Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

ARNAQUE A LA LOTERIE POUR DES MEMBRES DE LA COSA NOSTRA

28 Août 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Genovese, #Colombo

Christopher Chierchio
Christopher Chierchio

Cela pourrait faire l’affiche d’un futur film. Un avocat spécialisé dans la gérance des gagnants de la loterie, s’associe avec des membres de la Cosa Nostra afin de soutirer de l’argent d’individus devenus millionnaire en quelques minutes. Jason Kurland faisait appeler « l’avocat de la loterie », développant une réputation nationale afin d’aider les gagnants dans leurs futurs investissements, leur promettant de sécuriser leur richesse pour des dizaines d’années et surtout de les protéger des escrocs. Mais en réalité, Jason Kurland fut inculpé de s’être associé avec des membres de la Cosa Nostra et d’avoir escroqué, selon le gouvernement fédéral, des centaines de millions de dollars. Les individus inculpés avec ce célèbre avocat ne sont pas n’importe qui. Il y a d’abord Christopher Chierchio considéré comme un Soldat de la famille Genovese. Ce dernier a toujours eu un parcours atypique, ayant un casier judiciaire pratiquement vierge, avec une seule condamnation en 2004 pour falsification et un acquittement l’année dernière sur des accusations de « truquage d’offres ». La spécialité de Christopher Chierchio ce sont plutôt les crimes en col blanc. Navigant sous le radar du FBI, il vit actuellement dans un appartement de luxe à Manhattan, payant près de onze mille dollars de loyer, conduit une Cadillac Escale avec chauffeur de près de soixante treize mille dollars, tout en se faisant passer auprès des autorités comme le propriétaire d’une entreprise de plomberie. La troisième personne inculpée c’est Frangesco Russo, neveu d’Andrew « Andy Mush » Russo, considéré comme l’actuel Acting Boss de la famille Colombo. Alors un Soldat de la famille Genovese qui s’associe avec un membre affilié à la famille Colombo et un avocat véreux, ce n’est pas courant, mais quand on parle de plusieurs millions de dollars, les rivalités entre familles sont vite oubliées. Le stratagème était assez simple. La plupart des gagnants de la loterie devenaient millionnaire du jour au lendemain et n’avait aucune mesure de la fortune qu’ils venaient de gagner. Pour les aider, l’avocat demandait dès le départ entre soixante quinze mille et deux cent milles dollars et faisait payer mensuellement les individus entre quinze mille et cinquante mille dollars en conseils divers, qui étaient en réalité des investissements frauduleux permettant à lui et ses Associés de s’en mettre plein les poches. Au fur et à mesure, Jason Kurland demanda à ses clients d’investir dans différentes sociétés, selon lui c’était des « valeurs sures », qui aurait assuré, selon ce dernier », des revenus importants à ses clients. En réalité, les individus investissaient bien dans des sociétés, mais des entreprises qui étaient gérés par Christopher Chierchio, qui par la suite profitait de cet argent fraichement arrivé pour le dépenser dans des restaurants haut de gamme, des voitures de luxe ou encore des adhésions à des clubs de Golf. Mais dans ce genre d’histoire, toutes les bonnes choses ont généralement une fin et au fil des mois, Jason Kurland fit part de ses inquiétudes à ses collègues mafieux, leur demandant de ne pas trop « jouer avec le feu ». Des inquiétudes que le Soldat de la famille Genovese balaya d’un revers de la main, ironisant sur la prétendue enquête du FBI : « Le FBI qui s’en soucie ? ils m’ont toujours harcelé ». Mais Christopher Chierchio avait sans doute une « carapace plus dure » que Jason Kurland, qui sentait l’étau se resserrer petit à petit, surtout qu’en plus de récolter de l’argent facilement, les mafieux n’hésitaient pas une seule seconde à menacer les mauvais payeurs. Dans des enregistrements dévoilés par les procureurs fédéraux, Frangesco Russo, menaçait ouvertement des mauvais payeurs de leur « tirer entre les deux yeux », si ces derniers ne remboursaient pas leur dette. Les procureurs ont certifié que les mafieux profitaient de l’argent récolté par Jason Kurland pour avoir un contrôle quasi total sur les prêts usuraire dans certains quartiers de New-York. Alors que Jason Kurland et Christopher Chierchio ont pu profiter d'une libération sous caution, Frangesco Russo, qui avait détaillé, dans plusieurs enregistrements, les armes qu'il utiliserait pour faire du «  mal » aux individus récalcitrant, a été maintenu en détention.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :