Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

HISTOIRE DE LA COSA NOSTRA - PARTIE 1

29 Juin 2019, 10:47am

Publié par Xav

Anthony Arillotta
Anthony Arillotta

« Tiens toi prêt et habille-toi bien » : Anthony Arillotta se souvient encore de cette journée ensoleillée du mois d’Aout, ou ce jour là, un appel d’un Capitaine de la famille Genovese allait bouleverser sa vie. Anthony Arillotta savait que désormais il allait rentrer dans la cour des grands, devenir un membre intronisé de la Cosa Nostra, un rêve de gamin pour celui qui depuis des années, travaillait pour le compte de la famille Genovese depuis la ville de Springfield dans l’État du Massachusetts  Anthony Arillotta se souvient d’avoir préféré laisser de côté son énorme 4x4 noir pour prendre la voiture de sa mère, moins visible et qui n’attirait pas les soupçons. Le rendez-vous était fixé au restaurant Nebraska Steakhouse dans la Little Italy et c’est un Anthony Arillotta très nerveux qui rentra à l’intérieur. Vêtu d’un costume noir, d’une chemise noire et d’une Rolex ornée de diamants, Anthony Arillotta reconnu quatre hommes à la table, tous des Capitaines, qui lui offrirent un petit expresso. Quand Arthur « Little Al » Nigro , qui à cette époque, faisait office d’Acting Boss pour la famille Genovese, débarqua dans le restaurant, Anthony Arillotta savait que le moment était venu pour lui de devenir un Soldat de la Cosa Nostra. Ce dernier laissa ses bijoux, ses téléphones portables et sa montre sur le bar et entra dans un véhicule pour se rendre dans un vieil immeuble du Bronx qui se situait à quelques kilomètres du Nebraska Steackhousse. Anthony Arillotta fut conduit dans une minuscule salle de bain ou on lui ordonna de se déshabiller et d’enfiler un peignoir de bain, par sécurité. Une fois habillé, Anthony Arillotta entra dans une nouvelle pièce et Arthur Nigro lui demanda : « Savez-vous pourquoi vous êtes ici ? ». Anthony Arillotta répondit de manière négatif, c’était la règle, il connaissait à l’avance les questions posées lors de cette cérémonie. Arthur Nigro continua : « Nous faisons parti d’une société secrète et honorée, c’est la raison de votre présence ici. Nous aimerions que vous fassiez parti de cette famille ? Vous êtes d’accord ? » : « Oui » déclara simplement Anthony Arillotta. Arthur Nigro enchaina de nouveau : « Si votre femme donnait naissance à votre enfant et que le patron vous appelle, vous quitterez les lieux pour nous ? » : « Oui » déclara Anthony Arillotta, qui fut assez touché par cette question, sa femme donnera naissance à sa fille le lendemain. Sur la table en face de lui, se trouvait un révolver .38, un couteau et une image pieuse : « Tu vois ce pistolet et ce couteau » lui demanda Arthur Nigro : « Utiliseriez-vous  le couteau qui se trouve sur cette table pour tuer quelqu’un si le Parrain vous le demande ? » : « Oui » rétorqua Arthur Nigro : « Si votre frère faisait quelque chose à l’encontre de notre famille et vous deviez utiliser ce couteau pour le tuer, le feriez-vous ? » : « Oui » rétorqua de nouveau Anthony Arillotta. Arthur Nigro demanda à Anthony Arillotta de pointer son doigt. Il prit le couteau et fit une petite incision, une goutte de sang apparue. Arthur Nigro trempa le sang d’Anthony Arillotta sur une image pieuse, prit une allumette, mit le feu à la photo et demanda à Anthony Arillotta de répéter après lui : « Je ne briserai jamais ce serment. Si je le fais, ce sera la mort sur moi. Je serais détruit commence cette image dans ma main ». Arthur Nigro l’embrassa sur les deux joues, puis lui serra la main : « Bienvenue parmi nous mon ami ». Anthony Arillotta venait d’être intronisé dans la famille famille Genovese, la Rolls Royce du crime organisé aux Etats-Unis.