accusa aussi la femme de ce dernier d'avoir essayé de couper les ponts entre lui et son père. Mais malgré le discours de son avocat, son client avait les enregistrements de son fils contre lui, mais aussi le témoignage de son frère Nicholas Calabrese. Le témoignage de ce dernier fut terrifiant. En effet, devant le tribunal il raconta les nombreux meurtres commis avec son frère pendant des années. Face aux jurés, il expliqua en détail un meurtre qui l'avait particulièrement marqué, celui de William "Butch" Petrocelli assassiné par Frank Calabrese Sr en décembre 1980. William Petrocelli était un tueur réputé de la Outfit qui gagnait beaucoup d'argent. Ce dernier aimait le luxe et les femmes et à plusieurs reprises, il avait été aperçu dans des luxueux hôtels avec plusieurs prostitués, ce qui agaçait fortement la hiérarchie de la Outfit. Frank Calabrese Sr avait déclaré à son frère, qu'il avait demandé à lancer un contrat contre William Petrocelli, car selon lui un membre de la Outfit ne devait pas se comporter de cette façon. De plus, Angelo "The Hook" LaPietra un membre très influent de la famille mafieuse, accusé ce dernier d'utiliser sa réputation au sein de la Mafia pour extorquer des bookmakers et cela sans lui reversait le moindre dollars. Le 30 décembre 1980, William Petrocelli fut convoqué à une réunion dans un club social tenu par la Outfit. En arrivant, sur les lieux, Frank Calabrese Sr se jeta sur lui et le plaqua au sol. "C'est arrivé si vite. Je n'ai eu le temps de rien voir, qu'il était déjà par terre" déclara Nicholas Calabrese. Il raconta froidement les détails de ce meurtre. Frank Calabrese Sr mis du scotch sur la bouche de William Petrocelli et le tortura plusieurs minutes avec une lampe à souder avant de l'étrangler. Une fois la victime attachée, Nicholas Calabrese quitta le club social pour attendre dans la voiiture. Une fois William Petrocelli tué, Frank Calabrese Sr raconta à son frère qu'il l'avait étouffé et qu'il lui avait tranché la gorge pour être certains de son décès. Il demanda à ce dernier de se débarrasser du corps, en le brulant dans une voiture. Mais cette partie du meurtre fut mal effectué, ce qui mis en rage Angelo LaPietra. En effet, Nicholas Calabrese avait brulé le corps, mais il avait laissé les fenêtres de la voiture fermées ce qui empêcha le véhicule de prendre feu. Angelo LaPietra était inquiet et avait déclarait à Frank Calabrese Sr qu'il avait peur que ce dernier survive à ce meurtre. Après le témoignage de Nicholas Calabrese, Frank Calabrese Jr arriva à la barre des témoins. Pendant tout le procès, ce dernier raconta sa vie dans la Outfit et des meurtres commis par son père, Frank Calabrese Sr qui se trouvait à quelques mètres de lui. Une chose qui ne fut vraiment pas évidente : "La seule chose ou je ne m'étais pas préparé, c'était pour la partie émotionnelle. Je rentre dans la salle d'audience et il y avait mon père qui me regardait. Une partie de moi, voulez allez l'embrasser et lui dire "Ne t'inquiètes pas Papa, je fais ça pour ton bien". En quittant la salle d'audience, à la fin de son témoignage, Frank Calabrese Jr ne pu s’empêcher de pleurer. Quand l'agent du FBI lui demanda si tout allait bien, ce dernier lui répondit : "Non je ne suis pas bien, je viens de réaliser que c'est la dernière fois que je voyais mon père". Grâce aux témoignages d'une partie de sa famille, Frank Calabrese Sr fut reconnu coupable de racket et de plusieurs meurtres. A l’énoncé du verdict, ce dernier très énervé, menaça de mort le procureur fédéral T. Markus Funk "Tu es un putain d'homme mort". La justice Américaine prît les menaces aux sérieuses et enferma Frank Calabrese Sr à isolement totale avant son transfert dans une prison fédérale. Le 28 Janvier 2009, Frank Calabrese Sr reçu sa peine par le juge fédéral James Zagel. Avant de recevoir sa peine de prison, le mafieux s'exprima une dernière fois devant la cour. Il expliqua que depuis sa condamnation en 2007, il était placé en isolement dans des conditions pire qu'Hannibal Lecter. Pour lui, son frère et son fils sont des menteurs. Que ce denier voulait qu'une chose , qu'il soit en prison pour pouvoir dilapider tout son argent. Il déclara n'avoir tué personne mais il se sentait désolé pour les familles des victimes. Il certifia par la même occasion n'avoir jamais été un membre de la Outfit. Pour lui, il est un homme malade qui depuis son incarcération est passé de 5, 6 médicaments par jour à 15 médicaments. Il déclara aussi n'avoir jamais frappé son fils et demanda aux gens de lire la Bible, surtout le passage ou un fils trahissait son père. Pour finir, il ne demanda qu'une chose, avoir la paix et que tous ces mensonges s'arrêtent pour de bon. Après sa déclaration, le juge fédéral James Zagel condamna Frank Calabrese Sr à une peine de prison à perpétuité sans aucun espoir de libération conditionnelle. Comme une récompense de sa collaboration, Nicholas Calabrese fut condamné à une peine de 12 ans de prison, il se libérable en 2013. Pour les familles des victimes, Nicholas Calabrese à reçu une peine trop clémente, même si ce dernier semblait avoir eu beaucoup de remords pendant tout le procès. Pour eux, ce dernier avait avoué avoir tué près de 13 personnes. Le jugé fédéral James Zagel déclara "La justice prévoit la clémence, une indulgence surement imméritée pour ceux qui témoignent contre leurs anciens associés. Mais Nicholas Calabrese a aidé la justice en faisant condamner plusieurs membres de la Outfit. Mais, il a surtout donné une réponse aux familles des victimes qui se demandaient pourquoi et comment leurs proches étaient décédés". Après le procès, Frank Calabrese Jr quitta Chicago et s'installa avec ses deux enfants à Phoenix en Arizona. Dans une interview il déclara : "Je suis pragmatique, si des personnes ont réussi à tuer un président, alors ils peuvent me tuer facilement. Personne n'est invincible et en sécurité dans ce monde" déclara t'il. En réfléchissant, il se dit qu'il avait prit la bonne décision : "Quand vous voyez votre père vieillir, vous auriez aimé être la pour lui. J'aurai voulu être son protecteur, pas son bourreau. J'aime toujours mon père, mais je pense qu'il me pardonnera jamais. Je sais que quand il va mourir, il va me hanter jusqu'à la fin de ma vie". Frank Calabrese mourut d'une crise cardiaque en Décembre 2012 au centre médical pour les prisonniers fédéraux de Butner en Caroline du Nord, il avait 75 ans.

Partager cet article