Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

LA VIE DE FRANK CALABRESE JR DANS LA OUTFIT A CHICAGO - PARTIE 1

27 Juillet 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Outfit

LA VIE DE FRANK CALABRESE JR DANS LA OUTFIT A CHICAGO - PARTIE 1

La Outfit est le nom donné à la Mafia Italo-Américaine à Chicago dans l'Illinois. Cette organisation affiliée à la Cosa Nostra est connue du grand public pour avoir eu des patrons comme Al Capone, Anthony Accardo ou encore Sam Giancana. L'histoire de Frank Calabrese Jr est pratiquement la même que les autres mafieux qui sont rentrés dans la Cosa Nostra. Ce dernier est né dans un quartier à forte densité Italienne à Elmwood Park. Comme d'autres membres du crime organisé, une partie de la famille de Frank Calabrese Jr appartenait déjà à la Outfit. Son père n'était autre que Frank "Frankie Beeze" Calabrese Sr, un capitaine de la Mafia à Chicago, un tueur réputé, très craint de ses associés. Son oncle est Nicholas Calabrese un membre initié de l'organisation. Comme son frère, ce dernier aurait participé à plusieurs meurtres pour le compte de la Outfit. Pendant toute sa scolarité, Frank Calabrese Jr pensait qu'il appartenait à une famille normale et que ses parents avaient un travail légitime. Son père lui raconta un jour qu'il travaillait comme ingénieur dans une société d'exploitation. Frank Calabrese Jr avait 12 ans quand le film le "Parrain" sortit au cinéma. Son père était un ami de Gianni Russo qui jouait "Carlo Rizzi" dans le film de Francis Ford Coppola. Dans une interview donnée par l'acteur à sa sortie en salle, ce dernier déclara à un journaliste qu'il avait reçu un magnifique couteau par un membre de la Cosa Nostra. Alors qu'il regardait la télé avec son fils, Frank Calabrese Sr déclara "C'est moi qui lui ai donné ce couteau". Frank Calabrese Jr comprit alors que son père n'était pas un ingénieur respectable mais un membre de la Mafia. A partir de ce moment là, Frank Calabrese Sr commença à intégrer son fils dans les activités de la Outfit. "Il a commencé à m'impliquer dans des petites larcins. Je devais par exemple transporter une enveloppe remplie d'argent et l'amener à un autre mafieux". Son père lui expliqua que s'il voulait évoluer dans la Outfit, il devait parler à personne de ses activités et qu'il devait toujours fermer "sa bouche". Il lui conseilla aussi de conduire des voitures discrètes comme une Ford ou une Chevrolet, pas des BMW ou des Cadillac. Il voulait aussi que son fils reste toujours sous le radar du FBI. "Par exemple, il m'a conseillé de m'habiller de façon normale et de ne pas mettre des costumes ou des choses trop voyantes". A 19 ans, Frank Calabrese Jr commençait à récolter l'argent provenant des sex-shops détenus exclusivement par la Outfit : "C'était une bonne activité, j'ai appris les mathématiques grâce à ça". Frank Calabrese Jr se débrouillait très bien et à l'age de 26 ans en récompense de son excellent travail au sein de la Outfit, il exécuta son premier contrat. Mais au bout de quelques années, ce dernier en avait plus qu'assez de cette vie. A plusieurs reprises, il avait essayé de se lancer dans des activités légales en ouvrant des restaurants Italiens. Mais pour changer de vie, Frank Calabrese Jr avait besoin d'argent. Pour cela, il n'hésita pas à voler une partie des bénéfices que se faisait son père grâce au racket. Ce dernier cachait son argent dans la cave de sa propre mère. Il y avait pratiquement plus de 700 000 dollars de stocker en billet de 50 dollars. Mais arriver à un moment, l'argent volé par Frank Calabrese Jr à son père était de plus en plus important. Il devait financer l'ouverture de ses nouveaux restaurants, mais il devait aussi acheter de la drogue, car il était devenu dépendant à la cocaïne. Mais un jour, son père découvrit que son fils le dépouillait, un sentiment de honte l'envahit. Il convoqua alors Frank Calabrese Jr à boire "un café" dans un garage ou la Outfit y tenait ses réunions. En arrivant sur les lieux, ce dernier vit son père debout près d'une table. Il claqua soudainement la porte et pointa son arme sur son propre fils. Il lui hurla "A partir de maintenant, tes restaurants sont à moi, ta maison est à moi et si tu me désobéis encore une fois, je te tue". A partir de ce moment là, Frank Calabrese Jr ne pouvait plus du tout lui faire confiance. Il comprit que ce dernier avait plusieurs personnalités, qu'il pouvait être un père aimant mais aussi un tueur de sang froid. Il ne voulait plus qu'une chose, en terminer avec sa vie criminelle et arrêter son père à tout prix.

Partager cet article