Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

DE SA PRISON LE PARRAIN DE LA FAMILLE LUCCHESE AURAIT CHANGÉ UNE PARTIE DE SA HIÉRARCHIE

1 Juin 2019, 17:23pm

Publié par Xav

Michael DeSantis
Michael DeSantis

A quelques mois du procès contre une partie des membres les plus influents de la famille Lucchese, un changement de sa hiérarchie aurait eu lieu récemment par le Parrain Vittorio « Vic » Amuso. Matthew Madonna, qui récemment s’était vu refusé une demande de libération sous caution, a laissé sa place d’Acting Boss à un fidèle de Vittorio Amuso, Michael « Big Mike » DeSantis. Ce changement de direction inattendu dans cette famille mafieuse, aurait permis selon un témoin du gouvernement, d’éviter un bain de sang dans les rangs de la famille Lucchese et donc une guerre interne entre factions. En effet, malgré son incarcération à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, Vittorio Amuso, actuel Parrain de la famille Lucchese, garderait encore et à la grande surprise, un certain pouvoir dans les rues de New-York. Récemment, Vittorio Amuso à une nouvelle fois changé de lieu d’incarcération et se retrouve cette fois-ci dans une prison du Maryland, dans le pénitencier fédéral de Cumberland. Changer d’endroit pour un membre de la Cosa Nostra n’a rien d’étonnant surtout pour un Parrain. Le but du bureau fédéral des prisons, le BOP, étant de casser les contacts entre détenus, mais aussi avec les services pénitenciers, dont certains gardiens seraient susceptibles d’aider plus facilement certains membres influents. Surtout que récemment, le gouvernement fédéral et le BOP ont appris que Vittorio Amuso utiliserait des messages codés pour donner ses ordres aux membres de la famille Lucchese et qu’il profiterait de son gendre, 

Joseph DiBenedetto
Joseph DiBenedetto

comme messager. Toutes ces informations sont parvenues grâce à la coopération de John Pennisi, un Soldat de la famille Lucchese, intronisé en 2013, qui est venu apporter son témoignage cette semaine dans le procès d’Eugene « Boopsie » Castelle, un Soldat vétéran. Selon John Pennisi, Vittorio Amuso aurait donné son approbation pour modifier à sa façon la hiérarchie de sa famille. Le but de cette manœuvre était de dépouiller la faction du Bronx de toute responsabilité et de redonner du pouvoir aux factions alliées de Vittorio Amuso, se trouvant à Staten-Island et à Brooklyn. Pour John Pennisi, une fois que le Parrain de la famille Lucchese avait donné son accord, c’était qu’une question de temps avant que les assassinats ne soient exécutés, Vittorio Amuso était persuadé que Steven Crea, Matthew Madonna et Joseph DiNapoli ne céderaient pas le pouvoir aussi facilement : « Nous aurions assassiné des membres de l’équipe du Bronx » déclara t’il calmement et « les cibles étaient déjà bien choisis ». Cette manœuvre avait pour but de laisser les alliés de Vittorio Amuso, dont Michael DeSantis de s’installer tranquillement à la tête de la famille. Ce dernier est loin d’être un inconnu pour les autorités fédérales et avait activement participé à la guerre interne entre Vittorio Amuso et une partie de ses membres de la fin des années 1980 jusqu’au début des années 1990. C’est Michael DeSantis qui avait accueilli personnellement Alphonse « Little Al » D’Arco ancien Acting Boss à l’hôtel Kimberley, pour une réunion d’urgence. Michael DeSantis qui portait ce jour là un gilet pare-balle et une arme à feux, avait fait retentir la sonnette d'alarme à Alphonse D’Arco qui quitta rapidement les lieux et se rendit le lendemain aux autorités fédérales pour commencer à coopérer avec le gouvernement. John Pennisi déclara qu’il avait appris l’existence de ce projet quand il reçu un appel d’un autre loyaliste de Vittorio Amuso, le Capitaine Patrick « Paty Red » Dellorusso, qui remplacerait Steven Crea au poste d’Underboss si ce dernier se voyait perdre son procès. Au poste de Consigliere,

Eugene Castelle
Eugene Castelle

Andrew DeSimone, fils de Salvatore « Sally Bo » DeSimone, a remplacé Joseph DiNapoli depuis que ce dernier ait récemment accepté un accord de plaidoyer avec les procureurs fédéraux. Andrew DeSimone reste à ce jour, le seul membre de la faction du Bronx à avoir un poste dans la hiérarchie mafieuse. Un jour, Patrick Dellorusso demanda à John Pennisi de contacter Joseph DeBenedetto, afin de relancer les discussions avec son beau-père sur un éventuel changement dans la direction mafieuse. Pour John Pennisi, il était clair que Vittorio Amuso voulait une nouvelle fois créer un climat de terreur dans ses rangs, pour reprendre un contrôle total sur sa famille. John Pennisi déclara que la famille Lucchese comptait près de sept équipages éparpillés entre les États de New-York et du New-Jersey. Le Bronx compterait deux équipes, de même pour le Long-Island, une équipe basée à Manhattan, une autre à Brooklyn et la dernière dans le New-Jersey, très bien implantée avec les Perna. Un jour John Pennisi, qui n’avait pas d’ennuis avec la justice, entra au siège du FBI à Manhattan et commença à coopérer. Malgré son jeune âge, John Pennisi était fatigué de cette vie, de cette pression permanente et raconta aux autorités fédérales qu’il avait remarqué à plusieurs reprises une voiture garée devant chez lui avec deux types à l’intérieur. Inquiet, John Pennisi se rappela de la phrase d’Eugene Castelle, qui lui avait indiqué un jour comment la famille Lucchese faisait pour « liquider » des individus : « La première chose qu’ils font, c’est de maitriser votre vie. A quelle heure vous arrivez à votre maison, à quelle heure vous partez. Ou vous allez manger, ou vous allez travailler. Ils vont savoir tout de vous rapidement pour exécuter plus facilement le contrat ».