Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

UN REPENTI DE LA FAMILLE LUCCHESE RÉCOMPENSÉ POUR SA COOPÉRATION

26 Décembre 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

John Pennisi
John Pennisi

Un juge fédéral a décidé de récompenser John Pennisi de sa collaboration, en ne lui accordant aucune peine de prison, un verdict à la hauteur de ses témoignages lors de différents procès fédéraux, remarquable. Contrairement aux différents témoins du gouvernement qui peuvent défiler dans des procès fédéraux, John Pennisi fut une source d’informations pour le gouvernement fédéral, son sérieux, son calme et son témoignage lors du procès de Steven Crea, Matthew Madone et Christopher Londonio, permit de convaincre un jury de faire condamner à perpétuité les différents accusés. John Pennisi fut jugé comme un témoin “remarquable”, qui ne minimisa par sa vie passé dans la Cosa Nostra, pour essayer d’être un meilleur témoin, divulguant les moindre détails, même les plus sordides, dans un seul but, aider le gouvernement fédéral dans sa lutte contre les familles de la Cosa Nostra. Contrairement à la plupart des témoins du gouvernement, qui ont décidé de collaborer, le couteau sous la gorge, pour éviter une longue peine de prison, John Pennisi est venu de lui-même voir les fédéraux à New-York, dans leur propre bureau, pour leur proposer leur service. Excédé de cette vie faite de violence et de meurtre et ou tes proches collaborateurs ne sont pas forcément tes meilleurs amis, malgré les apparences, John Pennisi décida d’apporter toutes les informations nécessaires pour lutter contre cette gangrène qui sévit encore dans plusieurs États Américains. Mais malgré une attitude remarquable, John Pennisi avait rendu les procureurs fédéraux furieux, après la publication d'un blog sur sa vie, racontant les anecdotes de son passé dans la Cosa Nostra. Mais John Pennisi n’est pas John Allité, Salvatore Gravano ou encore John Rubeo, des informateurs qui jouent sur leur passif pour continuer à exister, continuer à avoir un minimum de notoriété, John Pennisi ne restera pas comme un simple informateur, mais surtout une personne qui aura aidé le gouvernement fédéral à mettre derrière les barreaux des criminels multirécidivistes. 

Eugene Castelle
Eugene Castelle

L'apparition de John Pennisi dans une cours fédérale Américaine fut de courte durée, mais l'ancien Soldat de la famille Lucchese pris la parole quelques instants : “Depuis mon entrée dans ce bâtiment fédéral en 2018, j’ai décidé de changer ma vie. Je veux désormais devenir un citoyen respectueux des lois”. Au départ, la vision du juge fédéral fut forcément différente, prétextant que la raison première de John Pennisi de collaborer avec le gouvernement était de se protéger de la famille Lucchese, après que certains de ses membres cataloguent John Pennisi comme un “rat”, une homme à abattre, à tort. John Pennisi raconta comment, il avait remarqué à plusieurs reprises un véhicule devant chez lui, avec des individus à l'intérieur et il s'était vite souvenu des propos du Capitaine de la famille Lucchese, Eugene Castelle, un ancien proche collaborateur de John Pennisi, : "La première chose qu'ils feront, c'est de maitriser votre vie. A quelle heure vous arrivez à la maison, à quelle heure vous partez, ou vous allez manger, ou vous allez travailler. Ils vont savoir tous de vous, très rapidement, afin d'exécuter le contrat plus facilement". Les procureurs fédéraux n’ont pas contesté les arguments du juge fédéral, déclarant tout de même que John Pennisi avait décidé de "lui-même" de venir donner toutes ces informations, alors qu’il aurait pu aussi fuir dans un autre État pour échapper aux mafieux de la famille Lucchese. John Pennisi est certes un ancien Soldat de la Cosa Nostra, mais ce dernier n’a jamais été une seule fois arrêté, ni même “approché” par le gouvernement fédéral, qui préparerait des inculpations tenant de la loi RICO contre la nouvelle hiérarchie de la famille Lucchese.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :