Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

DES MEMBRES DE LA FAMILLE GENOVESE INCULPÉS D'EXTORSION

7 Mai 2022, 07:28am

Publié par Xav

Joseph Celso et Anthony Romanello
Joseph Celso et Anthony Romanello

Près de dix années après qu’un jury l’ait acquitté d’extorsion dans un un procès fédéral, qui avait mis en lumière un témoin d'exception, en la personne de l’ancien Parrain de la famille Bonanno, Joseph “The Ear” Massino, le Capitaine de la famille Genovese Anthony “Rom” Romanello est de nouveau sous le feu des projecteurs, toujours pour les mêmes charges. Cette fois-ci les procureurs fédéraux accusent Anthony Romanello d’avoir demandé à un Soldat de son équipe, Joseph Celso et l’un de ses Associés, d’extorquer le propriétaire d’un restaurant Italien qui devait de l’argent à un bookmaker du Queens, d’origine Albanaise, une ancienne “vedette” de cinéma, qui travaillait pour le compte des Genovese. Cette affaire a commencé en 2017, quand le restaurateur a accumulé une dette de jeux à ce bookmaker, qui pour récupérer son argent, fit appel aux membres de la famille Genovese. Luan Bexheti de son vrai nom, est un Associé dans l’équipe d’Anthony Romanello et sait parfaitement que ce dernier est un “spécialiste” pour récupérer des dettes de jeux à des mauvais payeurs, à des individus récalcitrants. Âgé de quatre-vingt ans à cette époque, Anthony Romanello n’aurait pas hésité une seule seconde pour essayer de faire tout son possible afin de récupérer ces arriérés de jeu qui représentent plusieurs milliers de dollars.L’ensemble des accusés ont été inculpés d’extorsion, sauf le Soldat Joseph Celso, qui en plus, a été inculpé d’entrave à la justice pour avoir essayé, selon les procureurs fédéraux, d’essayer de “convaincre” le témoin de revenir sur ses déclarations. Devant le juge, Anthony Romanello, Joseph Celso et Luan Bexheti ont plaidé non-coupable et ont tous été libérés sous caution après avoir payé respectivement, 500 000 dollars, 1 million de dollars et 100 000 dollars de caution, avant de quitter le tribunal fédéral tout sourire devant les médias Américains présents pour l’occasion.