Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

NOUVEAU REBONDISSEMENT DANS LE DOSSIER FRANK LOCASCIO

15 Décembre 2019, 17:55pm

Publié par Xav

Frank Locascio et John Gotti
Frank Locascio et John Gotti

Après des années de procédure, la justice Américaine, par le biais de la deuxième cour d’appel, est prête à d’accorder à Frank « Frankie Loc » Locascio, un nouveau procès relatif à sa condamnation pour meurtre et racket il y a près de trente ans. Agé de quatre vingt sept ans, Frank LoCascio, qui est actuellement incarcéré dans une prison fédérale spécialisée pour les détenus malades, à Devens dans l’État du Massachussetts, se bat depuis des années afin de démontrer que le gouvernement fédéral l’avait impliqué dans le meurtre de Louis DiBono, non pas grâce à des preuves matérielles, mais seulement en raison de son amitié avec l’ancien Parrain de la famille Gambino, John Gotti. Ses multiples demandes de révision de procès, effectuées pendant ses années d’incarcération, ont toutes été rejetées, mais tout à changé quand Frank LoCascio a changé son système de défense. Il révoqua ses anciens avocats et demanda à une ancienne juge fédéral et professeur de droit à Harvard, de prouver son innocence. En quelques mois seulement, cette dernière multiplia les requêtes auprès de la justice, leur apportant des nouvelles preuves, démontrant que Frank LoCascio n’a jamais été impliqué de près ou de loin à l’assassinat de Louis DiBono. Alors le gouvernement fédéral essaya de démonter les nouvelles requêtes effectuées par la défense, en déclarant que Frank LoCascio, de part son rôle de Consigliere de John Gotti, était forcément au courant de l’assassinat de Louis DiBono et qu’il n’aurait pas « empêcher » le Parrain de la famille Gambino de lancer ce contrat, ce qui en fait un complice dans cet assassinat. Mais même depuis trente années, les argumentents du gouvernement fédéral n’ont pas changé d’un iota et le témoignage de l’ancien renégat, Salvatore Gravano prouvant que Frank LoCascio n’avait joué « aucun rôle » dans cet assassinat, n’aura rien changé à leur stratégie d’attaque. L’ancien Underboss de la famille Gambino, qui est sorti de la prison Supermax en Septembre 2017 après une condamnation pour trafic de drogue, avait accordé une longue interview dans un média Américain, où il déclara que John Gotti savait pertinemment qu’il ne fallait pas parler de l’assassinat de Louis DiBono devant Frank LoCascio, car il était farouchement opposé. Cette déclaration ajoutée aux nouvelles preuves apportées par le nouvel avocat de la défense, fait qu’une cour d’appel fédérale serait prêt, à juste titre, d’accorder un nouveau procès.