Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

FINALEMENT, LE SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO N’ÉTAIT PAS AUSSI MALADE

12 Octobre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

FINALEMENT, LE SOLDAT DE LA FAMILLE COLOMBO N’ÉTAIT PAS AUSSI MALADE

Début Octobre, Nicky Rizzo, un soldat de la famille Colombo avait été condamné à 6 mois de détention dans un hôpital fédéral (Cf : Un Soldat de la famille Colombo condamné à 6 mois dans un hôpital fédéral). Ce dernier avait réussi à éviter la prison en raison de ses nombreux ennuis de santé. La juge fédérale, Kiyo Matsumoto avait pris en compte, lors de son verdict, les problèmes familiaux du vieux mafieux et avait même autorisé Nicky Rizzo à purger sa peine après le mariage de son petit fils. Mais le 07 Octobre, l'équipe de procureur ont demandé à la juge fédérale d'incarcérer immédiatement le soldat de la famille Colombo. Le motif?, il a été vu par des agents du FBI en train de sortir d'un tripot tenu par la famille Bonanno avec un de ses associés, Benedicto U'rso, à New-York. Ce club appartiendrait d'après les autorités judiciaires, à l'ancien Acting Boss de la famille Bonanno, Vincent "Vinny TV" Badalamenti . Pourtant, au tribunal, Nicky Rizzo poussait des gémissements et était venu le dos courbé, boitant pour se présenter devant la juge. Il avait prétexté être atteint de surdité et avait demandé à plusieurs reprises à la juge Kiyo Matsumoto de répéter ce qu'elle disait. Il avait aussi déclaré à cette dernière, qu'il avait un cancer de la vessie même si son avocat avait affirmé plus tard, devant le presse, que son client n'avait pas ce genre de maladie. Pour le procureur fédéral Allon Lifshitz, Nick Rizzo à "violé ses conditions de libération conditionnelle". Il accuse par la même occasion, la juge fédérale Kiyo Matsumoto d'être trop "attendrissante" envers les vieux mafieux qui se présentent devant elle dans son tribunal. Au final, en début de semaine, la caution de Nicky Rizzo fut révoquée par la jugé fédérale Kiyo Matsumoto. Après avoir discuté longuement avec les agents de probation, la juge déclara qu'elle avait désormais une image différente du vieux mafieux qui s'était présenté dans sont tribunal en début de mois "Mr Rizzo a été vu en train de marcher d'une façon totalement différente, dont il est entré pour la dernière fois dans la salle d'audience. Et je peux vous affirmer une chose, d'après les agents du FBI, il entend très bien"

Partager cet article