Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

DANS LA FAMILLE LUCCHESE JE DEMANDE LES FRÈRES CASTELLE

20 Juin 2020, 11:36am

Publié par Xav

Eugene Castelle
Eugene Castelle

Condamné l’année dernière à six années de prison pour racket et jeux illégaux, le Capitaine de la famille Lucchese, Eugene « Boopsie » Castelle avait été libéré le mois dernier et confiné à domicile en attendant son procès en appel. Cette décision assez surprenante de libérer un mafieux aussi influent qu’Eugene Castelle, avait été justifiée par un juge fédéral qui préconisait le maintien à domicile d’Eugène Castelle, afin que ce dernier, qui venait d’être hospitalisé pour une pneumonie, évite d’attraper le coronavirus très présent dans les prisons fédérales. Mais malheureusement pour le Capitaine de la famille Lucchese, après une quarantaine de quatorze jours respectée à domicile, Eugene Castelle a été testé positif au coronavirus, le juge fédéral a alors ordonné que les agents de probation, qui suivent Eugene Castelle pendant sa détention à l'extérieur des murs de la prison, soient testés eux aussi, afin d’éviter une propagation du virus à Staten-Island, lieu ou réside actuellement le Capitaine de la famille Lucchese. Quelques semaines plus tard, un nouveau test fut pratiqué sur Eugene Castelle et le résultat fut négatif, le Capitaine de la famille Lucchese était désormais guéri et l’installation du dispositif électronique à son domicile, jusque là reportée, fut alors établie par les agents de probation. Aujourd’hui en pleine forme, Eugene Castelle peut alors préparer sereinement, avec ses avocats, la date de son procès en appel n'a pas encore été fixée. Le frère d’Eugene Castelle, John « Big John » Castellucci Aka John Castelle, un Acting Capo dans la famille Lucchese, à quant-à lui moins de chance. Incarcéré lui aussi après avoir été condamné à près de trois ans de prison pour racket, sa demande de libération sous caution, pour raison médicale, a été, contrairement à son frère, rejetée par un juge fédéral. Le même magistrat a justifié sa décision par le fait que John Castellucci serait impliquait dans une arnaque orchestrée alors qu’il était incarcéré, même en détention, le mafieux continue à faire parler de lui. L’Acting Capo de la famille Lucchese a joué sur une petite faille du bureau des prisons, le BOP, qui permet à certains détenus de voir leur peine réduite d’au moins un an, s’ils suivent un programme contre les abus de drogue et d’alcool. Généralement ce programme est destiné aux personnes dépendantes, mais John Castellucci aurait soudoyé un personnel de la prison, toujours non identifié, afin de le faire rentrer dans ce programme et le cataloguait comme un « toxicomane », alors que John Castellucci ne souffre d’aucune dépendance particulière. Le juge fédéral en charge de cette affaire a demandé au directeur de la prison fédérale de Fort Dix dans l’État du New-Jersey, lieu ou est incarcéré actuellement John Castellucci, d’enquêter et de lui fournir un rapport complet sur cette arnaque. Si les faits sont avérés, la date de sortie de John Castellucci pourrait être repoussée de plusieurs mois.