Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

UN ANCIEN CAPITAINE DE LA OUTFIT DEMANDE UNE LIBÉRATION ANTICIPÉE

8 Août 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Outfit

Michael Sarno
Michael Sarno

Elle est loin l’époque ou Michael « The Large Guy » Sarno géré l’équipe de Cicero d’une main de fer. Désormais âgé de soixante deux ans, ce dernier qui purge actuellement une peine de vingt cinq années de prison dans le pénitencier fédéral de Petersburg dans l’État de la Virginie, n’est plus, selon son avocat, que l’ombre de lui même. Accumulant les divers problèmes de santé et ne se déplaçant plus qu’en fauteuil roulant, Michael Sarno cherche par tous les moyens possibles de terminer sa peine de prison chez lui, en raison de la pandémie de coronavirus. Depuis que le virus s’est propagé aux quatre coins des Etats-Unis, la plupart des mafieux incarcérés inondent les tribunaux fédéraux de diverses requêtes et autres demandes de libération. Alors que les demandes concernent généralement les familles New-Yorkaise, ce fut le cas aussi pour les membres de la Outfit, ou après, une demande rejetée pour James Marcello, un juge fédéral avait accepté la libération du Soldat, Mario Raimone, alors qu’il était libérable en 2028. Michael Sarno quant-à lui, est libérable en 2032, mais alors que Mario Raimone avait décidé de coopérer avec les autorités avant de se rétracter, le comportement de Michael Sarno n’a jamais joué en sa faveur. Quand on gère le crew de Cicero on est considéré dans la Outfit de Chicago comme une personnalité importante, influente. Cicero c’est Al Capone, Rocky Infelice, les frères Calabrese, une équipe réputée violente et pour sa faculté à transgresser très « légèrement » les règles en vigueur.  

 

Le 31 Août 2006, Anthony Zizzo, surnommé « Little Tony », considéré par le FBI

comme l’Underboss de la Outfit disparait mystérieusement. Rapidement Michael Sarno fut suspecté, surtout que les deux hommes se détesteraient mutuellement, mais Michael Sarno était un Capitaine et de part sa position au sein de la Outfit, il devait le respect à Anthony Zizzo. Rapidement, le FBI se concentra sur les activités de l’équipe de Cicero

Anthony Zizzo
Anthony Zizzo

après une anecdote macabre qui confirma la suspicion des fédéraux sur Michael Sarno. Quelques semaines après sa disparition, Gerald Dhamer un plombier n’ayant aucune affiliation avec la Outfit de Chicago, aucun casier judiciaire, aucun ennemi connu, fut abattu devant son domicile. La police d’État, puis par la suite les fédéraux, ont tout de suite compris que l’assassinat de Gerald Dhamer était une « incroyable erreur » venant du tueur, qui par ailleurs ne sera jamais identifié. En effet, Gerald Dhamer est un individu sans problème, sauf qu’il habitait le 623 Broadway à Park Ridge et que l’un de ses voisins, le bras droit de Michael Sarno, Salvatore Cataudella, habitait quant-à lui le numéro 632. Pour les fédéraux, il était évident que le tueur s’était trompé de cible en abattant la mauvaise personne et que cet assassinat était lié à un complot des loyalistes d’Anthony Zizzo pour abattre un fidèle de Michael Sarno. Aujourd’hui, l’avocat de Michael Sarno fait tout son possible pour le faire libérer de prison. Justifiant sa demande sur les nombreux problèmes de santé  de son client, il déclara aussi que Michael Sarno « n’est plus une menace pour la société », mieux encore, il précise que Michael Sarno n’a jamais été « une personne violente ». Quant-à Michael Sarno, il stipula que si « il était libéré », il retournerait vivre avec sa femme, ses enfants et ses petits enfants dans la banlieue de Chicago, sans mentionner une seule fois son retrait de la Outfit de Chicago.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :