Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

UN SOLDAT DE LA FAMILLE GAMBINO LIBÉRÉ SOUS CAUTION

25 Janvier 2020, 11:09am

Publié par Xav

Andrew Campos
Andrew Campos

Inculpé avec d’autres membres de la famille Gambino, dont les Capitaines, Andrew Campos, Richard Martino et le Soldat George Campos, le Soldat Vincent Fiore vient d’être libéré sous caution, après avoir accepté de payer près d’un million de dollars à la justice Américaine. La libération anticipée de Vincent Fiore arrive tardivement, car le Soldat de la famille Gambino reste un élément clé dans cette affaire, ce qui aurait permis aux agents fédéraux d’opérer plusieurs arrestations en Décembre dernier. Alors non, Vincent Fiore ne collabore pas avec les autorités, mais le Soldat des Gambino fut enregistré à différentes reprises, des enregistrements compromettant qui ont permis aux enquêteurs d’assembler les pièces du puzzle et confirmer la présence de la famille Gambino dans le domaine de la construction. En effet, ces enregistrements sont assez embarrassants pour Vincent Fiore, qui n’aurait pas caché une certaine satisfaction de voir Francesco « Frank » Cali se faire assassiner. Pour un Soldat de la famille Gambino, s’extasier de la mort de son chef, cela est un peu contradictoire avec le serment d’allégeance que prête le futur initié à sa famille, mais Vincent Fiore voyait en ce meurtre la possibilité de voir les fonctions d’Andrew Campos, son Capitaine au sein de la famille Gambino augmenter et surement les siennes par la même occasion. Andrew Camps, a été libéré quant-lui le 26 Décembre dernier, juste après les fêtes de Noël, après avoir payé une caution de près de 4,5 million de dollars. Mais face à toutes ces libérations anticipées, les procureurs fédéraux ont fait valoir leur mécontentement auprès du juge fédéral et ont aussi montré leur étonnement de voir Vincent Fiore, qui fut enregistré à plusieurs reprises en train de menacer des individus, être aussi facilement libéré de prison. Mais pour le magistrat en charge de ce dossier, le verdict prononcé est loin d’être choquant et selon ce dernier, la libération anticipée du Soldat de la famille Gambino est justifiée au vu que la caution d’un million de dollars est garantie par des propriétés venant de ses parents basés à Porto Rico et à Long-Island, ainsi qu’une maison dans le New-Jersey. Concernant la libération d’Andrew Campos, le juge se justifie, déjà d’une part que la caution prononcée reste très élevée, mais aussi que le Capitaine de la famille Bonanno est soumis à des restrictions très strictes sur sa détention à domicile. Des contraintes tellement restrictives pour Andrew Campos, que ce dernier se serait plaint à à ses avocats qu’il ne pouvait même pas communiquer avec son propre père, George, Soldat dans la famille Gambino et inculpé lui aussi dans cette affaire. Les procureurs fédéraux soutiennent pour une fois dans ce dossier, la décision du juge, prétextant qu’un contact entre le père et le fils, pourrait être dommageable dans cette affaire, alors qu’Andrew Campos demande a être en contact avec son père, non pas pour parler d’affaires, mais seulement pour que ce dernier puisse rendre visite à ses petites-filles, afin de lui parler « de problèmes de parents et autres problèmes familiaux ».