Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

LE PARRAIN DE LA FAMILLE BONANNO RÉTROGRADE UNE PARTIE DE SA HIÉRARCHIE - PARTIE 1

19 Juillet 2019, 16:45pm

Publié par Xav

Après près de quinze années passées dans diverses prisons fédérales aux quatre coins des Etats-Unis, Michael Mancuso, l’actuel Parrain de la famille Bonanno qui est de retour dans les rues de New-York depuis Décembre dernier, vient de montrer à ses membres qu’il est toujours bien le patron. On aurait pu penser, qu’après les acquittements de Joseph Cammarano Jr et John Zancocchio, considérés respectivement comme l’Acting Boss et le Consigliere de la famille Bonanno, cette organisation criminelle allait profiter de cette occasion, pour continuer à prospérer dans l’ombre avec une hiérarchie qui s’était stabilisée depuis quelques années, mais ce n’était pas dans cette optique que Michael Mancuso voyait les choses. Michael Mancuso qui doit encore faire profil bas auprès des autorités en raison d’une conditionnelle très stricte, fut visiblement très énervé de la tournure qu’avait pris le procès de Joseph Cammarano Jr et John Zancocchio. Tellement énervé, qu’au lieu de fêter cette nouvelle victoire contre les procureurs fédéraux entre membres, Michael Mancuso décida purement et simplement de démettre de leur fonction les deux mafieux et de les rétrograder au plus bas échelon de la hiérarchie de la Cosa Nostra. Sur sa lancée, il en profita aussi pour

rétrograder Vito Grimaldi, le beau-père de Joseph Cammarano Jr et son fils Joseph. Tous les deux étaient des Capitaines, représentant la faction Sicilienne de la famille. Vito et Joseph sont les propriétaires d’une célèbre boulangerie Italienne dans le Queens la Grimaldi Bakery. Le motif ?, Michael Mancuso n’a visiblement pas apprécié la défense adoptée par

John Zancocchio et Joseph Cammarano Jr
John Zancocchio et Joseph Cammarano Jr

l’avocat de John Zancocchio, qui pour contrer la stratégie du gouvernement fédéral, qui stipulait que ce dernier était l’actuel Consigliere de la famille Bonanno, avait ironisé en déclarant qu’entre 2012 et 2018, une multitude de personnes, sauf son client, avaient eu ce poste. Cette déclaration énerva profondément Michael Mancuso qui prit cette tactique de défense comme un affront personnel, une volonté selon lui de dénigrer sa façon de gérer une famille de la Cosa Nostra. Depuis sa nomination en 2013, Michael Mancuso avait tout fait pour éviter d’avoir Joseph Cammarano Jr comme

Acting Boss. Entre 2013 et 2014, ce poste avait été occupé par Thomas « Tommy D » DiFiore, mais arrêté et inculpé pour des accusations d’extorsion et condamné à près de deux années de prison, Michael Mancuso devait alors trouver une nouvelle personne. Son choix se porta alors sur un mafieux de la vieille école, un proche de Michael Mancuso, John Palazzolo, Mais à cette époque, ce dernier était en liberté

Vito Grimaldi (à gauche) et Joseph Grimaldi (à droite)
Vito Grimaldi (à gauche) et Joseph Grimaldi (à droite)

conditionnelle après avoir purgé près de dix années pour conspiration de meurtre et il ne respecta que très légèrement les restrictions imposées par un juge fédéral. D’après les agents fédéraux, John Palazzolo avait pour habitude de communiquer assez souvent avec Anthony « Fat Tony » Rabito ancien Consigliere et le neveu de Michael Mancuso, le Soldat Frank Salerno. Les discussions portaient essentiellement sur la pression que mettait Joseph Cammarano Jr et John Zancocchio pour prendre le pouvoir au sein de la famille Bonanno, une situation qui énervait profondément John Palazzolo. De plus ce dernier, n’hésitait pas à dire haut et fort qu’il utiliserait la violence pour éviter cette prise de pouvoir forcée selon lui. Cette situation inquiéta très fortement le gouvernement fédéral,qui décidera alors d’arrêter John Palazzolo, il sera condamné par la suite à une année de prison. Michael Mancuso était de nouveau dans l’impasse. Au même moment, ce dernier qui était incarcéré dans la prison fédérale de Danbury dans l'État du Connecticut, considérée pour la plupart des instances judiciaires comme un « country club », fut transféré dans un autre pénitencier fédéral, dans l’État du Texas, à Seagoville, histoire de couper un peu les ponts avec la famille Bonanno. De sa cellule, Michael Mancuso décidera alors à contrecœur,de nommer Joseph Cammarano Jr comme nouvel Acting Boss, une nomination qu’il fêtera en grandes pompes dans un célèbre restaurant Italien de New-York, entouré de son cercle rapproché, des membres de la famille Bonanno venus lui présenter « leur respect » et du FBI présent au loin pour immortaliser la scène.