Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

UN SOLDAT DE LA OUTFIT PLAIDE UNE NOUVELLE FOIS COUPABLE

30 Juin 2019, 17:14pm

Publié par Xav

Robert Panozzo Sr
Robert Panozzo Sr

Robert Panozzo Sr, Soldat de la Outfit, a plaidé coupable cette semaine d’extorsion devant un tribunal fédéral. Cet accord de plaidoyer prévoit une peine maximale de quatorze années derrière les barreaux, mais elle ne sera pas cumulée avec la précédente peine de Robert Panozzo, condamné il y a quelques mois à dix huit années de prison pour complot de racket et pour plusieurs cambriolages effectués avec violence. Dans cette affaire, Robert Panozzo Sr, Soldat dans l’équipe de Grand Avenue gérée à l’époque par Albert « Little Guy » Vena, a admis avoir participé à plusieurs extorsions avec violence, mais aussi sa participation dans plusieurs délits larges et variés, comme la fraude à l’assurance ou encore le proxénétisme. Robert Panozzo Sr et son associé de longue date, Paul Koroluk, avait été arrêté en 2014 lors d’une tentative de vol d’un dépôt de drogue dans le quartier Sud de Chicago. Déguisés en policier, les deux mafieux pensaient voler une « cache » d’un cartel Sud-Américain, sans savoir que l’entrepôt en question avait été sonorisé et filmé par les autorités fédérales, qui voulaient prendre les deux malfrats en flagrant délit. Selon les documents de près de dix sept pages signés par le Soldat de la Outfit, Robert Panozzo Sr aurait prêté près de 40 000 dollars à un homme d’affaires de la banlieue de Chicago, suivi par la suite d’un prêt supplémentaire. L’individu en question n’imaginait sans doute pas les taux d’intérêts exorbitants appliqués par le Soldat de la Outfit et en quelques semaines, sa dette de départ avait pratiquement triplée. Lors d’une réunion dans un restaurant, l’individu avait remis une enveloppe de 25 000 dollars à Robert Panozzo Sr, en pensant que c’était son dernier paiement, mais le Soldat de la Outfit lui fit savoir qu’il devait toujours près de 100 000 dollars en intérêts sur emprunt. Quelques semaines plus tard, voyant que la victime n’avait toujours pas payé, Robert Panozzo Sr accompagné de son Associé, Joseph Abbott, sont partis faire un petit tour au domicile e l’homme d’affaire pour le frapper à plusieurs reprises : « Des blessures et des contusions à tête » selon les procureurs fédéraux. Pendant près de deux ans l’homme d’affaire pu avoir un petit répit suite à l’incarcération de Robert Panozzo Sr pour cambriolage. Mais à sa sortie de prison, ce dernier contacta de nouveau le « mauvais payeur » et lui demanda de rembourser rapidement sa dette. Par la suite, Robert Panozzo Sr aurait versé près de 1 000 dollars à Joseph Abbott pour incendier la voiture de l’homme d’affaires garée devant son domicile, puis il versa au même Associé entre 3 000 et 4 000 dollars pour incendier le domicile de l'individu complètement apeuré. Lors de son arrestation, Robert Panozzo Sr a refusé à plusieurs reprises des offres venant des procureurs fédéraux, qui lui demandaient de témoigner contre Albert Vena en échange de sa liberté :  : « Il nous a dit clairement d’aller se faire foutre. On a eu quatre ou cinq conversations avec lui qui ont duré moins de cinq minutes » déclara un agent du FBI.