Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

STEVEN CREA JR CONDAMNÉ À TREIZE ANS DE PRISON

1 Février 2020, 15:58pm

Publié par Xav

Steven Crea Jr
Steven Crea Jr

Steven Crea Jr a t’il accepté le meilleur plaidoyer de l’année ? pas forcément. Afin d’éviter un procès, le fils de l’ancien Underboss de la famille Lucchese avait décidé de plaider coupable sur des accusations racket. Ce plaidoyer assez avantageux, prévoit une peine maximale de treize années dans une prison fédérale, mais cet accord aurait pu être encore plus intéressant pour Steven Crea Jr, si celui-ci avait déclaré avoir participé, de près ou de loin, à l’assassinat de l’ancien leader du Purple Gang, Michael Meldish. Afin de l’amadouer, les procureurs fédéraux étaient prêts à réduire sa peine de treize ans, initialement prévue, à dix années maximum derrière les barreaux, mais Steven Crea Jr ne pouvait accepter cet accord. En effet, accepter ce plaidoyer aurait tout simplement signifié que son père, lui aussi accusé dans cette affaire, avait approuvé le meurtre de Michael Meldish. Steven Crea Jr envoya alors une fin de non recevoir aux procureurs et c’est sans surprise que le Capitaine de la famille Lucchese fut condamné au maximum de la peine prévue, soit treize ans derrière les barreaux. Pourtant, les avocats de la défense ont essayé de jouer la clémence envers leur client, en déclarant que Steven Crea Jr avait passé avec succès, les tests du fameux détecteur de mensonge, effectué par un ancien agent du FBI, un professionnel dans l’examen de polygraphie, Jeremiah Hanafin. Mais en face des avocats de la défense, il y avait l’une des juges fédérales les plus stricte du district de New-York, connu pour son extrême sévérité, et à juste cause, envers les membres de la Cosa Nostra. Les autorités fédérales ont toujours accusé Steven Crea Jr d’avoir été l’un des protagonistes dans l’assassinat de Michael Meldish. Pourtant, pendant le procès Lucchese qui s’est déroulé il y a quelques semaines, les procureurs fédéraux avaient certifié que c’était Christopher Londonio, le Soldat, qui fut condamné à perpétuité, qui avait appelé Matthew Madonna le soir du meurtre et non Steven Crea Jr. Car en réalité, Steven Crea Jr n’avait aucune raison d’en vouloir à Michael Meldish, alors qu’il fut prouvé, lors du dernier procès, que Matthew Madonna avait lancé un contrat contre ce dernier car il refusait de rembourser ses dettes. Malgré son silence sur l'assassinat de Michael Meldish, son père sera finalement condamné à la prison à perpétuité. Alors Steven Crea Jr paye sans nul doute son parcours criminel au sein de la famille Lucchese et dans l’esprit de la juge fédérale, qui a statué dans ce dossier, un individu appartenant au crime organisé mérite une peine plus sévère qu’une personne lambda ayant effectué les mêmes délits.