Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

LE PARRAIN DE LA FAMILLE BONANNO INCULPÉ PAYE UNE CAUTION DE 500 000 DOLLARS

19 Mars 2022, 08:17am

Publié par Xav

Sous le feu des projecteurs, le Parrain de la famille Bonanno, Michael “The Nose” Mancuso, a rapidement quitté un tribunal fédéral à New-York, après avoir payé une caution de près de 500 000 dollars. Libéré de la prison fédérale de Danbury en 2019, après avoir purgé près de quinze année de prison pour le meurtre de Randolph Pizzolo, Michael Mancuso est toujours contraint de rendre des comptes à la justice, petit retour en arrière. En 2005, alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances à Las Vegas, ce dernier fut arrêté à l’aéroport de New-York. Inculpé de racket et de meurtre, Michael Mancuso risquait gros, les procureurs fédéraux avaient même envisagé de demander la peine de mort pour tous ces crimes. Incarcéré au Métropolitan Center de New-York en attendant un futur procès, Michael Mancuso devait vite trouver une solution. Avec l’aide de ses avocats, ce dernier accepta un accord de plaidoyer, qui prévoyait au maximum vingt années derrière les barreaux, mais Michael Mancuso sera condamné à quinze années de prison. Aujourd’hui, les procureurs fédéraux de Brooklyn ont décidé d’inculper le Parrain de la famille Bonanno, l’accusant de s’être “associé” au moins à deux reprises avec des membres de la Cosa Nostra. Ces accusations viennent deux jours avant l'expiration de sa période de liberté surveillée. Une provocation des procureurs ?, pas forcément car il ne faut pas oublier que même incarcéré, Michael Mancuso dirigeait la famille Bonanno depuis sa prison et ça, le gouvernement fédéral ne l’a pas forcément oublié. Selon les procureurs, Michael Mancuso s’est réuni avec des membres de la Cosa Nostra en Août 2020 et en Juin 2021 et le fait de l'inculper si peu de temps avant que le Parrain de la famille Bonanno puisse retrouver une liberté de mouvement total, est forcément un message envoyé à l’accusé.

Devant le juge fédéral, le Parrain de la famille Bonanno, Michael Mancuso fut, comme à son habitude, très peu loquace. Niant son appartenance à la Cosa Nostra, niant s’être associé avec membres du crime organisé pendant sa période de probation, Michael Mancuso s’est seulement levé pour signé son acte de caution, avec sa femme et ses deux filles présentes au tribunal. A l’extérieur, Michael Mancuso avait forcément la tête des mauvais jours. Le Parrain de la famille Bonanno âgé de soixante sept ans et qui a passé près de la moitié de sa vie derrière les barreaux, n’a pas apprécié qu’un journaliste puisse le photographier à côté de sa femme, qui n’a pas manqué de réagir : “Tu n’as pas mieux à faire ?. Va t’en sale cancer” aurait-elle rétorqué, pendant que Michael Mancuso essayait tant bien que mal de se cacher derrière son blouson en cuir. Une prochaine audience lieu prochainement et il est fort probable que les procureurs fassent entendre des écoutes, enregistrées pendant l’enquête sur la famille Colombo, où on pouvait entendre clairement Michael Mancuso parlait au téléphone avec des membres de la Cosa Nostra.