Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

ARRESTATION DANS LA FAMILLE BONANNO

15 Juillet 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

ARRESTATION DANS LA FAMILLE BONANNO

Il y a quelques jours, le FBI a lancé une opération contre la famille Bonanno de New-York. Nicholas "Nicky The Mouth" Santora qui purge actuellement une peine de 24 mois de prison pour extorsion de fond (Voir article : La vie d'un Underboss de la Cosa Nostra n'est pas toujours facile), 2 capitaines Ernest Aiello (2ème sur la photo en partant de la gauche)et Vito Badamo (3ème sur la photo en partant de la gauche) ainsi que le soldat Anthony "Skinny" Santoro (1er sur la photo en partant de la gauche) et plusieurs associés furent arrêtés par le FBI pour divers crimes (extorsion de fonds, prêt usuraire, trafic de drogue et possession d'armes à feu). "Quel que soit le nom que l'on lui donne, la Mafia ou la Cosa Nostra est toujours active à New-York et a encore des liens très étroits avec les syndicats dans la construction. Tout le monde pense que la Cosa Nostra a disparu, qu'elle existe seulement dans la série "The Sopranos". Ce n'est pas la cas" déclara le procureur général Cyrus Vance Jr. L'enquête aura duré près de 2 ans. Les charges retenues contre les membres de la famille Bonanno sont :

- Extorsion et prêt usuraire :

Entre Mars 2010 et Janvier 2012, une personne a emprunté la somme de 15 000 dollars à la famille Bonanno, a travers trois prêts différents. Chacun des prêts avait un taux d'intêret de 200 pourcents. Lorsque la personne avait eu du mal à rembourser un de ses prêts, il a commencé à recevoir des mencaces physiques. Des documents concernant plusieurs personnes ayant effectué des prêts usuraires à la famille Bonanno, ont été retrouvé dans la maison de Nicolas Bernhard (4ème sur la photo en partant de la gauche). Ce dernier était devenu le président de la section locale 917 des Teamsters grâce à l'appui des Bonanno, depuis il a démissioné de son poste. Le FBI a identifié Nicolas Bernhard comme un associé de la famille mafieuse.

- Jeux d'argent :

La famille Bonanno avait lancé un site de paris sportifs basé au Cosa Rica. Différents parieurs misaient sur différentes compétitions (baseball, basketball, football, hockey...) En moins d'un an, près de 7 millions de dollars ont été misés sur le site internet et la famille Bonanno récupéra la totalité de l'argent.

- Trafic de drogue :

La famille Bonanno s'est fait énormément d'argent dans le trafic de marijuana et d'oxycodone. Ils ont également conspiré pour vendre près de 300 000 comprimés de Viagra et de Cialis, deux médicaments donnés seulement par ordonnance. La famille Bonanno vendait à 5 et 20 dollars le comprimé. Lors de la perquisition, près de 10 kilos de marijuana et deux douzaines de boites de comprimés de Viagra ont été récupérés dans la maison du soldat de la famille Bonanno, Anthony Santoro. Près de 8 kilos de marijuana et 500 pilules d'oxycodone ont été récupérés chez l'associé de la famille Bonanno, Dominick Siano. Ce dernier vendait de la drogue directement de chez lui ou à partir de sa voiture.

- Armes à feux :

Selon l'acte d'accusation, Nicolas Bernhard et Anthony Santoro parlaient souvent de leur passion pour les armes à feux et la volonté de les utiliser par exemple si un parieur ou un emprunteur avaient du mal à régler ses dettes. Près de 20 armes à feux ont été récupérés dans la maison de Nicolas Bernhard. Le FBI a aussi saisi près de 7 armes à feux dans la maison d'Anthony Santoro. Les numéros de séries des différentes armes avaient été retirés.

En arrivant au tribunal, les accusés étaient tous détendus. Les membres de la famille Bonanno rigolaient avec leur famille et leurs amis respectifs. Chacun d'entre eux plaidèrent non-coupables des charges retenues contre eux. Ces arrestations furent possible grâce à l’infiltration d'un agent du FBI qui s'était fait passé pour un parieur ayant perdu énormément d'argent à cause des paris sportifs Les membres initiés de la famille Bonanno avaient fait en sorte de ne parler qu'entre eux pour des sujets importants. En effet, ils se réunissaient souvent au "The Sunset Diner" à Brooklyn et "TheJackson Hole Diner" dans le Queens. Tout avait été mis en œuvre pour éviter que Nicholas Santora, un membre haut placé de la famille Bonanno ne soit impliqué dans cette affaire. Mais les enregistrements de l'agent du FBI permirent finalement à son arrestation.

Partager cet article