Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

DES MEMBRES DE LA COSA NOSTRA LIBÉRÉS SOUS CAUTION EN PLEINE PÉRIODE DE CORONAVIRUS

4 Avril 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Bonanno, #Colombo, #Lucchese

Eugene Castelle
Eugene Castelle

Les membres de la Cosa Nostra incarcérés dans diverses prisons fédérales, ont toujours tendance d’amplifier leurs problèmes médicaux afin de pouvoir sortir plus rapidement de prison. En pleine période de Coronavirus, la plupart des mafieux ont flairé le filon et ont fait appel à leurs avocats pour prétexter qu’une incarcération dans des prisons surpeuplées, pouvaient leur être fatal au vue de leurs nombreuses pathologies. Le premier n’est autre qu’Anthony Zottola. Ce dernier n’est pas un membre intronisé de la Cosa Nostra, mais il a la particularité d’avoir ordonné le meurtre de son père, Sylvester, un ancien Associé de la famille Bonanno. Au de sa dangerosité et de ses relations avec certains membres des Bloods, ses différentes demandes de libération sous caution ont pour l’instant toutes été rejetées. Mais dans cette période si particulière, Anthony Zottola s’est forcément engouffré dans la brèche et par le biais de son avocat, celui-ci déclara que son client était « préoccupé par l’impact potentiel du coronavirus et sur sa sécurité au sein de la prison ». Mais la décision du juge fédéral statuant sur ce dossier fit office de référence dans le domaine et dans le contexte actuel. Stipulant que malgré cette épidémie, qui fait de nombreux décès dans tout New-York, « la dangerosité de l’accusé » méritait son maintien en détention. De plus, le juge déclara qu’Anthony Zottola pouvait profiter de l’occasion pour prendre la fuite, mais aussi, être un danger pour la communauté, en particulier pour son frère Salvatore qu’il avait essayé d’assassiner. Autre affaire, autre juge fédéral. Cette fois-ci c’est un Soldat

Daniel Cataldo
Daniel Capaldo

de la famille Colombo, Daniel « The Wig » Capaldo qui a demandé d’être libéré sous caution. Ancien trafiquant drogue notoire, qui a passé près de quatorze ans derrière les barreaux, Daniel Capaldo est actuellement incarcéré au Métropolitan Center de New-York après une inculpation pour racket. Comme pour Anthony Zottola, Daniel Capaldo demanda à sortir de prison, effrayé d’attraper le coronavirus dans une prison connue pour des problèmes d’insalubrité. Souffrant d’asthme chronique et ayant des antécédents de pneumonie, Daniel Capaldo doit selon ses avocats, « sortir immédiatement de prison » afin de ne pas mettre sa vie en danger. Pour le juge fédéral qui statua ces derniers jours, la demande de Daniel Capaldo est valable et décida de le libérer sous caution, avec un confinement strict à domicile en attendant son procès qui n’a pas encore été programmé. Condamné en Juin dernier à un peu plus de six ans derrière les barreaux pour jeux illégaux et racket, le Capitaine de la famille Lucchese, Eugene Castelle, qui se trouvait dans la prison fédérale de Danbury dans l’État du Connecticut, a vu sa demande de libération approuvée par un juge fédéral de New-York, qui accepta, après avoir payé près de cinq cent mille dollars de caution, qu'Eugene Castelle soit confiné à domicile en attendant son procès en appel. Cette semaine, lors d’une audience de libération qui se déroula dans un tribunal de New-York, les avocats de la défense ont utilisé les mêmes arguments que d’autres mafieux, prétextant que l’épidémie de coronavirus pouvait poser un problème sur la santé d'Eugene Castelle, justifiant que leur client avait récemment été traité dans un hôpital voisin de la prison fédérale de Danbury, pour une pneumonie. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :